- Page 4

  • La nouvelle grille de MAtélé !

    Le téléspectateur au coeur des programmes, c'est sur MAtélé !

    Lire la suite

  • Le Gouverneur de la province de Namur, en visite de travail au CPAS de Hamois

    DSC_0010.JPGLundi matin, accompagné d'une équipe de hauts fonctionnaires provinciaux, Denis Mathen, Gouverneur de la province de Namur, se trouvait au CPAS de Hamois pour une réunion de discussions, une visite de logements adaptés et des I.L.A. ou Initiatives locales d’Accueil. Aux côtés des membres du Collège communal et des conseillers de l’Aide Sociale de Hamois, une délégation du CPAS de Somme-Leuze était également présente vu que les deux communes partagent la médiation de dettes. Aspect administratif et financier, médiation de dettes, évolution des personnes en médiation, … ont notamment été abordés durant la matinée, avant une visite des logements adaptés (et de ses habitants) situés rue d’Achet.

    DSC_0012.JPG

    Cette visite du Gouverneur était la première au sein de l’institution provinciale namuroise au niveau des CPAS de 38 communes après une visite de chaque commune, de chaque zone de police et avant la visite du Gouverneur l’an prochain dans chaque zone de pompiers. Une synthèse pourra ainsi être faite après les 38 visites des CPAS au fur et à mesure des discussions qui alimenteront des changements au niveau administratif.

    DSC_0014.JPGParmi les questions et les inquiétudes formulées au Gouverneur, citons :

    -       les difficultés administratives au quotidien pour le président du CPAS de Somme-Leuze, Denis Lecarte : le calendrier pour fixer le budget est très long et touffu, lourd à suivre de près, les échéances sont trop proches. C’est une source de stress, de contraintes ! Le comité de direction est facultatif mais il doit se réunir ! Il faut passer par les syndicats, ce qui rallonge encore le temps final. Nous recevons une circulaire le 28 septembre où l’on nous demande de communiquer certaines choses au conseil communal avant le 15 septembre ! …

    DSC_0016.JPG-       Pour Luc Jadot, bourgmestre de Hamois, en dernier ressort, ce sont les communes et les CPAS qui sont pénalisés, le pouvoir fédéral et régional se déchargent !

    -       Pour Josée Libion, présidente du CPAS de Hamois : les demandeurs d’emploi ou les exclus du chômage nous disent qu’ils n’ont pas reçu de papiers, ou qu’ils ne savent lire, qu’ils jettent le courrier venant de l’administration car ils n’y comprennent rien, ils viennent trop tard nous en parler !

    -       Pour Véronique Dachelet, directrice générale du CPAS de Hamois, «depuis la fusion des communes, le cadre est resté le même, alors que le champs des assistantes sociales ne cesse d’augmenter notamment avec les exclus du chômage où un suivi plus important et plus proche est nécessaire. Nous devons engager du personnel supplémentaire ! » 

  • Guy Degrune remplace Marlène Moreau au conseil communal de Hamois

    DSC_0101.JPGCommuniqué de presse envoyé par les conseillers Ecolo de Hamois aujourd'hui, mardi 7 octobre concernant le remplacement de Marlène Moreau par Guy Degrune au sein du conseil communal de Hamois

    Pour cause de départ à l’étranger de sa famille pour raisons professionnelles, Marlène Moreau vient d’annoncer sa démission de son mandat de conseillère communale, passant de ce fait à son suppléant le flambeau du mandat qu’elle occupait depuis deux ans. A cette occasion, la Locale ECOLO de Hamois souhaite dresser à Marlène ses chaleureux remerciements pour son engagement en faveur des projets ECOLO. Elle a en effet contribué, avec d’autres, à ce qu’ECOLO soit davantage présent dans la commune, et par là à ce qu’une attention plus grande soit apportée aux enjeux de gouvernance, ainsi qu’aux enjeux sociaux et environnementaux. Nous lui souhaitons bonne route …

    Guy Degrune, premier suppléant sur la liste ECOLO aux élections communales de 2012, prendra la relève. Il répond ainsi aux engagements qu’il a pris vis-à-vis des électeurs et, fort de son expérience, sera notamment attentif à la pauvreté qui touche et risque de toucher aujourd’hui un grand nombre de nos concitoyens.

    DSC_0101.JPG

    Après une carrière bien remplie à la SNCB au service de la clientèle, il complète son aspiration profonde au bien-être des concitoyens, en œuvrant au sein de différentes organisations patriotiques et aura toujours le même discours, à savoir ne pas laisser une planète poubelle aux générations actuelles et futures, et être à l’écoute des jeunes. Comme Monsieur Martin Grey le disait si bien lors de sa conférence à Ciney, le moins mauvais des systèmes qu’il a connu, c’est le système économique actuel, mais qui doit être adapté en urgence, en espérant que cela évite aux jeunes sans emploi le désenchantement qu’ils connaissent aujourd’hui.

    Par ces changements, ECOLO HAMOIS rappelle si besoin la couleur dans laquelle il compte engager Hamois pour l’avenir. ECOLO HAMOIS  se veut en effet être une force sur laquelle les citoyens désireux de solidarité, entre les  humains présents et à venir ainsi qu’avec le monde vivant auquel l’humanité appartient, désireux également de bonne gouvernance, de progrès et de développement durable, peuvent compter.

    Au-delà d’hommes et de femmes engagés, ECOLO HAMOIS, c’est aussi des propositions constructives parmi lesquelles des audits énergétiques des bâtiments communaux afin de réduire l’énergie consommée ; une usage raisonnable des pesticides pour l’entretien des voiries ; des aides équitables aux associations locales ; la mise en œuvre d’un plan de mobilité ; une attention particulière à mener à terme les projets de la Commission Locale de Développement Rural ; une réflexion sur l’accès au logement décent pour chacun, C’est dans ce sens que Guy Degrune s’engage à prendre avec détermination la relève de Marlène Moreau.

  • Les rencontres de l’Alzheimer Café à Ciney ont repris depuis septembre

    images-1.jpegL’Alzheimer Café est un lieu de convivialité pour les personnes concernées par la maladie, aidants, professionnels, familles et patients. Tous êtes les bienvenus !

    Ces rencontres sont partagées par la force des choses entre gravité et légèreté, mais oser parler de la maladie libère et ouvre des perspectives. Nous vous accueillons avec le respect, les nuances et la délicatesse, avec la volonté d’apporter dans la mesure du possible des réponses par un échange constructif.

     

     

    alzheimercafé2.JPG

    logo_Ligue_Alzheimer.jpgInformations pratiques :

    -       Centre Culturel salle 1 Place Roi Baudouin 3

    -       De 14-16h, ces vendredis 10 octobre, 14 novembre, 12 décembre, 09 janvier 2015, 13 février, 13 mars, 08 mai et 12 juin.

    -       Contacts :

    • Mme Marie-Paule Botté : 0498/19.14.12
    • Mme Anne-Françoise Simonet : 0474/79.00.85
  • Tout sur les mérites sportifs et culturels de la commune de Hamois

    DSC_0003.jpgC’était la grande foule vendredi soir dans les locaux de l’OCTC de Hamois à l’occasion de la remise des mérites sportifs 2012-2013 et 2013-2014 ainsi que des mérites culturels 2013-2014 (une nouveauté).Présidée par Pierre-Henri Roland, échevin des sports, entouré de la plupart des membres du conseil communal qui, tour à tour, ont pris la parole pour évoquer les lauréats et entouré de représentants de la plupart des clubs sportifs de la commune de Hamois.

     

    Trophée communes sportives

    DSC_0007.jpg

    DSC_0002.jpgLa soirée a commencée avec un hommage aux sportifs qui ont représenté la commune à Arlon lors de la 18e édition du trophée des communes sportives où, pour la 14e fois consécutive, Hamois remporte une médaille, d’argent, pour la participation au programme d’activités locale dans la catégorie des communes de moins de 10.000 habitants.

    L’équipe officielle de la commune de Hamois était formée de Christian Piron et Michel Nicolay pour la pétanque, Christian Bultot et Amélie Bihain pour le jogging, Valentin Breulet et Cécile Cosse en natation, Christophe Piron et Cédric Dufey de Hamois Les Randos en VTT, Vincent Delhaise, Jérôme Pairon, Loris Simon, Benjamin Giot, Steven Didier, Jean-François Depuydt, Didier Pierman, Jonathan Dodet du MB Natoye Futsal en mini-foot et Pierre-Henri Roland, pour le tir à l'arc, épreuve réservée à l'échevin des sports. Les Culs de Jatte, le BC Hamois, le TC Natham, les 5 Sens en Eveil, les Courlis de Natoye et Hamois la Forme, qui organisaient diverses activités sur la plaine d’Hubinne ce jour-là ont été remerciés.

     

    Mérites sportifs 2012-1-2013

    DSC_0010.jpg-       Le prix du mérite sportif individuel est revenu à Christian Bultot, de l’ARCH : champion provincial de cross, champion provincial des 10 km sur route, 3e du challenge Delhalle, champion francophone de cross en masters, médaille d’argent aux championnats de Belgique de montagne, …

    DSC_0015.jpg

    -       Le prix du mérite sportif collectif a été attribué à Hamois Les Randos créé par Christophe, Damien, Laurent et Mathieu. Une quarantaine de membres au début, se retrouvent tous les dimanches pour parcourir chemins et sentiers en VTT. Leur rando d’août 2014, malgré le temps exécrable, a vu se réunir plus de 600 vététistes.

    DSC_0023.jpg

    -       Le prix du mérite sportif d’honneur revient au MB Natoye Futsal créé en 2013 : montée en 2012, 1ère division en 2012-2013 avec 27 victoires et un nul, 3e en coupe, …

    Mérites sportifs 2013-1-2014

    DSC_0029.jpg-       Le prix du mérite sportif individuel est revenu à Louis Gravé, 14 ans,  du Badminton de Natoye. Jeune basketteur à Natoye, il se lance dans le badminton vers 11 ans. Lors de sa première année, il est repéré par la Ligue de Badminton et est invité à participer aux entraînements de la sélection provinciale. Il remporte son premier tournoi en – 15 ans à Fernelmont. Depuis cette année, il est passé en catégorie D (débutant) à C2 (classé).

    DSC_0035.jpg

    -       Le prix du mérite sportif collectif a été attribué à 2 équipes du RCS Condruzien, les U13 (minimes, champions de la province dans leur catégorie et finaliste de la coupe de la province et l’équipe première, championne au terme du dernier championnat et qui est remontée en première provinciale.

    -       Le prix du mérite sportif d’honneur revient à un collectif de bénévoles du club de basket de Natoye : Pierre Crosset, depuis plus de 30 ans, Marcel David, depuis plus de 50 ans, Freddy Devigne, depuis 15 ans, Claude Dujardin, délégué de l’équipe première depuis près de 10 ans, Jean-Claude Frogneux, dans le club depuis plus de 30 ans, René Vandenbranden, secrétaire principal du club pendant quelques années, Josée Toussaint, depuis près de 50 ans et André Diskeuve, il y a près de 30 ans.

    DSC_0052.jpg

    Mérites culturels 2013-1-2014

    DSC_0068.jpg

    -       Le mérite individuel a été remis à Mr Hublot (le film qui a reçu un oscar cette année dans la catégorie court métrage a été diffusé sur écran) et plus précisément à Stéphane Halleux, le créateur des personnages du film et son épouse Sylvie Botton, pour lequel elle a composé et chanté deux chansons.

    DSC_0057.jpg

    DSC_0059.jpg-       Le mérite collectif a été attribué à la Maison de la Mémoire, qui, depuis 10 ans, dépoussière, valorise et retrace l’histoire locale de la commune de Hamois. Elle a été créée à l’initiative de Luc Jadot et de Jean-Marie Gillet.

    -       Le mérite d’honneur est revenu à Jules Delfosse, le Stéphane Bern de Hamois, qui, depuis des années, a créé des festivals consacrés aux Romanoff, à Sissi, ….

     

    Vous pouvez découvrir près de 70 photos prises vendredi soir à l'OCTC, en cliquant, à droite, l'album intitulé "Mérites sportifs et culturels Hamois 2014".

  • Dinant a offert un sax et un costume à Manneken-Pis

    Manneken-Sax (©Ph. Dehuit) (21).jpgDans le cadre du Bicentenaire de la Naissance d'Adolphe Sax, l'Association Internationale Adolphe Sax et la Ville de Dinant ont offert, ce mardi 30 septembre, un costume et un saxophone miniature à Manneken-Pis.

    La délégation dinantaise, au sein de laquelle se trouvait une quinzaine de membres de la Confrérie Royale des Quarteniers de la Flamiche Dinantaises, a été reçue à l'Hôtel de Ville de Bruxelles par l'échevine de la Culture Karine Lalieux. Cette dernière a rappelé le lien particulier qui lie Dinant à Bruxelles par le biais d'Adolphe Sax, né à Dinant mais qui a passé la majeure partie de sa jeunesse à Bruxelles. Avant de mettre à l'honneur Françoise Perot, de l'Association Internationale Adolphe Sax, qui a confectionné les différentes pièces du costume d'un bourgeois du milieu du 19e siècle, inspiré des différentes représentations photographiques du personnage. Il s'agit du 925e que reçoit Manneken Pis, le premier donné par la Ville de Dinant.

    Manneken-Sax (©Ph. Dehuit) (5)_redimensionner.jpg

    Manneken-Sax (©Ph. Dehuit) (21).jpgLe saxophone miniature, d'une hauteur de 25cm, a été réalisé par l'entreprise "Vigo Universal" basée à Namur, spécialisée en impression 3D.

    En cortège et en musique, la Confrérie des Quarteniers de la Flamiche Dinantaise, l'Ensemble International de Saxophonistes du Conservatoire de Bruxelles, l'Ordre des Amis de Manneken-Pis et les officiels ont rejoint le Manneken-Pis où, devant de nombreux touristes sensibilisés par la musique, a été découvert le costume.

    Il est prévu que Manneken-Pis revête à nouveau ce costume  le 06 novembre, date anniversaire de sa naissance. Entre-temps, le costume sera exposé au Musée de la Ville de Bruxelles. 

  • La Compagnie Parazar présente Huit femmes de Robert Thomas du 18 au 26 octobre à Forzée

    Une nouvelle date le dimanche 26 octobre !

    Lire la suite

  • Nourrir l’humanité, c’est un métier ! Une expo du regard photographique de Daniel Fouss à Ciney jusqu’au 17 août

    Nourrir l'Humanité, c'est un métier_COVER.jpgDurant 15 jours, le Centre Culturel de Ciney, en partenariat avec le GAL Saveurs et Patrimoine en Vrai Condroz,  met la ruralité à l’honneur. Au programme : une ouverture sur grand écran, rendez-vous de théâtre, expositions et dégustations de produits locaux !

    Le livre du regard photographique de Daniel Fouss

    Ce mercredi matin, dans les locaux du GAL RoMaNa à Marche-en-Famenne, une conférence de presse s’est déroulée en présence de Daniel Fouss, photographe et son éditeur Antoine Degive pour présenter le livre «Nourrir l’humanité, c’est un métier », un regard photographique de Daniel Fouss. Pour ce dernier, il est important d’être sincère : «j’ai été très content d’avoir eu carte blanche pour cet ouvrage. J’ai réalisé mes photos sans parti pris : le titre était le fil de mon ouvrage, je n’ai fait aucune hiérarchie dans le choix de mes images, j’étais là pour observer, être à l’écoute. J’ai pu rencontrer des gens qui ont fait des choix. Ils étaient très fiers d’avoir fait ce choix ! »

    DSC_0004.JPG

    DSC_0002.jpgPhotographe documentaire, doté d’un sens aigu de l’épaisseur humaine et du détail éloquent, Daniel Fouss est allé au devant des artisans, des travailleurs, de commerçants, de producteurs, de consommateurs, de sympathisants au cœur du projet GAL des communes de Rochefort, Marche et Nassogne. Daniel Fouss est allé à la rencontre d’acteurs du monde agricole et nous propose son regard de photographe sur l’agriculture familiale wallonne aujourd'hui : des éleveurs laitiers qui ont participé à la création du spectacle du même nom, mais aussi des producteurs de la région de Rochefort, Marche et Nassogne : brasseurs,  fabricants de jus de fruit, fromagers, éleveurs...

    De ses rencontres, il ramène tendresse, humour, beauté, simplicité, fierté, complicité et harmonie. De quoi donner envie de savourer leurs productions, de favoriser les circuits courts et l’agriculture familiale !

    Les 103 photographies sont accompagnées d’une préface d’Emmanuel d’Autreppe, éditeur et organisateur d’exposition et d’une postface d’Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies sur le droit à l’alimentation entre 2008 et 2014 ainsi que de paroles d’agriculteurs et de producteurs.

     

    Nourrir l'Humanité, c'est un métier_photo_p25.jpgLe livre «Nourrir l’humanité, c’est un métier » est disponible en librairie et dans les Centres Culturels de Marche, Nassogne et Rochefort. Il sera disponible en librairie dès le 15 octobre.

    Une série des photos de l’ouvrage sont visibles dans les locaux du Centre Culturel de Ciney jusqu’au 17 octobre du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h et le samedi de 9h30 à 12h30. Parallèlement, une autre série de photographies de Daniel Fouss complétant cette exposition est visible à la galerie « Le balcon de l'atelier » des Avins à partir du 12 octobre (Infos : info@lagrange-lesavins.be – 0470 592 717).

    Nourrir l'Humanité, c'est un métier_photo_p115.jpg