- Page 2

  • Inauguration du MHiN, le musée d’Histoire(s) Naturelles, centre d’interprétation des littératures pour l’enfance et la jeunesse au Domaine de Chevetogne

    DSC_0008.jpgC’est magique, c’est merveilleux, il faut que je redécouvre ces lieux avec mes enfants ou mes petits-enfants, … le rêve qu’a fait Bruno Delvaux, directeur du Domaine de Chevetogne il y a bien longtemps est maintenant devenu réel : un centre d’interprétation des littératures pour l’enfance et la jeunesse est né et son bébé s’appelle le MHiN.

    DSC_0001.jpg

    C’est en présence du personnel du Domaine, du monde politique de la province et de la région, des bénévoles du Domaine et de Benoît Poelvoorde, venu en ami du Domaine que s’est déroulée, vendredi soir, l’inauguration officielle du MHiN.

    DSC_0003.jpgPour Jean-Marc Van Espen, député-président, «année après année, sur le Domaine Valéry Cousin, le visiteur voit éclore de nouvelles attractions, des installations flambant neuves, des trésors touristiques et technologiques et des équipements récréatifs innovants. Cette fois, focus sur le château néobaroque, véritable petit bijou architectural, historique et patrimonial. Aujourd’hui, la boucle est donc bouclée, la rénovation du château s’achève avec la transformation du château s’achève avec la transformation du 2e étage et des combles en Centre d’Interprétation de la Littérature Jeunesse et en Musée d’Histoires Naturelles. Ce nouvel outil culturel de 250 m2 voit le jour grâce à des fonds européens, régionaux et provinciaux de 655.487. Le MHiN traduit la volonté provinciale de maintenir et renforcer la place du DVC comme 1er pôle d’attraction namuroise, d’accroître l’investissement dans le secteur touristique, récréatif, culturel et pédagogique, d’innover en proposant un plan inédit de la littérature enfantine et de diversifier l’offre touristique et culturelle jeunesse et d’en faciliter l’accès. Les plus values du MHiN profiteront à tous les publics : pour les visiteurs, principalement les enfants, une invitation à la découverte et à l’évasion, pour le château, une rentabilité sur 4 à 5 étages, pour le Domaine, une nouvelle attraction pour toutes les saisons, à l’abri des intempéries et pour la province, une offre touristique et pédagogique étoffée et complète. »

    DSC_0004.jpgPour René Collin, ministre en charge du tourisme, «c’est une idée formidable pour compléter l’offre du Domaine en terme culturel et destiné aux enfants et aux familles. De plus, on y sera à l’abri ! Jeudi prochain, les investissements touristiques seront votés par la Région wallonne. Je tiens à vous signaler que votre dossier de valorisation de l’ancien camping en espace innovant qui alliera le plaisir de la découverte de la nature à celui du partage de barbecue est en très bonne position. »

     

    DSC_0017.jpgPour Bruno Belvaux, directeur du Domaine Provincial : «j’ai attendu longtemps. Le premier dossier d’intention a été écrit il y a 8 ans ! C’est long en démocratie de convaincre ! Le projet abouti est en tout point semblable à ce que nous avons imaginé au départ avec Pascal Lebrun, scénographe, illustrateur et sculpteur et Olivier Simon, architecte d’intérieur. Dans ce musée, le visiteur découvrira une bibliothèque, un véritable musée avec de vrais objets comme un sabre de Barbe Noire ou la coiffe de Grazy Horse sur le sentier de la guerre, des ateliers créatifs. »


    MHIN_couv.jpgDétails des pièces du musée

    Il faut 2h à 2h30 pour visiter tout le musée. Il ne sera accessible que par maximum 30 personnes. Dans chaque, les vitrines proposent des objets précieux, des images plus ou moins poétiques et surprenantes comme celle du lit de la Belle au Bois Dormant et des ateliers créatifs où l’enfant peut sortir du rôle de spectateur pour construire une cabane, écrire le début d’un roman ou monter sur une scène de théâtre. Au centre du musée, la galerie des héros fait la proposition de 12 auteurs de contes ou récits pour jeunes comme Jules Verne, Marc Twain, …

    DSC_0009.jpgLes 9 pièces du musée se répartissent de la manière suivante :

    • la nécropole elfique, un champs de fouilles archéologiques
    • nous sommes faits de la substance de nos rêves, avec la nuit et les ombres
    • l’objet de la quête, l’inaccessible étoile. Dans la tourelle du château qui prolonge la pièce au lit à baldaquin, se trouve un autre lit mystérieux

    DSC_0021.jpg

    • DSC_0013.jpgle personnage, la construction du héros. L’aventurier peut se transformer en Batman, Spiderman, … et créer son propre décor afin de se mettre en scène
    • le refuge, le repos. La cabane est l’endroit où le héros fatigué vient se cacher lorsqu’il est blessé ou en difficulté
    • DSC_0040.jpgle territoire fait l’histoire ou comment expliquer toutes les formes d’obstacles qui peuvent ralentir le héros
    • les paradis lointains, le bonheur au bout du monde. Depuis 1492, plus rien ne sera pareil car les hommes vont ramener de leurs explorations du goût (tomate, tabac, …) de la couleur (perroquets, azalées, …) mais aussi l’exotisme
    • mythologies des moteurs à vapeurs et à explosion concrétisé par la croisière noire et jaune
    • le bonheur par la nature ou un Espace Marcel Marlier a été imaginé pour permettre de dessiner avec lui
    • les gloires de la grande bibliothèque ou le couloir des héros

     

    DSC_0038.jpg

    DSC_0040.jpgEn pratique

    Avant la saison 2017, le MHiN sera ouvert sur réservation selon les horaires suivants :

    • durant les vacances de Noël, du lundi au vendredi de 10h à 12h sur inscription (le NEM est ouvert de 13h à 17h)
    • dès le 1er février, du lundi au vendredi sur réservation (083/687.204), pour les visiteurs individuels via le 083/687.211 ou chevetogne@province.namur.be le samedi et le dimanche de 10h à 12h
    • durant les vacances de carnaval, pour visiteurs individuels du lundi au dimanche de 10h à 12h

    En cliquant, en haut, à droite, sur l'album intitulé "Inauguration du MHiN de Chevetogne", vous découvrirez 43 photos prises lors de l'inauguration

  • Un chèque de 22.147 € de «Ciney contre le cancer » pour la recherche

    DSC_0041.jpgLes organisateurs de «Ciney contre le cancer » ont attendu la date de l’inauguration du Stade Rebompré pour remettre officiellement un chèque de 22.147 aux responsables de la Fondation contre le cancer. Ce montant tenait compte du bénéfice des recettes du bar et de toutes activités du samedi et du dimanche. Revenons en juillet dernier, pour évoquer leur organisation. Les conditions climatiques étaient finalement idéales au départ de l’édition 2016.

    DSC_0038.jpg

    DSC_0044.jpgDe plus, pour les organisateurs, dès avant le départ sur le coup de 16h, le compteur 2016 avait déjà été bien entamé avec 4 chèques amenés par 4 organisations :

    • 823,86 € lors de la marche ADEPS à Laloux
    • 960 €, en hommage à Jean-Louis Staquet, encore participant cyclo à l’édition 2015 et décédé
    • 743,07 €, par les classes de 3 TQ et 3 TTS de l’Institut de la Providence de Ciney lors de leur repas de solidarité
    • 3.000 €, le fond de caisse de Leignon Cycliste qui a cessé ses activités fin 2015 après avoir organisé des courses cyclistes depuis plus de 60 ans

    Au total, on a enregistré cette année pas moins de 60 cyclistes et 85 marcheurs dont le total des parrainages s’élève à 8.000 € !

  • Réaction d'Ecolo à la désignation de Frédéric Deville comme bourgmestre faisant fonction à Ciney

    Voici le communiqué de presse envoyé par Ecolo Ciney aujourd'hui suite à la désignation de Frédéric Deville, comme bourgmestre faisant fonction:

    Guerre des égos à Ciney - Saison 3 - épisode 11
    A la fin : C'est CINEY qui perd !

     

    Les amateurs de série sont ravis à Ciney. Pas ceux qui rêvent d'une commune où il fait bon vivre… La prise en otage de la commune par un Bourgmestre trop susceptible et incapable de gérer une situation qu'il a lui-même créée, ça commence à bien faire !

    Les élus écologistes ont découvert avec effarement la dernier épisode de ce - très mauvais - feuilleton des tensions à l'intérieur du MR cinacien avec la décision de Jean-Marie Cheffert de désigner comme bourgmestre faisant fonction Frédéric Deville pour une durée indéterminée. Pour rappel, il y a quelques semaines encore, il voulait éjecter ce dernier… Depuis, l'ambiance au Collège s'est complètement déteriorée : certains échevins ne se parlent plus, au détriment de la saine gestion de la ville !

    Cette désignation, "sans concertation préalable" avec Fréderic Deville, ressemble à une mise à l'épreuve, un coup politique qui va complètement à l'encontre de la bonne gestion de la ville que nous vante sans cesse le MR à Ciney.

    En agissant de la sorte pour régler des conflits inter-personnels, Jean-Marie Cheffert organise sciemment le non-fonctionnement de notre commune puisqu'il sait que Frederic Deville sera barré par les autres échevins.

    Pour Anne-Marie Camus et François Bouchat, conseillers communaux Ecolo, "Jean-Marie Cheffert doit assumer ses responsabilités. C'est lui qui, en 2012, a constitué sa liste en additionnant des individualités. C'est lui qui a composé son collège, fort de l'obtention d'une majorité absolue en sièges (mais pas en voix). Et c'est lui encore qui dirige cette majorité depuis 4 ans. C'est tout simplement inconcevable de jouer avec un titre de bourgmestre dans le cadre d'une rivalité d'égos. Aujourd'hui, on constate qu'il perd les pédales devant une situation qui semble lui échapper... 

    Pour Ecolo, utiliser l'institution communale en vue d'un règlement de compte, c'est simplement minable.

    Les Cinaciens méritent mieux que ces mesquineries. Jean-Marie Cheffert et son équipe feraient mieux de s'occuper de mobilité, de revitalisation du centre-ville, de protection de la biodiversité, d'un plan d'action Energie-Climat plutôt que des messages postés sur Facebook par l'un ou l'autre. 

    Pour Patrick Dupriez, coprésident d'ECOLO et Cinacien, « Notre commune n'est pas un jouet pour gamins querelleurs. Soit le MR se donne les moyens de faire revenir la sérénité et la collaboration au sein du Collège communal, soit le bourgmestre en tire les conclusions et cède sa place. C'est une question de sérieux de la gestion communale. C'est aussi une question de confiance que les citoyens doivent pouvoir avoir dans leur autorité communale. Par ailleurs, Ecolo sollicitera l'intervention du Ministre des pouvoirs locaux Paul Furlan pour sortir du vaudeville actuel. »

  • Doula, pour accompagner les parents lors d’une naissance, découvert au salon Parallèle de Ciney Expo

    parallèle1688.JPGA l’occasion du salon Parallèle qui s’est déroulé en novembre à Ciney Expo, les visiteurs ont notamment eu l’occasion de découvrir l’association francophone des Doulas de Belgique. Martine Quittre, qui pratique la doula, nous en a expliqué le fonctionnement : la doula accompagne et soutient les femmes et ses proches tout en douceur dès la période pré-conceptionnelle, pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale. Cet accompagnement s’effectue sur différents plans : émotionnel, relationnel, informatif. Il se propose en complément du suivi médical et ne veut aucun cas le remplacer. Le mot doula vient du grec servante pour désigner ces femmes qui autrefois entouraient la jeune maman aux côtés de la sage-femme. Pour en savoir davantage sur la doula, il suffit de contacter Martine Quittre via le 0476/40.21.94, martine@doula.naissancetoutendouceur.be ou surfer sur www.naissancedoulatoutendouceur.be.

  • Petit Potager, la marque de vêtements pour enfants créés par Marie Blondiaux d'Achêne

    oetitotager4.JPGLe marché de Noël de la Solidarité au Domaine d’Achêne m’a permis d’y rencontrer dans un stand, Marie Blondiaux, une voisine de l’endroit. Depuis 2 ans, elle vend ses vêtements Petit Potager. Sa philosophie est simple : «un carré de terre dans le jardin et tu peux récolter des super bons légumes. Ce n’est pas qu’un vêtement. J’ajoute dans les pochettes qui accompagnent les vêtements pour enfants de 2 à 8 ans des petites graines qu’ils pourront semer ! Le meilleur de la nature pour faire grandir les enfants au rythme des saisons. »Elle travaille avec deux ateliers de confection, l’un en Belgique, l’autre au Portugal, leur fournissant les croquis et les étiquettes (qui ne grattent pas) et le type de tissus exclusifs Ecotex à utiliser. Dans notre région, on peut trouver les vêtements Petit Potager chez Sarah Dujardin à l’Ame des Choses à Ciney et à Pomme d’Amour à Dinant. Pour plus de renseignements sur Petit Potager, on peut contacter Marie Blondiaux via marie@petitpotager.be, ou le 0476 89 27 71, ou surfer sur www.petitpotager.be, ou encore la rejoindre sur facebook.

  • Augmentation de la détresse pour la Conférence St Vincent de Paul de Ciney !

    DSC_0064.jpgLe 13e marché de Noël et de la Solidarité des équipes d'Entraide et de Saint-Vincent de Paul de Ciney vient de se terminer ce dimanche au domaine d'Achêne. Il permet, aux responsables de la St Vincent de Paul, de dresser une année d’actions : «cette année, en plus des dons, du marché de Noël d’Achêne (50 exposants, 150 repas sur les 3 jours) et d’une collecte annuelle à l’église, nous avons tenu un bar lors de la fête Générations St Jo à l’Institut Saint Joseph. Nous pouvons aider 150 familles pour leur offrir des colis de viande, intervenir dans leur frais de chauffage et de médicaments. Ces derniers sont en augmentation, alors que les prix du chauffage ont diminué, preuve que la détresse est en augmentation pour les familles que nous soutenons. Soulignons cette année un autre solidarité lors du marché de Noël : une solidarité entre générations car beaucoup de jeunes sont venus aider notre équipe. Merci à eux. »

    DSC_0081.jpg

    En cliquant, en haut, à droite, dans l'album intitulé "Marché Noël Solidarité 2016", vous découvrirez 31 photos prises ce dimanche

    DSC_0069.jpgCe marché de Noël a également permis à ses visiteurs de découvrir le Château Bonneau-Liveau, un Haut Médoc d'une production locale et familiale belge. On n'y produit que 8.000 bouteilles par an. Il était donc plus qu'intéressant de l'acheter lors de ce marché de la solidarité.

    DSC_0068.jpg

  • Journée de l’environnement à l‘OCTC de Hamois ce 26 novembre

    DSC_0065.jpgJournée de l’environnement à ‘OCTC de Hamois de 9h30 à 12h30

    Programme

    - Conférence par Thierry Descamps «pourquoi une haie libre ? » de 9h30 à 12h30

    - Animations autour de la pomme avec le conseil communal des enfants de 9h30 à 12h30. Possibilité de presser les pommes (inscriptions : 083/61.20.41)

    - Atelier fabrication de produits respectueux de l’environnement de 10h30 à 11h30  pour vos maisons et pour vos jardins (réservation obligatoire via le 083/61.20.41). Par exemple, fabrication d'un produit multi usage ou d'un produit vaisselle ou d'un diffuseur naturel, ... animé par le BEP Environnement.

    - Moment convivial pour clôturer la matinée

  • Soirée Grande Vadrouille à La Spirale à Natoye le 24 novembre

    Trois fois par an, le Centre d’Education Permanente « La Spirale », situé à Natoye, propose au public de prendre le temps pour venir partager leurs photos de voyage ; prendre le temps de partager ce qui a plu, étonné, sidéré, ému. Le prochain rendez-vous est fixé ce jeudi 24 novembre à 19h30.

    Sans être professionnel de la photo ou du commentaire touristique façon "Exploration du Monde" chacun peut apporter son vécu, son regard sur la région qu'il a visitée, même à quelques kilomètres de chez lui...

    Le public est aussi le bienvenu pour découvrir les voyages des autres.

    Au fil des soirées, nous avons déjà traversé un grand nombre de frontières. De très proche (Le Lac du Der, le château de Guedelon, , La Voie verte de Charleville à Givet, … ), à tantôt plus loin (La Toscane à vélo, le Nord de la Slovénie, la Pologne, Lisbonne, l'Isrie, la Norvège, Annecy, Lyon …) ou encore au bout du monde (le Japon, Dubaï, L'Arménie, le Haut-Karabagh, …) … à chaque fois il s’agit d’une belle découverte en dehors des sentiers battus.

     Chaque conférencier est invité à trier ses photos pour n'en garder que le nombre utile en fonction du temps de parole qui est limité à 20 minutes. (pas forcément que les plus "belles" mais surtout les plus pertinentes). Les photos seront mises sur clé USB, au format .jpg. et seront classées selon un ordre logique permettant une présentation attrayante.

    Les aspects culturels, artistiques, naturels, géographiques...seront bien entendu favorisés.

    Au programme de ce 24 novembre, nous savons déjà que nous partirons entre autre à la découverte de l’Ecosse … l’asbl attend les autres propositions.

    L’Entrée est libre (bar ouvert) et l’inscription préalable des conférenciers au 083/690 790 - contact@laspirale.be est obligatoire.