- Page 2

  • Accents franco-belges pour le 21 juillet à Hamois

    DSC_0090.jpg

    DSC_0112.jpgComme d’habitude, beaucoup de monde à Hamois pour la célébration officielle de la fête nationale dans la commune condruzienne. Mais, pour une fois, peu d’enfants étaient présents, en cause, leurs présences aux camps de Patro de Hamois et de Schaltin ! Comme tous les 4 ans, avec la venue des Valgorgeois dans le cadre du jumelage, la cérémonie de la fête nationale était rehaussée par leur présence. Signalons le beau travail de décoration de l’autel de l’église paroissiale de Hamois par Cécile Collard, sacristine d’Achet.

    DSC_0140.jpg

    DSC_0130.jpgVoici, en grande partie, le discours prononcé par Valérie Caverenne, bourgmestre, dont c’était la première intervention lors d’un 21 juillet :

    « Permettez-moi d’abord d’excuser l’absence des échevins Pierre-Henri Roland (présent à Valgorge lors du 14 juillet) et Pascal Leclercq, parti avec son équipe défendre les couleurs de la commune aux jeux de la vache à Ciney.

    Il est de tradition dans notre commune de se retrouver pour célébrer la fête nationale, … 50 ans après les premiers pas de l’homme sur la lune, souvenons-nous que la première voie de chemin de fer inaugurée en 1835 sur le continent européen était située chez nous, entre Bruxelles et Malines. Cette innovation portée par notre premier Roi fut considérée par certains comme un moyen de montrer la détermination, la puissance et l’indépendance de notre nouvelle nation. La Belgique a, par ailleurs toujours occupé une place de choix sur la scène internationale. La désignation de notre Premier Ministre, Charles Michel, à la présidence du Conseil européen en est à nouveau la démonstration. De la détermination, les femmes et les hommes de notre pays en auront aussi lorsqu’en 14 et 40, il faudra résister face à l’invasion des troupes allemandes impériales puis nazies. CE sont ces femmes et ces hommes que nous venons honorer devant ce monument dédié à tous ceux qui ont donné leur vie pour défendre la Belgique et sauvegarder notre liberté. Néanmoins, lors des différents conflits, nous allons tissés des liens avec les peuples alliés dont la France. Les jumelages, créés après la première guerre mondiale avaient pour objet de préserver ces liens d’amitié et éviter les conflits. La commune de Hamois poursuit cette tradition et nous nous en réjouissons.

    DSC_0129.jpg

    Au nom du Collège et du Conseil communal, je suis très heureuse d’accueillir le Maire et les représentants de Valgorge, présents ce week-end pour le jumelage alors que la semaine prochaine, le club de pétanque des Boules du Bocq recevra ses homologues d’Alluyes. Deux exemples de fraternité entre la France et la Belgique qui se perpétuent à travers les années.

    DSC_0131.jpg

    DSC_0147.jpgAvant de partager le verre de l’amitié servi par la confrérie locale de la Gatte d’or, j’adresse mes vifs remerciements à toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de cette commémoration : les porte-drapeaux, les associations patriotiques, l’abbé Bruno, le chanoine Jallet, la chorale, les services communaux et vous tous présents de notre commune, de France ou d’ailleurs. Votre participation nombreuse souligne votre attachement à notre Royaume. En ce jour particulier, devant l’emblème de nos deux nations unies, rendons hommage à ceux qui ont œuvré et œuvrent encore au quotidien pour préserver nos valeurs démocratiques de paix, de liberté, d’égalité, de tolérance et de justice. La spécificité et la complexité de nos institutions engendrent certaines incompréhensions, voire dissensions au sein des différents niveaux de pouvoir de notre pays. Tout en gardant en mémoire la devise de la Belgique, encourageons nos représentants à faire de notre diversité, une opportunité afin de construire ensemble un avenir où chacun peut trouver sa place, grandir, s’épanouir et vieillir. C’est le vœu que je formule en 21 juillet 2019.

    Vive la France, vivre la Belgique, vive le Roi !

    Petit clin d’œil au maître de cérémonie qui a oublié de déclarer, après l’exécution des 2 hymnes nationaux, « fermez le ban ».

    Pour les 39 photos où notamment nos amis de Valgorge sont présents, pas de problème, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/21-juillet-hamois/ pour les découvrir !

    DSC_0133.jpg

  • Le 21 juillet à Ciney, une première pour le bourgmestre Frédéric Deville

    DSC_0096.jpgBeaucoup de monde devant le monument aux morts de la ville de Ciney pour le retour des commémorations du 21 juillet devant la Collégiale. C’est en présence de nombreux membres du conseil et collège communal, du député wallon Frederick Bottin et du conseiller provincial Jean-Marie Cheffert, des représentants de l’UTB de Peutie, … et du pour le côté musical de Pop Music Ciney qu’elles se sont déroulées.

    DSC_0106.jpgVoici, une partie du discours du bourgmestre Frédéric Deville:

    « C’est donc un plaisir pour moi de vous retrouver pour la première fois à l’occasion de la fête nationale et de prononcer ce discours disons patriotique, même si ce terme soulève des relents d’envolées oratoires, exercice auquel, je vous rassure, je ne vais pas me livrer. Devant ce monument, mais aussi devant cette belle Collégiale, le ton est, en effet, souvent solennel, voire grave. Nous nous remémorons les hommes et les femmes qui se sont battus, voire sacrifiés, pour qu’aujourd’hui, vous et moi, soyons libres de marcher, de parler, de penser ! … aujourd’hui, sans être naïf sur la réalité du monde dans lequel nous vivons, j’aimerais oublier toutes ces choses négatives et me me montrer à vos côtés, résolument optimiste. Alors aujourd’hui, je souhaiterais que vous repartiez chez vous le cœur léger et rempli d’espoir dans le monde demain. Je vais m’attarder sur 2 aspects du 21 juillet, l’un national, l’autre festif.

    Le 21 juillet, nous célébrons notre nation, notre pays, nos couleurs : le noir, comme l’encre qui a servi à rédiger notre constitution, le jaune comme le soleil qui brille ce matin pour nous et le rouge comme le maillot des Diables rouges et des Red Panthers.

    Célébrer le 21 juillet, c’est célébrer un moment important de l’histoire de notre pays, la prestation de serment du premier Roi des Belges en 1831, …Notre constitution, notre drapeau, notre devise nationale restent autant d’éléments qui font l’unité de notre nation. Depuis une loi du 27 mai 1890, la fête nationale est célébrée le 21 juillet. Au fil du temps, le 21 juillet est devenu un événement festif à Ciney et un peu partout dans le pays. En ce qui me concerne, pour cette première fête nationale en votre compagnie en tant que bourgmestre, je suis optimiste. Je ne peux m’empêcher de vous citer les paroles d’Etienne Daho, « aujourd’hui est le premier jour du reste de ta vie, pourquoi vouloir toujours plus beau, plus loin, plus haut et vouloir décrocher la lune quand on a les étoiles … Le bonheur est là, devant nous. Nous devons juste oser le toucher, l’appréhender. Osons ! Tous les feux sont au vert, au noir-jaune-rouge !

    La Belgique va bien, très bien. J’ai beaucoup d’exemples mais, au rayon des bonnes nouvelles, nous avons remporté 3 étapes au Tour de France, terminé 3ede la dernière coupe du monde foot, nous n’avons pas encore de nouveau gouvernement fédéral et donc, pas de nouvelles taxes, c’est une Belge qui a remporté Koh Lanta, les meilleures frites sont toujours belges, …

    Plus proche de nous, à Ciney, tout va bien aussi, nous avons enfin retrouvé notre Collégiale, la dernière cérémonie devant ce monument à l’occasion de la fête nationale remontre à 2009, juste 10 ans ! Au niveau communal, nos clubs sportifs et associations culturelles terminent une année brillanté en décrochant de nombreuses récompenses. Deux jeunes Cinaciens ont brillé dans leurs domaines respectifs et participeront prochainement à la grande finale à Kazan à l’occasion des Wordlskills pour porter très haut les couleurs cinaciennes. L’entraide, le partage, la compassion sont des valeurs très présentes sur Ciney. J’en veux pour preuve les Dames de l’Entraide, Saint Vincent de Paul, la Croix-Rouge mais aussi et surtout l’équipe du CPAS qui, tous, ont à cœur d’œuvrer pour les plus démunis.

    Au niveau politique communal, tout est également au beau fixe. Depuis le 3 décembre, grâce à votre soutien, une équipe compétente, dynamique et motivée, peut jour après jour œuvrer pour tous les Cinaciens. L’ambiance, au sein de l’équipe est excellente et tous, sans exception, s’investissent et sans relâche dans leurs attributions respectives. Le climat politique semble également plus serein depuis quelques semaines et les tensions pré-électorales comme les rancœurs post-électorales disparaissent progressivement pour mon plus grand bonheur. Bref, à Ciney, tout va bien, presque tout est parfait !

    Le 21 juillet est aussi le début des festivités estivales à Ciney, comme la 7eédition de la vache d’or qui va débuter à 13h, suivis par un concert, le feu d’artifice et un grand bal aux lampions. Comme à l’accoutumée, Safari Ciney prendra ensuite possession de la place Monseu pour 15 jours, l’occasion pour les familles ou ceux qui n’ont pas les moyens de partir en vacances de passer quelques heures à la place, à deux pas de la maison ! L’été se terminera par la traditionnelle kermesse de Ciney."

    DSC_0109.jpg

    Le discours s’est achevé par les remerciements aux porte-drapeaux, représentants des associations patriotiques, musiciens et choristes durant l’office religieux, au personnel communal et plus particulièrement à Christelle et Benoît ainsi qu’au Franc Thour qui a servi le verre de l’amitié au Centre Culturel.

    Pour mieux voir 17 photos prises ce matin à Ciney, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/21-juillet-ciney/

  • Hamois remporte la 7e édition des Jeux de la vache et succède à Leignon-Corbion

    Même le bourgmestre Frédéric Deville s'est jeté à l'eau !

    DSC_0621.jpg

    Lire la suite

  • 23 Ardéchois de Valgorge à Hamois pour le 22e jumelage

    Si le premier contact qui a officialisé le jumelage entre Valgorge en Ardèche et Hamois en Vrai Condroz s’est déroulé en France en 1993 (premier raid à pied des Culs de Jatte en 1991 reliant Hamois et Valgorge), les rencontres en Belgique ont, à chaque fois eues lieu lors des années impaires, et tous les 4 ans depuis 2007 autour de la fête nationale. 

    DSC_0007.jpgDepuis ce vendredi (certains depuis plusieurs jours), 23 Valgorgeois ont rejoint Hamois dans le cadre du traditionnel jumelage entre les deux villages.

    Ils étaient emmenés par Michel Seveyrac, maire de Valgorge et Roger Rieu, président du côté français du jumelage.

    Au programme :

    • apéro frites avec découverte de la bière blonde et blanche de la brasserie du Condroz pour l’accueil dans les locaux du Natham en présence de Valérie Caverenne, bourgmestre, Cédric Bertrand, échevin et David Dannevoye, consul honoraire de France à Namur

      DSC_0021.jpg

    • visite de la moutarderie Bister au zoning de Biron
    • DSC_0045.jpg

      et de l’escargotière de Warnant
    • DSC_0078.jpg

    • la participation aux festivités du 21 juillet à Hamois ainsi que la partie officielle du jumelage (les petits discours suivront)

    DSC_0225.jpg

    avec un petit clin d'oeil au 14 juillet à Valgorge où Pierre-Henri Roland, premier échevin de la commune de Hamois, était présent

    image1.jpeg

    image3.jpeg

    DSC_0215.jpgComme l’a rappelé Valérie Caverenne devant notamment son homologue Valgorgeois avant le repas du jumelage qui s’est déroulé dans les locaux du Natham, « depuis votre premier rendez-vous en 1993, le contact n’a jamais été rompu et ce sont, à présent, plus de 25 années d’amitié qui lient nos deux entités. Au fil du temps, de nouvelle têtes se sont jointes à votre jumelage et d’autres vous ont malheureusement quittés pour diverses raisons. 2019 est une édition un peu particulière suite au changement de mandataires dans notre commune mais surtout pace que Luc Jadot, notre regretté bourgmestre, marquera cette édition par son absence. Il était un fervent adepte des jumelages, toujours très heureux de vous accueillir ou de rejoindre vos contrées ardéchoises. Avec le concours de Pierre-Henri Roland, premier échevin et en charge des jumelages, nous comptons perpétuer la tradition établie entre nos deux communes. Prenant ce rôle à cœur, il a participé à Valgorge à la célébration du 14 juillet dernier. Nous ne manquerons pas le rendez-vous bisannuel fixé chez vous en 2012. Félicitation au comité de jumelage et son président André Lenoir pour le programme proposé et d’avoir rehaussé de votre présence la cérémonie de ce matin. »

    DSC_0222.jpgDe son côté, André Lenoir espère que le jumelage puisse continuer avec un président jeune et dynamique.

    Pour son homologue français qui s’est félicité de l’organisation parfaite même s’il faut se lever tôt, en particulier avec le nouveau chauffeur pour la journée du samedi : « à chaque rencontre, c’est important de se voir, nous avons appris beaucoup de choses sur les escargots en vous rappelant que nous, Français, sommes des mangeurs d’escargots et de grenouilles ! Nous gardons une préférence pour vos frites. On s’enrichit à chaque venue en Belgique, à chaque échange. Je termine par une pensée émue pour Luc ».

     

    DSC_0225.jpg

    Ensuite, remise des cadeaux, un panier garni de produits du terroir au Maire français, un ouvrage « au fil du Bocq » à Roger Rieu, président du côté français du jumelage et un livre sur l’Ardèche à la bourgmestre de Hamois et à André Lenoir.

    • une journée en Thudinie, avec une découverte guidée de la ville de Thuin et notamment de ses jardins, de la distillerie de Biercée et de l’abbaye d’Aulnes où, par petits groupes franco-belges, chacun a eu l’occasion de découvrir, de manière ludique, toutes les merveilles de l’abbaye

    DSC_0697.jpg

    • et, comme à chaque rencontre, de nombreux moments de convivialité entre jumeaux

    DSC_0216.jpg

    • Comme d’habitude, la partie officielle du jumelage s’achève avec le traditionnel petit-déjeuner au local du CJM.
    • DSC_0742.jpg

    Pour découvrir les 217 photos postées au fur et à mesure sur ce blog : il suffit de se rendre sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/hamois-valgorge-2019/

  • Safari Ciney du 26 juillet au 11 août

    Voici le programme de l'édition 2019 de Safari Ciney qui se déroule, comme d'habitude, place Monseu. Inauguration officielle le vendredi 26 juillet à 18h30

    67310728_1319599441542259_1374690457308626944_o.jpg

    Pour lire le programme en version pdf, cliquez que SAFARICINEY.pdf

    DSC_0007.jpg

  • 14e rencontre Eurodyssée en Roumanie pour des Cinaciens de Saint Jo

    Dans le cadre de l’Eurodyssée, 11 élèves de l’institut Saint-Joseph de Ciney, accompagnés de leurs professeurs Valériane Frippiat et Renaud Delieux, viennent d’effectuer un séjour d’une semaine en Roumanie, et plus spécialement à Résita à environ 130km de Timisoara. C’était la quatorzième fois que l’échange était organisé entre le Colegiul National Traian Lalescu et l’ISJ.

    CinaciensRoumanie2.jpg

    Grâce à un programme varié, les élèves belges, hébergés chez leurs jumeaux roumains qu’ils avaient reçu durant la première semaine de Pâques, ont pu découvrir les multiples facettes de cette région. Les professeurs et élèves roumains leur ont montré la ville de Résita grâce à un parcours-jeu. Cette ville est célèbre pour ses industries. C’est de là que provient le métal de la tour Eiffel. Ils ont pu voir l’exposition des locomotives fabriquées dans cette ville depuis 1872. Le groupe a pu découvrir la ville de Timisoara avec son centre-ville accueillant ainsi que sa cathédrale orthodoxe et les différentes places comme celle de la Liberté. Il y eut également un moment de shopping dans le grand centre commercial de cette ville et la visite d’un musée consacré à l’histoire de l’habitat roumain.

    CinaciensRoumanie3.jpg

    En outre, les élèves belges et roumains ont profité du climat méditerranéen pour se détendre dans une piscine. Un atelier de danses locales, une marche dans la belle nature roumaine, la visite d’un zoo ont été les nombreuses activités de la semaine. Tout cela s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse et amicale. Pour preuve, le pique nique  préparé par les parents et les professeurs ainsi que des soirées karaoké et just dance bien distrayantes. Les élèves belges ont été marqués par l’accueil roumain. Cet échange était le prolongement de la 33èmeédition de l’Eurodyssée qui se clôturera au mois d’août par le septième échange avec l’Apasczai Csere Janos à Budapest.

  • Le programme du 21 juillet à Ciney

    Comme chaque année, la ville de Ciney en collaboration avec le comité des fêtes, organise de nombreuses activités lors de la fête nationale

    DSC_0657.jpg

    Lire la suite

  • 14e échange entre l’institut Saint Joseph de Ciney et Banska Bystrica

    Dans le cadre du projet Eurodyssée de l’Institut Saint Joseph de Ciney, un petit groupe d’étudiants de l’école, accompagnés par deux professeurs, Aline Demin et Céline Vonêche, ont retrouvé leurs jumeaux slovaques durant une semaine d'échange qui vient de s’achever. C’était la quatorzième fois que des Cinaciens effectuaient un séjour en Slovaquie centrale, et plus spécialement à Banska Bystrica, accueillis par le Gymnasium J.G. Tajovsky dont la ville était bien connue pour son exploitation du minerai de fer.

    66230141_1354866161319274_3270816482954575872_n.jpg

    Au programme :

    • le weekend d’arrivée dans les familles
    • le lundi, accueil par la proviseur du lycée, match dans la salle du sport au choix le volley, le foot,... puis des ateliers de fabrication des T-shirts, création avec du fil métallique et présentation de l’alliance française
    • le mardi, descente de la rivière qui traverse la ville en rafts, pique-nique avec des grillades
    • le mercredi: visite de la ville de Banska Bystrica et particulièrement de son musée de la 2e guerre mondiale et du soulèvement
    • le jeudi, visite d'une ville classée par l'UNESCO, d'abord la visite d'une ancienne mine d'argent, puis visite guidée de la ville et baignade dans un lac naturel dans l'après midi. Au retour à Banska, le dîner d'adieu en présence des familles qui ont accueillis les Belges durant une semaine
    • départ pour Bratislava le vendredi pour le retour en Belgique