Agenda - Page 9

  • Exposition Hybridations par Anne-Marie Lepage ou Am'L à Crupet

    Photos et photos repeintes par Am’L

    Lire la suite

  • Safari Ciney du 26 juillet au 11 août

    Voici le programme de l'édition 2019 de Safari Ciney qui se déroule, comme d'habitude, place Monseu. Inauguration officielle le vendredi 26 juillet à 18h30

    67310728_1319599441542259_1374690457308626944_o.jpg

    Pour lire le programme en version pdf, cliquez que SAFARICINEY.pdf

    DSC_0007.jpg

  • Le programme du 21 juillet à Ciney

    Comme chaque année, la ville de Ciney en collaboration avec le comité des fêtes, organise de nombreuses activités lors de la fête nationale

    DSC_0657.jpg

    Lire la suite

  • Coup d’oeil sur le Petit Patrimoine Populaire de l’entité de Ciney du 15 juillet au 26 septembre

    Petit Patrimoine, grandes histoires !

    Lire la suite

  • 7ème édition des jeux de la vache le dimanche 21 juillet place Monseu à Ciney

    8 équipes, 8 villages ou quartiers, plus de 250 participants, une première pour Hamois, un seul trophée, mais l’important, c’est de participer !

    DSC_0258.jpg

    Lire la suite

  • Atelier gratuit de confiance en soi à St Joseph à Ciney le 24 juin ouvert aux 5e et aux rhétos

    Dans 15 villes de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Ciney et Dinant pour notre région) les élèves de 5eou de rhétos peuvent  participer à une journée FREE (donc gratuite) de découverte de leur personnalité de base avec l’ennéagramme. Un max d'infos sur www.librele24juin.be

    Qu’est-ce que c’est que ce truc pour un jeune : « Un modèle qui te permet de comprendre comment tu fonctionnes, ce qui te motive au fond de toi, tes plus belles qualités et tes besoins essentiels pour ta vie en général. Un outil efficace pour te comprendre dans ce moment de ta vie où tu vas quitter l’école et choisir ta voie ! Si tu viens avec tes amis, c’est encore plus intéressant car tu pourras aussi mieux les comprendre.

    Ce ne sera pas un cours ! Cette journée sera ludique et interactive, en groupe, animée par des formateurs professionnels et expérimentés. Tu passeras à l’avance un questionnaire de personnalité validé scientifiquement et tu recevras tes résultats ainsi qu’un livre sur l’ennéagramme. Pour s’inscrire, il suffit de cliquer sur  l’organisation de cette journée sur #registration C’est gratuit mais l’inscription est obligatoire ! A l’institut Saint Joseph de Ciney, c’est une ancienne de l’école, Julie Engels, qui organise cet atelier gratuit !

    DSC_0431.jpg

    Pour ceux qui le souhaitent, ceux qui sentent qu’ils ont besoin d’aide à l’orientation, ils peuvent poursuivre l’atelier gratuit avec deux journées de coaching, en groupe, avec une méthode nouvelle et originale, « Projeter les films de ma carrière »

    La journée gratuite du 24 juin est en effet la première étape, pour bien se connaître. Les deux suivantes permettent, si ceux qui en ont besoin, d’aller plus loin dans le choix de leurs études, à partir de leurs centres d’intérêt, de leurs valeurs, de leurs compétences et des environnements qui leur correspondent le mieux. 

  • Ciney en ébullition le samedi 29 juin entre 13h et 20h30

    Au programme, salon des associations, accueil des nouveaux habitants et cérémonie des vaches d'or !

    Lire la suite

  • 75e anniversaire de la bataille sur les Sarts le 23 juin à partir de 10h15

    Sur_les_Sarts_2019.jpg

    Historique de la bataille de Maibelle ou sur les Sarts 

    page2image14439088

    Ici a eu lieu la bataille de Maibelle appelée aussi combats de Sur les Sarts . Dans la nuit du 19 au 20 juin 1944, un groupe d’une quarantaine de résistants, provenant de la région de Mozet, vient s’installer provisoirement dans cette ferme, tenue par la famille Michaux.

    Suite à quelques indiscrétions et à une dénonciation, ce lieu tombe vite dans le collimateur de la Gestapo ( Geheime Staatspolizei - police secrète allemande ). Les nazis pensent d’abord qu’il ne s’agit que d’une sorte de dépôt de la résistance locale. Le dimanche 25 juin à 8 h du matin, la descente de quelques membres de la Gestapode Dinant, qui comptaient investir les lieux facilement, va tourner en une véritable bataille, qui durera une bonne partie de la journée. Les résistants vont se battre comme des lions contre des troupes allemandes toujours plus nombreuses et venues d’un peu partout.

    Le bilan sera lourd pour les nazis : 142 morts et 260 blessés tandis que 17 résistants y laisseront la vie, parfois dans d’atroces circonstances. En effet, deux d’entre eux, après avoir été capturés, seront torturés et finalement abattus, après avoir subi d’épouvantables sévices ! Deux autres seront envoyés dans un camp de concentration dont ils ne reviendront jamais.

    Tandis que leur ferme est pillée, saccagée et incendiée, les membres de la famille Michaux, considérés eux aussi comme des terroristes par les Allemands, sont embarqués dans un camion et transférés à la prison de Namur dans l'attente d'être envoyés en camp de concentration. Miraculeusement le fils, le petit André - âgé d'à peine 13 mois - sera malgré tout épargné et confié à des voisins par un garde allemand ayant conservé un peud’humanité. Joseph, le papa, mourra en déportation au camp de Buchenwald, fin 1944.La maman, Joséphine, déportée au camp de Ravensbrück, et le grand-père, Armand, déporté lui aussi au camp de Buchenwald, survivront à la déportation, mais décéderont tous deux, dans les années qui suivront la guerre, des suites des séquelles des traitements inhumains subis en camp de concentration. Le groupe de résistants sera reconnu par l’Armée secrète (A.S.) comme rattaché au groupe 7, secteur 3, Zone 5.

    Quelques mots sur l'armée secrète

    page4image14424160

    Dès 1940, des officiers de l’armée belge vaincue créent la Légion belge d’une part etl’Armée belge reconstituée, d’autre part. Ces deux mouvements de résistance se joignent ensuite pour former d’abord l’Armée de Belgique en 1942, qui prendra ensuite l’appellation d’Armée secrète ( A.S.) en 1944, sous le commandement du lieutenant général Jules Pire. Ayant la confiance du gouvernement belge en Angleterre qui lui avait conféré un statutmilitaire officiel, l’A.S. fut privilégiée par Londres en ce qui concerne lesapprovisionnements en armes, munitions, matériels, intendance, parfois au détrimentd’autres mouvements de résistance nettement plus ancrés à gauche, comme le Front del’Indépendance (F.I.). L’A.S. fut très active sur le terrain, menant de très nombreuses actions stratégiques et tactiques telles des missions de renseignement, de sabotage, de harcèlement de l’ennemi (dès septembre 1944), ou encore de préservation des infrastructures utiles.

    Considéré comme le mouvement de résistance le plus important de Belgique, l’A.S. futégalement appelée l'Armée blanche en raison de la teinte beige clair de leur uniformeconstitué d’une salopette en toile de jute ( fournie par les Britanniques ). A elle seule, l’A.S.comptera un tiers de tous les effectifs des 16 mouvements de résistance reconnus dans notre pays, c'est-à-dire près de 54.000 sur un total général d’environ 168.000.

    Le général Eisenhower, commandant en chef des troupes alliées en Europe a évalué à 15divisions l’apport de la Résistance française et belge et en a souligné le rôle essentieldans les combats pour la libération des territoires occupés et la victoire finale sur les forcesde l’Axe.

    Quelques mots sur la résistance dans le Condroz

    Très présente dans notre région, la Résistance est constituée principalement desmembres de l’Armée Secrète (A.S.) mais également du Front de l’Indépendance (F.I.) , du Mouvement national belge (M.N.B.) et de l’ Armée de Libération (A.L).
    Leurs actions dans le domaine du renseignement, mais également dans celui du sabotage et des coups de mains armés, seront très nombreuses et causeront à l’ennemi de graves préjudices, surtout en 1944. Ne citons que l’accrochage de Braibant, le 26 juin ; ladestruction du pont de chemin de fer de Lienne-Ciney, le 5 juillet ; le sabotage du tunnel de chemin de fer de Yvoir-Spontin, le 19 juillet ; la bataille de Jannée, le 27 août ; les combats du Bois des Tailles à Houyet, le 3 septembre, et la capture du général-major de la Waffen SS Kurt Meyer , commandant de la 12e Panzerdivision SS « Hitlerjugend », le 6 septembre à Spontin.

    page4image14420832

    Ciney sera baptisée « Capitale du Maquis » en raison de cette intense activité de laRésistance et notamment pour l’importance des missions de harcèlement de l’ennemi, surtout dans les jours qui précèdent la libération de la région, début septembre 1944.