Dinant

  • Nouvelle adresse, troisième album de Jean-Luc Pierret, notamment en hommage à son fils Sylvain

    Jean-Luc Pierret, retraité de l’enseignement depuis 3 ans, a été instituteur à Evrehailles pendant 27 ans pour ensuite terminer sa carrière en donnant des cours d’activités culturelles et artistiques avec les élèves des différentes écoles communales de l’entité d’Yvoir, et ce durant 10 ans.  Partout, il a toujours axé sa démarche pédagogique autour de l’art en général et de l’amour des mots et des chansons, en particulier. On se souvient encore des soirées pyjama, des semaines où Julos Beaucarne, Jofroi, Allain Leprest, Christian Merveille, … travaillaient avec les écoliers par la chanson et les mots qu’ils pouvaient y découvrir !

    1674715011.2.JPGEn 2014, il publiait l’album «Tout doux », avec un petit clin d’œil à Julos Beaucarne (présent dans son jardin à Sorinnes lors de la présentation de l’album avec sa famille et ses amis). Il y signait toutes les paroles et la musique et jouait de la guitare sur plusieurs chansons.

    Parallèlement à sa peinture, Jean-Luc publie en 2018 un deuxième album «Avec eux » sur lequel des enfants, mais pas que, l’ont accompagné ! On peut se souvenir notamment de la chanson intitulée « Des p’tits mots » où les enfants de la classe maternelle et primaire de l’école communale de Braibant (où se trouvaient Arthur et Lucie, ses petits-enfants) ont collaboré avec lui (elle est toujours visible en cliquant sur watch?v=LdeQcEMGIIA.)

    jeanluc.jpegEnsuite, Jean-Luc s’est attelé à un nouvel album « Nouvelle adresse », qui finalement, est un double album de 40 chansons, une autoproduction à compte d’auteur comme les 2 précédents. Comme à chaque fois, les paroles et la musique sont de Jean-Luc, dans une formule piano-voix, son ami Jean-Luc Henrion étant comme à chaque fois, au piano, aux arrangements et au mixage. Le titre a un double sens puisqu’entre temps, Jean-Luc est venu s’établir à Falmagne et marqué par le souvenir de Sylvain, son fils, décédé le 18 janvier 2019.

    Au-delà d'un simple hommage, il s'agit aussi pour Jean-Luc de pouvoir aborder des thèmes qui lui sont chers tels que: l'enfance, la famille, l'école (la chanson « les instituteurs », l'art sous plusieurs facettes, les rencontres, l'amitié, l'amour, les injustices, la vie, la mort. Plusieurs chansons sont d'ailleurs dédicacées à des personnes chères à son cœur, comme « mes enfants, mes amours », à ses 3 enfants, « quelque part », à Allain Leprest ou encore « comme un arbre » à Alain Fabry.  Même, si au premier abord, l’album est teinté d’une certaine mélancolie, voire, nostalgie, il porte aussi un message d’espoir !

    13708164_1130430450362387_8860137297643373493_o.jpg

    Hommage à Sylvain

    Laissons parler Jean-Luc, dans sa dernière lettre adressé à son fils : « Cher Sylvain, ce temps trop court passé avec nous toutes et tous, j’ai voulu le prolonger en me lançant corps et âme, comme toi, dans cette nouvelle aventure de vie. Débuté bien avant ton départ du 18 janvier 2019, ce chemin de notes et de mots, je l’ai continué avec toi qui m’as donné la force, l’inspiration et le courage pour avancer. Merci pour tout ce que tu nous as apporté tout au long de ta vie trop brève, mais si riche, éclaboussée de lumière et de couleurs, de gentillesse et de tolérance. Merci pour ton aide si présente que tu m’as offerte en guidant ma plume dans l’écriture de plusieurs de ces chansons gravées ici pour toujours. » (Ton papa)

    Démarches à effectuer pour acquérir l’album

    La souscription, pour obtenir l’album, court  toujours. Pour ce faire, il suffit de verser 20 euros sur le compte de Jean-Luc Pierret (BE15 0358 7288 2530, GEBABEBB) en écrivant en communication vos nom et adresse ainsi que le nombre d’exemplaires souhaités. Il devrait sortir le 10 décembre.

     

  • La Ville de Dinant offre un chèque cadeau de 50 euros à chaque Dinantais ayant subi une perte de revenus en raison du COVID-19

    La Ville de Dinant, en collaboration avec son Agence de Développement Local et le CPAS, va octroyer un chèque cadeau de 50 euros (5 x 10 euros) à chaque Dinantais ayant subi une perte de revenus lors de la première vague du COVID-19. Ces chèques cadeaux seront à dépenser dans les commerces dinantais inscrits sur www.boncado.be.

    Cette action, qui s’inscrit dans l’octroi d’un subside de 150.000 euros par la Ville de Dinant à l’Agence de Développement Local pour des actions de relance, vise un double objectif puisqu’elle permet d’aider à la fois les citoyens et les commerçants. Chaque Dinantais concerné devra déposer une demande, en attestant avoir bénéficié du droit passerelle en tant qu’indépendant à titre principal ou avoir subi une perte de revenus en tant qu’ouvrier ou employé suite à la mise en chômage économique COVID-19.

    Cette preuve se fera :

    -       soit via une attestation du comptable

    -       soit via la production de 3 fiches de salaire (janvier-février et avril 2020)

    -       soit via une attestation de l’employeur

    Cette initiative est une collaboration entre la Ville de Dinant, l’Agence de Développement Local et le Centre Public d’Action Sociale de Dinant, qui analysera chaque dossier déposé. Les citoyens dinantais peuvent déposer leur demande dès aujourd’hui et jusqu’au 25 décembre 2020.

    Les dossiers complets sont à adresser au CPAS :

    -       soit par voie postale : CPAS - Service Aide Covid, Rue François Bribosia 16 à 5500 Dinant

    -       soit par e-mail à l’adresse aidecovid@cpas-dinant.be.

    Pour des raisons administratives, cette aide est octroyée uniquement pour une perte de revenus liée à la première vague du COVID.

    Le formulaire de demande ainsi que la liste des commerces inscrits figurent sur www.dinant.be.

  • Fermeture du Centre Culturel de Dinant jusqu'à nouvel ordre !

    Suite au nouvel arrêté ministériel entré en vigueur ce 28 octobre à minuit, le Centre Culturel de Dinant fermera ses portes au public dès aujourd’hui, jeudi 29 octobre et jusqu’à nouvel ordre. Une permanence téléphonique sera toutefois assurée.
    Seules les activités organisées dans le cadre scolaire pour les enfants de moins de 12 ans seront maintenues, à savoir les voyages scolaires à la Maison de la Pataphonie et le théâtre scolaire.
    L'équipe du Centre Culturel de Dinant sont malheureusement dans l’obligation de reporter/annuler toutes les autres activités :
    ▪️le spectacle de saison "Sax - Les DéSaxés" (10/11) 
    ▪️le spectacle jeune public "La Famille Handeldron" (04/11) 
    ▪️l’exposition photographique "D-clics" 
    ▪️les séances cinéma jusqu’à nouvel ordre 
    ▪️les voyages en Pataphonie pour le tout public 
    ▪️toute activité/réunion/conférence organisée dans le cadre d’une location de salle.
    Dans la mesure du possible, l'équipe du Centre Culturel de Dinant fera son maximum pour reprogrammer ces activités et informera le public dès que des dates de report pourront être fixées.
     

  • Tout savoir sur le réseau TEC en novembre

    Circulation sur le réseau 

    L’exploitation des lignes est assurée normalement pour l’ensemble du réseau TEC, et ce également au-delà du couvre-feu afin de permettre à tous les travailleurs et métiers essentiels de se déplacer. 

    Néanmoins, compte tenu du contexte et des effectifs disponibles, certains parcours peuvent être supprimés. Le TEC recommande à ses usagers de consulter la liste des parcours supprimés avant tout déplacement.

    Horaires durant les vacances de Toussaint

    Du 2 au 6 novembre, les bus/trams du réseau TEC circuleront selon les horaires établis pour les périodes de vacances scolaires

    Les 9 et 10 novembre, et bien que ces deux jours soient considérés comme vacances scolaires, les bus/trams du TEC circuleront sur base des horaires établis pour la période dite scolaire. Les 950 circuits de transport scolaire vers l’enseignement ordinaire et spécialisé ne seront en revanche pas assurés.

    Modifications sur le réseau

    Le TEC apporte régulièrement des modifications sur son réseau afin d’améliorer le service rendu à ses voyageurs. Découvrez les principaux changements mis en place en novembre dans les provinces du Brabant Wallon, du Hainaut et de Liège-Verviers sur letec.be.

    Avant de voyager sur le réseau TEC, pensez à vérifier l’horaire de votre ligne sur letec.be, via la recherche d’horaire ou la recherche d’itinéraire ou sur l'application TEC disponible sur le Google Play Store et sur l'App Store.

    Mesures à bord des véhicules

    Pour garantir la santé des clients du TEC, les mesures de précaution sont toujours d’application. 

    Les voyageurs sont dès lors priés: 

    • de porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • d'avoir un titre de transport en règle et de le valider. 

    Par ailleurs, la montée à bord des bus se fait toujours uniquement par l’arrière

  • A la rencontre de Pierre Tombal et expo sur l'âge de la bière à Bouvignes

    Novelles de la MPMM de Dinant en novembre !

    db6bbf90-82ca-4607-b193-73c16dd06ed6.jpgLe dimanche 1er novembre, allez à rencontre de Pierre Tombal
    en compagnie de Frank Huygens.

    Pendant des siècles, la mort se trouve au centre de Bouvignes. Selon les empereurs Joseph II et Napoléon Ier le cimetière n’est qu’un foyer épidémique. Désormais la mort se trouve extra muros. Cette balade méditative suit la mort du musée jusqu’au cimetière où la paix éternelle et le "m'as-tu-vu" se côtoient. N’ayez pas peur.
    Rendez-vous à 15h à l'accueil du musée - visite gratuite
    Nombre limité de participants (min. 10 et max. 20) - réservation obligatoire au plus tard le jeudi 29 octobre à 18h : info@mpmm.be ou 082/22 36 16.

    Evénement sous réserve des mesures liées à la crise sanitaire actuelle.
     
    La MPMM vous invite à découvrir sa nouvelle exposition temporaire à partir du 31 octobre, l'âge de la bière !
    Breuvage du quotidien, consommation festive, ou encore offrande rituelle, la bière est intimement liée à l'histoire des hommes. En Belgique, la culture de cette boisson est d'ailleurs reconnue au patrimoine immatériel de l'UNESCO. Voici venu l'âge de la bière !

    L'exposition, initiée par la MPMM, est le fruit d'un partenariat avec Malagne - Archéoparc de Rochefort, l'Espace gallo-romain d'Ath, l'Abbaye de Villers et le Musée de la Bière à Stenay (France).

    Exposition accessible du 31 octobre 2020 au 3 octobre 2021 tous les jours sauf le lundi, de 10h à 17h.

    ef954131-37cd-4313-99bc-7319930fd29d.jpg

    Infos sur le retable de La Chapelle de Bon-Air

    Il y a près d'un an, la commune d'Onhaye, à l'initiative de MArnaud Gérard, échevin du patrimoine, a commencé à s'intéresser à un retable méconnu. Ce retable en bois, daté de la Renaissance, est conservé dans la chapelle de Bon-Air, située le long de la route qui mène de Dinant à Philippeville. Il se compose de quatre panneaux racontant quelques épisodes de l'histoire de saint Walhère (12s.), en particulier son assassinat par le vicaire d'Hastière lors d'une traversée de la Meuse, le transport de son corps à Onhaye par deux génisses et l'adoration des reliques du saint.

    9b1c2e91-23fe-45d9-9121-7d196084721f.jpg


    L'ancienneté de ce retable et le fait qu'il s'agisse de l'un des plus anciens témoignages du culte de saint Walhère en font un objet de patrimoine de grand intérêt, au même titre que le chef-reliquaire, ou "casque" du saint, mis en dépôt depuis 2018 à la MPMM.
    La MPMM, sise à Bouvignes non loin du lieu de naissance supposé de Walhère, est partenaire du projet de restauration et d'étude du retable, amorcé en cette année 2020. En effet, le retable se trouve aujourd'hui dans un état de conservation précaire, mettant l'œuvre en péril. Il était urgent de faire quelque chose et la commune d'Onhaye a agi en conséquence : en septembre dernier, l'œuvre a été temporairement "fixée" et transportée dans les ateliers Conservart sous l'œil vigilant de M
    me 
    Corinne Van Hauwermeiren, conservatrice-restauratrice de sculpture en bois polychromé.
    Il reste désormais à rassembler le budget nécessaire à l'aboutissement de ce beau projet. A terme, l'objectif est de réinstaller le retable dans la chapelle de Bon-Air, après quelques travaux d'aménagement, et ensuite de valoriser le patrimoine walhérois en le faisant (mieux) connaître du grand public.

     
  • Dix-sept artistes peintres et sculpteurs exposent en La Galerie Lurquin de Dinant du 24 octobre au 11 novembre

    86bc25d7-3992-492c-a5d5-85481abb1a86.jpgInstallée depuis 1985 à Dinant, la Galerie Lurquin présente un florilège d’artistes belges, français ou allemands à la réputation internationale. 

    Les oeuvres exposées sont de toutes techniques, variées, de caractères, contemporaines et de qualité mais cependant l’art de l’aquarelle occupe une place privilégiée dans notre galerie d’art.
    En sculpture : bronze, pierre et céramique sont à l’honneur.

    Les artistes exposés ont tous une personnalité identifiable entre mille. Ils pratiquent une politique de prix juste et accessible. Leur travail, leurs recherches, leurs créations les plus abouties offriront à votre esprit, réjouissance et satisfaction et à vos murs, personnalité et exclusivité.

    e89c9f0a-dff7-42a3-8a0a-1c97a626adc8.jpgVous pourrez découvrir, lors de cette exposition les dernières œuvres d'artistes dont douze d'entre eux n'ont jamais exposé dans la galerie dinantaise: un renouveau aux couleurs internationales, aux créations singulières qui devraient attisé la curiosité des visiteurs. 
    Vous pouvez également redécouvrir les univers de quelques «classiques» de la Galerie, avec de jolies surprises en exclusivité.

    Voici la liste des artistes qui exposent:(pour obtenir la liste en mode pdf, cliquez sur banner-artistes-salon-ensemble.pdf

    banner-artistes-salon-ensemble.jpg

    49423730-1960-4064-a5f0-c1be3ab10a7e.jpg

    b7c45d53-5d78-4831-aa46-061a4bf5ac7b.jpgEn pratique

    Du samedi 24 octobre au mercredi 11 Novembre 2020
    Entrée libre - parking gratuit et aisé, tous les jours, jours fériés et week-ends compris, de 10h à 19h
    Port du masque obligatoire, max 50 personnes en même temps dans la galerie

    La Galerie Lurquin  est située au 104 de la rue Daoust à Dinant

     

  • Voyagez sur le réseau TEC pour 2,5 euros durant la semaine de la mobilité !

    Du 16 au 22 septembre, le TEC s’associe à la Semaine de la Mobilité en proposant aux citoyens et aux citoyennes de voyager sur tout le réseau TEC, excepté les lignes WEL, pour seulement 2,5 € ! 

    Chaque année, la Semaine de la Mobilité est l’occasion de découvrir des modes de déplacement doux tels que les transports publics, le covoiturage, la voiture partagée… Autant d’alternatives à la voiture individuelle, source de pollution et de congestion. 

    À cette occasion, et pour prouver qu’il est possible de se déplacer autrement, le TEC met en place une offre spéciale. Du 16 au 22 septembre, l’ensemble du réseau TEC – excepté les lignes WEL – sera accessible pour seulement 2,5 €, et ce, pour toute la semaine !

    Ce titre promotionnel, déjà disponible, peut être chargé sur carte MOBIB ou MOBIB basic via l’E-SHOP, les SELF ou les ESPACES TEC

    Infos et conditions sur letec.be

  • Le Centre culturel de Dinant pourra accueillir jusqu’à 400 spectateurs !

    La bonne nouvelle est tombée ce jeudi après-midi : le Centre culturel de Dinant pourra accueillir jusqu’à 400 spectateurs pour les représentations en intérieur. Il est l’un des tout premiers lieux culturels à avoir obtenu cette dérogation. Un soulagement pour la directrice du Centre de culturel de Dinant nouvellement nommée, Jessica Donati :

    « Le Bourgmestre de Dinant, Axel Tixhon, a sollicité, auprès de la Ministre de la culture, une dérogation (telle que mentionnée dans le protocole de base pour les secteurs culturels faisant suite au Conseil national de sécurité du 20 août dernier) concernant la capacité d’accueil du Centre culturel de Dinant. Nous souhaitons que notre jauge maximum autorisée soit fixée à 400 spectateurs, ce qui nous permet de passer d’une gestion catastrophiquement déficitaire à une gestion simplement déficitaire. C’est donc avec un immense plaisir et un grand soulagement que nous venons de recevoir l’accord de la Ministre pour cette augmentation de jauge. Dans le respect des règles de distanciation actuelles, il est évident que cette jauge sera adaptée en fonction de la taille des bulles de spectateurs présents. Cette adaptation sera préparée en amont de la représentation et permettra une vente de places correspondant au respect des mesures de sécurité.

    Toutes les mesures sanitaires et toutes les précautions requises* seront prises lors de l’accueil du public pour les différents secteurs: gestion des flux de spectateurs, renforcement de la ventilation, signalisation des distances, mise à disposition de gel, désinfection,… ».

    Le Centre culturel de Dinant s’apprête à ouvrir sa billetterie ce mardi 8 septembre et à accueillir le public pour son premier spectacle de saison le mardi 13 octobre. Plus de renseignements sur le site www.ccdinant.be