Dinant - Page 2

  • Exposition Voyageurs, en route à la MPMM de Bouvignes du 6 avril au 3 novembre

    Dans un où les moyens de communication et de transport nous mettent en lien avec le bout du monde, où nous vivons et nous déplaçons « à cent à l’heure », il est facile d’oublier que de tout temps, les hommes ont circulé. L’homme médiéval n’échappe pas à la règle, même si l’emploi du mot « voyage » n’apparaît pas avant le. 15esiècle !

    Bien loin du stéréotype d’un monde médiéval figé, la nouvelle exposition de la Maison du patrimoine médiéval mosan vous invite à vous glisser dans les pas de différents « voyageurs ». De l’aristocrate au paysan, ils sont nombreux à parcourir des distances plus ou moins importantes, quotidiennement ou de façon exceptionnelle. Sur la route, se croisent l’artisan cherchant l’ouvrage, le pèlerin en quête de rédemption, le marchand et ses fournitures, le clerc se rendant à l’université, le moine envoyé en ambassade, la religieuse et ses reliques ou encore le soldat convoqué à l’ost. Les modalités de ces déplacements varient d’un individu à un autre. À pied ou à dos de mule pour les moins aisés, à cheval ou dans un « char » pour les plus riches, dans une barge fluviale ou un bateau de commerce pour traverser une mer houleuse. Simple tente, hôpital, auberge, abbaye, hôtel urbain ou encore château rural sont autant de lieux d’accueil et de refuges, pour les uns ou pour les autres. Ces itinérances ont parfois laissé quelques traces : repères sur la route; objets portatifs; écrits; biens et matières rapportés de loin; souvenirs symboliques du périple ; enrichissement des connaissances...

    Ces thématiques sont abordées par l’intermédiaire des parcours documentés d’hommes et de femmes provenant de, ou passés par, nos régions. Elles sont par ailleurs illustrées par des documents, des œuvres d’art et des pièces archéologiques provenant d’institutions belges et françaises, tels un coffre à secrets, des bornes-limites en pierre, des bourses-reliquaires, un lustre en défenses et crâne de morse, un registre de comptes tenu durant une croisade, des insignes de pèlerinage ou encore des grenats indiens.

    fig_1_lustre.jpg

    (Lustre en défenses et crâne de morse, 14esiècle © Musées royaux d’Art et d’Histoire, Bruxelles)

    « Un Moyen Âge qui bouge ! », c’est, au-delà de cette intense mobilité, un clin d’œil au dynamisme actuel des recherches en archéologie et en histoire médiévale, dont certaines études récentes, particulièrement mises à l’honneur. Les douze contributions de la publication (voir le point 4 du présent dossier : table des matières) qui accompagne cette exposition lèvent ainsi le voile sur différents aspects du voyage médiéval, des motivations de ceux qui l’entreprennent aux voies empruntées, aux lieux qui accueillent ces voyageurs durant leur périple et aux denrées, biens, savoirs et savoir-faire véhiculés durant ces pérégrinations. Intitulée « Voyageurs, en route ! Circonstances et objectifs de la mobilité des hommes au Moyen Âge, voies d’eau et de terre » (Cahiers de la MPMM ; 13), l’ouvrage (168 p.) est en vente à la MPMM. Le PDF est librement téléchargeable sur le site www.cahiersdelampmm.be.

     

    Infos pratiques

    Maison du patrimoine médiéval mosan
    Place du Bailliage, 16 – Bouvignes (Dinant) 00 32 82 22 36 16 – info@mpmm.be www.mpmm.be

    Exposition du 6 avril au 3 novembre 2019 : du mardi au dimanche, 10h à 18h

    Groupe scolaire : entrée gratuite
    Visite guidée sur demande / Réservation obligatoire

    fig_2_chaussure.jpg

    (Chaussure en cuir, 13esiècle © Centre d’histoire locale de Tourcoing)

    Tarifs :

    • -  Adulte : 4 €
    • -  Enfant : 2 €
    • -  Groupe (10 pers. <) : 2 €/pers.

    À voir aussi :

    • -  à la collégiale de Dinant : Routes d’hier, routes d’aujourd’hui. Traditions de pèlerinages en pays mosan (7/04 au 10/11, tous les jours de 9h à 18h)
    • -  à l’église Saint-Lambert de Bouvignes : Saints pas ? En marche, pèlerins ! (29/06 au 22/09, samedi et dimanche de 14h à 18h). Un concert sur le thème des voyages et pèlerinages sera donné par les étudiants de l’IMEP le 22/09 à 16h pour clôturer l’évènement.

    fig_6_coffret_reliquaire.jpeg

    (Coffret-reliquaire en s, 12esiècle © Trésor de la Cathédrale de Tournai)

    3. Activités complémentaires de la MPMM

    Visites guidées gratuites de l’exposition « Voyageurs, en route ! » :

    - Dimanche 7 avril à 15h

    - Dimanche 3 novembre à 15h
    Réservation à la MPMM : 00 32 82 22 36 16 – info@mpmm.be

    Visite guidée gratuite des expositions «Voyageurs, en route ! » et «Saints pas ? En marche, pèlerins ! » :

    - Dimanche 7 juillet à 15h (rdv à la MPMM)
    Réservation à la MPMM : 00 32 82 22 36 16 – info@mpmm.be

    Stage pour des enfants de 7 à 12 ans : « Voyage, voyage ! »

    Même sans avion ni voiture, l’homme du Moyen Âge voyage beaucoup. Il peut être marchand, seigneur ou encore pèlerin. Il sillonne les routes à pied, à cheval ou en chariot. Il navigue sur les fleuves et les mers. Ses voyages sont parsemés de haltes et parfois d’embûches. Durant une semaine, prends ton baluchon et en route pour l’accompagner au gré des chemins. Prêt pour le départ ?

    Infos pratiques

    Dates :
    - du 1er au 5 juillet, tous les jours de 9h30 à 16h30

    - 5 au 9 août, tous les jours de 9h30 à 16h30

    Garderie possible (sur réservation), à partir de 8h30 et jusque 17h30 (1,00 € /par heure)

    Tarifs :
    70 € (65 € à partir du 2ème enfant d'une même famille) et Art. 27 : 1 ticket par jour + 20% du prix du stage (14 €)

    Stage pour des ados de 13 à 15 ans : « Voyage en BD »

    La Maison du patrimoine médiéval mosan, en partenariat avec la Bibliothèque de Dinant et la Province de Namur, propose un stage pour les adolescents sur le thème du voyage au Moyen Âge. Après la découverte de l’exposition « Voyageurs, en route ! », les jeunes seront invités à créer une BD numérique sous la houlette de Sébastien Limbourg. Le stage se déroulera en partie à la MPMM et en partie à l’Espace public numérique de Dinant.

    Infos pratiques
    Dates : du 12 au 14 août, tous les jours de 9h30 à 16h30. Les lieux de rendez-vous et le tarif sont à confirmer.

    fig_9_cuillere.jpg

    (Cuillère-fourchette pliante, dite « de voyage », 1623-1624 © Propriété de la Communauté française de Belgique en dépôt au Musée de l’Orfèvrerie de la Communauté française – Domaine du Château de Seneffe)

  • Tout le réseau TEC gratuit les 31 décembre et 1er janvier

    Voici un communiqué de presse du TEC qui peut intéresser tous ses usagers !

    Afin de bien terminer l’année et de la commencer mieux encore, le TEC offre la gratuité sur l’ensemble de son réseau les 31 décembre et 1er janvier (du premier au dernier service).

    Pensez dès lors au TEC pour réaliser vos derniers achats en toute tranquillité, pour aller souhaiter « la bonne année » à vos proches ou encore pour rejoindre vos lieux de festivités en toute sécurité.

    Bien que le transport à bord des véhicules soit gratuit les 31 décembre et 1erjanvier, la validation reste obligatoire.

    • Vous disposez d’un titre valide sur votre carte MOBIB/MOBIB basic ou sur votre ticket sans contact ? Validez-le lors de votre montée dans le bus comme d’habitude : aucun trajet ne sera décompté !
    • Vous ne disposez pas de titre de transport valide ? Adressez-vous au chauffeur qui vous délivrera un billet gratuit.

    Consultez nos horaires et itinéraires sur l’application du TEC ou sur le site infotec.be pour préparer votre déplacement.

     

  • Du changement à la tête de la rédaction de Matélé

    Voici un communiqué de presse de Matélé:

    La rédaction de Matélé, la télévision locale de l’arrondissement de Dinant, a désormais un nouveau duo, 100% féminin, à sa tête. Céline Sérusiaux a été nommée rédactrice en chef et Morgane Halloy, rédactrice en chef adjointe.

    Suite au congé politique pris par Anne Pirson devenue échevine à Ciney, le conseil d’administration de Matélé vient de nommer Céline Sérusiaux, rédactrice en chef. Jusque-là, elle travaillait comme journaliste au sein de la rédaction, en charge plus spécialement des magazines. A ses côtés, le CA a nommé Morgane Halloy, rédactrice en chef adjointe. Cette dernière devient éditrice en chef et poursuivra en outre sa mission de présentatrice de l’Actu.

    Matélé, toujours plus digitale

    La volonté de la rédaction de Matélé est de poursuivre son développement sur le web et les réseaux sociaux. A l’heure où les producteurs de contenus de toute nature se multiplient, les journalistes de Matélé ambitionnent de produire et de diffuser une information de qualité, dûment vérifiée, le plus rapidement possible tant sur l’antenne télé que sur Internet.

    Cette intention est encore renforcée par les excellents chiffres qu’enregistre Matélé sur le web : sa page Facebook compte 18.380 fans (+22% en un an) avec 256.000 vues des vidéos diffusées en une semaine ; son site Internet recense 285.000 pages consultées en novembre (+10% par rapport à la même période en 2017). Les groupes communaux sur Facebook (« Cinaciennes, Cinaciens », « Rochefortoises, Rochefortois »…) remportent également un beau succès (13.600 personnes au total), ils permettent notamment un dialogue constant entre la rédaction et les habitants de l’arrondissement.

    Dans cette optique également, Diederick Legrain se voit confier le poste de Manager Digital, un poste inédit dans les télévisions locales francophones où il aura notamment la charge de maintenir une veille constante quant à l’évolution des formats informatifs sur les réseaux sociaux. Cette fonction à caractère transversal l’amènera à développer des synergies avec notamment le secteur associatif.

     

  • Marché de Noël à Dinant du 13 au 17 décembre

    Du 13 au 17 décembre, Dinant revêt ses habits de fête et vous invite sur la Croisette pour son marché de Noël ! Une vingtaine d’artisans vous yaccueilleront dans une ambiance conviviale et festive, le tout ponctué de nombreuses animations : cracheur de feu, balade contée, groupes musicaux,séances photos avec Olaf et le Père Noël, ...

    De quoi ravir petits et grands durant ces 5 jours de festivités !

    Noël à Dinant sera aussi pour vous l’occasion de faire le plein de cadeaux grâceaux artisans présents : bijoux, accessoires de mode, décorations de Noël, objetspersonnalisés en tous genres, produits de beauté et bien d’autres. Voustrouverez forcément de quoi faire votre bonheur et celui de vos proches !

    Et comme pour tout marché de Noël qui se respecte, le traditionnel vin chaud, les bulles et les produits de bouche seront eux aussi de la partie ! Tartiflette, spécialités italiennes, foie gras, crêpes, alcools, bières spéciales ou encore boudin de Noël régaleront vos papilles.

    En voici le programme:

    verso A6 FLYER HD_cmjn.jpg

    Si vous voulez le découvrir en pdf, cliquez sur programme.pdf

    Informations pratiques

    ➢ Horaires
    Le marché de Noël sera ouvert tous les jours de 12h à 20h et jusqu’à 21h le vendredi 14 et le samedi 15 décembre.

    ➢ Evénement gratuit

    ➢ Commodités

    Le site est accessible aux personnes à mobilité réduite Des WC-cabines seront à disposition sur l’événement

    ➢ Parkings

    • -  Parking de la gare

    • -  Place Patenier

    • -  Place d’Armes

    • -  Place Albert 1ert

  • Tout le réseau TEC gratuit ce dimanche à l'occasion des élections communales !

    À l’occasion des élections communales et provinciales du 14 octobre 2018, tout le réseau TEC sera gratuit afin de permettre aux citoyens de se rendre facilement aux urnes.

    Comment profiter de cette gratuité ?

    Bien que le transport à bord des véhicules soit gratuit ce jour-là, la validation reste obligatoire.

    • Vous disposez d’un titre valide sur votre carte MOBIB/MOBIB basic ou sur votre ticket sans contact ? Validez-le lors de votre montée dans le bus comme d’habitude : aucun trajet ne sera décompté !
    • Vous ne disposez pas de titre de transport valide ? Adressez-vous au chauffeur qui vous délivrera un billet gratuit.

    Plus d’infos sur infotec.be

  • La démarche Prix Juste Producteur soutenue par Carrefour Belgique : vers un bio juste et pas juste du bio

    Dossier de presse reçu, je ne fais aucune publicité, mais pour votre information vous pouvez lire ce quelques lignes, bonne lecture:

    Suite au lancement de la campagne d’envergure Act for Food de Carrefour Belgique, qui a provoqué l’inquiétude des producteurs vis-à-vis d’une guerre des prix bas dans le bio, le Collège des Producteurs a récemment fait entendre son mécontentement : du bio juste plutôt que juste du bio.

    Mais Carrefour rassure et l’assure : « nous ne voulons pas niveler par le bas l’agriculture biologique, nous voulons aider à la développer encore davantage, et que les producteurs nous remercient de les avoir aidés à réussir commercialement leur conversion ; sans toucher à leurs mages. ».

    Oui à un bio accessible à plus de consommateurs, mais surtout, oui à un bio local, qui réponde à une juste rémunération des producteurs et à la prise en compte de la valeur de leur travail. Pour rappel, en moyenne, un agriculteur perçoit seulement entre 5 et 20% de la valeur finale d’un produit sur le marché.

    Grâce à des entretiens constructifs, les 2 acteurs affirment aujourd’hui leur volonté de collaborer. Carrefour l’affirme : « nous nous engageons à travailler en partenariat avec les producteurs bio belges et de les rémunérer correctement, en prenant en compte la démarche du label « Prix Juste Producteur » (https://prixjuste.be). Le Collège des Producteurs qui soutient cette volonté, restera vigilant et mettra tout en œuvre pour qu’elle soit une réalité.

    « Du bio plus juste » : le casting des acteurs est bon, reste les scènes à valider.  Rendez-vous est donné le 5 novembre lors de l’Assemblée sectorielle Bio du Collège des Producteurs lors de laquelle Carrefour Belgique expliquera en détail aux agriculteurs son action et affirmera son engagement de rémunérer correctement les producteurs bio.

    Cette question d’un « Prix Juste Producteur » sur des produits commercialisés dans la grande distribution est un enjeu de taille : à titre d’exemple, 84 % des fruits et légumes consommés en Wallonie sont commercialisés en grande distribution.  E.Grosjean, « Pour le monde agricole, il est capital de faire comprendre aux consommateurs que manger du porc bio payé à 1€ les 500gr au producteur, alors qu’il a été élevé, nourri, et soigné pendant de nombreux mois, ce n’est juste pas possible ! Personne n’accepterait ça, et les producteurs ne peuvent pas non plus… Acheter équitable, ça commence aussi avec nos productions agricoles. »  

    A l’occasion de la semaine du commerce équitable (du 3 au 13 octobre) le Collège des Producteurs lance donc un appel à l’ensemble des enseignes pour adhérer à la démarche.

  • Une quarantaine de candidates provinciales pour Miss Belgique 2019 dont 3 de notre région ont découvert Bruges

    Pour la 6e année consécutive, une quarantaine de candidates provinciales de Bruxelles, Brabant Wallon, Hainaut, Liège, Namur et Luxembourg pour Miss Belgique 2019 ont visité la ville de Bruges à l'invitation du site www.missitems.be. Une journée pleine de découvertes et dégustations offertes gratuitement aux filles !  Elles ont notamment visité le Musée des Frites, le Historium, le Béguinage, une chocolaterie, la Brasserie Bourgogne des Flandres, la Grand-Place, le lac d’Amour, une gaufrerie et une glacerie.  Le rédacteur en chef de Missitems, Filip Vanden Berghe, les a guidées en français en donnant des infos historiques sur les curiosités touristiques principales.

    Les Namuroises présentes viennent de Dinant (Océane Macaux, 17 ans, étudiante en Sciences Sociales 5e année secondaire),

    ZZU_3611.jpg

    Jambes, Flawinne, Jemeppe-sur-Sambre, Vedrin, Mohiville (Alizée Tihon, 20 ans, étudiante en Droit, 2e année Université)

    ZZU_4009.jpg

    et Spontin (Elodie Duchesne, 18 ans, étudiante en institutrice Primaire 2e année Haute Ecole)

    ZZU_3794.jpg

    Miss Namur 2018 et 1e Dauphine de Miss Belgique 2018 Zoë Brunet (originaire de Jemeppe-sur-Sambre) étaient également présentes.

    ZZU_3663.jpg

    Les autres élues francophones étaient:
    - Olivia Simmons (Miss Bruxelles 2018 et finaliste Miss Belgique 2018 – originaire d’Ixelles)
    - Stella Kouekam (2e Dauphine Miss Luxembourg 2018 – originaire d’Athus)
    - Sofia Bouhadjar (Crown Card Miss Hainaut 2017 et finaliste Miss Belgique 2018 – originaire de La Louvière)

  • Spectacle Jeanne d'Arc, fille de Meuse les 4 et 5 août prochains au château de Poilvache

    Spectacle "Jeanne d'Arc, fille de Meuse" les samedi 4 et dimanche 5 août

    une adaptation de "Sainte Jeanne" de Georges-Bernard Shaw par la Compagnie du Rocher Bayard

    Mise en scène par Bruno Mathelart

    Début du spectacle à 17h

    Durée : 2 h

    Lieu : site de Poilvache

    Entrée : 12 € / Étudiants : 8 €

    Gratuit pour les moins de 12 ans

    Prévente : 10 €

    Renseignements et prévente : 0478 95 14 56 ou christine.malherbe@skynet.be