Dinant - Page 2

  • Subside de 150.000 euros à l'ADL de Dinant pour mettre sur pied des mesures de relance

    Communiqué de presse reçu à l'instant de la ville de Dinant. Bonne lecture !

    Le collège communal vient de décider d’allouer un subside de 150.000 euros, en plus des 25.000 euros déjà consacrés via l’action levier « Boncado » (https://www.boncado.be/fr/ville-de-dinant.htm), à l’Agence de Développement Local afin de mettre sur pied de nouvelles mesures de relance suite à la crise du covid-19. Ce subside à l’ADL permet d’envisager d’élargir le panel des actions (aides de relance directes, actions de promotion, etc.).

    Dans le cadre de ce nouveau budget, le collège vient ainsi de dégager une première action concrète, parfaitement complémentaire avec l’action Boncado,. Un montant oscillant entre 30 et 50 euros (à définir) sera alloué à chaque citoyen dinantais qui pourra attester d’une perte de revenus liée à la crise du coronavirus, à dépenser dans les secteurs d’activité dinantais directement touchés par la crise du coronavirus. L’action vise un double objectif : augmenter ponctuellement le pouvoir d’achat des personnes directement touchées dans leur portefeuille par la crise et venir en aide aux secteurs (commerces, entreprises diverses,…) eux aussi impactés, où ces chèques pourront être dépensés.

    Le collège continuera à opter pour des mesures justes et équitables qui toucheront le plus précisément possible les citoyens impactés financièrement par cette crise.  Il est à noter que les commerçants, qui figurent parmi les plus affectés, pourront être doublement bénéficiaires : en tant que citoyen consommateur mais également en tant qu’entrepreneur.

    Le collège continuera à opter pour des actions leviers, comme recommandé ces derniers jours par différents économistes.

    Cette décision d’octroyer un subside supplémentaire de 150.000 euros intervient à la lumière des résultats du compte 2019, après une évaluation plus précise de l’impact du coronavirus sur les différents secteurs, désormais possible avec la fin du confinement, et suite aux discussions relatives à la modification budgétaire qui sera soumise à l’approbation du Conseil communal en juillet.

     

    Par ailleurs, le collège soumettra à l’approbation du Conseil communal du 22 juin les mesures d’allègement fiscal suivantes pour un montant total équivalent à 140.000 euros:

    -        Suppression de :

    o   la taxe sur les « Enseignes et publicités assimilées »

    o   la taxe sur les « Débits de boisson »

    -        Réduction proportionnelle à la période de fermeture forcée par rapport à la période d’exploitation autorisée de :

    o   La taxe sur la mise à l’eau d’embarcations

    o   La taxe sur les terrains de camping

    o   La taxe sur les séjours (notamment les gîtes)

    -        Non-établissement du règlement redevance « Droits de quai »

    Enfin, le collège a pris la décision d’autoriser les extensions de terrasses, à octroyer à chaque établissement après analyse de chaque dossier par le collège. L’objectif est que chaque établissement puisse exploiter un nombre de tables et chaises le plus proche possible de celui utilisé en temps normal.

  • Augmentation de la capacité à bord sur le réseau TEC à partir du 8 juin

    Nouveau communiqué de presse du TEC ce matin. Bonne lecture !

    Dès ce lundi 8 juin, et afin de poursuivre les étapes de déconfinement progressif de la Belgique, la capacité à bord des véhicules du TEC va augmenter.

    Concrètement, toutes les places assises pourront dorénavant être occupées avec, toutefois, une limitation de : 

    • 4 voyageurs debout pour un autobus standard ;
    • 6 voyageurs debout pour un autobus articulé ;
    • 5 voyageurs debout pour un tram. 

    Des marquages de distanciation au sol ainsi qu’un rappel des consignes sont présents à bord des véhicules.

    Si l’évolution sanitaire reste positive, les limitations concernant les places « debout » seront levées dès le 1er juillet.

    Mesures à bord des véhicules

    Pour garantir la santé des clients du TEC, les mesures de précaution sont toujours d’application. 

    Les voyageurs sont dès lors priés de : 

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • continuer de monter à bord des bus uniquement par l’arrière. 

    Reprise de la validation

    Les valideurs sont de nouveau accessibles à bord de la plupart des véhicules TEC, ce qui implique que les voyageurs doivent obligatoirement valider leur titre de transport. 

    Si le valideur n’est pas accessible, les voyageurs doivent posséder un titre de transport valable, sans temporairement le valider. 

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses clients de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

    Ces différentes mesures sont prises dans l'intérêt de tous pour préserver au mieux la santé des conducteurs et des voyageurs.
     

  • Augmentation de la capacité à bord sur le réseau TEC

    Communiqué de presse reçu ce matin du service marketing des TEC. Bonne lecture !

    Dès le lundi 1er juin, et afin de poursuivre la phase de déconfinement progressif de la Belgique, de nouvelles mesures seront d’application sur le réseau TEC. 

    Mesures à bord des véhicules 

    Pour garantir la santé des clients du TEC, les mesures de précaution sont toujours d’application. 

    Les voyageurs sont dès lors priés de : 

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • continuer de monter à bord des bus uniquement par l’arrière. 

    Augmentation de la capacité à bord

    À partir du lundi 1er juin, davantage de voyageurs pourront monter à bord des véhicules TEC avec, toutefois, une limitation de : 

    • 12 voyageurs assis et 4 voyageurs debout pour un autobus standard ;
    • 19 voyageurs assis et 6 voyageurs debout pour un autobus articulé ;
    • 20 voyageurs assis et 5 voyageurs debout pour un tram. 

    Des marquages de distanciation au sol ainsi qu’un rappel des consignes seront présents à bord des véhicules.

    Reprise de la validation

    Les valideurs seront de nouveau accessibles à bord de certains véhicules TEC. Lorsque ce sera le cas, une affiche indiquera aux voyageurs qu’ils doivent obligatoirement valider leur titre de transport. 

    Dans le cas où le valideur ne serait pas accessible, les voyageurs devront posséder un titre de transport valable, sans temporairement le valider. 

    Bien que les ESPACES TEC ont rouvert leurs portes le 18 mai, les voyageurs sont invités à privilégier l’E-SHOP et les automates de ventes SELF pour l’achat de titres de transport. 

    Priorité aux déplacements obligatoires

    Le TEC en appelle au comportement civique de ses clients en leur rappelant de différer les déplacements non utiles afin de laisser la priorité aux personnes qui se trouvent dans l'obligation de se déplacer.

    Les déplacements de moins d’un kilomètre peuvent par ailleurs être effectués à pied, et ceux de moins de cinq kilomètres peuvent se faire à vélo. 

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses clients de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

    Ces différentes mesures sont prises dans l'intérêt de tous pour préserver au mieux la santé des conducteurs et des voyageurs.

  • Offre complète sur le réseau TEC et reprise du transport scolaire

    Communiqué de presse de ce matin du TEC, bonne lecture !

    Ce lundi 18 mai commencera la deuxième phase du déconfinement progressif de la Belgique, avec la réouverture progressive des écoles. Afin de limiter les contacts et risques de propagation du Covid-19 durant cette deuxième phase de déconfinement, le TEC appliquera les mesures suivantes :

    Offre complète sur le réseau TEC

    L’exploitation des lignes sera à nouveau assurée sur base des horaires établis pour la période dite scolaire, et ce, pour l’ensemble du réseau TEC. Nos 767 lignes seront donc opérationnelles.

    "Je me réjouis de pouvoir compter sur les conducteurs et l’ensemble du personnel du TEC et des loueurs pour cette reprise totale des services", déclare Philippe Henry, le Ministre wallon de la mobilité.

    Mesures à bord des véhicules

    Pour garantir la santé des collaborateurs et des clients du TEC, les mesures de précaution et de distanciation physique sont toujours d’application. 

    Les voyageurs sont dès lors priés de : 

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • maintenir une distance physique entre eux. Aucun voyageur ne pourra se tenir debout. Sur cette base, le nombre de voyageurs à bord sera limité à :
      • 12 pour un autobus standard 
      • 19 pour un autobus articulé 
      • 20 pour un tram
    • continuer de monter à bord des bus uniquement par l’arrière. 

    Bien que la validation ne soit temporairement plus obligatoire, toute personne qui voyage à bord d’un véhicule TEC doit posséder un titre de transport valable, disponible sur l’E-SHOP ainsi que sur les automates de vente SELF.

    Réouverture des ESPACES TEC

    Dès ce lundi 18 mai, les ESPACES TEC rouvriront leurs portes selon les horaires suivants :

    • Brabant Wallon : les ESPACES TEC d’Ottignies, Chastre et Jodoigne seront ouverts selon l’horaire habituel, et ceux de Wavre et Baulers seront ouverts de 09h00 à 17h00 du lundi au vendredi 
    • Charleroi : tous les ESPACES TEC seront ouverts selon l’horaire habituel, à l’exception de l’ESPACE TEC de Villette 
    • Hainaut : tous les ESPACES TEC seront ouverts de 07h30 à 18h00 
    • Liège-Verviers : tous les ESPACES seront ouverts de 08h30 à 17h00, à l’exception de l’ESPACE TEC de Rocourt 
    • Namur-Luxembourg : tous les ESPACES TEC seront ouverts selon l'horaire habituel.

    Afin de respecter les mesures de précaution et de distanciation physique à l’intérieur des ESPACES TEC, les clients sont priés de/d’ :

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) dès l’âge de 12 ans ;
    • effectuer uniquement des paiements électroniques ; 
    • respecter les marquages de distanciation au sol ainsi que les consignes indiquées sur place. 

    Pour l’achat de titres de transport, nos clients sont invités à privilégier l’E-SHOPet les automates de ventes SELF.

    Reprise du transport scolaire

    Les 950 circuits de transport scolaire vers l’enseignement ordinaire et spécialisé seront à nouveau tous assurés. Les mesures suivantes seront d’application à bord des véhicules :

    • Le port du masque sera obligatoire pour les conducteurs, les accompagnateurs et les élèves de plus de 12 ans 
    • Les enfants de moins de 12 ans pourront s’assoir à côté de leurs parents dans le bus. Ces derniers devront porter un masque 
    • Si le véhicule le permet, la montée à bord des bus doit se faire par l’arrière ;
    • Afin de respecter au mieux la distanciation physique à bord des véhicules, les accompagnateurs se chargeront du placement des élèves, à raison d’un élève par banquette. Les élèves habitant sous le même toit (fratrie) peuvent s’asseoir l’un à côté de l’autre 
    • Une limitation d’un élève par taxi sera d’application. Toutefois, des exceptions peuvent être faites pour :
      • les élèves qui font partie d’une même fratrie 
      • les élèves qui ont plus de 12 ans et à condition qu’ils portent un masque  
      • les taxis qui permettent de prendre en charge plus d’un élève en respectant la distanciation physique d’1,5 mètre minimum.

    Pour rappel, ce service de transport scolaire est organisé, sous certaines conditions, pour les élèves qui ne bénéficient pas d’une ligne régulière pour se rendre vers leur école.

    Priorité aux déplacements obligatoires

    Le TEC en appelle au comportement civique de ses clients en leur rappelant de différer les déplacements non utiles afin de laisser la priorité aux personnes qui se trouvent dans l'obligation de se déplacer.

    Les déplacements de moins d’un kilomètre peuvent par ailleurs être effectués à pied, et ceux de moins de cinq kilomètres peuvent se faire à vélo. 

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses clients de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

    Ces différentes mesures sont prises dans l'intérêt de tous pour préserver au mieux la santé des conducteurs et des voyageurs.

     

     

  • Toutes les activités sportives, culturelles, festives, récréatives, commerciales, folkloriques, interdites jusqu'au 31 août en province de Namur

    Arrêté de police du Gouverneur de la province de Namur repris par les bourgmestres de chaque commune 

    Le 21 juillet pourrait être célébré mais en petit comité !

    Lire la suite

  • Premiers constats 2 semaines après la réouverture des pépinières et jardineries

    J'ai reçu hier en fin de journée un communiqué de presse commun de L'Apaq-W, du Collège des Producteurs et de la Fédération wallonne horticole. Bonne lecture !

    Autorisés à rouvrir leurs portes depuis le 18 avril, les pépiniéristes et horticulteurs wallons dressent un premier bilan de ces 15 jours de reprise. Ils ont été très prudents et ont pris des mesures strictes de protection pour leurs clients et leur personnel. Les réouvertures se sont faites progressivement et certains acteurs continuent à effectuer des livraisons ou de l’enlèvement sans contact. Pour rappel, la filière s’était organisée aux premiers jours de confinement pour assurer des systèmes de livraisons. 10% du secteur continuent d’ailleurs sur ce mode de fonctionnement ou par enlèvement sans contact, qui nécessite temps et organisation, mais qui a connu un certain succès (plus de 320 000 vues en 1 mois sur la carte reprenant toutes les pépinières et jardineries wallonnes).

    60 % de réouvertures dès le 18 avril

     
    Au niveau logistique, plus de 150 acteurs de la filière horticole ornementale ont respecté les recommandations et ont pris des mesures strictes pour protéger leurs clients et leur personnel. Les espaces de vente ont été adaptés avec circuits, masques, gel, plexiglas,… Les ouvertures se sont étalées sur 3 joursen fonction de la préparation et de la capacité de chacun à accueillir dans les meilleures conditions : 60% ont ouvert le samedi 18 avril, 15% le lundi 20 et 15% le mardi 21.

    bd3b34ea-7b84-4293-8e74-4bd18f267511.jpg

     

    Un panier plus élevé et des plants de légumes


    Du côté des chiffres, il semblerait que le panier d’achat soit plus élevé que la moyenne habituelle et que les ventes se fassent surtout en plantes, terreaux, écorces et semis. On constate par ailleurs une demande très importante de plants de légumes - multipliée par 3 chez certaines pépinières -, risquant d'entrainer un retard d’approvisionnement pour certains revendeurs.

    Une vente précoce d'annuelles


    La vente des plantes annuelles garnissant les jardinières a aussi démarré plus tôt. Il semble que la volonté des Wallons pour embellir leur environnement soit bien présente.
    Enfin, s'il est encore trop tôt pour conclure que le succès de la reprise compensera les pertes depuis la fermeture mi-mars, les opérateurs sont, 
    semble-t-il, satisfaits à ce stade mais se demandent si cette tendance positive va perdurer dans les prochaines semaines. L'Apaq-W, le Collège des Producteurs et la Fédération wallonne horticole encouragent évidemment cette tendance afin de soutenir le secteur !

    5eef5abe-0552-4338-9493-11ad97f33c07.jpg

  • Nouvelles mesures pour les TEC du 4 au 17 mai

    Je viens de recevoir le communiqué de presse suivant du service marketing du TEC. Bonne lecture

    Ce vendredi 24 avril, les autorités fédérales ont annoncé la mise en place d’une phase de déconfinement progressif de la Belgique dès le lundi 4 mai. 

    Afin de limiter les contacts et risques de propagation du Covid-19 lors de cette phase de déconfinement, le TEC appliquera les mesures suivantes du 4 au 17 mai :

    Offre sur le réseau TEC

    L’exploitation des lignes continuera d'être assurée sur base des horaires établis pour les périodes de vacances scolaires pour l'ensemble du réseau TEC, et ce, jusqu’à l’ouverture progressive des écoles prévue à ce stade le 18 mai. 

    Les lignes vers les hôpitaux et certaines lignes plus fréquentées continueront, dans la mesure du possible, d’être renforcées. 

    Nouvelles mesures à bord des véhicules

    Pour garantir la santé des collaborateurs et des clients du TEC, les mesures de précaution et de distanciation sociale sont toujours d’application, bien qu’adaptées à la phase de déconfinement. 

    "Nous avons veillé à ce que la capacité des transports publics wallons reparte progressivement à la hausse mais en tenant compte du maintien nécessaire d’une distance respectable entre les gens et avec un port du masque généralisé", insiste le Ministre de la Mobilité Philippe Henry.

    Les voyageurs sont dès lors priés de : 

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • maintenir une distance sociale entre eux, qu’ils soient assis ou debout. Les places assises devront être occupées en quinconce avec une seule personne par banquette. Sur cette base, le nombre de voyageurs à bord sera limité à :
      • 19 pour un autobus standard ;
      • 26 pour un autobus articulé ;
      • 25 pour un tram.
    • continuer de monter à bord des bus uniquement par l’arrière. 

    Bien que la validation ne soit temporairement plus obligatoire, toute personne qui voyage à bord d’un véhicule TEC doit posséder un titre de transport valable, disponible sur l’E-SHOP ainsi que sur les automates de vente SELF.

    Priorité pour les déplacements obligatoires

    Le TEC en appelle au comportement civique de ses clients en leur rappelant de différer les déplacements non utiles afin de laisser la priorité aux personnes qui se trouvent dans l'obligation de se déplacer.

    Les déplacements de moins d’un kilomètre peuvent par ailleurs être effectués à pied, et ceux de moins de cinq kilomètres peuvent se faire à vélo. 

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses clients de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • porter, si possible, des gants ; 
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

    Ces différentes mesures sont prises dans l'intérêt de tous pour préserver au mieux la santé des conducteurs et des voyageurs. 

  • La ville de Dinant achète 15.000 masques qu'elle distribuera gratuitement aux Dinantais

    Le collège communal de Dinant a pris l'initiative, dans l'optique du déconfinement futur, d'acheter 15.000 masques en tissu qu'elle distribuera gratuitement à l'ensemble de la population dinantaise. La Ville de Dinant souhaite anticiper en toute indépendance les événements futurs, tout en se conformant aux annonces et consignes qui émaneront du Conseil National de Sécurité.
    Il s'agira de masques certifiés, dits "de confort", en tissu et lavables. Ils seront accompagnés d'une notice afin que chacun sache comment et dans quelles conditions utiliser le masque et puisse l'entretenir de manière optimale. 
     
    La Ville de Dinant pourrait être livrée de ces 15.000 masques durant la première quinzaine du mois de mai mais reste attentive à toute possibilité permettant d'obtenir ce type de masques plus rapidement encore.