Dinant - Page 5

  • Dinant et Godinne sont des gagnants de la campagne Trésors Cachés de Recupel

    Près de 10.000.000 : voilà le nombre d’ampoules et d’armatures collectées grâce aux Belges en 2018. Une prouesse collective qui mérite d’être récompensée ! C’est dans cette optique que Recupel a lancé durant l’automne 2019 une campagne invitant chacun à présenter son ‘trésor caché’ : un endroit remarquable, mais méconnu, qui mérite d’être placé sous le feu des projecteurs, au propre comme au figuré. ‘Le four à pain’ à Dinant est un des ‘trésors cachés’ gagnants. 

    Entre le 21 octobre et le 17 novembre 2019, pas moins de 249 perles cachées ont été proposées à Recupel. Sur la base de ces envois, un jury spécialisé a nominé les sites les plus remarquables et techniquement possibles. Les 9 gagnants sont : Hoeilaert (Oude gietijzeren weg), Tamise (Het Voske), Dinant (Le four à pain), Yvoir (Collège St. Paul Godinne), Bruxelles (Het Kanaal), Ternath (De Kakelbank), Gullegem (De Dromer’, Louvain (Walvis’) en Hooglede (Het Gesprek). Les deux autres candidats sélectionnés de la liste du jury vont être terminés dans les prochaines semaines. 

    Avec un éclairage plus approprié, déjà installé à Dinant, Recupel mettra ‘Le four à pain’ en lumière pour le plus grand plaisir des riverains et des passants. L’éclairage utilisé est économe en énergie (en utilisant uniquement des lampes led) et fabriqué en Belgique.

    « Nous sommes ravis du succès rencontré par notre action. En consultant toutes les candidatures reçues, on ne peut que se réjouir du grand nombre de sites remarquables qui agrémentent nos villes et communes. Nous remercions chaleureusement les participants de nous avoir indiqué la localisation exacte de ces endroits, et nous félicitons de tout cœur les gagnants. Dès ce lundi, Recupel offrira à ces sites l’éclairage qu’ils méritent », a déclaré Peter Sabbe, CEO de Recupel.

    Le four à pain  de Dinant

    Sur la rive de la Meuse, on trouve depuis peu un gigantesque four à pain. Pourtant, il n'est pas de toute première jeunesse. Les travaux de restauration ont débuté il y a plus d'un an. Le quartier fait tout pour que ce four redevienne opérationnel. Il vaut assurément le détour !

    Godinne_Header_3000x1500px.jpg

    La façade du collège de St-Paul Godinne - Godinne

    Ce bâtiment abrite une école primaire et secondaire. Ce collège a été bâti pour absorber le flux des élèves au collège Notre-Dame de la Paix, à Namur. La première pierre a été posée en 1925, à la demande du père Joseph Mols, de l'ordre des jésuites. C'est un bâtiment remarquable par sa façade, qui ne passe vraiment pas inaperçue.

    Les ampoules sont recyclables à 92% !

    En 2018, les Belges ont été très nombreux à déposer leurs ampoules et armatures déclassées dans un point de collecte Recupel. Cette grande démarche collective a permis d’en récolter quelque 9.633.793. Par le biais de la campagne ‘Perles cachées’, Recupel souhaite remercier tous nos compatriotes pour leur contribution à la qualité et à la beauté de notre environnement, et les encourager à poursuivre dans cette voie.

    « Les ampoules sont certes de petits objets, mais le recyclage de chacune d’entre elles fait une grande différence. Les matériaux qui les composent, tels que la poudre fluorescente et le verre, peuvent être recyclés presque entièrement (92%). Une ampoule usagée n’est donc pas un simple déchet, mais contient les matières premières qui permettront de fabriquer de nouvelles ampoules. En recyclant de plus en plus de matières premières, puis en les utilisant dans un schéma de production circulaire, on réduit considérablement le volume de matières premières vierges à prélever de notre planète. En déposant ses ampoules usagées dans un point de collecte, chaque Belge contribue ainsi significativement à la préservation de notre planète, via une économie plus circulaire », poursuit Peter Sabbe.

    Les ampoules économiques et les lampes TL sont des déchets dangereux, qui ne peuvent être jetés via les sacs poubelles ou les bulles à verre. Lorsqu’elles sont collectées via Recupel, les recycleurs partenaires en prélèvent le mercure en toute sécurité.

    Les armatures peuvent aussi être collectées

    Recupel se charge de récolter et de recycler les ampoules à décharge (TL et économiques) et les ampoules LED. Trop souvent, on oublie que Recupel collecte aussi les armatures, telles qu’abat-jour, lampes sur pied ou lustres. Elles sont pourvues d’un cordon et peuvent donc être déposées dans les conteneurs destiné à l’Electro (et non au ‘Métal’).

    « Nous espérons que les Belges seront encore plus nombreux à déposer leurs ampoules et armatures dans un point de collecte Recupel, de manière à leur offrir un recyclage optimal. Nous offrons plusieurs options au public. Si l’ampoule n’est pas défectueuse, elle peut être donnée dans une recyclerie. Si elle est cassée, elle peut être déposée dans un parc à conteneurs, un Point de Recyclage ou le point de vente où vous achetez votre nouvelle ampoule », conclut  Peter Sabbe, CEO de Recupel.

  • Merci et meilleurs voeux pour 2020

    Merci à toutes et à tous pour votre fidélité en 2019 en suivant mon blog, à vos remarques, vos corrections quand je m'embrouille ou que l'info que je relaye est inexacte, vos mercis suite aux photos que je peux parfois prendre à l'insu de votre plein gré ou aussi en parfaite connaissance de cause !

    Bonne année et surtout bonne santé !!!

    (pour info, la photo a été prise en plein travail à l'intérieur des locaux du nouveau atelier communal de Hamois, merci au photographe qui m'a pris sur le vif !!)

  • Noël à Dinant du 13 au 15 et du 20 au 25 décembre

    Du 13 au 15 et du 20 au 25 décembre, Dinant revêt ses habits de fête et vous invite sur la Croisette pour son marché de Noël ! Une vingtaine d’artisans vous y accueilleront dans une ambiance conviviale et festive, le tout ponctué de nombreuses animations : cracheur de feu, représentations théâtrales, groupes musicaux, séances photos avec Olaf et le Père Noël, ... bref, de quoi ravir petits et grands durant ces deux longs week-ends de festivités !

    Noël à Dinant sera aussi pour vous l’occasion de faire le plein de cadeaux grâce aux artisans présents : bijoux, accessoires de mode, décorations de Noël, bougies, produits de beauté et bien d’autres. Vous trouverez forcément de quoi faire votre bonheur et celui de vos proches !

    Et comme pour tout marché de Noël qui se respecte, le traditionnel vin chaud, les bulles et les produits de bouche seront eux aussi de la partie ! Raclette, foie gras, escargots, crêpes, alcools, bières spéciales ou encore boudin de Noël régaleront vos papilles.

    Retrouvez le programme détaillé sur la page facebook « Noël à Dinant » ou contactez le Syndicat d’Initiative au 082/22.90.38.

    Affiche BMA - Noel (1) (002).jpg

    « L’Arche de Noël » par la Compagnie du Rocher Bayard

    Dans la tradition de ses histoires de Noël, la Compagnie du Rocher Bayard présente une adaptation alliant lecture et jeu scénique du conte « L’Arche de Noël » de Romain Sardou au Collège Notre-Dame,
    Place Albert 1er n°11 les samedi 21/12 à 19h et dimanche 22/12 à 16h.

    PAF : 5 euros. Réservations : gahidesonia@gmail.com – 0477/88.03.08

    page2image18886640

    Londres, 1856. Amory Bolton, un orphelin de 8 ans, gagne péniblement sa subsistance en se chargeant de multiples tâches : entretenir les trois grands abreuvoirs à chevaux près de Colevandish Square, faire les commissions des gouvernantes et des valets, éclairer
    les gentlemen qui, à la nuit tombée, sortent de leurs bureaux, leurs cabinets ou leurs clubs. Il loge d’ailleurs dans le grenier de l’un de ces clubs. Un soir, il est réveillé par des exclamations et une agitation fort incongrue dans ces lieux de pondération et de respectabilité : sur l’estrade, un homme barbu parle, provoquant des manifestations diversesdans l’auditoire Son sujet : les fées, les lutins, tous les êtres magiques, et leur subite disparition mille ans plus tôt.

    Ainsi commence le récit de « L’Arche de Noël », hommage de Romain Sardou à Dickens... et au Père Noël.

    DEMANDER LE PROGRAMME ! Si vous le voulez en version pdf, cliquez sur programme.pdf

    verso -2019.jpg

  • Le Tour de Monsieur Sax à Dinant

    accueil_news_02.jpgPendant la période du 7e concours international Adolphe Sax, le jour de la célébration du 205eanniversaire de la naissance d’Adolphe Sax a été inauguré le Tour de Monsieur Sax, un kiosque pensé en hommage à celui qui fut à la base de la réforme des orchestres d’harmonies, des fanfares et des cliques.

    Cet espace a été construit sur le site de l’ancien théâtre de verdure, en connexion, d’un côté, avec le gradin de pierres rénové pour l’occasion et, de l’autre, avec l’Esplanade Princesse Elisabeth. Les nouveaux gradins pourront accueillir 350 personnes.

    DSC_0001.jpg

    Le Tour de Monsieur Sax a une double vocation : être une scène en plein air et un objet à lire. De larges surfaces en acier découpées et munies de rétro-éclairages proposent à la lecture une évocation d’Adolphe Sax et de ses inventions.

  • Le candidat japonais Kenta SAITO remporte le titre de Premier Lauréat du 7e Concours International Adolphe Sax

    DSC_0038.jpgLa France et le Japon se disputaient le titre de Premier Lauréat du 7e Concours International Adolphe Sax ces 8 et 9 novembre à Dinant, ville de naissance du célèbre inventeur du saxophone. En effet, chaque pays avait 3 candidats en lice pour la finale de cette 7e édition. Ce samedi à 23h, le jury a rendu son verdict: c’est le candidat japonais Kenta SAITO qui l’emporte.

    Lire la suite

  • Des livres à disposition dans les cars du Transport Scolaire en province de Namur

    Logo.jpgCe lundi 4 novembre, le TEC, en collaboration avec le SPW, a lancé l’opération « C’EST LA CLASS' DE LIRE DANS LE CAR ! » en présence des autorités du SPW et des transporteurs.

    Il faut savoir qu’en province de Namur, environ 3.300 élèves de 2,5 à 22 ans sont quotidiennement pris en charge par 132 circuits organisés par le Transport Scolaire, pour se rendre dans leur école.
    Selon le type d'enseignement, ordinaire ou spécialisé, ainsi que les options proposées, les établissements  scolaires correspondants peuvent être plus ou moins éloignés. Cet éloignement engendre des temps de parcours importants et, pour certains, des trajets éprouvants. Plusieurs situations problématiques peuvent en découler : anxiété, tensions entre élèves et/ou avec le conducteur et l’accompagnateur, conflits.  En mettant différents ouvrages à la disposition des élèves tels que livres, bandes dessinées, magazines et revues, le TEC souhaite augmenter la sécurité et le confort des élèves durant les trajets et peut-être aussi leur donner le goût de la lecture.

    IMG_3631.jpg

    MicrosoftTeams-image4.jpgCette action, née d'une initiative du conducteur d'un circuit de transport scolaire en province du Brabant-Wallon et soutenue par un grand nombre d'établissements scolaires, est rendue possible grâce à la générosité de dizaines d’organismes (maisons d’édition, écoles, librairies, particuliers) qui a permis de collecter des centaines d'ouvrages.  

    photo.jpgSi, ce 4 novembre, l'opération est proposée dans 8 cars namurois, elle sera étendue aux autres circuits de la province dans les semaines qui suivent. Cette idée s’inscrit dans la continuité des actions entreprises par le TEC afin d’améliorer la sécurité et la qualité au sein du Transport Scolaire.

  • Grand George à Dinant le 8 octobre

    A la salle Bayard du  Centre Culturel de Dinant le mardi 8 octobre à 20h, concert avec Benjamin Grandgeorge (voix et guitare), Stefy Rika (voix), Nicolas L’Herbette (guitare et basse), Xavier Bouillon (claviers) et Sam Rafalowicz (percussions et batterie)
    Musique et textes: Benjamin Grandgeorge

    DSC_0502.jpeg

    Grandgeorge revient sur le devant de la scène ! C’est en 2015 que cet ingénieur de formation fait son apparition dans le paysage musical francophone avec le tube So Fine. Ce single,véritable succès diffusé sur toutes les ondesdurant l’été 2016, fut rapidement suivi par son premier album So Logical. A la clé: un D6Bels Music Award et une tournée de plus de 100 dates en Belgique.

    Avec Face to Faith, Grandgeorge frappe fort là où on ne l’attendait pas et évite avec brio le piège de la répétition. Ce second opus nuancé et riche, paru en octobre 2018, transporte une nouvelle fois le public dans des mélodies impa- rables et des textes qui méritent qu’on s’y at- tarde. Mais c’est par le son de ce nouvel album qu’il surprend le plus. Un croisement assumé et très réussi entre son univers acoustique et des sons très actuels. Des sonorités pop, afro et électro qui donnent envie de bouger, des ar- rangements soignés, des textes optimistes qui donnent envie de l’écouter.

    DSC_0504.jpeg

    Avec ce deuxième album, Grandgeorge, qui sedit influencé par Paul Simon, Sting, Jeff Buckleyet Mozart, «dévoile aussi une autre facette de sa personnalité. Celle de l’artiste qui sort de sa bulle, de l’être humain qui observe et de l’au- teur qui cherche à chaque fois la bonne formule pour nous interpeller.» (Moustique).

    Placement numéroté Membre/60 ans et plus: 14 € Non-membre: 16 €
    Moins de 26 ans/Etudiant: 11 €

    Renseignements et réservations: 082/21.39.39.
    www.ccdinant.be
    info@ccrd.be

  • Les Doudous de Capucine pour venir en aide à des enfants malades de Dinant et Ciney

    70404694_109855610394983_8007127660444516352_n.jpgTouché par le combat mené par la petite Capucine, la Jeune Chambre Internationale de Dinant (JCI) a souhaité mettre en place une action afin de récolter des fonds pour l’ASBL « Des Étoiles pour Capucine » et ainsi améliorer le confort de vied’enfants malades. Quoi de plus réconfortant pour les enfants qu’un doudou ? L’idée d’organiser une vente de doudous est donc venue naturellement.

    L’entièreté des bénéfices réalisés avec les ventes sera reversé à l’ASBL « Des Étoiles pour Capucine » qui elle-même versera les dons à deux familles de la région de Dinant (Mia et Titouan) et de Ciney (Louise). Ces doudous ont été confectionnés par deux couturiers de la région dinantaise et cinacienne afin de mettre en place une dynamique locale.

    COMMENT SE PROCURER UN DOUDOU ?

    - Contacter l'ASBL via la page Facebook Les Doudous de Capucine (en message privé uniquement) ;

    - La contacter par téléphone au 0473 66 01 56 (Valentine Falaise) ou au 0471 98 08 44 (Marine Herbiet) ;

    - Leur envoyer un mail à l’adresse : lesdoudousdecapucine@gmail.com.
    Les doudous seront à retirer dans un de nos points de retrait uniquement (liste ci-

    dessous). Ils seront vendus au prix de 15€.

    Facebook : Les doudous de Capucine (@doudousdecapucine)

    69808818_109855613728316_4255891000641191936_n.jpgListe des points de retrait :

    • -  Patrick Sports – rue Adolphe Sax 25 à Dinant ;

    • -  Condrogest Dinant – rue Grande 70 à Dinant ;

    • -  L’Atelier Ô Chocolat – rue Grande 59 à Dinant ;

    • -  Côté Vrac – Froidvau 3 à Dinant ;

    • -  Condrogest Ciney – rue du Commerce 124 à Ciney ;

    • -  Pointnature – rue du Centre 17 à Ciney ;

    • -  Ca va Chémar – rue du Centre 78 à Ciney ;

    • -  Olifant - By Lola – rue de Haid 37 à 5590 Haversin ;

    • -  Condrogest Beauraing – rue de Bouillon 59 à Beauraing ;

    • -  Condrogest Marche – Boulevard du Nord 16 à Marche-en-Famenne ;

    • -  Immo AHT – Avenue Jean Materne 24 à Jambes.