Vie économique - Page 7

  • Le premier lundi matin à Ciney après les mesures fédérales : habitudes changées, inquiétudes, pas assez d’information, …

    Je me suis promené dans une partie de la rue du Commerce et de la rue du Centre ce lundi matin (malheureusement, beaucoup de fermetures), comme on dit, le micro à la main, en vue de voir ce qui se passe du côté des indépendants. Partout, priorité à la propreté !

    • La salon lavoir habituellement ouvert tous les jours non stop de 7h à 21h est dorénavant fermé le week-end

      DSC_0091.jpg

    • Le salon de coiffure DG, où l’on se rend habituellement sans rendez-vous, a changé sa politique, il suffit de téléphoner au 083 22 01 76 pour prendre rendez-vous !

      DSC_0089.jpg

    • A la bijouterie Toussaint et Jadot, on essaye de prendre les précautions que l’on peut : si un client vient avec du vieil or, une enveloppe lui est remise de l’autre côté « du guichet », que l’on passe ensuite aux ultra-sons. On a refusé de percer les oreilles d’une petite fille qui était très enrhumée ! Concernant les mesures d’hygiène, nous manquons d’informations !

      DSC_0093.jpg

    • Pour Henri Focant, courtier et assureur, on fait moins de visites et moins de personnes viennent chez nous, mais, nous devons être prêts pour ceux qui ont besoin d’une immatriculation

      DSC_0094.jpg

    • Philippe, de la librairie moderne, a livré samedi les journaux à ses abonnés. Une fermeture le samedi, c’est dur car il a habituellement entre 200 à 300 clients !

      DSC_0096.jpg

    • Pour Carl Emond, Patron du Mad Murphy's : « c’est la cata pour l’Horeca. J’attend les décisions concernant une aide en notre faveur. Mon personnel est en chômage temporaire. Comment je vais faire pour payer mes habituelles charges qui se montent mensuellement à 6.000 euros !

      DSC_0098.jpg

    • Le bureau de l’office de tourisme de Ciney est fermé jusqu’au 30 mars

      DSC_0099.jpg

    • Chez Belfius, le personnel est uniquement disponible sur rendez-vous

      DSC_0100.jpg

    • Chez Judicaelle Ifergan, son magasin d’optique est ouvert uniquement sur rendez-vous (0477 58 69 47)

      DSC_0101.jpg

    • Annie de la boutique Just for Man, était ouverte ce lundi, jour habituel de fermeture, afin de compenser la fermeture du samedi. Pour elle, la situation est catastrophique et elle s’attend à fermer définitivement dans les prochains jours !

      DSC_0102.jpg

    • Situation identique de l’optique bijouterie Eloy où Jean Bernard a décidé d’ouvrir le mardi, jour habituel de fermeture, pour compenser le samedi.

      DSC_0103.jpg

    • A la papeterie Grégoire, pas plus de 3 clients dans le magasin.

      DSC_0104.jpg

    • Chez Colruyt, mesure temporaire de ne plus remplir les sacs des clients mais pas les bacs et de favoriser les paiements par cartes. Au niveau des rayons, j’ai vu qu’il n’y avait presque plus de vinaigre, de l’huile et de fromages râpés. Je n’ai pas tout inspecté !

      DSC_0107.jpg

    • Que faire donc, par exemple :
      • Se promener avec ses petits enfants

        DSC_0090.jpg

      • Acheter des livres avec ses enfants

        DSC_0105.jpg

  • Que faire un dimanche à Hamois comme ailleurs quand presque tout est fermé: sortir

    Que faire un dimanche alors que presque tout est fermé et que l'on nous demande de rester chez nous, comme un peu partout dans notre pays, vu que les conditions climatiques sont favorables (même si le vent peut contrarier votre progression !), il fallait s'aérer, tout en tenant une distance respectable avec les autres ! 

    Pas de restos ouverts !

    DSC_0059.jpg

    Pas de compétions sportives !

    DSC_0078.jpg

    Illustration de ce que l'on pouvait faire:

    - du shopping alimentaire où c'était ouvert

    DSC_0060.jpg

    - se rendre à la plaine de jeux (mais, c'est  interdit comme me l'a signalé la bourgmestre Valérie Warzée, les parcs d’attractions, parcs animaliers, plaines de jeux intérieures et extérieures, casinos, bureaux de paris et centre récréatifs sont fermés jusqu’au 3 avril inclus.)

    DSC_0082.jpg

    - profiter d'un parking proche du Ravel et faire un tour un vélo en famille

    DSC_0083.jpg

    - et donc rouler sur le Ravel en faisant attention aux marcheurs, jaugeurs, et aux animaux de compagnie....

    DSC_0076.jpg

    - en profiter pour nettoyer en famille les abords des chemins et des routes, cela occupe aussi les enfants !

    DSC_0066.jpg

    - commencer l'apprentissage pour les plus petits à vélo

    DSC_0068.jpg

    - commencer l'apprentissage à cheval

    DSC_0067.jpg

    - voir que le printemps arrive

    DSC_0063.jpg

    - puis, rentrer chez soi, en ayant fait une balade superbe dans le vrai Condroz en ayant pas oublié de dire, de loin, un petit bonjour à tous ceux que l'on rencontre !

    DSC_0088.jpg

     

  • Ne jetez rien près des avaloirs : ici commence la mer à Hamois comme ailleurs

    Chacun doit agir pour que l’eau vive !

    Lire la suite

  • Annulation de dernière minute du salon du vin et de la gourmandise à Ciney Expo ce week-end

    L'organisateur vient de prévenir un maximum de personnes de la suppression de la 2e édition de son salon en montrant les stands vides qui étaient prêts à être installés !

    DSC_0105.jpg

  • Liste provisoire des manifestations annulées sur Ciney

    Communiqué de la ville de Ciney il y a 5 minutes:

    Hier, les 38 bourgmestres de la Province de Namur ont pris de nouvelles mesures afin de protéger au maximum les personnes à risque. Ainsi, les manifestations et événements qui rassemblent des personnes à risque et/ou ont une forte mixité d'âge, et/ou se caractérisent par une promiscuité importante sont interdites jusqu'au 31 mars prochain. Nous nous réunirons à nouveau avec le Gouverneur, mercredi prochain afin de réévaluer la situation.

    Aussi, à contrecœur, les organisateurs et moi avons pris la décision (qui relève du bons sens) d'annuler toute une série d'évènements publics. Tous se sont montrés coopérants et compréhensifs et je les en remercie personnellement.

    Manifestations annulées :
    - le bal des rhétos de l'EPASC à Chapois (vendredi 13 mars)
    - la Donnerie au Cecoco (samedi 14 mars)
    - le souper du volley de Ciney à Chevetogne (samedi 14 mars)
    - la finale du concours des écoles au Scrabble à Saint-Joseph (samedi 14 mars)
    - la marche ADEPS à Sovet (dimanche 15 mars)
    - la bourse des collectionneurs au Cecoco (dimanche 15 mars)
    - le 15ème Carrefour du Tourisme au Domaine d'Achêne (mardi 17 mars)
    - la séance cinéma Mjolk ( dans le cadre du festival A travers champs) au théâtre communal (mercredi 18 mars)
    - une pièce de théâtre en wallon à Sovet (vendredi 20 mars)
    - Scoutopia au Domaine provincial de Chevetogne (samedi 21 mars)
    - le souper de la Royale Vaillante Saint-Georges (samedi 21 mars)
    - le spectacle annuel de l'asbl Les Cinq sens en éveil au théâtre communal (samedi 21 et dimanche 22 mars)
    - les Startech's Days au Ciney Expo (lundi 23 et mardi 24 mars)
    - « Quène planète » (théâtre dialectal) par Tine Briac au théâtre communal (mercredi 25 mars)
    - la séance cinéma « Les Misérables » au théâtre communal (mercredi 25 mars)
    - la finale de cross ADEPS au Domaine de Chevetogne (mercredi 25 mars)
    - le spectacle de l'école communale de Ciney au théâtre communal (vendredi 27 mars)
    - le blind test du football d'Achêne au FC Achêne (vendredi 27 mars)
    - le souper du personnel communal au Cecoco (samedi 28 mars)
    - le truck show au Ciney Expo (samedi 28 et dimanche 29 mars)
    - la journée de présentation des Jeunesses Musicales Wallonie Bruxelles au Cecoco (mardi 31 mars)

    D'autres organisateurs/fédérations sportives ont pris les devants et ont annulé (ou reporté) eux-mêmes leur organisation/rencontres sportives : la fête de printemps du Gaty, la fancy-fair de la Providence, les play-offs de basket, la fête d'unité des scouts, ...

  • Plantation d’une haie par des élèves cinaciens et présentation de la saison 2020 du Domaine de Chevetogne

    DSC_0469.jpgJuste avant que la pluie (mais pas la boue sur le terrain !) ne vienne perturber l’événement, la presse était invitée ce premier mercredi de mars au Domaine de Chevetogne pour l'ouverture de la saison 2020 (agenda et nouveautés) et pour l’action de plantation de haies. Madame la Ministre Céline Tellier (Ministre de l’Environnement, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité et du Bien-être animal) était sur place pour saluer cette initiative en présence du député-président Jean-Marc Van Espen, de Bruno Belvaux, directeur du Domaine de Chevetogne accompagné par les principaux responsables de son équipe.

    DSC_0472.jpg

    Une journée de plantation de haies

    DSC_0471.jpgLe Domaine Provincial de Chevetogne apporte sa contribution à l'objectif du Gouvernement Wallon de planter 4.000 kilomètres de haies (soit 1 mètre par Wallon !) pour préserver des espèces animales menacées chez nous. Ce mercredi 4 mars, l’objectif était de planter 320 mètres d'arbustes indigènes variés en bordure d'une prairie du parc, à deux pas de l’éolienne, sur une distance de 65 mètres : une petite contribution à l'échelle de l'ambitieux projet, mais les responsables du Domaine savent que ce nouveau refuge sera bénéfique dès la première année pour les oiseaux, petits mammifères et insectes qui y trouveront non seulement une source de nourriture, mais aussi un refuge, de la fraîcheur, ... 

    DSC_0470.jpg

    DSC_0474.jpgLe choix de la date et du lieu un peu insolite pour une telle conférence de presse s’explique par la présence d’écoliers cette semaine : durant toute la journée, une centaine d'élèves en Classes de Forêt dont notamment des classes de 1ère et 2ème primaire des Moussaillons et de 2e de la Providence de Ciney, mais aussi le grand public étaient invités à rejoindre l’équipe du Domaine sur le terrain pour planter ce qui deviendra rapidement une belle haie indigène. Ils auront aussi eu l'occasion de se rendre dans 7 ateliers thématiques pour en savoir plus sur ce biotope très particulier et sur les actes que nous pouvons poser chacun, chez nous, pour préserver la biodiversité de nos jardins et prés.

    DSC_0499.jpg

    A la fin de la découverte, un plant a été donné à chacun pour "passer le relais" aux enfants et aux participants de la journée, afin qu'ils puissent eux aussi continuer la plantation chez eux. 

    DSC_0478.jpg

     

    Bilan de l’année 2019

    Le Domaine de Chevetogne connaît une croissance constante de fréquentation depuis de nombreuses années (3,6 % depuis 2013 !). Au-delà des visiteurs occasionnels liés aux nombreux événements ponctuant la saison, le Domaine de Chevetogne comptabilise plus de 400.000 visiteurs par an !

    DSC_0972.jpg68 communes sont dorénavant devenues partenaire du Domaine et son nombre ne fait qu’augmenter, ce qui permet à de plus en plus de citoyens d’obtenir un tarif préférentiel pour la vignette d’accès au domaine toute l’année. L’an dernier, le total de vignettes vendues s’est élevé à 5.708.

    Pour renforcer son statut de centre de loisir vert et professionnellement bien entretenu, la province n’hésite pas à investir dans de nouveaux aménagements comme la restauration de la zone humide du fond de vallée qui sera opérationnelle dans le courant de l’année prochaine.

    Lancement de la saison, à vos agendas !

    La saison 2020 (avec accès payant) débute cette année le 28 mars et se terminera le dimanche 11 octobre. Entre ces 2 dates, le parc a établi un agenda bien fourni d'événements, d'animations dominicales et de rendez-vous divers :

    • Les rendez-vous nature chaque dimanche du 29 mars au 11 octobre, départ de l’esplanade à 10h (et à 14h en juin, juillet et août). Nombre maximum de participants limité à 25 personnes !
    • Matins câlins, matins jardins chaque dimanche du 3 mai au 11 octobre, départ du restaurant l’Aquarium situé sur l’esplanade à 11h

      DSC_0117.jpg

    • La 3e édition de la Journée Victor de la littérature le samedi 25 avril de 14h à 18h. Elle réunira des récitants de tous horizons (dont des peoples !) venus déclamer au cœur de la nature dans les jardins, à la lisière de la forêt, aux bords des étangs. Les recettes du jour sont entièrement reversées au Fonds Victor qui aide la promotion de la lecture chez les ados. 271 personnes l’an dernier.
    • La 14e édition du Salon Passion Robinson du vendredi 1er mai au dimanche 3 mai de 10h à 18h. Il est à la fois un salon (il réunit une trentaine de cabaneux, yourteurs, roulottes, tentistes, …) et un festival (programmation artistique avec de nombreuses activités musicales et créatives). 6.273 visiteurs l’an dernier.

      DSC_0180.jpg

    • La 2e édition de Fous de Jardin le samedi 16 et dimanche 17 mai de 11h à 18h. C’est le rendez-vous des mains vertes et des graines de jardiniers, des curieux de la nature. 2.286 visiteurs l’an dernier.
    • La fête de Jardins et Loisirs organisée par REKAD le dimanche 24 mai, consacré au jardinage. 15.000 visiteurs chaque année !
    • La 18e édition du week-end Martine le dimanche 31 mai et lundi 1er juin de 11h à 18h. Goûtez au plaisir simple d’un tour de manège, éveillez votre imagination et exercez votre créativité, … Ce week-end est l’occasion pour votre enfant d’en être le héros ! 4.629 visiteurs l’an dernier.
    • La 2e édition de la Garden Party le samedi 26 septembre de 14h à 20h (entrée gratuite). Les jardins sont prétextes à d’agréables moments à partager entre amis ou en famille. Musique, jeux, gastronomie, concerts en plein air, …

      DSC_0153.jpg

    Pour télécharger 31 photos que j’ai prises ce mercredi après-midi au domaine de Chevetogne, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/haieschevetogne/

  • Un peu plus de cent étudiants actifs pour la 2e édition du Student Business Challenge

    DSC_0448.jpgLe Groupe d’Action Local (GAL) Condroz-Famenne et l’Agence de Développement Local (ADL) de Ciney a organisé en ce premier mardi de février la seconde édition du « Student Business Challenge. Dans la peau d’un entrepreneur ». Il s’agissait d’un évènement destiné à plonger des étudiants de fin de secondaire et de début du supérieur dans un parcours d’entrepreneur en leur permettant de rencontrer différents opérateurs-clés. Les étudiants étaient issus de l’Institut de la Providence (option comptabilité et traiteur), de Saint Joseph général (option économie) et technique (options dessins assistés et climatisation), de Saint Quentin secondaire (option agriculture) et supérieur (options environnement et techniques et gestion agricoles).

    DSC_0451.jpg

    DSC_0458.jpgEn première partie, les étudiants ont eu l’occasion de rencontrer des opérateurs actifs dans les démarches indispensables pour devenir indépendant ou créer sa propre entreprise comme une notaire, un banquier, un assureur, un représentant de l’UCM, du BEP, l’AFSCA, … Les étudiants avaient à choisir un scénario parmi une douzaine proposés et trouver dans les partenaires présents, ceux qui pouvaient les aider dans leur démarche. 

    DSC_0461.jpg

    En deuxième partie, ils ont pu entendre les témoignages de 4 entrepreneurs, le début et le jeu des questions-réponses étant animé par Anne Pirson, première échevine de la ville de Ciney :

    • Christophe Alexandre, d’Empreintes.be, une entreprise de dix personnes de textiles imprimés et articles promotionnels. Il s’est lancé jeune comme indépendant et a déclaré qu’il faut se remettre en question en permanence.

      DSC_0464.jpg

    • Gérard Sevrin, directeur de l’entreprise générale de construction Macors (67 personnes à Hamois). Il a notamment déclaré qu’il a toujours fait son job comme si c’était pour lui, qu’il faut faire un travail qui nous passionne et qu’il faut être encadré (autant en famille qu’en entreprise)

      DSC_0462.jpg

    • Louna et Eisa Filippi, étudiantes en 1er master à l’université de Namur qui se lance dans la valorisation des déchets alimentaires. Elles sont actuellement en phase de test jusqu’en septembre et travaillent avec l’incubateur étudiant Linkube à Namur. Pour les deux étudiants, le temps ne compte pas quand c’est quelque chose que l’on aime !

      DSC_0463.jpg

    • Bernard Leboutte, directeur de V3-Manupal, entreprise de travail adapté occupant 130 personnes dont 90 dont leur boulot est adapté à leur handicap. Au départ salarié, il a notamment dit qu’il faut croire en son projet, qu’un business plan est important et qu’il faut faire quelque chose que l’on aime.

      DSC_0465.jpg

    DSC_0468.jpg

    Pour voir 21 photos que j’ai prises ce matin dans la salle polyvalente du Centre Culturel, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/student-business-challenge-2020/

  • Le directeur du marché aux bestiaux de Ciney licencié

    Je viens de recevoir ce communiqué de presse de la ville de Ciney. Je vous en propose sa lecture:

    Le Conseil d’Administration de l’ASBL Marché Couvert a décidé ce mercredi 19 février 2020 de se séparer de son directeur, Pierre Tasiaux. Les administrateurs ont estimé qu'il n’est plus en mesure de travailler sereinement au sein du marché et d’accomplir pleinement les missions qui lui ont été confiées. Le C.A. tient toutefois à remercier Pierre Tasiaux pour son investissement au sein du marché ces trois dernières années.  Un appel à candidatures pour un poste de directeur va être lancé très prochainement.

    Par ailleurs, une société d’audit a été désignée ce mercredi par le Conseil d’Administration. Elle a reçu pour missions la réalisation d’un état des lieux du fonctionnement de la structure et l’optimisation des procédures de contrôle.

    Une confiance renouvelée

    Les membres du Conseil d’Administration ont réitéré leur confiance en leur présidente et leurs vice-présidents qui exercent bénévolement leurs mandats avec passion et conviction.

    Les exigences de l’AFSCA

    Pour rappel, le marché aux bestiaux de Ciney a jusqu’au 30 avril pour se mettre en conformité suite aux exigences de l’AFSCA. En juillet dernier, le Marché avait signé un contrat avec l’AFSCA, dans lequel il s’engageait à mettre fin à des non-conformités pour le 31 décembre au plus tard. Bien que jugés insuffisants, les efforts consentis par le marché ont été salués par l’AFSCA qui a donné un ultime délai de 3 mois au plus grand marché aux bestiaux d’Europe pour se mettre en conformité. Les infractions constatées depuis 2013 au marché aux bestiaux ont toutefois entraîné une rupture de confiance entre l’AFSCA, le Conseil d’Administration et la direction du marché.