Vie politique

  • Le 21 juillet de la commune de Hamois a été célébré à Natoye cette année

    DSC_0006.jpgAlors qu’habituellement, la célébration du 21 juillet dans la commune de Hamois se déroule à Hamois (proximité de l’église, du monument aux morts et d’une salle pour une réception après la partie officielle), cette année, vu l’absence de verre de l’amitié et de repas, la commémoration de notre fête nationale s’est déroulée à Natoye: tout d’abord devant le monument aux morts pour la traditionnelle remise de la gerbe avec André Fortemaison, entouré par la bourgmestre et le premier échevin,

    DSC_0008.jpg

    puis par le discours de Valérie Caverenne et enfin par l’officie religieux, à quelques centaines de mètres plus loin à l’église du village. La plupart des membres du Collège et du conseil communal étaient présents !

    DSC_0003.jpgLa partie musicale était animée par des membres de la Concordia. Par rapport aux autres années, j’ai constaté l’absence d’enfants, que la plupart des personnes présentes (mais pas toutes !) étaient bien masquées. Vu l’endroit où se trouve le monument à Natoye, d’où 3 routes s’y croisent, quelques automobilistes ainsi qu’une trentaine de motards en balade, ont dû prendre leur mal en patience et, malgré eux, ont assisté à quasi toute la partie officielle.

    DSC_0017.jpg

    DSC_0013.jpgVoici la partie intégrale du discours prononcé par Valérie Caverenne, bourgmestre (exceptée pour évoquer les personnes présentes et excuser les absents)

    Lorsque Léopold 1er prêta serment le 21 juillet 1831, il hérita d’un pays qui venait de conquérir son indépendance quelques mois plus tôt face aux troupes hollandaises et son Roi Guillaume. C’est finalement le 8 juin 1939 que le traité fixant notamment les frontières de ce nouveau royaume, fût ratifié.

    En 1865, à l’âge de 30 ans, c’est au tour de Léopold II de monter sur le trône. Époux de la Reine Marie-Henriette, le « Roi bâtisseur » a soutenu nombre de travaux publics dont la modernisation des ports, le perfectionnement des voies de communications ou encore la construction de monuments remarquables telles les arcades du cinquantenaire à Bruxelles. Il fût également à l’initiative de la colonisation du Congo. Par ailleurs, en 1909, trois jours avant sa mort, le Roi signa la loi sur le service militaire obligatoire.

    DSC_0018.jpgLe soixantième anniversaire de l’indépendance du Congo, le 30 juin dernier, a ramené au centre de l’actualité la période coloniale de notre pays avec ses conséquences et ses exactions. Dans ce contexte, notre souverain Philippe a exprimé ses plus profonds regrets au peuple congolais pour les "actes de violence" et les "souffrances" infligés au Congo léopoldien puis belge.

    DSC_0012.jpgIndépendamment de l’analyse qui sera réalisée prochainement par une commission d’enquête parlementaire sur la question coloniale, nous devons garder à l’esprit que l’histoire ne s’efface pas en supprimant ses symboles. Au contraire,  il faut être attentif à ne pas condamner l’histoire à l’oubli au même titre que ses enseignements. « La connaissance du passé constitue en effet une pierre angulaire pour la compréhension du présent et la construction du futur ». A nous de poursuivre le travail de mémoire et de sensibilisation notamment aux différentes formes de ségrégation et de racisme.

    Ce jour de fête nationale, célébré en Belgique depuis 1890, est d’ordinaire un jour de fêtes populaires aux couleurs du drapeau belge et de la brabançonne. C’est aussi une opportunité pour mettre à l’honneur tous ceux qui se sont battus pour notre pays, sa liberté et sa prospérité.

    DSC_0004.jpgCette année, la cérémonie a un accent particulier outre les conditions de notre rassemblement devant ce monument. Nous ne pouvons ignorer la crise sanitaire inédite qui nous touche à l’instar du monde entier. Elle impacte toutes et tous, directement ou indirectement que ce soit humainement, socialement ou économiquement. Pensons spécialement à ceux qui ont perdu un proche ou qui ont été précarisés par le covid-19.

    DSC_0010.jpgJe saisis cette occasion pour rendre hommage aux femmes et aux hommes engagés en première ligne. En alerte depuis le début de cette pandémie, ils n’ont pas ménagé leurs efforts : personnel des services de santé, de sécurité ou de secours, de nos écoles ou issu de toutes les autres fonctions essentielles qui ont maintenu courageusement leur activité pour continuer à faire fonctionner notre pays.

    D’autre part, je tiens à souligner l’implication de nos concitoyens. L’entraide et la solidarité dont nous avons été les témoins durant ces derniers mois sont réconfortants, de même que le respect des mesures édictées par le Conseil National de sécurité. Que chacun et chacune soient vivement remerciés et encouragés à continuer l’effort. Le virus étant toujours présent, il est essentiel de rester prudents.

    Pour conclure, rappelons-nous la devise de notre pays « L’union fait la force ». Devise qui résonne d’une façon singulière en situation de crise. Et surtout, espérons que ces quelques mots, liés aux valeurs fondamentales de la Belgique, puissent inspirer les responsables politiques à qui le Roi vient de confier la tâche délicate de former notre futur Gouvernement fédéral. Vive la Belgique, vive le Roi !

    Pour découvrir 18 photos que j’ai prises devant le monument aux morts de Natoye, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/21-juillet-hamois-20/

  • Un premier 21 juillet placé sous l’ère Covid-19, mais avec la traditionnelle réception au Centre Culturel servie par le Franc Thour

    DSC_0032.jpgC’est en présence des membres du Collège et du conseil communal et de l’Action Sociale, du chef de corps et des représentants de l’UTB de Peutie, de ceux du Corps de Police et des Pompiers ainsi que des associations patriotiques que s’est déroulé la cérémonie de la célébration de la fête nationale devant le monument aux morts à Ciney, face à la Collégiale. Il faut souligner que quasi toutes les personnes présentes étaient masquées !

    DSC_0033.jpgLa partie musicale était assurée par Pop Music by Ciney, dont les musiciens respectaient la distanciation sociale. Deux gerbes ont été déposées par le bourgmestre et le chef de corps de l'UTB de Peutie.

    DSC_0045.jpg

    DSC_0038.jpgPour Frédéric Deville, bourgmestre, qui espérait que son 2e discours du 21 juillet soit dans la continuité de son premier où il était très optimiste en évoquant la chanson « Aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie » : « j’étais jeune et insouciant ! C’était l’année dernière, c’était un autre monde ! Je pensais que j’allais vous annoncer de belles festivités à l’ombre de la Collégiale. Cette année, je vous propose de l’appeler optimisme débordant. Nous ne pouvions pas savoir que de nouveaux mots feraient leur apparition : masques buccaux, confinement, déconfinement, épidémiologiste, infectiologue, gestes barrières et le pire, distanciation sociale. Nous ne savions pas que la ville de Ciney serait quasi déserte comme lors de la soirée de la tempête de juillet 2010. Si vous connaissez l’histoire de la Belgique, vous avez ce que signifie la date du 21 juillet. Comme vous connaissez l’histoire du premier semestre 2020 que nous avons vécu ensemble au fil des annonces du Conseil National de Sécurité, des conférences de presse de Sophie Wilmès et, pour moi, des circulaires officielles qui s’accumulent dans mon bureau depuis 4 mois.

    DSC_0041.jpgPendant tout ce temps, nous avons essayé, avec le Collège communal, de mettre en place un maximum d’actions pour aider les Cinaciens : appels téléphoniques aux personnes âgées, distribution de masques au personnel médical et au grand public, administration communale accessible, distribution de cadeaux lors de la fête des mères, soutien à nos commerçants locaux, …

    Au début de ma prise en fonction en tant que bourgmestre, je m’étais juré de ne faire que des discours et interventions résolument optimistes mais que peut-on retirer de positif de ces 4 derniers mois : l’humanité est encore capable de se fédérer autour d’un combat commune, l’attitude positive de l’opposition cinacienne durant ces mois de crise, une multitude de gestes d’entraides ont vu le jour, … et, si nos ancêtres ont connu la ruée vers l’or, nos parents et grands-parents la ruée vers l’espace, nous avons connu la ruée vers le papier-toilette ! La crise nous a permis aussi de découvrir des nombreux experts ainsi que malheureusement, la délation et la critique exacerbée d’autre part car j’ai été effaré de voir les critiques infondées, méchantes et gratuites à l’égard des décisions prises. A ce titre, certains rares citoyens se sont investis d’une mission divine et son rapidement devenus ingénieurs ou experts, fins connaisseurs du virus, … et sont également expert des poubelles à puces, de la redynamisation du Centre Ville, … Certes, la liberté d’expression est un droit et elle doit le rester, mais ce droit doit être exercé avec le respect que l’ensemble des hommes et femmes politiques méritent.

    DSC_0054.jpgA la fin de son discours, le bourgmestre remercia toute une série de personnes, le personnel communal pour son travail durant la crise, le personnel médical et paramédical, les porte-drapeaux et membres des associations patriotiques, les musiciens de Pop Music by Ciney et les choristes de l’office religieux, le Franc Thour pour le verre de l’amitié au Centre Culturel ainsi que Christelle et Benoît pour la mise en place de la cérémonie. Vive la Belgique, vive le Roi et vive Ciney ! »

    Pour découvrir les 29 photos que j’ai prises devant le monument et lors de la réception au Centre Culturel, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/21-juillet-ciney-2020/

  • Une navette sociale équipée pour les personnes à mobilité réduite financée par une trentaine de partenaires commerciaux

    DSC_0510.jpgLe CPAS de Ciney a inauguré en ce premier vendredi de juillet une nouvelle navette sociale équipée pour les personnes à mobilité réduite (PMR) en présence du bourgmestre Frédéric Deville, des agents du CPAS, de conseillers communaux et de l’action sociale et d’indépendants qui l’on financé.

    C'est une première à Ciney ! Celle-ci permettra de diversifier encore l'offre de services à la population. Ce véhicule a pu être financé grâce à une trentaine de partenaires commerciaux.

    DSC_0507.jpg

    DSC_0512.jpgPour Sévérine Goedert, présidente du CPAS : «  lors de la campagne électorale de 2018, l’engagement n°87 du groupe politique Intérêt Cinacien était la mise en place d’une nouvelle navette sociale. C’est avec une immense joie et une grande fierté que nous pouvons dire aujourd’hui, que via le CPAS, ce projet a été mené à bien en faveur des personnes ayant des difficultés physiques et/ou économiques. Nous vous présentons aujourd’hui la toute première navette adaptée aux personnes à mobilité réduite de l’entité cinacienne. Ce service permettra de faciliter l’accès aux soins de santé pour les personnes dites PMR mais aussi de permettre à nos citoyens éprouvant des difficultés médicales mais aussi de permettre à nos citoyens éprouvant des difficultés médicales ou sociales de garder des liens avec le monde qui l’entoure. Je tenais à remercier particulièrement ceux sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour, à savoir nos partenaires commerciaux nous ayant aidés à financer la navette réalisée par la société Idea Média. Merci à la coordinatrice du service de la navette sociale, Julie Verhagen qui aide au quotidien à la mise en pratique de ce nouveau projet. Mais aussi à nos 2 agents, Nathalie et Joëlle, conductrices de la navette. Merci à vous tous qui faites vivre ce superbe outil au bénéfice de nos concitoyens."

    DSC_0523.jpg

    DSC_0521.jpgVanessa Freson, directrice générale du CPAS a remercié Séverine Goedert, présidente du CPAS, pour ce projet rondement mené ; « Merci à tout le personnel du CPAS et aux conseillers de l'action sociale pour leur travail dans l'ombre au profit des personnes précarisées. Merci à tous les sponsors qui ont rendu ce projet possible : Carrosserie Debuisson, le Prado, Alexandre Taffarel, Dépannage Pirlot, le Mont-Blanc cinacien, Optique Ifergan, Rossion Bois, ets Nutal, One Tech, Café Chorty, Bijouterie Toussaint & Jadot, Bureau d'assurance Davin, la Toto qui roule, Sans chichi, ets Dardenne, Promaco, Piragri, Menuiserie Pirlot, Toiture Valange, Laurent Marchal, la boucherie du Centre, Ludo Pneu, DMS, Costa nettoyage, les Gourmand'dinent, BOP mon artisan, Chez Simone, Malherbe Willem, Tom & Co Ciney, Botanica, Ferronerie Cinacienne, entreprise Debry et Achêne recyclage. »

    DSC_0522.jpg

    Pour voir les 17 photos que j’ai prises vendredi en fin de journée, cliquez sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/navette-sociale/

  • Un petit goût de vacances dans le dernier conseil communal de Hamois avant les vacances !

    Plus de transparence pour les conseillers, finances communales dans le vert et bonne nouvelle pour l’extension de l’école de Natoye et la liaison Hamois-Achet

    Lire la suite

  • Près d’un million d’euros d’investissements pour la relance commerciale à Ciney depuis 2009

    Le commerce local n’a pas dit son dernier mot !

    Lire la suite

  • Unanimité sur tous les points pour un conseil communal en distanciation sociale au hall omnisports de Natoye

    DSC_0075.jpgPetite nouveauté en cette période de Covid-19, pour la première fois, le conseil communal, afin de privilégier la distanciation sociale a été déplacé dans la partie centrale du hall omnisports de Natoye. De plus, après s’être lavé les mains, les conseillers allaient à droite et le public (4 personnes !) à gauche !  Bonne ambiance en général et unanimité sur tous les points à voter !

    La bourgmestre, Valérie Caverenne, a, d’entrée, fait le point sur la situation liée au Covid-19, en voici les grandes lignes :

    • Merci d’abord à la RCA pour noua accueillir dans ces lieux en espérant que les conditions s’amélioreront pour la tenue de notre prochain conseil communal le 27 juin prochain
    • D’emblée, une cellule de crise a été formée au niveau communal
    • Nous avons des liens réguliers avec le Gouverneur
    • Nous n’avons pris aucune initiative spécifique au niveau communal
    • Le télétravail a été la norme pour l’administration communale
    • L’accessibilité à l’administration communale se faisait via un rendez-vous et des n° de téléphone communaux étaient (et sont encore) accessibles
    • Utilisation des réseaux sociaux et du site internet pour la communication
    • Une gazette spéciale Covid en avril a été éditée
    • Merci pour l’élan de générosité qui s’est créé au sein de notre population : confection de masques, aide pour les courses pour les plus démunis, … le n° d’urgence communal ayant été peu sollicité
    • Des masques ont été disponibles via le CPAS avant la prochaine distribution à toute la population : 510 ont été confectionnés à ce jour à 213 familles !
    • Merci à nos commerces qui sont restés ouverts en toute sécurité

    DSC_0074.jpg

    Pascal Leclercq, échevin de l’enseignement, a fait le point sur la nouvelle rentrée communale en deux fois :

    • La garderie a toujours existé dans chaque implantation, en moyenne inférieure à 2 % mais avec un pic un jour de 15 élèves à Hamois
    • Pour les 6e primaires, 93 % de élèves sont rentrés 2 jours/semaine
    • Pour la 1ères primaires, 55 % d’élèves sont rentrés ce lundi matin (dont 85 % à Hamois et 23 % à Achet)
    • Pour les 2e primaires, 72 % d’élèves sont rentrés ce lundi matin (dont 84 % à Hamois et 57 % à Mohiville)
    • Une remédiation se déroulera le mercredi matin pour certains autres élèves
    • Comme il n’y a plus de repas chauds, les cuisinières sont venues renforcer les équipes de nettoyage
    • 000 euros ont été consacrés pour l’achat de produits nettoyants, gels, masques, poubelles, savons, thermomètres, …

    Concernant les comptes de la Régie communale autonome sportive, après une bonne année, 2019 est une année déficitaire. Parmi les raisons de ce fait, citons la diminution d’occupation des clubs due aux travaux du hall de Natoye, la diminution en conséquence de la vente de boissons et l’augmentation des frais de personnel. Evidemment, les comptes 2020 seront impactés par le confinement. Des aides sont possibles pour les clubs sportifs par la Région wallonne.

     

    Toujours en conséquence de la crise, il a été accepté que la location (2 x 75 euros) des locaux mis à disposition des 2 co-accueillantes soit suspendu.

     

    Concernant le renouvellement des concessions dans les cimetières communaux, on a pu apprendre que la Maison de la Mémoire était intervenue afin que certaines concessions ne « tombent » pas dans l’oubli !

     

    La commune dispose de 2 logements de transit, le premier, à l’étage du 8 rue du Centenaire à Mohiville et le second au 6 rue de Relais à Emptinne.

     

    Concernant la Maison du Tourisme à Ciney, le travail physique s’y reprend à mi-temps. L’accueil devrait rouvrir le 8 juin. L’équipe travaille actuellement sur les aires de bivouac des sentiers d’art et suite, à la demande, de nouvelle cartes de promenade seront éditées.

    sentier42b.jpg

     

    Le problème du nouveau décret de la mi-mai de la Région wallonne sur les terres polluées fait polémique un peu partout. La commune de Hamois a signé la motion introduite par la commune d’Andenne afin de la modifier car, pour la commune (autant pour les privés pour qui le décret est aussi appliqué), il deviendra impossible à travailler sur la plupart des petits travaux d’entretien, les délais et les surcoûts augmentant ! Abstention d'Ecolo, je n'avais pas regardé vers ma gauche ! Voilà, c'est corrigé !

     

    Le dossier a bien évolué pour l’aménagement et l’extension des infrastructures du RCS Schaltin. Un nouveau projet a vu le jour : un 3e terrain traditionnel en herbe (moins cher au final qu’un terrain synthétique !), situé sur les essarts communaux en bordure du terrain actuel sera aménagé, un éclairage en LED sera installé, les abords seront réaménagés ainsi que les vestiaires et la buvette. Un auteur de projet sera désigné pour tous ces aménagements. Une réflexion a été entamée concernant l’aménagement du site du club de football de Natoye.

    DSC_0079.jpg

     

    Bonne nouvelle pour la population concernant l’achat de masques de protection pour la commune via la centrale de marché de la province : ils arriveront bientôt, par voie postale, un masque étant remis à chaque habitant de plus de 12 ans et un plus petit à ceux entre et 12 ans.

     

    Concernant l’entretien des voiries pour les années 2019-2020, voici les rues concernées :

    • La rue d’Emptinne depuis la cuvette jusqu’à la ferme Cosse
    • Rue du monument à Schaltin
    • Enduisage rue des Lilas et une partie de la rue des Papillons à Frisée ainsi qu’une partie de la rue des Près jusqu’au parking du terrain de football
    • Poursuite de la rénovation de la rue de Namur à Natoye jusqu’à la place de la Grette
    • Une somme de 20.000 euros, sur fonds propres, est prévue pour la rénovation de la cour de l’école de Hamois

    Enfin, on a pu apprendre que le remplacement de l’éclairage (270 pts lumineux à remplacer) a débuté à Emptinne,

  • Covid 19 et fonctionnement démocratique des instances communales à Ciney pour Ecolo

    Dans le contexte actuel de crise sanitaire relative au covid-19, François Bouchat s'est fait le porte parole du groupe Ecolo au Conseil communal pour déposer la question écrite ci-jointe auprès du Collège. Celle-ci est relative au fonctionnement de la démocratie locale et nous espérons qu'elle contribuera notamment à maintenir un dialogue avec l'ensemble des conseillers communaux en cette période particulière de confinement. En voici le texte:

    Monsieur le Bourgmestre,
    Cher Frédéric,

    Les premières semaines de confinement sont maintenant derrière nous. Nous entrons, il nous semble, dans un autre temps de gestion de cette crise sanitaire. Un temps particulier pendant lequel les aspects démocratiques ne devraient pas être oubliés, d’autant que les délais et modalités de sortie de confinement sont inconnus à ce stade. 


    Les pouvoirs spéciaux délégués au Collège pour des décisions relevant normalement de la compétence du Conseil communal durant la période de confinement laissent aussi, nous voulons le souligner, une latitude au bourgmestre
    et au Collège pour organiser la communication et la prise de décision dans sa commune.

    Dans sa « Circulaire relative aux mesures administratives et organisationnelles encadrant la crise sanitaire due au Covid-19 », le Ministre des pouvoirs locaux permet certaines latitudes dans l’organisation du fonctionnement démocratique des instances communales, et par exemple sur l’organisation des réunions physiques : “Je tiens à vous informer qu’en ma qualité d’autorité de tutelle, je ne m’opposerai pas à ce que ces organes se réunissent sous des formes qui s’éloigneraient peu ou prou des dispositions légales en vigueurnotamment le Code de la démocratie locale ou la loi du 8 juillet 1978 organique des CPAS qui imposent qu’ils se réunissent physiquement.”

    Les conseillers communaux ont besoin, aussi pour continuer à informer et rassurer les cinaciennes et les cinaciens, de davantage d’informations. 

    Il nous semble donc que, dans une volonté de bonne gouvernance et de transparence démocratique, certaines initiatives pourraient être prises. Voici une liste non-exhaustive de ce qui pourrait être mis en place : 

    • Organiser périodiquement une vidéoconférence avec les chefs de groupe pour les tenir informés de l’évolution de la situation et des défis locaux. 

    • Contacter par écrit (mail ou courrier) les conseillers communaux, pour les tenir informés des décisions importantes mises en œuvre dans la commune.

    • Même dispositif à mettre en place à destination conseillers de l’action sociale.

    • Au minimum, communiquer à l’ensemble des conseillers communaux les décisions du Collège qui sont normalement de compétence du Conseil, mais qui ont été prises par le Collège du fait de la délégation de pouvoir durant la période de confinement. 

    • Outiller la commune avec un dispositif de visioconférence. De notre côté, nous utilisons par exemple Zoom pour nous réunir virtuellement entre conseillers communaux et co-présidents locaux ecolo. Cela demande de développer quelques nouvelles habiletés en gestion de réunion, mais c’est tout à fait praticable. 

    • Envisager la tenue d’un conseil communal par vidéoconférence et ce, au moins pour les dossiers urgents et non polémiques.

    Enfin, même s’il s’agit d’un aspect de communication externe, il est incompréhensible que le site internet de notre commune ne donne aucune information, aucun conseil en lien avec le COVID-19, malgré une première demande exprimée par téléphone à ce sujet.
    De même, sur le site internet, aucune information non plus sur les services que la commune, ou le cpas mettent à disposition des personnes impactées.
    La page facebook de la Ville de Ciney est certes régulièrement alimentée
    et mise à jour, mais ce canal seul ne suffit pas.

    Sois bien assuré de notre volonté d’être constructifs et bienveillants en te faisant ces propositions, n’hésite pas à nous contacter par téléphone si tu souhaites des explications complémentaires sur l’un ou l’autre point particulier.

  • 20e édition de la Saint-Valentrain à Ciney à la veille du 14 février

    DSC_0062.jpgPour remercier et soutenir les voyageurs qui font le choix des transports en commun, les écologistes étaient présents ce jeudi 13 février de 6h45' à 8h30, pour un accueil matinal dans 24 gares et des points d'arrêt TEC en province de Namur.

    Ils profiteront de ce moment pour offrir, autour d’un petit chocolat, une oreille attentive aux souhaits et retours d’expérience des citoyens à propos du rail et du réseau TEC et vous présenter la position des écologistes par rapport aux enjeux ferroviaires et de mobilité namurois. 10.000 chocolats ont été distribués aux 35 endroits de la province où des mandataires Ecolo étaient présents.

    DSC_0066.jpg

    DSC_0075.jpgPlus particulièrement en gare de Ciney, les mandataires fédéraux, provinciaux et communaux de Ciney, Hamois et Havelange étaient présents dans le couloir (froid et venteux !) pour arrivées ou départs des navetteurs. Ils ont été particulièrement surpris du nombre des utilisateurs du train en gare de Ciney, la meilleure preuve étant qu'ils sont tombés à court de chocolats à distribuer (700 étaient prévus pour Ciney !). Un folder informatif était également donné aux navetteurs pour expliquer la démarche Ecolo lors de cette Sainte Valentrain.

    DSC_0060.jpgUtiliser les transports en commun contribue à la diminution des embouteillages et de la pollution de l’air, mais cela ne peut pas relever d’un défi digne d’une superwoman !  " déclare France Masai, sénatrice et conseillère communale. Combiner ses horaires de train avec la vie de famille, ou voyager avec de jeunes enfants, et une poussette par exemple, relève de l’exploit !
    D’urgence, il faut réinvestir dans les transports en commun pour des déplacements efficaces et agréables !”

    Plus que jamais, Ecolo Ciney s’engage aux côtés des usagers pour des transports en commun plus fréquents, offrant plus de places assises, des horaires respectés, des informations en temps réel, des tarifs accessibles à toutes et tous.

    DSC_0077.jpg

    François Bouchat, conseiller communal et chef de file des Verts cinaciens fait le point sur la diminution progressive et insidieuse des services aux voyageurs en gare de Ciney : 

    La fermeture du guichet en après-midi est fameux un coup dur pour le service rendu aux citoyen·ne·s. Certaines opérations sont rendues impossibles - puisque l’automate présent ne les permet pas toutes-, mais aussi et surtout, les usagers sont privés de conseils et d’une présence bienveillante, dans une salle d’attente bien tristounette. Nous espérons que cette situation pourra évoluer favorablement.”

    DSC_0079.jpgEnfin, c’est visible, à Ciney, des travaux de grande ampleur sont en cours depuis plusieurs mois, pour allonger les quais et construire un nouveau passage sous voies. Pour le conseiller Ecolo, Il est question d’une nouvelle gare, qui serait située plus près du pont Martin Gray. Mais les usagers et les riverains manquent totalement d’information sur l’avenir de la gare et de son quartier, de nombreuses questions nous reviennent également sur le maintien d’un parking gratuit.

     

    DSC_0081.jpg

    La commune de Ciney est compétente pour envisager le développement de ce quartier et elle doit prendre ce dossier au sérieux sans tarder.
    Afin
    d’être informés de la situation (projets SNCB/Infrabel) et des actions prises par le Collège pour le développement du quartier de la gare, les Écologistes ont demandé l’ajout d’un point complémentaire à l’ordre du jour du conseil communal de ce 17 février.

    Pour mieux voir les 22 photos que j'ai prises ce matin, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/st-valentrain-2020/