Vie politique - Page 16

  • Ecolo, ce matin en gare de Ciney, pour dire non au massacre de la SNCB

    image(2).jpegVoici un communiqué de presse transmis ce jeudi en fin de matinée par la locale Ecolo de Ciney

    Ce matin, les militants écologistes étaient en gare de Ciney. Au travers d’un « jeu de massacre » montrant les départements de la SNCB qui seront victimes des coupes budgétaires annoncées dans le rail, les Verts ont invité les navetteurs à découvrir l’impact des mesures d’austérité du Gouvernement fédéral vis-à-vis du groupe ferroviaire et à se mobiliser pour un service maximal.

    Peu importe la manière de présenter les chiffres de la nouvelle Ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR), la coupe budgétaire de 2,1 milliards d’euros sur l’ensemble de la législature est bien confirmée.

    image(2).jpeg

    Déjà victime des politiques d’austérité du Gouvernement Di Rupo, la SNCB n’est, malgré la bonne volonté de ses travailleurs, pas en capacité d’offrir aujourd’hui un service de qualité aux navetteurs. Ceux-ci connaissent au quotidien retards à répétition, trains bondés ou supprimés 

    Sauf changement de cap du Gouvernement MR-NVA, on voit mal comment le réseau évitera une hausse du prix des billets, la disparition de nouvelles lignes, la suppression un report des investissements et la suppression de points d’arrêt en particulier en milieu rural  

    Les navetteurs qui voyagent au départ ou vers Ciney subissent déjà lourdement les conséquences des travaux de modernisation de la ligne 162, avec la suppression de plusieurs train P, la multiplication de retards et d’incidents et, dès le 14 décembre, la suppression provisoire de divers points d’arrêt et de l’organisation d’un service de navettes par bus entre Assesse et Ciney. Au vu des économies exigées de la SNCB par le gouvernement Michel-Jambon, cette situation extrêmement problématique risque de prolonger.

    sncb_opt.jpg 

    La mise à mal des services publics, notamment en milieu rural n’est pas une fatalité, elle est le résultat de choix politiques. D’autres choix budgétaires sont possibles. C’est pourquoi Ecolo se mobilise au Parlement et dès aujourd’hui dans les gares pour dire « stop au massacre de la SNCB ! » et pour plaider pour un service maximal, au profit des navetteurs et de la planète.

     

  • Le Gouverneur de la province de Namur, en visite de travail au CPAS de Hamois

    DSC_0010.JPGLundi matin, accompagné d'une équipe de hauts fonctionnaires provinciaux, Denis Mathen, Gouverneur de la province de Namur, se trouvait au CPAS de Hamois pour une réunion de discussions, une visite de logements adaptés et des I.L.A. ou Initiatives locales d’Accueil. Aux côtés des membres du Collège communal et des conseillers de l’Aide Sociale de Hamois, une délégation du CPAS de Somme-Leuze était également présente vu que les deux communes partagent la médiation de dettes. Aspect administratif et financier, médiation de dettes, évolution des personnes en médiation, … ont notamment été abordés durant la matinée, avant une visite des logements adaptés (et de ses habitants) situés rue d’Achet.

    DSC_0012.JPG

    Cette visite du Gouverneur était la première au sein de l’institution provinciale namuroise au niveau des CPAS de 38 communes après une visite de chaque commune, de chaque zone de police et avant la visite du Gouverneur l’an prochain dans chaque zone de pompiers. Une synthèse pourra ainsi être faite après les 38 visites des CPAS au fur et à mesure des discussions qui alimenteront des changements au niveau administratif.

    DSC_0014.JPGParmi les questions et les inquiétudes formulées au Gouverneur, citons :

    -       les difficultés administratives au quotidien pour le président du CPAS de Somme-Leuze, Denis Lecarte : le calendrier pour fixer le budget est très long et touffu, lourd à suivre de près, les échéances sont trop proches. C’est une source de stress, de contraintes ! Le comité de direction est facultatif mais il doit se réunir ! Il faut passer par les syndicats, ce qui rallonge encore le temps final. Nous recevons une circulaire le 28 septembre où l’on nous demande de communiquer certaines choses au conseil communal avant le 15 septembre ! …

    DSC_0016.JPG-       Pour Luc Jadot, bourgmestre de Hamois, en dernier ressort, ce sont les communes et les CPAS qui sont pénalisés, le pouvoir fédéral et régional se déchargent !

    -       Pour Josée Libion, présidente du CPAS de Hamois : les demandeurs d’emploi ou les exclus du chômage nous disent qu’ils n’ont pas reçu de papiers, ou qu’ils ne savent lire, qu’ils jettent le courrier venant de l’administration car ils n’y comprennent rien, ils viennent trop tard nous en parler !

    -       Pour Véronique Dachelet, directrice générale du CPAS de Hamois, «depuis la fusion des communes, le cadre est resté le même, alors que le champs des assistantes sociales ne cesse d’augmenter notamment avec les exclus du chômage où un suivi plus important et plus proche est nécessaire. Nous devons engager du personnel supplémentaire ! » 

  • Guy Degrune remplace Marlène Moreau au conseil communal de Hamois

    DSC_0101.JPGCommuniqué de presse envoyé par les conseillers Ecolo de Hamois aujourd'hui, mardi 7 octobre concernant le remplacement de Marlène Moreau par Guy Degrune au sein du conseil communal de Hamois

    Pour cause de départ à l’étranger de sa famille pour raisons professionnelles, Marlène Moreau vient d’annoncer sa démission de son mandat de conseillère communale, passant de ce fait à son suppléant le flambeau du mandat qu’elle occupait depuis deux ans. A cette occasion, la Locale ECOLO de Hamois souhaite dresser à Marlène ses chaleureux remerciements pour son engagement en faveur des projets ECOLO. Elle a en effet contribué, avec d’autres, à ce qu’ECOLO soit davantage présent dans la commune, et par là à ce qu’une attention plus grande soit apportée aux enjeux de gouvernance, ainsi qu’aux enjeux sociaux et environnementaux. Nous lui souhaitons bonne route …

    Guy Degrune, premier suppléant sur la liste ECOLO aux élections communales de 2012, prendra la relève. Il répond ainsi aux engagements qu’il a pris vis-à-vis des électeurs et, fort de son expérience, sera notamment attentif à la pauvreté qui touche et risque de toucher aujourd’hui un grand nombre de nos concitoyens.

    DSC_0101.JPG

    Après une carrière bien remplie à la SNCB au service de la clientèle, il complète son aspiration profonde au bien-être des concitoyens, en œuvrant au sein de différentes organisations patriotiques et aura toujours le même discours, à savoir ne pas laisser une planète poubelle aux générations actuelles et futures, et être à l’écoute des jeunes. Comme Monsieur Martin Grey le disait si bien lors de sa conférence à Ciney, le moins mauvais des systèmes qu’il a connu, c’est le système économique actuel, mais qui doit être adapté en urgence, en espérant que cela évite aux jeunes sans emploi le désenchantement qu’ils connaissent aujourd’hui.

    Par ces changements, ECOLO HAMOIS rappelle si besoin la couleur dans laquelle il compte engager Hamois pour l’avenir. ECOLO HAMOIS  se veut en effet être une force sur laquelle les citoyens désireux de solidarité, entre les  humains présents et à venir ainsi qu’avec le monde vivant auquel l’humanité appartient, désireux également de bonne gouvernance, de progrès et de développement durable, peuvent compter.

    Au-delà d’hommes et de femmes engagés, ECOLO HAMOIS, c’est aussi des propositions constructives parmi lesquelles des audits énergétiques des bâtiments communaux afin de réduire l’énergie consommée ; une usage raisonnable des pesticides pour l’entretien des voiries ; des aides équitables aux associations locales ; la mise en œuvre d’un plan de mobilité ; une attention particulière à mener à terme les projets de la Commission Locale de Développement Rural ; une réflexion sur l’accès au logement décent pour chacun, C’est dans ce sens que Guy Degrune s’engage à prendre avec détermination la relève de Marlène Moreau.

  • La Maison du Tourisme Condroz-Famenne a fêté ses 10 ans et prend un nouvel envol !

    DSC_0100.jpgC’est en présence du monde politique des communes de Ciney, Gesves, Hamois, Havelange, Ohey et Somme-Leuze, du ministre du tourisme René Collin et d’un groupe nombre d’opérateurs touristiques des 6 communes, que s’est déroulée, vendredi soir, sur la place de Heure-en-Famenne, une fête marquant les 10 ans de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne. Chacun devant se munir d’un petit accessoire en lien avec le papillon, nouveau logo de la Maison du Tourisme.

     

    DSC_0135.jpgExplication du nouveau logo par Alain Collin, président de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne

    «Permettez-moi de commencer mon intervention par un petit explicatif concernant notre nouveau symbole qui en a surpris beaucoup d’entre vous lorsque vous avez ouvert votre invitation pour cette soirée. A l’arrivée des 2 nouvelles communes et pour marquer les 10 ans, nous avons voulu revoir notre logo et notre charte graphique. Vous avez le résultat sous les yeux, un logo coloré, peps et plein de légèreté réalisé par l’agence Studio Breakfast qui nous accompagne maintenant depuis de nombreuses années. Pourquoi un papillon (ou on peut y voir aussi une fleur ou un légume, …) ? Car il est riche en symbolique : nature, paysages bucoliques, randonnée, détente, bien-être, produits du terroir (butiner), pique-nique, douceur, ...

    DSC_0141.jpgPrésentation de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne par Alain Collin

    La Maison du Tourisme Condroz-Famenne couvre le territoire des communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze et depuis janvier 2014, 2 nouvelles communes sont venues nous rejoindre soit Gesves et Ohey. C’est plus d’une centaine d’opérateurs touristiques dont une des plus grandes attractions touristiques en Wallonie, le Domaine de Chevetogne. Les autres atouts majeurs sont les grottes de Goyet qui a été repris cette année par le préhistosite de Ramioul et qui a accueilli près de 6000 visiteurs en quelques mois d’ouverture, quelques musées privés dont le Musée Monopoli dont la renommée n’est plus à faire (plus de 2 000 visiteurs cette année), la ligne de Chemin de Fer du Bocq, la Spirale, centre des métiers d’art et aussi les musées de l’héritage à Goesnes qui s’inscrivent dans l’année à thème Tourisme de mémoire. La région offre également une grande offre d’hébergement rural de qualité (156 établissements pour une capacité total de 1300 lits disponibles) et la société Ourthe et Somme implantée à Somme-Leuze qui est un des spécialistes de la location de maisons de vacances en Wallonie. Nous constatons une évolution de l’offre hébergement entre 2007 et 2013 (avant l’arrivée des 2 nouvelles communes) de 34% ! L’enquête réalisée la semaine passée par téléphone auprès des propriétaires démontre que 70% des opérateurs considèrent que leur saison fut bonne voire très bonne. 22% sont satisfaits et 8% insatisfaits.

     

    Nos autres atouts : un réseau de plus de 700 km de chemins balisés, un Ravel reliant Ciney à Huy, une grande variété de paysages, un patrimoine exceptionnel et des villages ayant gardé leur charme d’antan. C’est pour sa grande variété de produits du terroir, que notre Maison du Tourisme est également appelée « Vallées des Saveurs ». Ce nom nous a d’ailleurs permis d’entreprendre de nombreuses actions en lien avec cette thématique. En 10 ans, force est de constater que de nombreuses boutiques du terroir ont vu le jour avec maintenant 11 boutiques qui proposent une multitude de produits de nos Savoureuses Vallées mais également des régions avoisinantes. Point de vue des producteurs, les fromagers faisaient déjà la renommée de la région ainsi que les nombreuses fermes qui vendaient leurs différents produits. On a pu voir augmenter, les maraichers, les apiculteurs, les glaciers et depuis peu, une cidrerie a vu le jour sur la commune de Havelange. N’oublions pas non plus les artisans boulangers et bouchers qui sont présents en nombre.

    La Maison du Tourisme c’est 4 employés qui s’attellent avec grande motivation à faire connaître nos belles vallées au-delà de nos frontières en les dynamisant par la mise en place d’événements touristiques, en créant de nouveaux produits et en soutenant les initiatives des acteurs du territoire. C’est également 4 ouvriers Wallo’net qui sillonnent nos chemins de promenades et le Ravel pour les entretenir au-mieux et ainsi offrir un réseau de qualité aux nombreux promeneurs de la région.

    DSC_0140.jpgLa Maison du Tourisme c’est aussi un bureau d’informations touristiques situé à Heure qui accueille les visiteurs et touristes de passage ou en séjour, 7 jours sur 7.

    Septembre 2004, création de la Maison du Tourisme Condroz-Famenne regroupant les communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze. Dans un premier temps, une personne est engagée, Julie Riesen pour mettre sur pied cette nouvelle Maison du Tourisme de la Province de Namur. Les bureaux sont installés dans les locaux du Syndicat d’Initiative de Somme-Leuze à Heure. Quelques mois plus tard, Cindy Hodeige vient nous rejoindre…

    Entre 2004 et 2007, la Maison du Tourisme est opérateur du GAL Condroz-Famenne (Hamois, Havelange et Somme-Leuze) et dispose d’une première enveloppe budgétaire européenne, ce qui lui permet au-delà des missions classiques de promotion, de développer des actions spécifiques telles que les événements et les premières journées partenaires.

    DSC_0147.jpgEn 2007, fin de la première programmation Leader, la MT réintroduit 3 nouvelles fiches européennes :

    • 2 fiches dans le cadre du Gal « Saveurs et Patrimoine en Vrai Condroz » qui concerne les communes de Ciney, Hamois et Havelange
    •  Une autre fiche dans le cadre de la mesure 313 (Plan wallon de développement rural), qui concerne les 4 communes du territoire de la MT

    ð Soit une enveloppe budgétaire de plus d’un million d’euros pour ces 3 fiches.

    ð Le budget en dix années est multiplié progressivement par 6 pour arriver en 2014 à un budget annuel de 752 000€

    L’équipe s’agrandit pour mener à bien toutes ces actions. Nous avons compté au sein de l’équipe 3 temps plein, 2 mi-temps et 4 ouvriers Wallo’net. En 2014, les communes de Gesves et Ohey nous rejoignent ! Les programmations européennes se terminent fin 2014, le personnel se réduit mais on réfléchit déjà à la suite

    DSC_0148.jpgActions phares de la Maison du Tourisme par Alain Collin et Julie Riesen, directrice de la Maison du Tourisme

    -       Dans le domaine de l’édition, en 10 ans, ce sont plus de 24 publications différentes qui ont été éditées à chaque fois en 2 langues. On citera le guide Vallées des Saveurs qui est édité chaque année et propose toute l’offre touristique en une centaine de pages, le guide Balades et Vous qui a été édité par 2 reprises, les sets de table qui sont distribués chaque année gratuitement aux restaurateurs, 2 cartes Ravel, une brochure groupe, des cartes postales, une brochure cyclo et tout dernièrement, la carte « promenades en Condroz »

    • Dans le domaine de la promotion : Depuis 2004,  nous participons chaque année à des foires et salons en Belgique mais aussi en France et Pays-Bas avec un accent tout particulier sur la thématique randonnées pédestres et cyclos. 2014 : grâce aux moyens financiers de la région et l’Europe pour une grande campagne publicitaire en tv et sur le web avec une augmentation de fréquentation de notre site internet de près de 80%

    DSC_0113.jpg-       Dans le domaine des nouvelles technologies : La Maison du Tourisme a rapidement surfé sur la vague du e -tourisme en proposant un nouveau site internet après avoir bénéficié durant les premières années d’un site portail avec la Fédération du Tourisme de la Province de Namur. Le site www.valleesdessaveurs.be vient d’être relooké suivant notre nouvelle charte graphique. Il est devenu un outil indispensable. Notre collègue Nicolas Nonclercq consacre d’ailleurs la plupart de son temps à la mise à jour des offres touristiques. Chaque année, le nombre de visiteurs augmente. Fin 2013, nous avions comptabilisé pour l’année près de 110 000 visiteurs, ce qui fait une moyenne de 300 visiteurs par jour. Afin d’illustrer au-mieux le site internet mais également nos différents supports de promotion, en 10 ans, nous avons créé notre banque de données photos et vidéos. Nous avons eu la chance de pouvoir être entouré de professionnels du secteur à de nombreuses reprises ce qui permet d’avoir à ce jour des milliers de photos et tout récemment 50 capsules et films vidéos thématisés et multilingues. Toutes ces vidéos sont d’ailleurs reprises sur une carte interactive. En 10 ans, nous avons vu naître aussi les réseaux sociaux qui sont maintenant incontournables dans la promotion de nos Vallées.

    DSC_0149.jpg-       Dans le domaine de l’évènememtiel : La Maison du Tourisme a souhaité également depuis sa création dynamiser nos villes et villages en soutenant les associations locales dans l’organisation d’événements à vocation touristique. Depuis 2007, c’est plus de 58 000 visiteurs  qui ont participé aux événements organisés conjointement avec ces associations locales. Les événements à succès et qui font la renommée de notre région depuis quelques années : La Fête de la Route du Fromage, à Maffe et au Gros-Chêne, la Ronde des saveurs à Hamois (balade gourmande de la Confrérie de la Gatte d’or), le Bovelo des Saveurs à Havelange (balade à vélo). Pour clôturer la saison événementielle, le festival de la balade à thèmes, Balades et Vous, prend ses quartiers dans les villages ou propriétés de nos communes

    -       Dans la mise  en réseau des opérateurs. Bienvenue Vélo : Vous avez sans doute déjà vu ce logo ? Et bien c’est une initiative émanent de notre Maison du Tourisme dont nous pouvons être fier. Dès l’inauguration du nouveau tronçon du Ravel reliant Ciney vers Huy, nous avons voulu en faire un outil touristique. De nombreux opérateurs touristiques se trouvaient à proximité de ce Ravel et il était de notre rôle de les mettre en réseau. Pour ce faire, nous avons créé un nouveau concept appelé « Bienvenue Vélo ». Il vise à augmenter la qualité de l’accueil et des services offerts aux cyclistes en visite dans la région. Les établissements concernés par ce concept sont les hébergements, le secteur Horeca, les organismes touristiques. Ils doivent suivre des critères bien précis pour adhérer à « Bienvenue Vélo » Nous avons commencé avec  35 opérateurs sur la ligne du Ravel 126-127 pour arriver maintenant à près de 200 opérateurs dans plus de 22 Maisons du Tourisme en Région wallonne et ce grâce au travail de qualité de Stéphanie Villance de la Fédération des gîtes de Wallonie qui coordonne maintenant le projet.

    Malgré l’intérêt général pour « Bienvenue Vélo », les répercussions et retombées économiques positives que ce concept peut engendrer pour la Wallonie, sa pérennité et sa viabilité sont cependant en péril. A ce stade, et en l’absence d’une structure de coordination, Stéphanie Villance de la Fédération des Gîtes de Wallonie centralise les informations avec Julie. Mais cela devient de plus en plus difficile à gérer compte tenu du succès grandissant et de l’arrivée imminente de nouveaux partenaires,  d’autant plus que « Bienvenue vélo » n’est pas leur seule mission.

    Dans ce contexte, il est impératif de trouver rapidement un coordinateur régional pour gérer le projet de manière globale, le consolider, lui assurer une visibilité et une reconnaissance, mettre en place des supports de valorisation adaptés, et en faire un véritable label. Ceci afin d’obtenir un produit touristique structuré.

    -       Dans le domaine des produits touristiques. La Maison du Tourisme peut également être fière d’avoir créé un nouveau produit touristique familial sur son territoire « Mes Aventures d’Enchanteurs ». Ce sont 4 balades-jeux semées d’embûches, d’enquête et d’enjeux à Hamois, Ciney, Miécret et Nettinne. Cela représente en effet 4 années de travail en collaboration avec les offices du tourisme, les communes et la société Traces TPI qui a imaginé les jeux. C’est également près de 200 000€ d’investissement en promotion, outils et équipement et matériel spécifique pour les 4 jeux. Ce développement d’un nouveau produit familial répond aux attentes de l’ensemble des opérateurs touristiques de nos Vallées qui recherchaient des activités à proposer à leurs visiteurs. Depuis le lancement des jeux en avril dernier, ce sont plus de 646 familles (équivalent au nombre de sacs de jeux vendus) venant de toute la Belgique  et ainsi de nombreux apprentis sorciers qui sont venus en aide à Olibrius pour contrer les mauvais tours de la méchante sorcière Condruza !

    Cette année, nous avons également créé un grand réseau de promenades pédestres et vélos/VTT sur les communes de Ciney, Hamois et Havelange.  Soit un réseau de 700 km qui ravira les amateurs de belles balades autant pour les sportifs que les familles. D’ici la fin de l’année, nous allons d’ailleurs équiper ce nouveau réseau de panneaux de départs.

    DSC_0171.jpg-       Dans le domaine des infrastructures et équipements.

    Durant ces 10 ans, Le Commissariat Général au Tourisme et également d’autres instances nous ont permis par leur soutien financier de développer des infrastructures et équipements sur notre territoire.

    • 2008 : inauguration du Ravel Ciney-Havelange
    • 2010 : Mise en tourisme du Ravel par l’installation de 7 panneaux-bancs retraçant l’histoire de cette ancienne ligne de chemin de fer
    • 2014 : installation de mobilier et matériel spécifique pour les balades-jeux Mes Aventures d’Enchanteurs

    2014 : installation de panneaux de départ de promenades

    -       Dans l’entretien du Ravel et des chemins balisés.

    La Maison du Tourisme a répondu favorablement à la proposition du CGT d’engager des ouvriers Wallo’net pour l’entretien de nos chemins balisés. Nous avons dès lors pu engager à 2 reprises, 1 fois 2 ouvriers de 2010 à 2012 et ensuite 4 ouvriers de 2012 à 2015. Avec nos communes partenaires, il nous semblait en effet important d’offrir à nos promeneurs un réseau de qualité. D’autant plus que le produit « promenades » au sens large est le plus demandé par nos visiteurs en séjour dans la région.

    Offre de l’hébergement dans les 6 communes de la Maison du Tourisme

    Evolution de l’offre hébergement

    De 2008 à 2013 : +34.18%

    De 2013 à 2014 : + 47,17% (avec l’arrivée notamment des 2 nouvelles communes)

    De 2008 à 2014 : +97,47%

       

    2008

    2013

    2014

     

    Nb d'héberg

    Nb d'héberg

    Nb d'héberg

    Chambres d'Hôtes

    16

    9

    10

    Hôtels

    3

    4

    4

    Gîtes Ruraux

    47

    46

    67

    Gîtes à la Ferme

     

    15

    17

    Meublés de Vacances

    13

    32

    30

     

     

     

    28

    TOTAL GENERAL

    79

    106

    156

         

    +34,18%

    +47,17%

    Intervention de Willy Borsus, député-bourgmestre de Somme-Leuze

    Il a d’abord rappelé l’origine des maisons du tourisme, crées afin de professionnaliser les différents acteurs du tourisme : «nous n’avons pas trouvé du gaz dans notre région, mais, sa vraie richesse, est sur le sol, c’est notre patrimoine, nos tiges, nos chavées, cette nature qui est proche. J’ai eu l’honneur de présider la Maison du tourisme à son début. Merci à Julie Riesen, puis à Cindy, et à toute l’équipe. Merci à mon ami Alain Collin. Vous avez fait un boulot formidable ! Bienvenue en Famenne. Je vous fait une petite confidence concernant le ministre René Collin : son oncle, Roger Devigne, ancien directeur de l’école de Heure, habite à deux pas d’ici. »

     

    DSC_0152.jpgIntervention de René Collin, ministre en charge du tourisme : «le tourisme doit être soutenu par les collectivités locales, mobilité, accueil. Le tourisme, c’est d’abord des femmes et des hommes qui investissent leur travail pour essayer de vivre de leur activité. En 10 ans, vous avez fait progresser les politiques en matière de tourisme à pas de géants. Innovation, rôle fédérateur, tradition d’accueil, de partage, de sens de l’autre, … Mais l’innovation est importante pour faire attirer le ministre ! Vos démarches ont souvent été originales. Vous avez évoqué Bienvenue vélo, l’année thématique pour le tourisme sera justement le vélo pour 2016.  La priorité pour tout le monde, c’est l’emploi et au niveau touristique, les emplois ne sont pas délocalisables !

    Pour découvrir toutes les photos prises vendredi soir, il suffit de cliquer, à droite, sur l'album intitulé "10 ans Maison du Tourisme Condroz-Famenne".

  • Journée exceptionnelle sur Matélé le 23 août

    Cent ans après, Matélé se souvient des villes et villages martyrs de l'arrondissement de Dinant

    Lire la suite

  • Une stèle commémorant le 4 août 1914 orne un nouvel espace mémorial à Hamois

    DSC_0013.jpgC’est en présence des autorités communales et du conseil presque au grand complet (absence de la minorité), des porte-drapeaux et des militaires de l’entité, des membres de la Maison de la Mémoire, des directrices d’école et de quelques écoliers et de nombreux habitants de la commune de Hamois, que s’est déroulée, lundi en fin de journée, une cérémonie de commémorations du 4 août 1914. Cette cérémonie s’inscrit dans la continuité de ce que la commune a programmé pour commémorer la grande guerre après une expo sur la Belle Epoque en 1913 et une expo sur le début du conflit en 1914 et l’invasion de la Belgique avec la réalisation de fresques par les écoliers de Hamois.

    DSC_0019.jpgLa cérémonie s’est déroulée en trois temps et en trois lieux. Tout d’abord devant le monument aux morts de Hamois où, après un dépôt de gerbes et deux minutes émouvantes pendant lesquelles chacun a pu réfléchir en entendant le tocsin, Luc Jadot, bourgmestre, a déclaré (texte intégral): «Le 2 août 1914, l’Allemagne adresse un ultimatum à la Belgique. L’armée allemande exige de pouvoir traverser notre territoire pour gagner la  France, son ennemi héréditaire. Dans un climat d’indignation et de colère, le Roi Albert Ier et le Gouvernement belge rejettent cet ultimatum. Le 4 août 1914, l’Allemagne viole notre neutralité et envahit le Belgique. C’est ce même 4 août au matin que sur la route Charlemagne à Thimister, le lancier Antoine-Rodolphe Fonck tombe sous les balles allemandes. C’est la première victime militaire belge de ce premier conflit mondial.

    DSC_0021.jpgLa Belgique mobilisée depuis le 31 juillet va résister héroïquement à l’envahisseur contribuant de façon cruciale à l’échec des agresseurs, tout en préservant durant tout le conflit, une partie du territoire national. Beaucoup de civils vont payer un lourd tribu à la guerre et plus particulièrement dans nos villes er villages martyrs de Dinant, Andenne, Tamines, Spontin, … Notre commune ne sera pas épargnée avec des pertes en vies humaines à Natoye. De tous les pays, de tous les continents, des millions de jeunes gens vont s’engager dans le conflit. Des Européens, des Américains, des Africains, des Asiatiques, vont défendre l’intégrité des territoires et notre liberté. Pendant 4 ans, ils vont combattre sur l’Yser, la Somme, les Dardanelles, … 14-18 fût un conflit sanglant qui a disloqué les empires, ruiné les pays et réduit l’humanité en charpie. Dans toute son horreur et son inhumanité, cette guerre a d’abord été une histoire d’hommes. 40.000 belges tués, 18 millions de victimes. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la mort est devenu industrie ! Nous sommes réunis aujourd’hui pour nous souvenir de cette guerre qui a vu une Belgique soudée faire face avec héroïsme à l’épreuve que l’histoire a mis sur sa route. Gloire à nos héros. Vive la Belgique, vive le Roi. »

    DSC_0023.jpg

    DSC_0035.jpgEnsuite, tout le monde s’est dirigé à quelques mètres du monument, de l’autre côté de la route, devant le nouvel espace mémorial où a été inauguré la stèle du 4 août 1914. Jean-Marie Gillet, président d’honneur de la Maison de la Mémoire, a rappelé les faits qui se sont déroulés dans l’entité de Hamois il y a un siècle, au moment du début de l’invasion allemande : «les premiers Hulans arrivent à hamois le 5 août. Vers Schaltin, ils sont attaqués par des cavaliers belges. Les rescapés allemands se retrouvent à Mohiville où ils achètent avec de l’argent belge (ils en auraient beaucoup !) de la nourriture. Les habitants ont l’impression que les Allemands ne savent pas qui les a attaqués et qu’ils se trouvent dans un pays ami. Ce qui ne durera pas longtemps, car, suite à d’autres attaques, ils seront ivres de rage et vont développer une haine (inventée par la propagande) contre les francs-tireurs belges. Le 7 août, des cavaliers allemands arrivent à Natoye. Ils occupent très vite la gare, la poste, l’hôtel de ville et exige que le drapeau belge soit enlevé de l’église. Le 14 août, les troupes allemandes occupent Ciney et prennent des otages. Ils campent sur le Tige à Champion d’où ils sont attaqués. Le château d’Emptinne leur servira comme hôpital. A Natoye, ils sont attaqués par des carabiniers cyclistes belges. Un rescapé allemand se réfugie dans la cave de chez Hody et tire sur les Belges, puis sur ses compatriotes venus en renfort. Ces derniers bombardent la maison Hody et la maison voisine d’Arthur Eloy qui sera brûlé vif. Heureusement pour les Natoyens, le soldat allemand sort de sa cave et explique la méprise de ses compatriotes ! S’il n’était pas ressorti, tout le village de Natoye aurait été brûlé ! …. »

    DSC_0032.jpg

    Enfin, direction de la Maison des Jeunes proche où s’est déroulée la proclamation des résultats des fresques réalisées par les écoliers des classes de 5e et de 6e années primaires de l’entité de Hamois, toutes les fresques étant visibles. Les classes de 5e et 6e de Natoye et Achet ont reçu ex-aequo, le prix de la valeur esthétique et la classe de 5e de Hamois celui du message. Rendez-vous est déjà pris l’an prochain pour la 2e édition de ce concours (une édition par année de guerre).

    DSC_0054.jpg

    En cliquant, à droite, sur l'album intitulé "Stèle commémorative 4 août 1914 Hamois", vous découvrirez les 60 photos prises aux 3 endroits de l'événement.

     

    DSC_0060.jpg

     

  • Programme complet des commémorations Dinant août 1914 en ce mois d'août

    Le Roi Philippe sera présent le 23 août !

    Lire la suite

  • Fête nationale à Hamois

    DSC_0001.JPGCette année, c’est le village d’Emptinne qui a été choisi par les autorités communales hamoisiennes pour y célébrer la fête nationale. Après un office religieux dans l’église du village, une courte cérémonie patriotique s’est déroulée devant le monument aux morts en présence d’un grand nombre de conseillers communaux de nombreux habitants de la commune.

    DSC_0002.JPG

    DSC_0005.jpgVoici l’entièreté du discours prononcé par Luc Jadot, bourgmestre à cette occasion : «Si le 21 juillet est l’anniversaire de la prestation de serment du premier Roi des Belges en 1831, ce 21 juillet est aussi le premier anniversaire de l’accession au trône de Belgique de notre Roi Philippe Ier. Voici un an à Achet, lors du discours de la fête nationale, je saluais le Roi Albert II pour avoir été durant deux décennies de règne le véritable ciment de notre unité nationale. Son successeur s’est révélé brillant, adoptant un nouveau style sur le plan de la communication, s’inscrivant dans le renouveau pour être en phase avec les nouvelles attentes de son peuple. C’est une nouvelle génération qui a repris le flambeau de la monarchie. La popularité du Roi Philippe et de la Reine Mathilde est la preuve qu’en l’espace d’une année, ils ont gagné l’estime des Belges. La dernière réforme de l’état a conféré une autonomie plus importante aux différentes régions de notre pays. L’institutionnel semble être mis en sommeil, au profit de l’économie qui doit redonner la croissance à la Belgique. Formons le vœu qu’un gouvernement fédéral puisse voir le jour dans les meilleurs délais afin de générer un avenir meilleur pour la population du royaume. 2014, c’est aussi la commémoration du centenaire du premier conflit mondial. Notre liberté a été garantie par le Roi chevalier Albert Ier qui a su s’opposer à la barbarie teutonne en préservant une partie de notre territoire national sur l’Yser, aidé en cela par la bravoure de nos valeureux soldats. Souvenons nous de leur sacrifice et saluons leur mémoire. Je vous remercie pour votre présence à toutes et à tous, présence qui témoigne que la flamme patriotique et démocratique brûle toujours en nous, véritable gage de la pérennité de la Belgique. Aujourd’hui, une de nos citoyenne est mise en l’honneur à Bruxelles pour la commémoration officielle de notre fête nationale : la Reine Mathilde a désignée l’épouse du Lieutenant Général Jockin comme dame d’honneur. Vive la Belgique, vive le Roi ! »

    DSC_0004.JPG