Vie politique - Page 5

  • Installation du 23e conseil communal des enfants à Havelange

    DSC_0174.jpgUne heure avant l’installation du conseil communal de Havelange, le 23econseil communal de enfants et des jeunes pour l’année 2018-2019 a été mis en place devant un public très nombreux. Comme l’a déclaré Nathalie Demanet, bourgmestre : « Vous êtes chaud ! Vous êtes dans la même situation que les 17 nouveaux conseillers de notre commune. Vous vous êtes portés candidats dans vos écoles afin de proposer des projets. Vous allez travailler avec Vincianne, qui a une énergie sans bornes pour trouver des nouveaux projets. » Elle a ensuite demandé aux anciens et aux nouveaux conseillers ou échevins de se présenter. Comme par hasard, pour beaucoup d’entre eux, ils avaient fait partie du conseil des enfants ou leurs enfants ont font ou en ont fait partie !

    DSC_0183.jpgVincianne Baudoin, l’animatrice, a rappelé le rôle et l’intérêt d’un conseil communal des enfants et des jeunes : il permet de donner la parole aux jeunes dès leur plus jeune âge, ils peuvent exprimer leurs points de vue et apprendre à débattre démocratiquement. Les 15 nouveaux conseillers ont ensuite prêté serment ainsi que Pedro Duchesne et Simon Frippiat de Havelange qui rejoignent le conseil des jeunes créé il y a 2 ans. Un projet autour du harcèlement, l’apprentissage du montage de vidéos et l’intergénérationnel font partie des activités déjà traitées par les jeunes.

    DSC_0219.jpgLors de leur première réunion et des discussions au sein de leurs écoles, une série de projets ont été proposés. Lors de la réunion suivante, il s’agira de trouver, ensemble, les projets prioritaires. Marie-Paule Lerude, dont c’était la dernière intervention en tant qu’échevine puisqu’elle n’a pas été réélue (Renaud Dellieu pour l’enfance et Antoine Mariage pour l’enseignement, la remplace désormais) et Vincianne Baudoin ont évoqué le projet intergénérationnel en cours : « un banc a déjà été installé à Miécret le 1ermai dernier, non loin de la Maison de repos. Un projet similaire, mais en plus grand avec un jardin participatif et l’école de dehors est projeté à Maffe. »

    DSC_0175.jpg

     

    Propositions des projets à voter en réunion

    • Pour l’école Symphorine : faire de la pub du site SAWHIS pour y créer des animations, aller à la découverte des autres villages, installer des boîtes à livres, redynamiser une kermesse à Havelange
    • Pour l’école de Miécret : faire un projet autour de la mobilité à vélo et organiser des après-midi jeux de sociétés
    • Pour l’école de village de Havelange : organiser une journée propreté, installer des boîtes à livres, créer un club de langues, installer plus de poubelles, faire un vrai trottoir dans la rue Ocolna et ajouter des modules de jeu à la plaine Plan B à côté du hall
    • Pour Barvaux : faire des repas et organiser des balades avec les personnes âgées, organiser des courses d’orientation, mettre des panneaux pour ralentir la circulation dans les villages, faire des balades dans la nature
    • Pour Barsy : réalisation de nichoirs, réaliser un labyrinthe avec la plantation de haies
    • Pour Méan : faire une journée interscolaire avec toutes les écoles de la commune, mettre des zones 30 devant toutes les écoles, proposer une balade à vélo une fois par mois, rencontrer des personnes qui pourraient encore témoigner de la guerre, sensibiliser pour ne pas gaspiller et éviter de polluer
    • Pour Maffe : s’organiser pour avoir des repas chauds dans les écoles et installer des coins lecture

     

    DSC_0218.jpg

    Liste des conseillers par implantation est la suivante :

    • Elise Ladouce et Laszlo Mareschal pour Barsy
    • Inès Ringlet et Hugo Honet en 5e, Mattéo Messina en 6epour Barvaux
    • Brice Orban et Tom Hans en 5e, Hanaé Meskine et Anaïs Othman en 6epour Méan
    • Valentine Lizin, Victoria Cote et Longo Da Mota Briaux Zélie pour Maffe
    • Maxime Marchal et Claudia Raes Yanis en 6pour Miécret
    • Lise Kleinkenberg et Elise Frippiat en 6e, Pablo Perez et Romane Fastrez en 5pour l’école de village de Havelange
    • Léa Guissard, Altin Abduli et Louis Jacques pour l’école Symphorine de Havelange

    Voici le site internet pour qu’on puisse suivre le travail du CCE : http://ccenfants-havelange.123siteweb.fr/  et du CCJ  http://ccjeunesse-havelange.123siteweb.fr/   

    DSC_0223.jpg

    Pour découvrir 53 photos (dont toutes les prestations de serment) prises hier soir, il suffit de se rendre, en haut, à droite, à la rubrique Albums Photos et de cliquer sur l'album intitulé "Conseil Enfants Havelange 2018"

  • Dernier conseil communal de la législature à Hamois

    Le bourgmestre, un échevin et des conseillers qui quittent le conseil ont été fêtés et applaudis 

    Lire la suite

  • Présentation officielle du Collège communal cinacien

    DSC_0273.jpgC’est, une heure avant le début du conseil communal (il fallait donc faire vite, pour ne pas être en retard !!!), que le groupe ICI a organisé, devant d’autres élus et des sympathisants du mouvement, une conférence de presse de présentation du Collège communal et de la Présidence du Conseil de l’Aide Sociale.

    Pour Frédéric Deville, « fin de la récréation, retrouvons la sérénité et travaillons. L’essentiel pour mon équipe et moi-même réside aujourd’hui dans la mise en œuvre rapide de nos 186 engagements de campagne. Au départ, comme notre groupe comprend 4 composantes (ex majorité MR, CDH, socialistes et membres de la société civile) et que j’ai souhaité que les différentes responsabilités soient allouées aux candidats de la liste ICI qui ont obtenu le plus de voix de préférence, finalement, le Collège reflète ce double choix, chacune des composantes ayant des échevins et 2 membres du Collège sont issus de la société civile. De plus, je me réjouis qu’à Ciney, le Collège compte désormais 3 femmes. C’est un signal fort adressé par la population qui a clairement souhaité une meilleure représentativité de la gente féminine au sein de l’Exécutif (il fallait un tiers depuis le nouveau code de la démocratie locale). Aline Maillieux, belle-sœur de Gaëtan Gérard et Sylvain Milcamps, fils de Guy, ne peuvent siéger pour incompatibilité, mais ils ne démissionneront pas car ils pourraient rentrer par la suite au conseil. Dans le nouveau Collège, il n’y aura pas de monopole de communication, nous avons voulu optimaliser les attributions de chacun. Les noms et les implications des 15 conseillers communaux de notre liste notamment au sein des structures para-communales seront communiquées dès que j’aurai en ma possession le nombre exact de mandats à attribuer. Ce sera plus simple pour les structures communales. »

     

    DSC_0290.jpg

    Attribution de chacun

    • DSC_0286.jpgFrédéric Deville, 38 ans, Sovet, bourgmestre, échevin depuis 2012 et conseiller communal depuis 10 ans, échevin à temps plein : environnement et jeunesse (qu’il conserve), développement économique, propreté, police, pompier, sécurité publique, relations supracommunales, cimetières/crématorium
    • DSC_0289.jpgSéverine Goedert, 42 ans, Pessoux, commerçante indépendante, présidente du CPAS : CPAS, enfance, santé, affaires sociales

     

    • DSC_0287.jpgAnne Pirson, 41 ans, Leignon, 1èreéchevine, citoyenne engagée, journaliste : commerces, travaux (une première à Ciney), aînés, villages, communication, culte, citoyenneté, agriculture et forêts
    • DSC_0283.jpgLuc Fontaine, 68 ans, 2eéchevin, Sovet, conseiller communal et président de la Régie des Sports, enseignant retraité : associations patriotiques, sport, animations (sauf le jeu de la vache et les festivités de Noël que Frédéric Deville souhaitait conserver), état civil, solidarité internationale
    • DSC_0288.jpgLaurence Daffe, 49 ans, 3eéchevin, Ciney, enseignante, conseillère communale : enseignement, culture, énergie, emploi (future maison de l’emploi), personnes handicapées, tourisme
    • DSC_0284.jpgGuy Milcamps, 67 ans, 4eéchevin, Pessoux, ancien bourgmestre et député, pensionné : mobilité, logement, personnel, patrimoine, jumelage, plan de cohésion sociale
    • DSC_0285.jpgGaëtan Gérard, 45 ans, 5eéchevin, Ciney, cadre bancaire, ancien président de la Régie des Sports, conseiller communal : finances, urbanisme, aménagement du territoire, informatique, marché couvert
  • Installation de nouveau conseil communal des enfants à Hamois

    DSC_0214.jpgC’est en présence du Collège communal, de conseillers communaux, des directions et enseignants de 5eet 6edes écoles communales de Hamois ainsi que des familles des futurs jeunes (et anciens du 6econseil) conseillers que s’est déroulée l’installation du septième conseil communal des enfants.

     

    DSC_0218.jpgPour Luc Jadot, bourgmestre, « l’acte citoyen que les électeurs ont fait le 14 octobre dernier, les écoliers l’ont effectué dans leurs classes, où parfois, les isoloirs étaient encore présents, pour élire leurs conseillers. Pour les jeunes conseillers, qui seront peut-être des futurs mandataires communaux, l’important est d’être sensibilisés aux besoins de leurs écoles et de leurs voisins de classe."

    DSC_0227.jpgPascal Leclercq, échevin de l’enseignement, a dressé le bilan des activités 2017-2018 des jeunes conseillers : participation à la journée de l’environnement, à la célébration de l’armistice à Bruxelles le 11 novembre 2017, à l’hommage au lieu-dit-Mars-au-Frêne à Hamois, au goûter des aînés à Natoye, au rassemblement des conseils des enfants à Cerfontaine, à l’expo « la vie au temps jadis » avec les aînés de la commune, à la relance du pedibus, à l’inauguration de la chapelle St Bérégise et à la poursuite de l’aménagement du bois de Cheumont. La première réunion, sous la coordination de Sarah Leclercq, se déroulera ce mercredi 25 octobre à l’OCTC de Hamois.

    DSC_0262.jpg

    DSC_0269.jpgEnsuite, chacun a presté serment devant le bourgmestre et a reçu son tee-shirt, son diplôme et une cocarde nationale.

    Composition du conseil des enfants :

    • Marthe Beguin et Anaïs Delwart (5e), Philippe Flusin et Meredith Heulen (6E) de l’école de Hamois
    • Gabriel Hicham (5e) pour l’école d’Achet
    • Bastien Didier (5e) et Simon Larivière (6e) pour l’école de Mohiville
    • Léona Dogot et Rosaline Van Put (5e), Emilien Tilmant et Mathis Dufey (6e) pour l’école de Natoye
    • Léonie Dominé et Mathys Hensotte (5e), Joséphine Chapelier (6e) pour l’école de Schaltin

    Pour découvrir (libre d'utilisation) les 58 photos prises lundi soir à Emptinne, il suffit de se rendre en haut, à droite, à la rubrique Albums photos et de cliquer sur l'album intitulé " conseil communal enfants Hamois 2018".

  • Ecolo Ciney lance la première plastic attack cinacienne

    Voici un communiqué de presse d'Ecolo Ciney

    Plastic Attack, vous connaissez ? Une opération pour sensibiliser les consommateurs à l’omniprésence du plastique. Ce samedi 15 septembre, à l’occasion du World Clean Up Day, des « plastic attack » sont organisées un peu partout dans le monde. Ecolo Ciney en organise une au Colruyt de 14h à 17h, en franche collaboration avec le supermarché.

    Les plastic attack sont des actions collectives et pacifiques menées dans les supermarchés. L’objectif de ce mouvement mondial est de sensibiliser et démontrer l’inutilité du suremballage et du plastique à usage unique. On essaie de travailler avec tous les acteurs : citoyens consommateurs, distributeurs, et à terme les industriels et les gouvernements.

    Concrètement, comment cela se passe ? Chaque client se rend au supermarché pour faire ses courses avec ses propres contenants réutilisables. Après être passé à la caisse, il enlève tous les emballages inutiles et les jette dans les caddies placés à cet effet. Le magasin se charge des déchets. On ne ramène que l’essentiel chez soi, dans des bocaux, filets ou des sacs en tissu. L’ambiance est sympathique, nous expliquons aux clients pourquoi nous agissons. Des slogans positifs et humoristiques sont affichés. L’idée n’est pas de dénoncer ou culpabiliser mais de fédérer !

    « Revenir des courses et remplir un demi sac poubelle d'emballages et de plastiques inutiles : non, merci ! s'indigne Valérie Vanheer Nagant. L'océan est rempli de plastiques et celui qui est brûlé génère du CO2 qui accélère le réchauffement climatique. Il est temps de mettre en place des alternatives ! C'est possible !»

    On retrouve bien évidemment les questions de gestion des déchets et de propreté parmi les priorités d'Ecolo pour la commune, avec notamment l’objectif de faire une priorité de la réduction des déchets, de la lutte contre toutes les formes de gaspillage et de la préservation des ressources : une commune zéro déchet !

    Cette action s’inscrit dans le fil de nos actions chez Ecolo (Qu’est-ce qu’on sème , lancement de bombes à graines, marche exploratoire, opération propreté, ..). Avec Ecolo, à Ciney, nous créons demain !

    Voici le lien de l’évènement Facebook :

    https://www.facebook.com/events/254727365179554/

  • Les candidats Ecolo à la province pour le district de Ciney-Rochefort

    Voici la liste des candidats Ecolo pour les élections provinciales du 14 octobre prochain

    1. France Masai, Ciney (Sovet), 36 ans, conseillère politique
    2. Yves Watterman, Hamois (Natoye), 54 ans, employé dans le secteur non- marchand
    3. Nicole Lecomte, Havelange, 54 ans, commerçante
    4. Bernard Convie, Rochefort, 45 ans, agriculteur bio
  • Le 21 juillet à Ciney

    DSC_0599.jpg

    Voici les grandes lignes du discours prononcé par Jean-Marie Cheffert, bourgmestre en présence, comme d’habitude, d’un nombreux public qui l’année prochaine retrouvera le monument aux morts devant la Collégiale.

    Des remerciements ont été prononcés pour la chorale, le Cercle Instrumental qui assure l’accompagnement musical de la cérémonie, l’UTB de Bruxelles, à la laquelle la ville est très attachée, les porte-drapeaux et au Franc Thour qui s’occupait du vin d’honneur au Centre Culturel.

    DSC_0595.jpg

    «Pour cette législature qui se termine, c’est déjà la dernière fois que je m’adresse à vous à l’occasion de notre fête nationale. C’est aussi la dernière fois que nous nous retrouvons devant l’église des Capucins puisque, dès le mois de septembre, notre Collégiale sera à nouveau accessible. A ce propose, je vous invite le 8 septembre à un spectacle son et lumières grandioses au pied de la Collégiale et le lendemain, une grande messe solennelle de réouverture au culte sera chantée et plusieurs concerts seront donnés les jours suivants.

    DSC_0593.jpg

    Le bourgmestre a rappelé l’origine du 21 juillet qui commémore l’anniversaire de prestation de serment de notre premier Roi, Léopold Ier : à Ciney, nous avons choisi de célébrer ce jour spécial ensemble et en un lieu unique de l’entité. Il a aussi évoqué l’épopée russe de nos diables rouges : nous allons certainement en baver pendant des années et je plains ceux dont je fais partie, qui dans les prochains jours entendent passer des vacances en France. Mais, ne boudons pas notre plaisir, nous nous sommes sentis fiers d’être belges, forts pour porter tous ensemble et très loin notre réputation.

    DSC_0598.jpg

    DSC_0597.jpgPar contre, son intervention au sujet des prochaines élections a jeté comme un froid parmi le public. Si, Jean-Marie Cheffert a rappelé une phrase prononcée par son prédécesseur le 21 juillet au même endroit (à Ciney, comme ailleurs, les élections communales se préparent lentement, même si certains sont plus pressés que d’autres, . comme quoi, l’histoire se répète, il a plus tard déclaré : « en ce lieu donc, nous sommes dans l’action, …., Notre système démocratique prévoit qu’au niveau communal des élections ont lieu tous les 6 ans. C’est l’occasion pour les citoyens de faire un choix, soit ils estiment que la majorité en place a bien géré la ville et je ne vois pas alors l’intérêt de la changer, soit ils estiment que ce n’est pas le cas et ils doivent, alors, mais uniquement sur ce critère me semble-t-il, prendre d’autres options. L’essentiel cependant est que l’équipe qui sera en place après le 14 octobre travaille pour l’intérêt de notre ville et de ses concitoyens. Ciney doit rester, avant tout, le centre des préoccupations de tous les aspirants gestionnaires. C’est tout le mal que je lui souhaite. La capitale du Condroz le vaut bien !

  • Dernier discours de Luc Jadot pour la fête nationale à Hamois qui était célébrée à Schaltin

    Cette année, la célébration de la fête nationale dans la commune de Hamois s’est déroulée à Schaltin. Après un office religieux célébré par l’abbé Jean Urbain, le public présent dont de nombreuses les autorités communales s’est dirigé vers le monument aux morts.

    DSC_0606.jpg

    DSC_0610.jpgVoici l’intégralité du discours prononcé par Luc Jadot, dont c’était le dernier discours prononcé lors d’un 21 juillet en tant que bourgmestre :

    « L’euphorie qui s’est répandue dans toute la Belgique pour notre équipe nationale de football est le symbole d’une plénitude collective. Le sentiment national a pris le pas sur les questions communautaires. Notre devise, l’union fait la force, a été le catalyseur de notre vivre ensemble. Notre hymne national a retenti au nord, comme au sud du pays pour nous rappeler que nous devons cultiver notre identité dans un esprit de solidarité et d’estime réciproque.

    DSC_0611.jpgToute stigmatisation de l’autre ne peut qu’engendrer des polémiques stériles et nuire à notre avenir commun en fermant cette porte que beaucoup de nos prédécesseurs ont tenu ouverte en mourant pour notre liberté. Comme l’écrivait Ernest Renan, « la patrie est faite des morts qui l’ont fondée et des vivants qui la perpétuent ». En cette année du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, pensons à celles et ceux qui ont fait le sacrifice suprême dans une guerre que la Belgique n’avait ni voulu, ni déclarée. Ils sont morts pour cette valeur humaine primordiale qu’est la liberté, pour le respect de la personne humaine, apanage de la démocratie.

    DSC_0605.jpgCette année, notre fête nationale coïncide avec le 5eanniversaire de l’avènement de notre Roi Philippe. Léopold Ier fut l’inventeur de la Belgique, Léopold II contribua à sa prospérité, Albert Ier lui donna son aura dans la guerre, Léopold III incarna le devoir et l’abnégation, Baudoin Ier fut le garant de la liberté dans un état devenu fédéral, Albert II s’identifia au peuple belge et à son art de vivre. Notre souverain étonne par son humanité, sa sincérité. Il a su donner une image internationale à notre pays en promouvant notre économie à l’étranger et allant défendre la candidature de la Belgique au conseil de sécurité de l’ONU. Soyons fiers d’une Belgique tournée vers l’Europe qu’elle a contribué à fonder. Soyons fiers d’une Belgique tournée vers le monde désirant rassembler des nations éprises de paix et de liberté. Vive la Belgique, vive le Roi ! »

    DSC_0612.jpg

    Avant d’inviter tout le monde dans la cour de l’EPSIS de Schaltin pour le vin d’honneur servi par la confrérie de Gatte d’or, Luc Jadot a remercié la chorale de Schaltin pour sa prestation.

    DSC_0613.jpg

    Pour voir les 18 photos que j'ai prises devant le monument aux morts et dans la cour de l'EPSIS, il suffit de se rendre en haut, à droite dans rubrique albums photos et de cliquer sur l'album "21 juillet 2018 Hamois".