Vie sociale - Page 2

  • L’Alzheimer Café peut être à nouveau organisé, mais dans un espace plus grand !

    Les nouvelles sont excellentes, l’Alzheimer Café à Ciney peut être à nouveau organisé.

    Bien entendu en tenant compte des mesures sanitaires que tout le monde connait aujourd’hui et qui seront respectées.

    C’est dans la salle du CECOCO que la rencontre se déroulera car elle offre un espace suffisamment grand pour respecter la distanciation sociale. 

    D’autre part, comme les rencontres sont basées sur la qualité de la communication, c’est la technologie qui se porte au secours de responsables ! Un micro sans fil permettra à chacun de s’exprimer, dépassant l’obstacle du masque.

    Pour le temps de la pause, malheureusement, pas de délicieux goûters-maison pour des collations emballées individuellement.

    En dénominateur commun de toutes ces adaptations, l’assistant muet de tous ces instants, le devenu très célèbre gel hydro alcoolique.

    Oui, nous ferons contre mauvaise fortune bon cœur… un mode de fonctionnement qui nous caractérise tous autant que nous sommes !

    L’horaire quant à lui reste le même : le deuxième vendredi de chaque mois, (hors congés scolaires) de 14h à 16h, le lieu est maintenant salle Cecoco, à un jet de pierre de l’ancien local, vous verrez le drapeau de l’AC.

    Anne-Françoise, Catherine et Marie-Paule vous donnent rendez-vous ce vendredi 11 septembre, salle CECOCO de 14h à 16h. Dress code : un masque !

    En pratique

    Les Alzheimer Café suivants se dérouleront les vendredis 9 octobre, 13 novembre, 11 décembre 2020. Ensuite les vendredis 8 janvier, 12 février, 12 mars, (pas en avril) 14 mai, 11 juin et 10 septembre 2021.

    Pour tous renseignements par téléphone : Anne-Françoise Simonet 0474/79.00.85, Catherine Chatelain : 0489/410.560, Marie Paule Botté : 0498/19.14.12 ou par mail : botte.alzheimer.cafe@skynet.be.

  • La crèche des P’tits Biloux à Ciney fête ses 20 ans !

    DSC_0452.jpegL’aventure des P’tits Biloux a débuté il y a 20 ans lorsque deux gardiennes indépendants et diplômées en puériculture, remarquant une demande de plus en plus pressante de la part de jeunes parents de la région cinacienne à poursuivre leur travail, décident de créer une crèche. Elles ont pu profiter de deux locaux libres de l’école maternelle de l’Institut Saint Joseph de Ciney (l’un servant de dortoir pour les maternelles et l’autre de local de rangement pour les enseignants). Comme elle aimait dire d’un enfant qu’il était leur petit Bilou, en y ajoutant un x, la crèche des Petits Biloux est ouverte à la rentrée des classes, le 1er septembre 2000. Au départ, elle pouvait accueillir un maximum de 9 enfants âgés de 0 à 3 ans.

    Aujourd’hui, à côté de Nathalie Dernivoix, présente depuis le début, on retrouve Sandrine Badet, responsable actuelle de la crèche et Isabelle Delnaux.

    Pendant la période de confinement due au Covid-10, les P’tits Biloux n’ont pu accueillir que des enfants de parents en 1ère ligne (monde médical, policier, … Heureusement pour Nathalie, Sandrine et Isabelle, elles ont été aidées financièrement par l’ONE, les factures et les frais fixes continuant à tourner ! Délivrance le 18 mai où tous les parents étaient super contents de pouvoir retrouver le chemin de la crèche pour leur enfant ! Seules concessions jusqu’à nouvel ordre, pas de visites de parents dans la crèche, autant les parents que Nathalie, Sandrine et Isabelle arborent leur masque en se rencontrant à l’extérieur, mais, heureusement, pour l’équipe des P’tits Biloux, pas à l’intérieur en présence des enfants ! Ce que tout le monde craint, c’est qu’une des gardiennes indépendantes ne soit contaminée (comme cela a été le cas pour une autre crèche cinacienne) et qu’il faille fermer la crèche durant 15 jours !

    DSC_0450.jpg

    Néanmoins, l’équipe des P’tits Biloux reste optimiste et en profite pour remercier, pour leur confiance, les parents des 308 enfants qui y ont été accueillis depuis 20 ans.

    DSC_0454.jpeg

    La crèche des P’tits Biloux, située au 57A de la rue Courtejoie à Ciney, est ouverte du lundi au vendredi de 7h30’ à 17h30’ et peut accueillir un maximum de 15 enfants âgés de 0 à 3 ans. Un renseignement, le 0479.70.09.60.

    Pour la petite histoire, j'étais présent, il y a 20 ans, pour le premier article évoquant les P'tits Biloux et très ému, de voir que l'équipe avait conservé mes articles !

  • Commémoration des 76 ans de la tuerie de Sovet

    Comme chaque 4 septembre depuis 76 ans, une commémoration s'est déroulée devant le monument aux morts pour commémorer la tuerie de Sovet. Après l'office religieux, le public, masqué, moins nombreux que d'habitude (absence de toute publicité) a assisté au dépôt des gerbes en présence des autorités communales et des représentants des associations patriotiques.

    20200904_200545.jpg

  • 4 générations de Focant à Braibant

    A Braibant, la famille Focant aurait dû se réunir au courant du mois de mai, afin de fêter 4 générations au sein de la famille. Hélas, le Covid-19 est passé par là et il a fallu attendre le déconfinement pour organiser une petite fête récemment !

    Sur la photo, on retrouve l’arrière grand- père Zéphir Focant né le 8 septembre 1930 (nouvelle petite fête en perspective pour fêter ses 90 ans !), Jules Focant, le grand-père, né le 24 septembre 1958, Denis Focant le papa né le 22 mai 1991 et enfin Achille Focant né le 09 mai 2020.

  • Lancement de la deuxième édition du budget participatif de Ciney

    Forte d’une première expérience, la Ville de Ciney a décidé de relancer un budget participatif pour cette année 2020. A nouveau, elle souhaite offrir à ses citoyens et associations la possibilité d’exprimer ses besoins et envies et met à disposition une partie du budget communal pour concrétiser ces initiatives. En 2019, 4 projets ont été retenus et sont en phase de concrétisation :

    - la pose d’une passerelle au-dessus de l’Ywoigne sur un parcours de balade à Chevetogne

    - l’installation de photos anciennes dans Ciney

    - la mise en place de composteurs collectifs à Ciney

    - la création d’une zone « verte » à Haid.

    Des citoyens, citoyennes, collectifs ou asbl peuvent soumettre un projet pour rendre notre commune plus conviviale et agréable. Une somme de 50 000 euros est ainsi disponible pour soutenir des projets participatifs et collaboratifs.

    Un budget participatif pour qui ?

    Tout citoyen de plus de 18 ans (démontrant d’un lien avec notre commune : domicile, lieu de travail, lieu de loisirs, etc.) a la possibilité de proposer une idée. Les associations de fait et les associations reconnues (ASBL) peuvent également soumettre un projet.

    Le budget participatif porte sur le territoire de l’entité de Ciney, sur le domaine public propre de la commune. La réalisation concrète des idées proposées se situera donc exclusivement dans le périmètre géographique de la commune.

    Quels critères de recevabilité pour les projets ?

    • Afin d’être jugés recevables, les projets proposés devront :
    • - être introduits sur la plateforme prévue à cet effet avant la fin de la date limite de dépôt des dossiers : news?lang=fr
    • - relever des compétences communales
    • - rencontrer l’intérêt général
    • - respecter la localisation
    • - apporter une plus-value au territoire
    • - correspondre à une dépense d’investissement touchant le cadre de vie (sont donc exclus les projets événementiels et les projets correspondant à une dépense de fonctionnement)
    • - être suffisamment précis pour pouvoir faire l’objet d’une étude de faisabilité. Chaque projet proposé ne doit donc pas être une simple suggestion ou idée
    • - chaque projet proposé devra être le plus détaillé possible lors de sa soumission. Si besoin, le porteur de projet sera contacté pour préciser le lieu, le budget estimé, les équipements imaginés ainsi que toute autre information jugée nécessaire pour évaluer juridiquement, techniquement et financièrement l’idée soumise
    • - avoir un coût inférieur à l’enveloppe mise à disposition par la Ville pour le budget participatif
    • - être cohérents et compatibles avec les réalisations en cours sur le territoire communal
    • - être autant que possible transversal (et pas exclusivement sectoriel)

    4 étapes simples et claires programmées

    Le budget participatif se déroule en 4 phases permettant d’arriver au choix du ou des projets qui seront concrétisés :

    1 - Collecte des projets du 1er septembre au 15 octobre 2020 : toutes les idées et projets peuvent être déposées sur la plateforme.

    2 – Analyse et sélection des projets par le Comité de sélection : un Comité composé de citoyens, de membres du Conseil communal et de l’administration sélectionne les projets à soumettre au vote, du 15 octobre au 22 novembre 2020.

    3 – Vote des projets : les citoyens votent pour leurs projets préférés sur la plateforme ou par bulletin de vote en format papier (disponible dans les Meugleries du mois de novembre), du 22 novembre au 31 décembre 2020.

    4 – Réalisation des projets : les projets ayant obtenu le plus de votes et rentrant dans l’enveloppe mise à disposition par la commune seront financés par le budget participatif et réalisés par la Ville de Ciney ou par les porteurs de projet.

  • 76e commémoration en mode restreinte des combats du 27 août 1944 à Jannée

    DSC_0377.jpgUn an après le 75e anniversaire de la commémoration des combats du 27 août 1944 qui ont opposé à Jannée, des unités de l’Armée secrète aux troupes allemandes, la traditionnelle cérémonie a rassemblé, Covid-19 oblige, un public plus restreint (pas de chapiteau, distanciation entre les chaises, pas d’office religieux, …). Néanmoins le Collège de la ville de Ciney était présent (ainsi que Luc Fontaine, conseiller communal), quasi au complet aux côtés des représentants des associations patriotiques et des habitués de la cérémonie dont Martin Michel, en tenue d’époque, la cérémonie étant animée par Jean-Marie et Guy Degrune.

    DSC_0368.jpg

    Rappel historique

    DSC_0373.jpgLe monument de Jannée commémore les combats du 27 août 1944 qui ont opposé des unités de l’Armée secrète aux troupes allemandes. Depuis le début du mois de juin 1944, le Groupe A de l’Armée Secrète multiplie les actions dans tout le Condroz : destructions d’infrastructure et de matériel ferroviaires (notamment à Spontin), sabotages, neutralisation des moyens de communication, ... Le 27 août 1944, à 8h du matin, 140 maquisards de l’AS retranchés dans le bois de l’Abîme à Jannée sont attaqués par 2.500 adversaires allemands renforcés par des légionnaires wallons et des SS flamands. Après un mitraillage du bois qui dure toute la matinée, les officiers allemands décident de donner l’assaut à 14h. Ils sont surpris par le vigueur de la résistance des maquisards qui tiennent leurs positions jusqu’en fin d’après-midi lorsque, profitant du brouillard, ils parviennent à quitter le bois. Cinq maquisards ont été tués, six blessés et quatre sont disparus morts en Allemagne tandis que les Allemands ont perdu 187 hommes.

    Le monument est établi sur le lieu même de l’affrontement du groupe de l’Armée secrète avec les Allemands. De facture simple, on y trouve deux inscriptions rappelant les faits qui se sont déroulés en août 1944 : « A la mémoire des morts de l’Armée Secrète / Zone 5 – Secteur 5 – Groupe A » et « Cette terre a bu leur sang. Ces pierres ont vu leur combat ». 22 plaques portent les noms de maquisards qui sont tombés lors des combats du 27 août et de la libération de la région ou exécutés par les Allemands ou morts en déportation. Lors de chaque commémoration, leurs noms sont rappelés.

    Cérémonie

    Outre le bourgmestre, Frédéric Deville, Henri Gengoux, âgé de 98 ans et vétéran de l’A.S. a déposé une gerbe de fleurs devant le monument où 22 plaques portent le nom des maquisards tombés lors des combats du 27 août et de la libération de la région ou exécutés par les Allemands ou morts en déportation. Il s’en est suivi un émouvant Chant des partisans.

    DSC_0371.jpg

    DSC_0376.jpgGuy Degrune, président de la Royale Fraternelle de l’Armée Secrète Zone 5 – Secteur 5, a rappelé les événements du 27 août 1944 et a lu un extrait d’un livre du Cercle Culturel Cinacien où après le 22 octobre 44, date de la démobilisation des groupes de résistances, on a accusé les vrais maquisards de tous les maux (c’est de leur faute, si une rafle de 42 hommes s’est déroulée au village voisin, à Pessoux, le même jour, et, où seulement 7 en sont revenus !) alors que certains, planqués durant la guerre, y rentraient à la dernière minute !

     

     

    DSC_0378.jpgGuy Derasse, vice-président de la Confédération Nationale des Prisonniers Politiques et Ayants droits de Belgique, dont le papa, perdit la vie au camp de Neuengamme comme certains des hommes de Pessoux enlevés par les Nazis, a ensuite pris la parole : « Le Covid-19 est parvenu à arrêter momentanément la plupart de nos activités mémorielles 2020. Néanmoins, certaines, comme celle de Jannée, se sont maintenues, avec un minimum de personnes pour respecter les mesures sanitaires imposées. Face à l’occupation allemande, deux voies s’ouvraient à ceux qui avaient envie d’agir : celle de la collaboration ou, celle plus périlleuse, de la résistance…. Notre jeunesse prend de plus en plus conscience du passé douloureux de ce qui s’est déroulée durant nos guerres et qu’ils sont très sensibles et respectueux à l’égard de leurs aînés qui ont tout fait pour leur permettre de vivre dans un pays où le mot liberté a tout son sens. Je félicite les jeunes de l’école des Forges de Ciney d’avoir aussi agrémenté ce lieu de Mémoire. Une soixantaine de jeunes de cette école secondaire professionnelle spécialisée devait se rendre dans le Vercors, haut-lieu de la résistance en France lors de la seconde guerre mondiale du 26 au 30 avril dernier. Le Covid-19 en a malheureusement décidé autrement ! Néanmoins, le subside que la CNPPA avait décidé d’accorder pour ce déplacement est naturellement maintenu et reporté ! »

    Pour voir les 19 photos que j’ai prises ce dimanche devant le monument de Jannée, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/jannee-76e/ et pour voir le petit film, il faut se rendre sur ma page Facebook ou sur Sudinfo-Ciney-1215205548568594

  • Une nouvelle table de pique-nique installée le long du Ravel à deux pas de l’Office de Tourisme de Hamois

    Depuis quelques jours, les habitués du Ravel ont dû le remarquer : une nouvelle table de pique-nique était installée au cœur du village de Hamois, à deux pas du rond-point du village, de l’école communale et de l’office de tourisme de la commune de Hamois. C’est l’endroit idéal pour manger votre sandwiche après une balade dans la région. Pour les cyclistes, vous avez place à quelques mètres pour bien ranger votre vélo. Pour ceux qui se promènent, vous pouvez même vous rendre à la boîte à livres, y choisir un ouvrage et le lire dans un magnifique fauteuil.

    DSC_0358.jpg

    Cette magnifique table a été imaginée et réalisée par Hilke Vervaeke dans le cadre d’un projet mené par la Maison du tourisme Condroz Famenne. Bientôt, une deuxième table sera installée à Scoville !

    DSC_0359.jpg

    En tout, ce sont 14 tables qui vont pouvoir accueillir vos mollets fatigués par la marche ou le VTT dans les vallées des saveurs ! (Hamois, Ciney, Havelange, Somme-Leuze, Ohey et Gesves).

  • Salon des associations et des clubs sportifs le 5 septembre de 13h à 17h30 à la salle polyvalente et au hall sportif

    Plus que jamais on ne peut que vous conseiller de venir découvrir la septième édition du Salon des Associations et des Clubs sportifs Cinaciens qui se déroulera de 13h à 17h30 le samedi 5 septembre.

    La commune de Ciney possède un tissu associatif et sportif très dense. Tous secteurs confondus, elle compte plus de 120 associations en activité sur son territoire. Toutes ont été bousculées pendant cette crise sanitaire à divers niveaux. Il semblait essentiel à la Ville de Ciney et ses partenaires sur cet événement que sont la Régie des sports et le Centre Culturel de maintenir ce rendez-vous riche en rencontres et échanges d’informations.

    Vous aurez également l'occasion de participer à différents initiations sportives (volley, arts martiaux, danse....) et activités culturelles gratuites (Maison des jeunes, Conservatoire, SLS, atelier pastel…) et accessibles à tous.

    De plus, comme chaque année, le Salon des Associations et des Clubs Sportifs permettra aux nouveaux habitants de déambuler dans la salle polyvalente suite à leur rencontre avec les édiles communaux organisée à 15h.

    En pratique

    Le salon des associations et des clubs sportifs se déroule dans la salle polyvalente (anciennement salle Cecoco) et à hall omnisports, place du Roi Baudouin à Ciney le samedi 5 septembre de 13h à 17h30. Renseignements : 083 75 01 16 – 083 21 65 65