Conférence

  • Les conversations nature au domaine provincial de Chevetogne: cycle de 6 conférences pour reconnecter l'homme à la nature

    Durant l’automne 2020, le Domaine provincial de Chevetogne sera le lieu de rencontres entre des experts de l’environnement et du paysage et les citoyens. Six rendez-vous pour traiter de l’esthétique de nos jardins, de l’avenir de nos forêts, de la biodiversité ou de la manière d’habiter la nature. Ces conversations inscrivent un peu plus encore le parc dans sa transition vers une gestion éco-responsable et durable.

    Dates des 6 rendez-vous !

    • Samedi 3 octobre à 14h
    • Samedi 17 octobre à 14h
    • Jeudi 29 octobre à 19h 
    • Jeudi 12 novembre à 19h 
    • Jeudi 26 novembre à 19h
    • Jeudi 3 décembre à 19h

    Où :  Château du Domaine Provincial de Chevetogne
    Infos et réservations : https://www.domainedechevetogne.be/conferences

    DSC_0170.jpg

    Introduction par Bruno Belvaux, directeur du Domaine, écoutons-le 

    Toutes les questions que posent les agressions actuelles à la biodiversité sont complexes car pluridisciplinaires, sociales, culturelles, ...
    Or nous assistons chaque jour à des décisions prises dans l’urgence, à des rituels incantatoires qui auront des effets sur ce qu’il adviendra de notre environnement. Chaque jour, nous travaillons dans le parc à « inventer un nouveau modèle de gestion de l’environnement » en réinstallant des prés fleuris, multipliant les zones humides, réhabilitant le pacage (pâturage en forêt) par des moutons.

    Toutes ces actions, nous les voulons inscrites dans une réflexion plurielle considérant la nécessaire protection de l’environnement, l’activité économique et touristique, la gestion des ressources, ... Pour cela, nous avons recours aux plus grands spécialistes actuels dans les matières liées à l’environnement. Nous les avons invités à venir nous expliquer leurs observations, et avec vous, à retrouver le plaisir d’une réflexion complexe, d’un échange fécond, porteur de changement, de développement durable.

    La réflexion précède l’action et chaque choix doit s’inscrire dans le cadre global d’un schéma directeur ... à cent ans ! (consultez aussi le projet de schéma directeur « Le musée vert »). Rejoignez-nous pour 6 conférences d’exception qui vous feront découvrir notre patrimoine vert.

    Découvrez le programme complet

    page2image31557888

    1. Samedi 3 octobre 2020 de 14h à 17h - Benoît Fondu (conférence walk and talk)Quelques observations sur la théorie et la pratique du jardinage en comprenant une défense de cet art.

    Dans Le Triomphe de la sensibilité, Goethe décrit un prince qui adore la nature. Les hôtes, chez qui il arrive, lui ont préparé un déjeuner de chasse dans la forêt. Mais le prince n’aime pas la nature brute. Il la préfère artificielle (artialisée) et, d’ailleurs, l’emmène toujours dans des caisses lorsqu’il voyage : les boites du prince portent la mention de leur contenu, cascades, folies, chants d’oiseaux, arbre taillé, ...

    Biographie du conférencier : jardinier et architecte du paysage, Benoît Fondu est également diplômé en restauration des paysages, parcs et jardins historiques. Il travaille pendant 2 ans l’Arboretum de Kalmthout où il acquiert sa plus riche expérience et où il continue à se perfectionner en botanique. Son analyse poussée du patrimoine arboré et des structures existantes d’un site lui permettent de proposer et de réaliser des projets paysagers respectueux de la mémoire des lieux. Ses interventions se situent dans la lignée de la tradition du jardinage et font appel à la connaissance tacite de sa pratique. Les projets de son équipe les mènent dans divers pays Européens, le bassin méditerranéen et l’Afrique équatoriale. Depuis 1997, il accompagne l’enthousiaste équipe du Domaine de Chevetogne dans l’élaboration d’un projet paysager unique en son genre.

    DSC_0974.jpg

    2. Samedi 17 octobre de 14h à 17h - Dimitri Belayew (conférence walk and talk)De la subsistance paysanne aux loisirs pour tous, l’étrange destinée du Domaine de Chevetogne. Quand une balade paysagère nous révèle les dessous de la genèse d’un territoire.

    Pourquoi ce territoire est-il resté aussi longtemps inculte alors que les paysans ont toujours cherché la moindre parcelle à labourer ? Pourquoi cette fraction boisée du finage de Chevetogne a-t-elle pu être soustraite, un jour, à l’espace de vie des paysans alors qu’elle constituait un maillon essentiel de leur subsistance ? Pourquoi des familles aristocratiques puis bourgeoises ont-elles pu acquérir et aménager ce domaine en parc paysager alors qu’à l’époque on tentait d’accroître la productivité économique de tout le territoire ?

    Pourquoi les pouvoirs publics en sont-ils devenus propriétaires et l’ont-ils ouvert au grand public alors que jusque-là seule une élite avait pu jouir de ses bienfaits ?

    Trois kilomètres de cheminement pédestre, huit focus éclairant chacun une des logiques qui ont façonné le territoire au cours du temps et un court exposé de synthèse tenteront d’apporter un éclairage à ces interrogations que nous pose aujourd’hui le Domaine de Chevetogne.

    Biographie du conférencier : Dimitri Belayew a été titulaire durant 10 ans du cours d'histoire du paysage qu'il a créé pour le master en architecture du paysage (Gembloux). Avec l'UNamur, il a mis sur pied le certificat d'Université en analyse Paysagère, qui a évolué pour devenir ensuite les "Ateliers du paysage", dont Mr Belayew est le principal formateur. Aujourd'hui retraité de l'enseignement supérieur et universitaire, il anime encore le bureau qu'il a fondé en 2012, « Paysages Expertises et Formations », au nom duquel il amène son expertise d'analyse paysagère aux territoires ruraux et urbains qui le sollicitent. Il a conçu et réalisé quatre observatoires du paysage (communes de Anhée et Floreffe, observatoire des paysages ruraux de l’UNamur, Domaine d’Haugimont à Gesves) et des paysages urbains (Confluent des savoirs à Namur).

    DSC_0117.jpg

    3. Jeudi 29 octobre de 19 à 21h30 - Marc Dufrêne
    Réconcilier l'humanité avec la biodiversité. Un challenge impossible ?

    L'état de la biodiversité dans le monde est très inquiétant. Avec plus d'un million d'espèces et 25% des vertébrés, invertébrés et plantes qui ont été étudiés considérés comme menacées d'extinction, l'humanité est face un défi majeur sans doute plus prioritaire que les défis climatiques. Et pourtant, la biodiversité représente une partie significative des solutions tant pour les enjeux climatiques, que les enjeux alimentaires, sanitaires, environnementaux, sociaux et économiques de ce siècle. Au lieu de vouloir développer une économie décarbonée, c'est peut-être l'inverse qu'il faut faire : une économie où la biodiversité est maximisée dans tous les processus de production et de régulation, où le carbone mobilisé n'est plus celui des énergies fossiles mais bien celui qui représente cette fois la vie actuelle, pas celle d'il y a quelques centaines de millions d'années.

    Biographie du conférencier : Marc Dufrêne est biologiste et professeur à l'ULiège à Gembloux AgroBio- Tech où il enseigne et travaille sur la conservation de la biodiversité, la mise en valeur des rôles qu'elle assure pour l'humanité et le développement de méthodes alternatives de gestion des paysages ruraux (avec l'agroécologie notamment). Il a longtemps travaillé au Service Public de Wallonie pour développer le Portail Biodiversité en Wallonie, la mise en oeuvre de Natura 2000 et d'ambitieux projets de restauration d'espaces naturels. A l'ULiege, il développe des projets de recherche sur l'insertion des concepts de réseaux écologiques et d'infrastructures vertes et l'évaluation intégrée des services réalisés par la biodiversité avec un focus particulier sur le développement de l'écotourisme orienté "nature sauvage" en Wallonie.

    DSC_0243.jpg

    4. Jeudi 12 novembre de 19h à 21h30 - Gilles Tiberghien De la nécessité des cabanes

    L’étymologie du mot cabane veut dire « petite maison » c’est pourquoi on a pensé que les cabanes étaient à l’origine de l’architecture. Mais on ne fait pas des cabanes comme on construit des maisons en suivant des plans. Pour une cabane on se débrouille sur place avec ce que l’on a, on bricole avec des planches, des draps, de la ficelle. On trouve des chaises, des branches, un arbre tout entier et on invente un monde.

    Les cabanes on s’y abrite et on y voyage. Elles nous protègent et nous exposent à la fois. Ces constructions sont souvent liées à la nature mais on en trouve aussi en ville dans des lieux un peu retirés, sous des arcades ou des ponts où les SDF peuvent espérer dormir en paix. Mais pour chacun ces cabanes sont des espaces précieux qui nous permettent de mieux vivre et cela à tous les âges. Nous avons tous besoin de construire des cabanes les enfants comme les adultes.

    Biographie du conférencier : Gilles A. Tiberghien, Maître de conférences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il enseigne l’esthétique. Parmi ses dernières publications : "De la nécessité des cabanes", Bayard, 2019 et "Le paysage est une traversée", éditions Parenthèses, 2020.

    DSC_0174.jpg

    5. Jeudi 26 novembre de 19h à 21h30 - Andrée Corvol La forêt : trois siècles de mutations - 1700-2000

    La forêt est aimée, certes, mais son évolution, incomprise. Souvent, les associations de défense des paysages voudraient les figer. Or, les arbres sont comme les hommes : ils vivent et ils meurent. Comment vont évoluer nos forêts ? Comment les adapter à un avenir incertain ? Doit-on laisser faire la nature ? Doit-on au contraire l’assister, voire la piloter ?

    Biographie de la conférencière : Directrice de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) depuis 1985, Andrée Corvol a fondé le Groupe d’Histoire des Forêts Françaises (GHFF). Dans les années 1990, vice-présidente de l’Union Internationale des Instituts de Recherche Forestière (IUFRO) et de l’Association Internationale Des Entretiens Écologiques (AIDEC), elle fait partie du Conseil scientifique de l’Office National des Forêts (ONF). Dix ans plus tard, elle est élue àl’Académie d’Agriculture, couronnement d’une carrière consacrée à l’Arbre et à la Forêt, en rapport avec l’économie, l’environnement, les civilisations et les mentalités. En témoignent ses nombreux articles et ouvrages.

    DSC_0180.jpg

    6. Jeudi 3 décembre de 19h à 21h30 - Catherine Chomarat-Ruiz Une esthétique pour les jardins d’aujourd’hui

    Jardins anglais ou à la française... Entre lignes courbes et lignes droites, entre nature laissée à elle- même ou mise au compas, l’esthétique des jardins semble une affaire bien connue. Pourtant, elle est ainsi réduite à une préoccupation frivole et passéiste, une histoire de styles, de fluctuations du goût ou de modes, de tournant du XVIIe au XVIIIe siècle. « Mais que pourrait-elle recouvrir d’autre ? », dira- t-on. Réponse : une préoccupation majeure pour les jardins de notre temps.

    Biographie de la conférencière : Philosophe, Catherine Chomarat-Ruiz est professeure à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, après avoir longtemps travaillé sur les jardins et les paysages. À ce titre, elle a notamment publié un Précis de paysagétique (Presses universitaires de Valenciennes, 2014) et un essai consacré au Digital Land Art (éditions Eterotopia, 2018).

    DSC_0214.jpg

    En pratique

    Infos et réservations :

    • www.domainedechevetogne.be/conferences
    • Tél : 083.687.255
    • Events.chevetogne@province.namur.be

    • Tarif : 12€/étudiant – 15€/tarif normal

    Le port du masque sera exigé. Conférences limitées à 40 participants.

  • Si tous les Anthony du monde, ciné-débat le lundi 9 décembre à 19h30 à Leignon

    Où quand le citoyen rencontre le migrant !

    Lire la suite

  • Conférence le 26 septembre sur le petit patrimoine wallon à Ciney

    Pour marquer la clôture de l'exposition qui se tient au Centre Culturel de Ciney. Toutes les infos sont contenues dans l'affiche. Si vous voulez obtenir cette affiche en mode pdf, cliquez sur ConferencePatrimoine.pdf

  • Un chèque pour Parents & Co'M de la part du Lions de Ciney

    DSC_0056.jpgLes membres du Lions Club de Ciney ont profité de la conférence donnée par Olivier de Wasseige, Cinacien d’origine et patron de l’Union wallonne des entreprises pour remettre un chèque de 4.000 € à l'association Parents & Co'M. Comme l’a déclaré Alain Collin, l’actuel président du service club cinacien, « Par leurs actions, les Lions soutiennent l’aide à la jeunesse, la santé, l’environnement, … Nous avons lancé un appel à projets pour soutenir une association qui aide l’enfance, la jeunesse notamment lors d’une séparation, d’un divorce. Une dizaine d’associations ont déposé leurs projets et notre comité a décidé d’aider l’association Parents & Co'M qui propose une information et des outils pour améliorer la communication entre parents séparés. » Pierre Poncelet, le prédécesseur d’Alain Collin a remis un chèque de 4.000 € à deux membres de l’association, Bee Marique, sa présidente et Thomas Ferbus. L’A.S.B.L. Parents & Co’m, dont le siège social est à Couvin, est constituée de professionnels de la coparentalité issus des secteurs psycho-socio-juridique. L’interdisciplinarité est mise au service de la prévention et de l’information. Inspirée d’une pratique québécoise, l’A.S.B.L. a souhaité échanger directement avec les parents qui vivent une séparation. L’objectif est d’offrir aux parents une boîte à outils pour un quotidien plus serein grâce à une communication adéquate et brève.

    DSC_0057.jpg

    Une cinquantaine de personnes ont ensuite suivi la conférence donnée par Olivier de Wasseige sur le thème « entreprises et communes, acteurs majeurs du développement économique ». Elle était organisée conjointement par le Lions Club de Ciney et le Club des Entreprises de la ville de Ciney.

    Pour télécharger les 4 photos que j'ai prises hier soir, il suffit de se rendre à la rubrique Albums Photos et de cliquer sur l'album intitulé "soirée Lions de Wasseige"

  • Conférence par Olivier de Wasseiges à Ciney le 29 novembre au théâtre communal de Ciney

    Le Lions Club de Ciney, en partenariat avec le Club des Entreprises et la Ville de Ciney organise une conférence le jeudi 29 novembre à 19h30 au Théâtre communal de Ciney.

    Cette conférence qui sera donnée par Olivier de Wasseige, Directeur Général de L’ Union Wallonne des Entreprises, aura pour thème : “Entreprises et Communes, acteurs majeurs du développement économique”.Olivier abordera le rôle de première ligne que les communes et les provinces ont à jouer dans le redressement économique de la Wallonie.

    En effet, comme l’a rappelé l’ UWE depuis de longs mois, les entreprises sont un des moteurs du développement communal par l’ emploi qu’ elles offrent et par la dynamique économique et sociale qu’ elles créent.Il est donc clair que les communes et les provinces ont tout à gagner à les attirer, à les accompagner et à favoriser ainsi de nombreux emplois de proximité.

    L’ UWE a listé 5 leviers majeurs dont disposent les communes et provinces pour améliorer les conditions d’ existence des entreprises :

    - l’ accueil des entreprises

    - les investissements publics

    - la sécurité et la salubrité publiques

    - l’ enseignement

    - la gouvernance et les finances publiques

    Olivier abordera également l’ esprit d’ entreprise qui semble souffler sur un nombre croissant de wallons.

    Tel est le fil conducteur de cette conférence.

    Si vous voulez obtenir l'affiche de la conférence sous forme pdf, cliquez sur Affiche conférence OdW.pdf

  • 1915, la guerre de positions, à l’OCTC de Hamois du 9 au 31 mai

    DSC_0001.JPG

    DSC_0008.jpgDans le cadre des commémorations de la guerre de 14-18, la Maison de la Mémoire de Hamois organise sa troisième exposition qui aura pour thème l'année de guerre 1915 et la vie dans nos villages sous l'occupation allemande. Elle présentera non seulement des documents d'époque (photos, lettres, journaux, cartes, affiches, papiers officiels, etc...), des objets civils et militaires, des mannequins de soldats belges, allemands, français, anglais,  des pièces d'équipements divers, des armes, mais également trois dioramas grandeur nature représentant des scènes de l'occupation:

     - Le premier montrera le contrôle, par des soldats allemands, d'une famille de l'époque  (accompagnée du curé du village !)

    - Le deuxième, une réquisition de bétail (cheval et vache) effectuée par un officier allemand et son ordonnance, aux dépens d'un fermier du coin et de ses deux enfants. - Le troisième, sera la reconstitution d'un magasin-café de 1915 avec tout ce que l'on pouvait y trouver à l'époque, ainsi que sa tenancière habillée à la mode d'alors.

     

    DSC_0002.JPG

    DSC_0009.JPGUne bonne trentaine de panneaux raconteront tous les faits marquants (militaires et autres) de l'année 1915, comme les batailles importantes, l'utilisation des premiers gaz de combat, l'exécution d'Edith Cavell, l'action du Cardinal Mercier, le pillage systématique des richesses et des réserves de notre pays par les Allemands, l'instauration de l'aide alimentaire internationale et de bien d'autres thèmes encore ! Ces panneaux, aux textes didactiques et illustrés souvent de photos ou documents inédits, seront accompagnés de nombreuses vitrines présentant des objets rares et très évocateurs.

     

    Parallèlement, la très belle et très émouvante exposition organisée par la Province de Namur et intitulée : "14-18 en Province de Namur. Echos des villages martyrs" qui nous replongera dans l'horreur qu'ont vécue les gens de nos contrées, en août 1914 sera présentée.

     

    DSC_0003.JPG

    Deux conférences seront également au programme :

    - par Jean Marie GILLET (notre Président d'honneur), le vendredi 15 mai à 20h. Il évoquera "Les Vicissitudes de l'Occupation"

    -  par Isabelle DALIMIER (Univ. de Liège) le vendredi 22 mai à 20h. Elle évoquera le thème des "Expériences d'une Marraine de Guerre"

     

    DSC_0004.JPG

    Discours lors de l'inauguration par Jacques de Cartier d’Yves, président de la Maison de la Mémoire

     

    9emaisonmémoireDSC_0064.jpgJe remercie sincèrement Madame Geneviève Lazaron , député provinciale, chargée de la Culture, pour son discours. Je saisis cette opportunité pour remercier la Province de Namur pour son soutien précieux et sa collaboration efficace dans l'organisation de l'exposition parallèle à la nôtre, consacrée aux villages martyrs en Province de Namur en 14-18

     

    Au nom de la Maison de la Mémoire de Hamois, je suis très heureux de pouvoir vous accueillir ce soir à L’OCTC et vous remercie d’être venus en si grand nombre au vernissage de notre 3ème exposition dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Je salue particulièrement nos collègues des cercles d'Histoire voisins.

     

    "le charbon, le sel, le savon, le sucre, le café, les épiceries font défaut presque partout. Partout, le pétrole manque absolument...". Ainsi s'exprime en octobre 1914, le baron Albert d'Huart, président du comité de secours pours la province de Namur.

     

    Passée la terreur de l'invasion allemande d'août 1914 avec son cortège de massacres et de destructions barbares, suivit sans retard un autre cortège tout aussi dramatique, celui de la faim, de la misère conduit par un occupant allemand tatillon, brutal  et sans vergogne qui ne cessera durant toute la guerre ces incessantes réquisitions de tous les biens nécessaires à la vie courante, réquisitions qui appauvrissait de plus en plus notre population.

     

    Le salut vint d'au-delà des mers... c'est un devoir de mémoire de rappeler que sans l'aide du peuple américain, à l'initiative d'Herbert Hoover appelé à l'aide par Ernest Solvay et Emile Francqui, des dizaines de milliers de civils belges seraient morts de faim pendant la Première Guerre mondiale en Belgique. A titre de comparaison, pendant la même période, à cause du blocus maritime des alliés, entre 500 et 800.000 civils sont morts de faim.

     

    We are really grateful to the people of the United States for the invaluable aid during the first World War. We want to express once again our deepest gratitude to them.

     

    La Maison de la Mémoire a voulu, en organisant cette nouvelle exposition, rappeler cette douloureuse période vécue par nos ancêtres et n'a pas ménagé ses efforts pour vous montrer des documents exceptionnels parfois inédits.

     

    Deux conférences sont prévues en parallèle de cette exposition. Le vendredi 15 mai, Jean Marie Gillet, notre président d’honneur, nous parlera des vicissitudes de l'occupation allemande dans nos régions et le vendredi 22 mai, Madame Isabelle Dalimier, de l'université de Liège, nous parlera des expériences d'une marraine de guerre. Ces deux conférences auront lieu à 20 Hr, toujours à l’OCTC.

     

    Enfin,  la maison de la Mémoire est heureuse de pouvoir vous dévoiler aujourd'hui le projet de sa première publication de la série "Histoire et Patrimoine", consacrée aux expositions de 2013 et 2014, mise en page de main de maître par notre confrère Joseph Clette. Cette publication a été rendue possible grâce à un subside de la Province de Namur que nous remercions à nouveau vivement.

     

    Nous fêtons aujourd'hui le 70ème anniversaire de la fin de la deuxième Guerre mondiale. N'oublions pas le sacrifice consenti par tant d'hommes et de femmes pour que nous puissions à nouveau vivre dans un monde libre. N'oublions pas non plus que le déclenchement d'une guerre tient à peu de choses parfois...Si à Versailles, en 1919, les vainqueurs n'avaient pas tant cherché à humilier les vaincus, dans un esprit revanchard, mais les avaient aidé à reconstruire une nation moderne, plus juste et prospère, il n'y aurait peut-être jamais eu de Deuxième Guerre mondiale

     

    Avant de passer la parole à Alain Piette, notre commissaire des expositions 14-18, il me reste à remercier tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué au succès de cette exposition. La liste set fort longue pour les citer tous ; je me résumerai donc en citant les différentes catégories de personnes concernées : tous les prêteurs et collectionneurs qui nous permettent de vous présenter  une exposition de qualité et de haut niveau ; les autorités communales ainsi que le personnel communal et en particulier Stéphanie Sanzot pour le précieux travail de communication et de liaison ; les membres de la confrérie de la Gatte d’Or qui rehaussent ce vernissage par ces bons produits du terroir ; les journalistes qui assurent notre promotion tant à la Télé que via la Presse ou les réseaux sociaux ; enfin, toute l’équipe de la Maison de la Mémoire sans laquelle rien ne serait possible.

     

    En pratique

    L'accès à l'exposition et aux conférences sera bien entendu gratuit ! Cette double exposition durera trois semaines, du samedi 9 mai au dimanche 31 mai, de 14h à 18h, samedi et dimanche inclus.

    Adresse : O.C.T.C. (Office communale du Tourisme et de la Culture de HAMOIS, rue d'Hubinne, 25, à Hamois. Contact : Stéphanie SANZOT, 083/ 61.20.41, tourisme@hamois.be

  • Les soirées de l’énergie à Ciney du 23 janvier au 9 février

    AfficheEnergie.jpgLes soirées de l’énergie sont organisées dans le cadre du « plan d’actions préventives en matière d’énergie » subsidié par la Région Wallonne afin de sensibiliser la population aux économies d’énergie au sens large.

    Ce projet est mis sur pied en collaboration avec l’Administration Communale, Le PCS, la Maison Citoyenne, le Centre Culturel de Ciney, Compagnie Buissonnière de Houyet, le Secteur Théâtre Action de la Province de Namur et le Service Théâtre de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’ASBL Empreintes ainsi que Proénergie.be.

    L’énergie est au centre des préoccupations de chacun, car son coût vient grever une part considérable du budget de tous, quelle que soit la situation…

    Le fait de se chauffer et s’éclairer est-il devenu un luxe qui n’est plus à la portée de tous ?

    Comment diminuer sa consommation d’énergie afin d’en réduire l’impact dans nos portefeuilles, sans pour autant y sacrifier son confort ?

    Le service de guidance sociale énergétique du CPAS de Ciney organise 4 soirées de l’énergie :

    AfficheSpectacle.jpg1.    Théâtre : Vendredi 23 Janvier - 20h  PAF : 1,25€

    En Juin 2013, le collectif « Ils l’ont fait, nous aussi ! » présentait pour la première fois sa création collective « Sauve qui peut » sur les planches du théâtre de Ciney. 

    Cette comédie est mise en scène par Bruno Hesbois, de la Compagnie Buissonnière.

    Ce collectif amateur Cinacien est composé de 7 personnes, ayant fait appel au CPAS de Ciney a un moment donné pour une raison ou pour une autre, qui ont accepté de se lancer dans un projet particulier : Créer une pièce de théâtre et faire de leur parole privée une parole publique.

    Quelques semaines plus tard, le collectif recevra  le prix du mérite culturel collectif de la ville de Ciney.

    19 mois plus tard, riches de 24 représentations de Comines à  Virton à en passant par Jemeppe, Hensies, Marchin, ou encore Pépinster et bien d’autres, ils reviennent pour une dernière représentation à Ciney…

    « La fin du monde arrive à grand pas…. Entraînant chez certaines personnes, qui y croient dur comme fer, des comportements absurdes.  D’autres se mettent à construire un abri souterrain !

    Et pourtant l’avenir de la planète est entre nos mains et nous n’avons qu’une terre…  Allons-nous continuer longtemps à gaspiller nos énergies ? »

    Thèmes : les énergies, consommation responsable, bien être dans l’habitat, la société de consommation et ses dangers.

    Ce spectacle humoristique et burlesque plaira aux jeunes et aux moins jeunes.

    Ps : le collectif est actuellement en cours d’une nouvelle création dont le thème sera la société de consommation et le surrendettement.  La première représentation aura lieu au théâtre de Ciney le jeudi 11 juin 2015.

     2.    Mardi 27 Janvier -  18h30 à 21h30 : Expo Participative « Je maîtrise  Mon énergie»

    Centre Culturel – Salle 1 (accès par l’extérieur)

    Une salle, 4 espaces…

    Vous êtes libres de déambuler entre les 4 stands  et ainsi d’expérimenter différents aspects de l’énergie…

    - Traquer les consommations cachées ?

    - Choisir ses ampoules ?

    - Lire sa facture ?

    - Comprendre le fonctionnement du marché libéralisé de l’énergie ?…

    Chaque intervenant pourra vous aider à comprendre les processus de manière très pratique dans une ambiance conviviale.

    Vous repartirez avec des conseils judicieux et une foule de cadeaux.

    Entrée libre jusque 21h00.

    Intervenant: ASBL Empreintes

     3.    Lundi 02 février à 20h  Conférence « Chauffage et isolation,  À la portée de tous ? »

    Centre Culturel – Salle 1 (accès par l’extérieur)

    Pierre Mélon de « Proénergie » vous accueillera afin de partager avec vous son expérience en matière énergétique.

    Quel combustible choisir de nos jours ?

    Quels sont les bonnes habitudes à adopter?

    Quels sont mes points d’actions ?

    Comment faire des économies ?

    Quels changements, aménagements ? Petits ou grands… ??

    Vous repartirez avec des conseils judicieux et une foule de cadeaux.

    Intervenant : Proénergie.be

     4.    Lundi 9 févier à 17h30 à 20h30 Soirée « Comparez futé ! 

    Locaux du CPAS et de l’administration communale de Ciney, clos du posty, 1 5590 Ciney (anciennement rempart de la tour, 29)

    Vous voulez comparer les tarifs de l’électricité et du gaz ?

    Vous souhaitez savoir quel fournisseur va vous couter le moins cher ?

    Le service de guidance sociale énergétique se tient à votre disposition afin de répondre à vos questions… Possibilité de fixer un RDV: 083/23.08.83 - 083/23.14.83 - 083/23.14.84

    Pour tout renseignement : Laurence Sokay – CPAS de CINEY : 083/23.08.83

    Organisation : CPAS de Ciney

  • La sécurité dans les habitations, vous êtes tous intéressés !

    Une conférence a été donnée mercredi après-midi à la Maison Communale à Emptinne

    Lire la suite