Confréries

  • 27e chapitre des Gentes Dames de la Tarte aux Macarons de Ciney

    DSC_0313.jpgC’est en présence de 53 confréries amies (dont plusieurs françaises) que s’est déroulé, au théâtre communal, en ce premier dimanche de mars, le traditionnel chapitre de la confrérie de tradition et de gastronomie de l’ordre des Gentes Dames de la Tarte aux Macarons de Ciney. Comme le veut désormais la tradition, un chèque de 300 euros à été remis à André-Marie Viroux, représentant de la Conférence Saint Vincent de Paul. L’association cinacienne apporte de l'aide (chauffage, médicaments, alimentation…) et un peu de bonheur à plus de 100 familles de la région qui vivent dans le besoin et la précarité.

    DSC_0317.jpg

    DSC_0322.jpgEnsuite, deux gentes dames ont goûté un morceau de tarte aux macarons et son café amélioré : la tarte a été jugée digne d’être dégustée et l’élixir un vrai délice pour l’accompagner. Pour la petite histoire (d’autres erreurs de siècle ont été commises, pour le plus grand plaisir du public), il y a eu une inversion après avoir goûté le chaud café !

    DSC_0344.jpgUne nouvelle panetière stagiaire a été intronisée. Il s’agit de Nadine Salas, l’ancienne responsable de la pharmacie Familia de Hamois. Après avoir dégusté les deux produits de la confrérie, elle a déclaré : « je m’engage solennellement à défendre partout la tradition culinaire et les produits Cinaciens et notamment la promotion de la tarte aux macarons ainsi que le délice des Dames et d’en assurer la pérennité »

    DSC_0335.jpg

    DSC_0346.jpgCôté personnalités à recevoir le titre de panetier d’honneur, les Gentes Dames ont désigné cette année Anne Pirson, première échevine de la ville de Ciney, Christa Mulders, consultante d’entreprise et épouse de l’actuel directeur de l’unité de transport de Peutie, Daniel Brunin, traiteur et enseignant dans l’option traiteur-organisateur et enfin Olivier Momin, qui travaille au Centre Culturel de Ciney.

    DSC_0347.jpg

    DSC_0362.jpgAvant l’intermède musical où deux élèves du Conservatoire Edouard Bastin de Ciney ont joué, la première, au piano et la deuxième, à la guitare, les Gentes Dames et le public a chanté sur l’air de la Madelon :

    Nous faisons toutes parties de la confrérie

    Des Gentes Dames de la Tarte aux macarons

    Nous nous jurons de rester toujours unies

    Et de porter fièrement notre Blason

    DSC_0392.jpgNe regardant pas en arrière

    Toujours de l’avant nous allons

    Et nous sommes heureuses et fières

    D’offrir une tarte aux macarons

    Dans toutes les Confréries

    Partout où nous allons

    Tout le monde apprécie

    La tarte aux macarons

    DSC_0399.jpgRefrain

    Le macaron c’est une vieille histoire

    C’est une recette qui vient de nos aïeux

    A Ciney c’est un titre de gloire

    Goûtez la vous serez heureux

    Nous le jurons, nous chanterons toujours

    Et que partout dans ce monde en fusion

    Nous puissions lancer ce cri d’amour

    Macarons Macarons Macarons

    DSC_0398.jpgA la fin de l’intronisation de panetières et panetiers d’honneur de confréries présentes, tout le monde a entonné le Bia Bouquet, puis a pu déguster la tarte aux macarons et la Chevetogne offerte par le Franc Thour Nostre-Damme, parrains des Gentes Dames.

     

     

     

     

    DSC_0386.jpg

    Le banquet (assuré par le traiteur Luc Stiénon) dansant animé par Formule J a réuni un peu plus de 300 personnes dans la salle du théâtre communal.

    DSC_0423.jpg

    Pour voir les 244 photos que j’ai prises dimanche tout au long du chapitre, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/gentes-dames-2020/

  • Guy Baivier reste le Roy du Franc Thour et Roland Delatte entre dans la confrérie

    DSC_0015.jpgCela fait maintenant quelques années que le traditionnel souper du Roy de la confrérie cinacienne du Franc Thour Nostre-Damme de Chiney se déroule au réfectoire de l’école communale des Forges le deuxième samedi de février. Cette année, le bourgmestre Frédéric Deville entouré des échevines Anne Pirson et Séverine Goedert était présent au moment de l’apéritif, le temps d’évoquer (à couvert ou à découvert !) la situation de crise du marché couvert, un des fleurons de la ville de Ciney.

    DSC_0032.jpgComme d’habitude, ce souper du Roy permet aux membres du Franc Thour et à leurs épouses ou compagnes des Gentes Dames de partager un repas et une soirée ensemble, cette année préparé de mains de maître par le traiteur Tasiaux de Florée et son équipe. Comme pour les années précédentes, il a été unanimement apprécié ainsi que les vins que les compagnons avaient choisis de proposer à la dégustation.

    DSC_0048.jpg

    DSC_0014.jpgLe suspens était absent (pas comme l’an dernier) pour réélire à l’unanimité Guy Baivier comme Roy de la confrérie. Roland Delatte, originaire de Charleroi, ancien membre de la confrérie des Chauves, a été élevé au grade d’aspirant.

    Le souper du Roy fournit également l’occasion de fêter le membre du Franc Thour qui a cumulé en 2019, le plus de sorties : pour la troisième fois consécutive, Luc Robberecht a reçu le titre d’ambassadeur pour ses 14 sorties et, dès lors, il s’est vu recevoir son épitoge d’ambassadeur à vie.

    DSC_0018.jpg

    DSC_0027.jpgLes deux ambassadeurs à vie, Daniel Léonard et Jean-Claude Rinchard méritent une nouvelle fois leur épitoge avec respectivement 17 et plus de 10 visites à l’extérieur. Guy Baivier, Amand Collard, Philippe Detinne, Bernard Galet et Jean-Claude Fosseprez comptent également plus de 10 visites ! A propos de ce dernier, une malencontreuse envie de s’asseoir sur un coffre à roulettes, a provoqué sa chute et une vilaine rencontre entre son crâne et un coin du coffre ! Le sang a coulé, mais, plus de peur que mal finalement, le sergent de la confrérie a bien résisté !

    Si la promotion de la Chevetogne occupe toute l’année les membres de la confrérie, la préparation du 61echapitre magistral du 14 juin prochain, du 50eanniversaire cette année et l’accession de la confrérie au titre de Royal en 2021 constituent les prochains objectifs du Franc Thour et mobilisent tous ses membres.

    DSC_0040.jpg

    Pour voir 45 photos que j’ai prises hier soir (+ 4 prises par Jean-Christophe Fosseprez avant le repas), il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/souper-du-roy-ciney-2020/

  • 22e chapitre de la confrérie de la Gatte d’or

    DSC_0333.jpgLe décès durant l’année écoulée, de deux membres de la confrérie (Luc Jadot, membre fondateur, artisan légendaire des chapitres en tant que maître du protocole et en perpétuant les traditions locales ainsi que José Daussogne, secrétaire, gardien de la mascotte Jeannette, arrivé en 2007) a conditionné le 22chapitre de la confrérie hamoisienne de la Gatte d’or. Une minute de silence a été demandée en leur souvenir ainsi qu’à Bernadette Warnon, veuve de Christian Rolland, membre fondateur.

    DSC_0347.jpg

    Par contre, le déroulement habituel du chapitre n’a pas subi beaucoup de changements : accueil des membres d’une trentaine de confréries à l’OCTC, départ en cortège vers la salle de la Fanfare où s’est déroulé le 22echapitre, apéro à l’OCTC puis banquet au Ciney-Expo. Compte tenu des changements dans le protocole, Jean Didion, le grand Bailli, a demandé d’entrée de jeux, l’indulgence devant le public présent (dont tout le Collège et de nombreux Hamoisiens) à la salle de la fanfare.

    DSC_0347.jpg

    DSC_0341.jpgGaby Labar, anciens chancelier des écus, est devenu le nouveau maître du protocole en déclarant qu’en succédant à Luc Jadot, il ne s’engageait pas à l’imiter. Par contre, il a bien insisté que tout aillait bien : « il fait beau, on a un gouvernement et le Standard a gagné ! »

    DSC_0345.jpg

    Le ton était donné tout comme par Jean-Marie Jockin, maître houblonnier qui après concertation avec ses deux prédécesseurs a déclaré que la cuvée de la Gatte d’or 2019 était « blonde, mousseuses et très goûteuse ».

    DSC_0363.jpg

    Deux nouvelles promotions au sein de la confrérie ont été actées : Véronique Liégeois, consœur Festoyeuse devient chancelière des écus (trésorière) et Daniel Lambert, compagnon des Vacations devient Grand Tabellion (secrétaire).

    DSC_0370.jpg

    DSC_0358.jpgTrois chèques de 400 euros ont été remis par François Beck, président de la ronde des saveurs à des représentants de 3 associations : la crèche des Petits Loups d’Emptinne (servira au renouvellement du matériel de jeux), à l’EPSIS de Schaltin (servira pour le matériel d’horticulture pour les jeunes) et au SRJ de Schaltin (achat de tables de ping pong).

    Cédric Bertrand, actuel échevin des travaux, a été nommé apurdice de la confrérie. Il devra attendre un an pour être élevé au titre de compagnon.

    Pour voir 66 photos que j’ai prises (jusqu’à 11h, désolé, je devais me rendre sur 2 autres événements sur Ciney), il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/22e-chapitre-gatte-d-or/

  • 60e chapitre de la confrérie du Franc Thour Nostre-Damme de Ciney

    DSC_0395.jpgC’est la première fois depuis 2011 qu’un office religieux à la Collégiale (avec la participation de la chorale paroissiale et du royal cercle instrumental de Ciney) que débutait le traditionnel chapitre du Franc Thour. Ce qui a permis, une nouvelle fois, de rejoindre, en cortège, la Collégiale à la salle du théâtre communal, escorté, par la Compagnie Saint Sébastien des Arbalétriers de Ciney. La tradition a ainsi, à nouveau été respectée !

    Cette année, pas moins de 67 confréries, donc 2 suisses, 2 portugaises et 19 françaises, étaient présentes au chapitre.

    DSC_0397.jpg

    DSC_0396.jpgGuy Baivier, le Roy de la confrérie, n’a pas oublié de remercier le Centre Culturel et son personnel, la Compagnie Saint Sébastien des Arbalétriers (« ils assurent notre sécurité depuis 900 ans, les policiers étant occupés avec leurs contrôles d’alcoolémie, heureusement que nous les avons ! » ) et les 67 confréries présentes : « l’an dernier, j’avais déclaré que c’était mon dernier chapitre en tant que Roy, mais mes confrères m’ont accordé leur confiance pour préparer notre 50eanniversaire en 2021 ! Si, cette année, c’est le 60echapitre, cela s’explique car nous avons tenu des chapitres extraordinaires notamment en France avec les villes jumelées avec Ciney. Même si nous ne sommes pas encore royale, nous avons déjà un Roi ! Bonne fête à tous les papas ! »

    DSC_0402.jpg

    Ensuite, les membres du Franc Thour et le public ont entonné la chanson de la Chevetogne dont le refrain commence par les phrases « elle est bonne, elle est wallonne, elle s’appelle la Chevetogne, …. » en référence à la Chevetogne, boisson mise en valeur par la confrérie.

    Deux nouveaux aspirants ont prêté serment :

    • Michel Gengoux, dont la carrière professionnelle a été entièrement consacrée au social vers les handicapés et les accidentés de la vie. Directeur général entre autres, du Gaty à Pessoux, un service d’accueil de jour aux adultes, cher aux filleuls militaires de l’UTB, l’Unité de Transport de la Région bruxelloise

      DSC_0429.jpg

    • Tanguy Van Den Abbeele, apprenti en restauration et jeune supporter de la confrérie (il permet ainsi un sérieux rajeunissement du Franc Thour !

      DSC_0421.jpg

    Cette année, 3 compagnons d’honneur ont été intronisés :

    • Richard Fournaux, député provincial ayant en charge l’enseignement, la formation, les ressources internes et le Domaine de Chevetogne. Ancien bourgmestre de Dinant, « la ville voisine et concurrente de Ciney ! » durant 24 ans. Au niveau des confréries, il est un membre assidu de la Royale Confrérie des Quarteniers de la Flamiche Dinantaise (CQFD)

      DSC_0435.jpg

    • Anne Pirson, ancienne rédactrice en chef de Matélé qui a quitté ses fonctions pour entrer en politique, elle est aujourd’hui échevine à Ciney en charge des travaux publics, de l’agriculture, du commerce et des aînés

      DSC_0439.jpg

    • Cédric Rosmant, maître brasseur de la Brasserie du Condroz créée en 2018 par 4 jeunes de la région et dont le site de production se trouve à la ferme de Jet à la sortie de Ciney vers Sovet. Ciney, malgré son passé brassicole, n’avait plus de brasserie depuis plus de cent ans ! Pour la confrérie, il représente le symbole de l’aboutissement de leurs souhaits en matière de produits de terroir !

      DSC_0431.jpg

    DSC_0448.jpg

    DSC_0390.jpgComme lors de chaque chapitre, la confrérie a un geste de générosité envers une association.

    Cette année, elle a offert un chèque de 300 euros aux 32 écoliers des classes de 2eet 3ematernelle de l’école communale de Ciney pour un projet pédagogique de 3 jours de classes vertes médiévales à Palogne (près de Durbuy).

    DSC_0391.jpgL’institutrice a détaillé le programme du séjour (elle espère y revenir dans 2 ans) avec notamment des ateliers de cuisine comme au moyen-âge, la visite d’une fauconnerie, une visite interactive au musée de la Boverie, une chasse au trésor de la Gatte d’or, … En remerciant la confrérie, elle a remis au Roy un grand album de photos et de plein de mercis de la part des enfants  (dont certains sont issus de milieux défavorisés !)

    DSC_0392.jpg

    Pour découvrir 64 photos que j’ai prises pendant le chapitre, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/chapitre-2019-franc-thour/

  • Guy Baivier, réélu Roy de la confrérie du Franc Thour

    DSC_0107.jpgAlors qu’il avait décidé, pour des raisons familiales, à renoncer à se présenter une nouvelle fois comme Roy de la confrérie du Franc Thour Nostre-Damme de Chiney après 14 années de bons et loyaux services, Guy Baivier est revenu sur sa décision. En ce deuxième samedi de février, à l’occasion du traditionnel souper du Roy, les membres de la confrérie l’ont réélu à l’unanimité, son cœur ayant finalement pencher dans la balance pour rester, plus que jamais, très actif au sein de la confrérie gastronomique.

    DSC_0133.jpg

    Comme Guy Baivier avait également décidé de démissionner de la présidence du Grand Conseil de la Tradition Gastronomique et Culturelle de Wallonie et de Bruxelles et du Conseil Namurois, on ne peut préjuger si sa décision de reprendre le flambeau comme Roy de la confrérie cinacienne aura la même conséquence au sein des deux conseils d’administration. Le repas, concocté par le traiteur Tasiaux et son équipe a été unanimement apprécié ainsi que les vins (dont des Belges) choisis pour l’accompagner !

    DSC_0102.jpgLe souper du Roy fournit également l’occasion de fêter le membre du Franc Thour qui a cumulé en 2018, le plus de sorties : pour la seconde fois, Luc Robberecht a reçu le titre d’ambassadeur pour ses 13 sorties, talonné par les deux nouveaux confrères, Philippe Detinne et Amand Collard. Les deux ambassadeurs à vie, Daniel Léonard et Jean-Claude Rinchard méritent une nouvelle fois leur épitoge avec respectivement 16 et 8 visites à l’extérieur.

    Si la promotion de la Chevetogne occupe toute l’année les membres de la confrérie, la préparation du 49echapitre du 9 juin prochain, du 50eanniversaire en 2020 et l’accession de la confrérie au titre de Royal en 2021 constituent les prochains objectifs du Franc Thour.

    Pour découvrir 41 photos prises samedi soir, il suffit de se rendre à la rubrique Albums Photos et de cliquer sur l'album intitulé "Souper du Roy 2018".

  • Yves Clabots, président des Arbalétriers de Ciney, est décédé ce 29 décembre (à droite sur la photo)

    Je viens d'apprendre le décès d'Yves Clabots, ancien collègue de l'Institut Saint-Joseph de Ciney (côté enseignement technique et professionnel) et président de La Compagnie Saint Sébastien des Arbalétriers de Ciney. il est décédé ce 29 décembre, à l'âge de 78 ans.

    Yves faisait partie de la Compagnie depuis 1991. Il avait assumé les fonctions de trésorier avant de devenir président en 2010. Ses funérailles seront célébrées le mercredi 2 janvier à 10h30 en la Collégiale de Ciney.

    Yves repose au funérarium des pompes funèbres HENNUY, (salon 1), rue de la Croix Limont 6 à Emptinne – Ciney (zoning de Biron) où la famille sera présente dimanche, lundi et mardi de 17 à 19h. 

    DSC_0041.jpg

    (photo prise lors de l'un de leurs fastes)

  • 21e chapitre de la Gatte d'or ce dimanche 16 septembre

    Si vous avez envie de revivre la légende de la Gatte d'or qui, en mai 1328 sut rendre espoir aux Hamoisiens anéantis par le sort, rendez-vous ce dimanche 16 septembre pour vivre la cérémonie du 21e chapitre de la confrérie gastronomique de la Gatte d'or de Hamois, cérémonie parrainée comme à chaque fois par le Franc Thour Notre-Damme de Ciney et les Toursiveux dé Gros Tyoû de Havelange. Comme à chaque fois, on rira de bonne humeur en écoutant avec plaisir les joutes verbales, les bons mots, les présentation des intronisés, … le tout dans la bonne humeur !

    DSC_0884 copie.jpg

    Départ en cortège de l'OCTC, 25 rue d'Hubinne à 9h45 en cortège vers la salle de la Fanfare à Hubinne (en attendant que l'intérieur de la chapelle soit restaurée) suivi à 10h du chapitre proprement dit. Retour à 12h30 à l'OCTC pour l'apéro où il sera possible de déguster la bière de la Gatte d'or, le pâté et les fromages (grâce à Jeannette et ses compagnes).

  • 20e anniversaire de la confrérie de la Gatte d’or à Hamois

    Hubinne, une histoire, une légende, une confrérie, un week-end pour fêter un jubilé ! (L'expo est encore ouverte demain de 10 à 18h)

    DSC_0920.jpg

    Lire la suite