Conseil communal

  • Conseil communal de rentrée à Hamois, statu quo dans l’enseignement communal

    Il n’y a pas que les écoliers (et leurs instits) qui rentraient ce lundi 2 septembre dans la commune de Hamois, c’était aussi le rendez-vous des conseillers communaux pour le premier conseil d’après les vacances.

    Gros changement par rapport au dernier conseil communal : le trophée remporté par la commune de Hamois lors des derniers jeux de la vache qui se sont déroulés place Monseu le 21 juillet dernier, était bien en évidence devant les échevins. Pascal Leclercq, échevin de la jeunesse a rappelé, que suite à une invitation de la ville de Ciney, il a rapidement constitué une équipe qui ne pensait jamais remporter le trophée, la plupart des membres de l’équipe ne connaissant pas le déroulement du jeu ! Du coup, Hamois remet son trophée en jeu l’an prochain, toujours le 21 juillet, place Monseu à Ciney et, cette fois, en promettant de le garder !

    Le point concernant le CPAS a pris pas mal de temps. Je me contente de donner quelques chiffres communiqués par Françoise Dawance, présidente de l’Aide Sociale :

    • 89 revenus d’intégration (dont 9 étudiants) en 2018 (80 en 2017)
    • 56 interventions en 2018 au niveau de l’aide sociale (déjà 34 cette année)
    • 257 repas distribués en 2018 (en augmentation)
    • 10 articles 60 utilisés
    • 131 déplacements pour le taxi social (161 en 2017)

    Chiffres de l’enseignement au 1er septembre

    • Au niveau maternel : Achet (36), Hamois (62), Natoye (71), Mohiville (31) et Schaltin (36), soit un total de 236 écoliers
    • Au niveau primaire : Achet (51), Hamois (139), Natoye (125), Mohiville (68) et Schaltin (93), soit un total de 476 écoliers
    • Le total de 712 écoliers est presque le même que l’an dernier (713) alors pas moins de 75 enfants ont quitté la 6eprimaire
    • Grosse rentrée à Natoye où une trentaine d’enfants du Centre de Croix-Rouge y sont scolarisés
    • Éric Godfroid, de Hogne, est le nouveau directeur faisant fonction de Schaltin. Il a enseigné pendant 20 ans à l’école primaire de Bonsin, dont de nombreuses années dans une classe unique, puis en 5eet 6eprimaire

    Nouvelle dénomination de rues et place :

    • Rue de la Vieille Voie à Hamois (la rue, reprise à l’atlas des chemins donnait accès, ans le temps, au bois de Cheumont) sur une portion de la rue d’Alvaux qui démarre de chez moi, rue de Cheumont

      DSC_0143.jpg

    • Rue de la Blanchérie (le ru du même nom passe non loin) pour une portion de la rue des Sources à Natoye où se trouve une seule habitation
    • La place des Comtes d’Espienne pour la place à Scy (elle é été inaugurée en 2017)

    Divers

    • Subvention de 311,26 euros pour couvrir les frais de maintenance du défibrillateur du club des Gais Wallons situé à l’Espace Contal d’Emptinne
    • Michel Beck de Monin est une nouvelle fois la référence agricole dans la commission communale de constat des dégâts
    • Attention, mais moins qu’en 2013, alerte moustiques japonais à Natoye : des larves ont été détectées à 500 mètres de l’entreprise de pneus. Pas de panique, tout sera fait pour les neutraliser !
    • Limitation de vitesse chaussée de Huy à Natoye : deux parties à 70, une autre à 50 km/h
    • Prochain conseil communal : le lundi 7 octobre à 19h30

    Camps, plaines et stages de l’été : gros travail de l’échevin de la jeunesse, Pascal Leclercq, au cours de cet été dont il a été particulièrement félicité.

    • 11 camps dans la commune du 1erau 31 juillet dont une majorité de la région bruxelloise. Mr Camp (nouveau surnom de Pascal Leclercq) s’y est rendu, sans être trop intrusif, surtout pour expliquer les problèmes liés aux restrictions d’eau et à la canicule
    • Pascal Leclercq et la bourgmestre Valérie Warzée se sont rendus dans les 2 camps des patros de la commune : Ils étaient 80 à Melreux (Patro de Hamois) et une centaine à Bomal (Patro de Schaltin)
    • 279 enfants ont fréquenté les stages de la RCA sur les 5 semaines
    • 546 enfants âgés de 2,5 à 12 ans ont fréquenté les plaines communales du 15 juillet au 9 août : 76% venaient de la commune de Hamois, 8% de Ciney, 9% de Havelange
    • 40 enfants ont fréquenté l’extra-scolaire la dernière semaine d’août

    Patrimoine

    • La commune participe cette année aux 31journées du patrimoine. Rendez-vous ce dimanche 8 septembre au moulin de Hamois (situé en face de l’église) de 10h à 16h. Le bâtiment sera accessible, dont le mécanisme du moulin. Des parcours promenades (à pied, vélo, …) pour découvrir des bâtiments remarquables de la commune seront proposés. Plus amples infos sans doute demain. Inauguration officielle à 11h en présence de la Gatte d’or.
    • La commune a reçu une subvention de 10.000 euros du Petit Patrimoine Wallon en vue de valoriser celui de l’entité 
  • Conseil communal de Havelange du 28 mai

    Ci-joint le communiqué de l'administration communale de Havelange concernant les décisions prises lors de la séance publique du conseil communal de ce lundi 28 mai:

    1. Tutelle sur les Fabriques d’Eglise - Approbation des comptes 2018

    Depuis le 1er janvier 2015, la tutelle administrative ordinaire est exercée par les communes en ce qui concerne les établissements chargés de la gestion du temporel des cultes reconnus ayant leur siège sur le territoire de la Région wallonne, à l'exception des établissements chargés de la gestion du temporel des cultes reconnus situés sur le territoire de la région de langue allemande.

    Après examen par le service finance communal et sur avis positifs de notre receveur régional, 5 comptes de Fabriques d’Eglises (FE) sont soumis à l’approbation du Conseil communal de ce soir, à savoir :

    -           Compte 2018 de la FE de Havelange présente un excédent de 1.396,49 €

    -           Compte 2018 de la FE de Jeneffe présente un excédent de 6.366,01 €

    -           Compte 2018 de la FE de Maffe présente un excédent de 11.158,98 €

    -           Compte 2018 de la FE de Failon présente un excédent de 4.403,78 €

    -           Compte 2018 de la FE de Barvaux présente un excédent de 9.262,92 €

    Les comptes détaillés sont à votre disposition au service finance communal.

    1. Mise en paiement de mandats en application de l’article 60 du Règlement Général sur la Comptabilité Communale (RGCC)

    Le conseil communal a ratifié deux décisions du Collège communal qui, informé du désaccord du Receveur communal de procéder à l’imputation d’une dépense, a décidé que la dépense doit être imputée et exécutée par le Receveur communal mais sous la responsabilité du Collège

    Ces refus concernaient l’achat de matériel informatique, l’achat d’une hote pour une salle communale et le remplacement du chauffage des installations du football de Méan.

    L’application de cet article n’est bien entendu pas une règle en ce qui concerne l’exécution des paiements à Havelange et le fait que, pour certains d’entre eux, le Receveur communal refuse d’en imputer la dépense prouve que les contrôles qu’il exerce sont efficaces et nous ne pouvons que nous en réjouir. L’administration a pris des mesures en accord avec le Receveur. Il faut souligner que les refus exprimés par ce denier ne concernent qu’une infime partie – tant en nombre qu’en montants engagés - des achats et prestations consenties par l’administration communal.

    1. Plan d’Investissements Communal (PIC) 2019-2021

    Le département des infrastructures subsidiées de la Région wallonne nous a informés le 11/12/2018 que notre commune pouvait bénéficier d’un subside de 412.668,24 € avec un taux de subvention de 60 % dans le cadre du Plan d’Investissements Communal.

    Le Conseil communal a approuvé les fiches projets suivantes en tenant compte que le montant total minimal à introduire doit atteindre entre 150 % et 200% du montant octroyé :

    1. Réfection de la voirie et de l’égouttage à Montegnet (Phase 4), estimé à 444.675,00 € TVAC et frais d’études compris ;
    2. Rénovation du bâtiment de la police et création de deux logements dans une partie de celui-ci, estimé à 485.472,79 € TVAC et frais d’études compris ;
    3. Création d’un trottoir et réfection de l’égouttage rue d’Andenne à Havelange, estimé à 869.408,00 € TVAC et frais d’études compris dont 645.800 € d’intervention SPGE soit un montant de 223.608 € TVAC à prendre en compte dans le PIC communal.

    Le montant global des projets introduits est donc estimé à la somme de 1.153.755,70 € TVAC.

    1. Adhésion de la commune à la centrale d’achat Ores Assets et convention de remplacement et la modernisation du parc d’éclairage public

    Comme par le passé, notre commune a décidé de renouveler pour 4 ans l’adhésion à la centrale d’achat constituée par Ores Assets en matière d’éclairage public. Celle-ci concerne uniquement les dossiers subsidiés d’installation de nouveaux points lumineux pour lesquels Ores fait le marché public et passe commande pour le compte de la commune, laquelle reçoit la facture directement.

    De plus, nous allons aussi signer une convention cadre qui fixe :

    • le programme de renouvellement de notre parc de luminaires (plus de 1.000 sur le territoire communal) par de nouveaux équipés de sources LED ou autre technologie équivalente d’ici 10 ans.
    • le préfinancement par Ores et le remboursement par la commune de sa quote-part.

    Pour 2019, 189 points lumineux seront remplacés à raison de 531,19 € TVAC (28,5% à charge d’Ores au regard de l’économie estimée liée à l’entretien du réseau) et 61,5% à charge de notre commune, soit 76.839,84 € TVAC

    1. Enduisages 2019, marché de travaux

    En ce qui concerne l’entretien de nos voiries, nous avons pour habitude de consacrer environ 150.000 € chaque année pour les enduisages classiques. Notre conseil a décidé de passer le marché 2019 par procédure ouverte sur base du critère prix et aux conditions arrêtées au Cahier spécial des charges dont le devis estimatif est de 141.894,28 € TVAC, et comprend la réfection des voiries suivantes :

    -           route de Bouillon-Haveligeoule à Havelange ;

    -           rue Jean-Claude Dumont à Havelange ;

    -           rue d’Aty à Havelange ;

    -           rue Chérombou à Maffe ;

    -           Parking communal et voirie dit « Goffin » à Havelange 

    1. Mise à disposition de chalets aux 2 patros havelangeois pour le stockage de leur matériel

    Le conseil a approuvé les 2 conventions fixant les modalités de la mise à disposition du patro MEMAPOFAIBA du chalet situé derrière la salle de Méan d’une part, du patro Saint-Martin de Havelange du chalet situé derrière la Ferme des Tilleuls à Havelange, d’autre part. Les chalets étant équipés de porte sectionnelle pour plus de sécurité, une participation annuelle de 25 € est prévue.

    1. Assemblées générales

    Comme chaque année à pareille époque, notre conseil a approuvé chacun des points mis à l'ordre du jour aux différentes assemblées générales auxquelles les délégués communaux sont invités à participer et leur a donné décharge. Cela concerne IMIO, AIEC, BEP, BEP Environnement, BEP Expansion économique, BEP Crématorium, IDEFIN et INASEP.

    1. Plan de cohésion sociale 2019-2024

    Le décret régional sur le Plan de Cohésion sociale (PCS) prévoit que le PCS doit répondre cumulativement aux objectifs suivants :

    • sur le plan individuel, réduire la précarité et les inégalités en favorisant l’accès effectif de tous aux droits fondamentaux ;
    • sur le plan collectif, contribuer à la construction d’une société solidaire et coresponsable pour le bien-être de tous.

    Pour atteindre ces deux objectifs, le PCS se décline en actions coordonnées visant à améliorer la situation de la population par rapport à des droits fondamentaux et parmi ceux-ci, notre commune a choisi d’axer son action sur les deux suivants :

    • le droit au travail, à la formation, à l’apprentissage, à l’insertion sociale ;
    • le droit à la mobilité.

    Le conseil a adopté le PCS que la commune a soumis au comité de concertation commune-CPAS du 13 mai 2019 afin de le transmettre pour approbation à la Région wallonne au plus tard pour le 1er juin 2019. Ce plan nous permettrait de recueillir un subside de plus de 23.000 € afin de mener les projets suivants : analyse de faisabilité et préparation d’une école de devoirs, ateliers « estime de soi » pour les demandeurs d’emploi, accompagnement individuel et collectif pour la recherche d’emploi, des ateliers « solutions de transport » mais aussi une donnerie d’accessoires liés à la mobilité.

    1. Information

    Le petit marché local se tiendra le mardi de15h à 18h30 à partir de mi-juin.

  • Informations sur le conseil communal de Havelange de ce lundi 29 avril

    Informations communiquées par l'administration communale de Havelange ( le prochain conseil aura lieu le 27 mai et le suivant a été postposé d'une semaine, soit au 24 juin)

    Tutelle sur les Fabriques d’Eglise

    Depuis le 1er janvier 2015, la tutelle administrative ordinaire est exercée par les communes en ce qui concerne les Fabrique d’église. Pour l’année 2019, un certain nombre de frais supplémentaires sont apparus pour assumer la gestion des 2 Fabriques d’Eglise de Barvaux et de Failon, entraînant des dépenses supplémentaires respectives de 2.385 € pour la 1èreet 2.329,26 € pour la seconde.

    Projet de création d’un Parc Naturel – Participation à l’étude de faisabilité

    Depuis plusieurs années, quelques communes du Condroz s’interrogent sur la possibilité de créer ensemble un territoire commun et cohérent à valoriser (cela date des 1erinter-collèges de 2001).

    A la demande des communes d’Assesse, Gesves et Ohey, le GAL Pays des Tiges et Chavées a relancé la réflexion suite à un soutien ponctuel de la Province de Namur pour réaliser une Etude territoriale. Celle-ci avait déterminé un périmètre cohérent reprenant une petite dizaine de communes. L’organisation d’une soirée d’information le 14/06/2017 a permis de présenter les résultats de celle-ci et de comprendre la dynamique existante ailleurs. Il s’agit d’un trait-d’union entre l’aspect « Environnement » (espace rural, continuité territoriale, spécificités) et de « Société » (démographie, socio-économique et culturel), le tout, au sein d’un même paysage…

    Mais lors de cette présentation, beaucoup de questions restaient sans réponse. Dès lors, une deuxième étude a été sollicitée pour approfondir les questions de synergies entre un Parc naturel et les autres associations, la gouvernance du territoire, le fonctionnement d’un Parc naturel et l’implication communale, les moyens humains et financiers nécessaires, ainsi que les contraintes liées à la création d’un Parc naturel.

    Les conclusions ont été exposées en « inter-collège » ce 3 mars 2019 et chaque commune est invitée à se positionner pour une dernière étape : une étude de faisabilité pour celles qui adhèrent au principe. Celle-ci coûterait 60.000 € pour 2 ans à répartir sur le nombre de communes participantes, avec un minimum de 8.000 € par commune.

    Ceci-dit, toutes s’accordent à dire que l’appellation « parc naturel » est complètement erronée et trompeuse. Voici les thématiques de cette étude :  

    1) Le territoire

    -          de l’adhésion partielle de Ciney et Somme-Leuze

    -          de l’adhésion des Communes de Clavier, Modave, Marchin et Yvoir

    2)        L’agriculture avec notamment

    -          Le secteur « traditionnel »

    -          Le secteur « industriel »

    -          Le secteur « circuits courts »

    3)        Le développement économique du territoire en lien avec le volet « protection de la nature »

    4)        La charte paysagère, en lien notamment avec le développement de l’éolien

    5)        L’intégration d’un volet social au projet de territoire

    6)        La rationalisation des outils de développement et la question de la période de transition, en particulier concernant l’introduction des dossiers de candidatures GAL

    7)        La question de la communication autour du concept de « parc naturel » et de « Pays/Cœur de Condroz »

    Nous avons aussi souhaité apporter quelques précisions concernant les pratiques culturales, urbanistiques et la rationalisation des structures.

    Règlement communal relatif à l’exercice et à l’organisation des activités ambulantes sur le domaine public

    En réponse aux nombreuses demandes exprimées depuis des mois par les citoyens, la commune a décidé de lancer un appel aux indépendants, artisans, commerçants de l’entité susceptibles d’être intéressés par l’organisation d’un petit marché local.

    Havelange s’est dotée hier d’un règlement communal global pour l’organisation d’activités ambulantes sur le domaine public afin de traiter de ce qui est des questions pratiques d’horaire, d’emplacement, de parking, de déchets, …Mais aussi, ce règlement lui permet de confier la gestion du marché à une asbl. En l’occurrence, le conseil a non seulement approuvé le règlement mais également la convention qui liera la commune, pendant une année, pour commencer, à l’asbl DECO’D, et son représentant, M. Jérémie Denis, qui gère déjà le marché local de Ohey. Nous nous réjouissons déjà de cette belle collaboration.

    Commission consultative Communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM) : composition et approbation du quart communal + approbation du règlement d’ordre intérieur.

    La CCATM de Havelange est composée de :

    • un(e) président(e) (choisi(e) par le conseil communal mais en dehors de celui-ci
    • un(e) secrétaire issu(e) de l’administration communale,
    • 8 membres effectifs (dont un quart communal), et éventuellement de membres suppléants qui sont des citoyens volontaires et représentatifs de la commune (selon 4 critères équilibrés : géographique, âge, genre et intérêts sociaux, économiques, patrimoniaux, environnementaux, énergétiques et de mobilité).

    Avec voix consultative :

    • du membre du collège communal ayant l’aménagement du territoire, l’urbanisme et la mobilité
    • du conseiller en aménagement du territoire et urbanisme (CATU) ;
    • d’un fonctionnaire de la DGO4 désigné par le Gouvernement.

    Les membres désignés comme faisant partie de cette commission le sont tels que répertoriés dans le tableau ci-dessous ;

    Membres effectifs

    Membres suppléants

    LECOMTE Jean-Pierre

    HERBIET François  

    CANTERI Claire

    ALIE Christian  

    LISSOIR Dominique

    FREDERICK Joël  

    LEBICHOT Marcel

    d’ASPREMONT LYNDEN Caroline  

    VANHAMME Willy

    COMBLEN Jean-Pierre  

    HENROT Mireille

    COLLARD Marie - Paule  

    MAILLEUX Frank

    GATHY Jean

    JADOT Michel

    TARGE Yolin

    Par ailleurs, une réserve est aussi constituée par toutes les autres personnes qui se sont portées candidates :

    DURIEU Pierre ; HEINRICHS Ulrichs ; SGHERZI Mattéo ; DANTHINE Philippe ; de CANNIERE Louis ; GOFFIN Anne ; BERGHMANS Vincent.

    Outre la désignation de Frank Mailleu et Michel Jadot pour le quart communal, le conseil communal a également adopté le Règlement d’ordre intérieur de la CCATM

    Acquisition d’une parcelle de terrain à HAVELANGE, cadastrée ou l’ayant été 1er Division HAVELANGE, section E n°412/B, d’une contenance de 15a 32ca – Accord de principe.

    Mise en œuvre d’une décision antérieure du Conseil communal (de 2013) relative à un intérêt pour la commune de se réserver auprès de la Société wallonne du Logement (SWL) l’acquisition d’une parcelle de terrain à Havelange. A l’époque, il était envisagé d’inclure cet achat dans un plan ancrage de Région wallonne mais cela ne s’est pas concrétisé. La SWL ayant réactivé la vente de plusieurs parcelles dont celle-là, la commune a jugé opportun de confirmer son intérêt au regard du prix jugé raisonnable (60.000 €) ainsi que de sa localisation centrale.

    Marché de service pour la gestion du parc informatique – Ratification décision collège communal.

    Le Collège avait attribué en date du 17 janvier 2019 le marché “Désignation d’un informaticien pour la gestion du parc informatique” à un indépendant de HAVELANGE, pour le montant d’offre le moins disant. Cependant, sur proposition du Directeur financier, une nouvelle décision de Collège du 18 avril 2019 est ratifiée, laquelle limite le contrat au 31 octobre 2019 afin d’éviter que le coût des dites missions ne dépasse le montant de la délégation octroyée au collège (pour des montants inférieurs à 8.500 € HTVA.

  • Les conseillers ont tout appris sur les plans de pilotage des écoles communales et du PO lors du conseil communal de ce lundi à Hamois

    Le quatrième point de l’ordre du jour du conseil communal de ce dernier lundi d’avril a tenu en haleine conseillers et public durant près d’une heure et quart en présence des 4 directeurs des 5 implantations des écoles communales ! Il faut dire que dans le cadre des plans de pilotage des écoles, un nouveau type de management existe désormais au sein des écoles ainsi que pour la commune, qui en est le P.O.

    DSC_0146.JPG

    Au nom de ses collègues Ludovic Hermal, directeur de l’école de Hamois a expliqué le contexte général de la réforme de la Fédération Wallonie Bruxelles dont le but est d’obtenir des meilleurs résultats au CEB au niveau européen. Pour le Directeur, « les pays où les résultats sont meilleurs préparent très bien leurs écoliers alors que chez nous, on les prépare à tous les apprentissages en général et plus spécifiquement au CEB le dernier trimestre. De plus, il existe un taux d’immigration très important en Fédération Wallonie Bruxelles qui provoque de gros problèmes au niveau de la connaissance du français, langue pas si aisée que cela à apprendre, même pour les locuteurs ! » Au niveau des faiblesses constatées dans les 5 écoles, il ne faut pas s’inquiéter, les résultats sont très bons pour les écoliers les fréquentant. Néanmoins, chaque directeur a longuement détaillé 3 forces et faiblesses au total, leurs causes et comment y remédier ou les mettre en place. Ensuite, l’échevin Pascal Leclercq a détaillé l’analyse du P.O. évoquant par exemple l’aménagement des cours de récréation, les fontaines d’eau à installer, la participation de toutes les écoles au grand nettoyage de printemps, la lutte contre le harcèlement et la violence physique, la qualité des repas chauds à maintenir, … et la participation des écoles le mercredi 8 mai (et en juin) à une nouvelle opération pedibus et à vélo.

    fullsizeoutput_5723.jpegCPAS

    Suite à la démission de Laurent De Keersmaeker comme conseiller de l’Action Sociale (il est devenu entretemps conseiller communal), Philippe Macors, retrouve son poste de conseiller du CPAS pour la majorité. Néanmoins, il n’a pu prêter serment lors de ce conseil mais prochainement devant la bourgmestre et le Directeur Général.

     

    Délégués au sein d’A.G.

    • Laurence Chiliatte, Michel Philippart et Florine Collard feront partie de l’AG du Foyer Cinacien
    • Cédric Bertrand, échevin des travaux, au Groupement d’Information Géographique
    • Valérie Caverenne et Cédric Bertrand (suppléant) à la SWDE

    Administrateurs au sein d’Intercommunales

    • Anne-Laure pour le CDH et Philippe Lebrun pour Ecolo au sein de l’AIEC
    • Valérie Caverenne au sein de l’UVCW
    • Pascal Leclercq au CECP
    • 2 MR au Foyer Cinacien : Françoise Dawance et Laurence Chiliatte
    • 1 CDH, Pierre-Henri Roland et 1 MR, Anne Sophie Monjoie à la Maison du Tourisme où sera également présente Stéphanie Sanzot, responsable administrative de l’Office du Tourisme

    Conseil consultatif communal des aînés

     Voici la liste des représentants actuels du nouveau conseil communal consultatif des aînés.Ils ont tous été acceptés par le conseil (d’autres personnes peuvent encore rejoindre le CCCA) : Nyns Claude (NATOYE), Degotte Jean Pol (HAMOIS), Cellier Gilbert (EMPTINNE), Constant Christiane (NATOYE), Briffoz Marguerite (NATOYE), Moreau Nicole (EMPTINNE), Guiot Germaine (EMPTINNE), Dumont Geneviève (HAMOIS), Hennuy Michel (NATOYE), Houziaux Éric (EMPTINNE), Bonnejonne Michel (NATOYE), De Cartier Maggy (HAMOIS), Hubert Michel (Achet), Boland José (NATOYE 

    Divers

    • 55.000 euros sont prévus pour le renouvellement du hardware (serveur) et de la moitié du parc informatique communal
    • 15.000 euros sont prévus pour la réfection de la toiture de l’annexe du presbytère de Natoye (où répète habituellement la chorale). Un débordement de la toiture est prévu.
    • 2 gros chantiers sont prévus pour les voiries et la suite de l’aménagement de l’atelier de Cheumont dans le cadre du plan d’investissement communal 2019-2021 pour la somme de 462.000 euros. Les rues où des travaux seront effectués ne sont pas encore désignées (l’INASEP y a son mot à dire)
    • Suite au déménagement de l’ancienne locataire, un essart à Natoye a été reloué à deux agriculteurs du village. Comme, prochainement, ils vont être expropriés de 2 ha à cause du futur zoning de la Gozée, il n’y aura pas de différence au total pour les 2 agriculteurs.
    • Le montant total des travaux de la rue Saint Pierre s’élève à 585.000 euros dont 226.583 pour l’égouttage. Comme il est pris en charge par la SPGE, la commune devra rembourser sur 20 ans à la Société Publique de la Gestion de l’Eau, 42 % de sa part
    • Cédric Bertrand a fait part que lors de la séance d’information (publicité dans la Gazette du Mayeur) du 23 avril dernier dans le cadre de la quinzaine de l’abeille, une seule personne y était présente. Il s’est dit très interpellé qu’aucune personne du groupe Ecolo n’y soit pas venu. Pas découragé, l’échevin prendra contact avec les directions d’école pour une action en faveur des abeilles et des pollinisateurs avec les enfants

    DSC_0148.JPG

    • David Jadot, échevin des travaux a évoqué les problèmes de la structure du bâtiment des travaux (côté droit en direction de Havelange) et de ses nombreux soucis répétitifs surtout à l’atelier garage. Le déplacement de l’entièreté du Service Travaux (administratifs et personnel ouvrier devrait se faire dans les bâtiments de l’ancienne poste de Hamois, endroit plus adapté pour tous les services avant le déménagement final à l’atelier Cheumont.

    DSC_0149.JPG

    • Bonne nouvelle pour tous ceux qui empruntent la Charlemagne: ils seront contents d’apprendre que la Région wallonne a prévu 1,5 million d’euros dans le cadre des travaux 2019-2024 pour l’aménagement de 2 ronds-points au carrefour Fontaine afin de le sécuriser.
    • Félicitations du Groupe Ecolo à l’égard de la Majorité pour l’organisation vendredi dernier de la première cérémonie des noces d’or et de diamant à la Maison Communale. Félicitations de Pierre-Henri Roland envers tous ceux qui ont préparé l’inauguration du Bois de Cheumont le jour de Pâques. Petit piqûre de rappel du Directeur Général aux membres du conseil communal : ne pas oublier la déclaration des mandats de chacun avant le 1erjuin !
  • infos sur le conseil communal de Havelange du 1er avril

    Asbl "Centre culturel de Havelange" - Précision concernant l’aide communale 2020-2024

    Suite à la réunion de concertation organisée dans le cadre de la demande de reconnaissance du Centre culturel de Havelange, la Fédération Wallonie Bruxelles sollicite une décision plus précise quant à la ventilation de la part directe et de la part indirecte (prestation d’agents communaux, mise à disposition de locaux et de matériel) de la subvention allouée par la Commune pour la période 2020-2024. La répartition suivante a été adoptée par le Conseil communal :

    Années

    2018

    2019

    2020

    2021

    2022

    2023

    2024

    Province

    10.000,00

    10.000,00

    12.700,00

    12.700,00

    12.700,00

    12.700,00

    12.700,00

    Commune : aide directe

    30.000,00

    30.000,00

    29,453,50

    29.453,50

    34.186,00

    38.918,50

    43.650,00

    Commune : Aide indirecte

    12.922,21

    13.171,65

    42.501,97

    43.243 ,50

    43.998,86

    44.769,83

    45.556,22

    TOTAL

    52.677,00

    52.607,00

    71.607,00

    71.607,00

    81.072,00

    90.537,00

    100.000,00

    TOTAL réel

    52992,21

    53.171,65

    84.655,47

    85.369,51

    90.884,86

    96.388,33

    101.906,22

    Il faut souligner que l’augmentation - marquée - des aides indirectes à partir de 2021 reflète la mise à disposition régulière de la Maison rurale polyvalente (cf. infra).

     

    Par ailleurs, le Conseil a également formalisé sa décision de poursuivre la mise à disposition gratuite des locaux actuellement occupés par le Centre culturel : bureaux et salles à la Ferme des Tilleuls, « Maison qui bouge » à Maffe.

     

     

    Maison rurale polyvalente à Havelange – Cahier spécial des charges

     

    Monsieur Christophe Callut, architecte et gestionnaire de projet au Bureau Economique de la Province (BEP), est venu présenter le cahier spécial des charges relatif à la réalisation de cette salle. Il a été décidé de choisir le marché par la procédure ouverte et d’approuver l’estimation arrêtée à 1.075.482,69 €

     

    Le marché public sera donc lancé prochainement en espérant recevoir des offres intéressantes de la part des soumissionnaires d’ici le mois d’octobre. Si nous notifions les marchés en novembre, nous pourrons espérer voir le chantier démarrer au printemps prochain.

     

    C’était aussi l’occasion pour les membres du conseil et les citoyens présents de découvrir, s’ils ne la connaissaient pas encore, la configuration future du lieu : une salle de grande capacité pour des spectacles, rencontres, expositions, soupers, et autres activités organisées par les associations de Havelange.

     

     

    Guide Communal d’Urbanisme (GCU) - Approbation provisoire ;

      Philippe Pieters, l’auteur de projet mandaté par la Commune pour la révision du Guide communal d’Urbanisme, est venu présenter le projet qui sera soumis à enquête publique dans les semaines à venir 

    Afin de disposer de ses propres lignes directrices d’aménagement du territoire, la commune de Havelange s’est dotée d’un guide communal d’urbanisme (à l’époque règlement communal d’urbanisme) depuis 2012.

    En cinq années d’application, la Commune a constaté quelques faiblesses dans son règlement et a souhaité, à l’issue d’un travail mené par la Commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité (CCATM), procéder à une série de corrections :

    - rectification de dispositions incomplètes ou s’étant révélées non pertinentes à l’usage ;

    - suppression d’informations relevant exclusivement des « prérogatives » du schéma de développement communal (densité, priorité) ;

    - mise en conformité avec les dispositions du CoDT, entré en vigueur le 1er juin 2017 ;

    - remise en forme de la structure afin d’optimiser la lecture ;

    - réécriture des objectifs pour affirmer de manière claire les options fondamentales ;

    - « toilettage » du glossaire ;

    - ajout éventuel d’illustrations pour faciliter la compréhension des dispositions ;

    - assouplissement de certaines dispositions d’ordre architectural, technique ou faisant l’objet de valeurs chiffrées trop précises. Voici quelques exemples de dispositions assouplies : la zone de recul, le dégagement latéral, la baie horizontale, le matériaux, la toiture plate, 

    Le but de cette révision est d’apporter plus de facilités aux citoyens qui souhaitent transformer leur maison ou en construire une nouvelle, tout en respectant le cadre de qualité qui est le nôtre. Par ailleurs, lorsque cette révision sera acceptée par le Ministre en fin de processus (il faut encore compter plusieurs mois), les délais de traitement s’en verront diminués également !

     

    Plans de pilotage des établissements scolaires communaux   – Un référent pilotage

    Le conseil communal a désigné Monsieur Antoine MARIAGE, Echevin de l’enseignement, entant que référent-pilotage qui assumera le rôle de représentant des positions du pouvoir organisateur, de coordinateur et de garant de la qualité du plan de pilotage. Il sera assisté par l’agent administratif communal en charge de l’enseignement (voir organigramme du personnel communal joint au rapport sur l’administration générale).

     

    Constitution de la Commission communale de Développement Rural 

    Depuis fin 2017, la Commune d’Havelange dispose d’un nouveau Programme Communal de Développement Rural (PCDR) approuvé pour 10 ans par le Gouvernement wallon. Ce programme, riche de 44 projets, lui donne accès à des subventions régionales pour certains projets et à l’aide de la Fondation Rurale de Wallonie pour réaliser toute une série d’actions citoyennes qui y sont inscrites.

    Parmi les projets en cours ou à venir : la création d’une maison rurale polyvalente à Havelange, la rénovation de la maison de village et d’un logement à Porcheresse, la gestion du Repair café, le groupe de travail « eau et environnement »,…

    La CLDR se veut représentative de la population : les membres proviennent de différentes classes d'âge, de différents villages et milieux socio-économiques. Elle est composée de citoyens de la commune qui ont déposé leur candidature et de représentants du Conseil communal.

     

    Voici le nom des membres (présents et nouveaux) de cette CLDR :

    Représentants du Conseil communal

    • Président : Marc Libert
    • Bénédicte Taton (effective) – Annick Duchesne (suppléante)
    • Renaud Delieu (effectif) – Christelle Collard (suppléante)
    • Hugues Frippiat (effectif) – Pierre Maillieu (suppléant)

    Représentants des habitants des villages

    • Havelange : A. Bayet (effectif)
    • Maffe et Méan : K. Tuts (effective)
    • Jeneffet et Miécret : A. Théwis (effectif) – A. Maillieu (suppléante)Barvaux : C. Martin (effective) – M. Jadot (suppléant)
    • Flostoy : W. Vanhamme (effectif) – C. Dujardin (suppléante)
    • Porcheresse : A. Goffin (effective) – M. Sgherzi (suppléant)

    Représentant des groupes spécifiques :

    • Milieu sportif et culturel : M. Dodet (effective) – J-F Vandries (suppléant)
    • Milieu associatif : Y. Naujock (effective) – C. Stockebroeck (suppléante)
    • Pour les jeunes : Aur. Mariage (effectif)
    • Pour le milieu économique : G. Peeters (effectif)
    • Pour le milieu social : B. Levaque (effectif) – P. Thyrion (suppléante)
    • Pour l’aménagement du territoire et la mobilité douce : M. Henrot (effective) – J. Baudot (suppléante)
    • Pour le milieu environnemental : J.-P. Descy (effectif) – L. Loeck (suppléant)

    Information – succès de l’opération Be Wapp

    A Havelange aussi, l’action Be Wapp (Wallonie plus propre) a été un succès grâce à la mobilisation des citoyens havelangeois. 365 personnes étaient inscrites dans les différentes équipes . A titre de comparaison, en 2018, il y avait environ 240 personnes inscrites.

  • Présentation du site internet de Hamois et nomination du directeur général au cœur des débats du conseil communal du 25 mars

    DSC_0002.jpgPetite surprise de ma part en pénétrant ce lundi soir dans la salle du conseil à la Maison communale à Emptinne : la présence de nombreux ordinateurs et tablettes devant les conseillers. La réponse est simple : désormais, toutes les infos concernant l’ordre du jour ne sont plus envoyées sous forme papier, mais par courriel. Seuls, les modifications de texte, intervenues à la dernière minute sont distribuées sous forme papier par le Directeur général aux conseillers.

    DSC_0008.jpg

    Le nouveau site internet de la commune de Hamois a été introduit par le premier échevin, Pierre-Henri Roland (il y a 12 ans, il n’y avait pas grand chose, nous en sommes maintenant à la 4eversion proposée par l’Union des villes et communes) et détaillé par les deux employées communales qui en sont en charge, Stéphanie Sanzot et Stéphanie Dehalu. Ces dernières, grâce à leurs présences à de nombreux ateliers ont pu retravaillé le site de Hamois de manière plus accueillante et avec plus de visibilité. Le travail n’est pas fini, l’outil doit être adapté, notamment au niveau des associations qui doivent vérifier si les infos les concernant sont pertinentes. En gros :

    • Nouvelle page d’accueil toujours actualisée
    • Tous les services communaux sont présentés. Il est même possible d’y lire le rapport communal annuel et la déclaration de politique générale de la majorité
    • Offres d’emploi sur la commune
    • La partie Mémoire et patrimoine doit évoluer en partenariat avec la Maison de la Mémoire
    • Présentation de tous les loisirs sur la commune
    • La Gazette du mayeur y est en ligne
    • Possibilité de mettre plus d’infos sur le site dont notamment tout ce qui concerne les écoles communales

     

    DSC_0006.jpg

    Nomination du Directeur général

     

    Marc Wilmotte est entré en fonction de secrétaire communal faisant fonction le 3 décembre 2012. Pour officialiser sa nomination en tant que Directeur général après un an de stage (depuis le 5 mars 2018), il a fallu beaucoup plus de temps que prévu ! Il faut bien que les choses se déroulent de manière légale ! Premier élément, sortie de séance pour Marc Wilmotte, nomination de Pierre-Henri Roland comme secrétaire ad intérim qui donne à chaque conseiller un petit papier sur lequel il faut rougir le oui ou le non de la nomination de Marc Wilmotte.

    DSC_0003.jpg

    Chaque conseiller se dirige alors près de moi, sur ma table de travail où est posée l’urne. Je détourne ma tête pour ne pas lire ce que chacun à écrit et enfin, les plus jeunes conseillers effectuent le dépouillement devant la bourgmestre qui constate que les 18 votants ont dit oui à la nomination de Marc Wilmotte qui peut donc réintégrer le conseil communal sous les applaudissements.

    DSC_0009.jpg

    A la fin du conseil communal, un verre a été servi en son honneur, en présence des quelques spectateurs. Le groupe Ecolo a profité pour remettre un panier produits du terroir pour le féliciter.

     

    DSC_0010.jpg

    Divers

    • Désormais, lors d’anniversaires de mariage (qui se dérouleront à la maison communale et plus au domicile des jubilaires), les couples se verront remettre une carte prépayée de 120 (or) ou de 200  (argent, platine, brillant, …) afin d’avoir la liberté de choix dans leurs cadeaux
    • Près de 40.000 sont estimés pour le remplacement des châssis du presbytère de Schaltin principalement occupé par les jeunes du village
    • 20 portes seront remplacées (vétusté comme au point précédent) dans les écoles de Hamois, Mohiville et Achet ainsi qu’à la crèche des P’tits Loups
    • Pierre-Henri Roland a présenté le plan d’action 2019 de la Maison du Tourisme ainsi que le projet sentiers d’art qui sera prochainement étendu sur les communes de Ciney et Hamois. Les artistes seront présents début juin dans les 2 communes, la journée inaugurale étant fixée au 9 juin
    • La quinzaine des abeilles et des pollinisateurs se déroule cette année du 18 mai au 4 juin. Une séance d’information concernant cette quinzaine aura lieu le lundi 23 avril à 20h à l’Espace Comtal, situé près de la Maison communale à Emptinne
    • Remerciement de la part du groupe Ecolo envers la majorité pour avoir accepter l’organisation du Troc des trésors du jardin le dimanche 5 mai de 10h à 16h, place d’Emptinne. Possibilité d’y échanger semences, plants, arbustes, bulbes, … et balade au rythme de l’âne à 14h.

    54518354_3004064886274097_91457437327949824_o.jpg

    • Depuis peu, la commune de Hamois est intégrée au club des Entreprises de Ciney. L’extension du zoning de Biron sur les 2 communes ne doit pas être étranger à cette décision. Voici le logo du Club des Entreprises Ciney/Hamois :
    • Dans le cadre des journées wallonnes de l’eau qui se déroulent cette année du 15 au 31 mars, les écoliers de 5ede l’école primaire de Hamois, qui ont été choisis pour un projet pédagogique visant l’élevage d’alevins de saumons en classe, vont lâcher 300 œufs dans le Bocq ce vendredi entre 14h et 14h30
    • Plus de 600 habitants de la commune de Hamois se mobiliseront les 29, 30 et 31 mars pour le grand nettoyage de printemps ! Coup de chapeau en les comparant aux 400 Cinaciens qui effectueront la même démarche !
  • Nouvelles du conseil communal de Havelange du 18 mars

    Actualisation du Règlement d’ordre intérieur du Conseil communal par le nouveau conseil

    Comme le prévoit le Code de la démocratie locale et de la décentralisation, le conseil communal a adopté un règlement d'ordre intérieur pour cette législature. Les modifications apportées au précédent en vigueur concernent principalement l’envoi des convocations par courriel pour les conseillers qui le souhaitent mais aussi l’augmentation du jeton de présence pour les conseillers. Celui-ci passe de 37,50 € bruts par séance à 60 € bruts. Le ROI adopté sera consultable sur le site communal.

     

    Interdiction de tout passage sous le viaduc de Somme-Leuze

    Pour assurer la sécurité des personnes, le Conseil a ratifié une Ordonnance de police arrêtée par le Collège interdisant tout accès et passage sous le viaduc de Somme-Leuze à Méan. Les travaux de réfection du viaduc sont prévus dans quelques mois, en attendant, il devenait urgent de sécuriser les lieux.

     

    Approbation du Budget 2019 du CPAS 

    Le conseil communal a approuvé le budget 2019 arrêté par le Conseil de l’Action sociale arrêté le 12 février 2019, le Conseil de l'Action Sociale de Havelange (exercice de tutelle depuis 2014). Le budget ordinaire se clôture en recettes et en dépenses à la somme de 1.370.853,93 €.  Le montant de la participation communale est de 513.073,26 € soit le montant de 2018 indexé de 2 %.

     

    Plan de pilotage des écoles : convention d’accompagnement avec le CECP

    Le Conseil de l’Enseignement des Communes et des Provinces (CECP) accompagnera les directions et les équipes éducatives de nos trois écoles (6 implantations) dans la rédaction et la mise en œuvre de leur plan de pilotage. Ce dernier constitue une des premières mesures décrétales issues des travaux du Pacte pour un enseignement d’excellence. Il vise différents objectifs : amélioration des compétences, réduction des différences de résultats entre enfants plus ou moins favorisés, inclusion des élèves à besoins spécifiques, etc. Chaque plan comprendra un diagnostic collectif établi par les équipes éducatives, la définition d’objectifs et des stratégies pour les atteindre. Notre commune dans la mise en place de plan dans nos 3 écoles communales (6 implantations). Une fois approuvé par la Fédération Wallonie-Bruxelles et le conseil communal, chaque plan deviendra un « contrat d’objectif » qui engagera les écoles, la Commune en tant que pouvoir organisateur et la Fédération en tant que Pouvoir régulateur.

     

    Composition de la CCA (Commission communale accueil temps libre et du Hall Omnisports 

     

    Les dernières désignations ont été actées lors de ce conseil communal dans ces deux assemblées, un tableau des représentants communaux désignés par le conseil communal pour le représenter dans toutes les intercommunales et asbl actives sur le plan communal ou supracommunal, pourra être consulté sur le site internet de la commune après désignation de ces personnes dans les différentes Assemblées générales.

     

    Présentation des activités du GAL (Groupe d’Action Locale) par sa coordinatrice Amandine Mailleu

    La commune est active dans plusieurs secteurs (l’agriculture, l’économie, la mobilité, la cohésion sociale) à travers les actions menées par le Gal et ce, en partenariat avec 3 autres communes. Peu de gens savent exactement ce qui est fait pour eux, le document qui est mis sur le site internet de la commune leur permettra de découvrir ces actions concrètes qui améliorent leur quotidien (visites bénévoles chez les personnes malades, apprentissage de la mobilité douce dans nos écoles, accompagnement des agriculteurs dans l’autonomie fourragère, mise en réseau des indépendants, épicerie sociale,…)

    Prochain Conseil communal le 1eravril 2019, notamment pour une présentation du Guide communal d’urbanisme et du cahier des charges de la future Maison Rurale Polyvalente

  • Conseil communal de Havelange du 25 février

    Voici ce que j'ai reçu de l'administration communale de Havelange au sujet du conseil communal de ce lundi 25 février

    Le profil financier de la commune

    Présentation du profil financier de la commune de Havelange par un représentant de la banque Belfius. Les conseillers communaux et le public présent ont pu prendre connaissance de l’évolution positive des différents indicateurs de la santé financière de notre commune, et ce, au regard des communes présentant des caractéristiques communes à la nôtre (cluster) mais aussi des moyennes provinciales et régionales. Pour lire ce document, il suffit de cliquer sur Havelange - profil financier Belfius pdf.pdf

    Déclaration de la note de politique communale

    Comme au début de chaque mandature, les représentants de la nouvelle majorité ont expliqué la politique communale, les décisions, les projets qu’ils comptent mettre en œuvre pour les 6 années à venir. Il est question de stabilité, de bonne et saine gestion et de servie de qualité. Vous pourrez découvrir ce texte un peu plus bas.

    Règlement de la redevance relative à une demande de changement de prénom

    Depuis le 1eraoût 2018, la procédure de changement de prénom a été transférée aux communes et la nôtre a adopté un règlement de redevance dont le taux de base est de 490 € (avec une réduction de 10% au cas par cas pour des situations particulièrement délicates). Cette somme est similaire dans pas mal de communes d’une part, et elle est suffisamment dissuasive que pour ne pas opérer ce changement à la légère. Pour information, le changement de nom reste toujours de la compétence fédérale (SPF Justice).

    Règlement sur l’affichage électoral 

    Dans la perspective des prochaines élections européennes, fédérales et régionales, notre conseil a adopté un règlement afin d’harmoniser l’affichage : il est autorisé uniquement sur les panneaux publics destinés à cet effet et sur terrain privé, à condition de disposer de l’autorisation de son responsable.

    Fabrique d’église 

    Le conseil communal a approuvé le compte 2017 et le budget 2019 de la fabrique d’église de Flostoy. L’exercice 2017 se solde par un boni cumulé de 11.506, 56 €. En ce qui concerne le budget 2019, la dotation communale est arrêtée à 2.277,12 €.

    Convention de partenariat avec la Maison du Tourisme :

    Dans le cadre du projet « Sentiers d’art », notre commune s’est vue dotée de 5 œuvres en 2018 sur son territoire, la convention approuvée par le conseil communal prévoit un poste budgétaire pour l’entretien des sites d’une part mais aussi, la vérification et le remplacement du balisage par le service technique d’autre part.

    Information :

    Les membres du conseil communal ont reçu le rapport d’activités 2018 de l'administration. Comme chaque année, les informations pratiques sur tous les actes administratifs posés par les services communaux. Il sera parcouru lors du prochain conseil à la lueur des questions et réponses des membres de l’assemblée.

    Déclaration de politique communale

    J’ai le plaisir et l’honneur de vous présenter la note de politique communale des élus de la majorité reconduite au sortir du scrutin d’octobre 2018. Comme vous le savez, les deux listes Hav’enir et Ecolo ont ensemble obtenu 63,35% des voix des suffrages exprimés par les havelangeois.

    Pour la mise en œuvre de cette note de politique générale,il sera de notre devoir de veiller à répondre aux attentes de tous les Havelangeois, (qu’ils nous aient soutenus, ou qu’ils aient apporté leur soutien à la liste H2018).

    Il n’aura pas échappé aux observateurs de la vie politique havelangeoise que le contenu de nos trois programmes ne différait que de peu. Nous aurons à cœur de mener la gestion des affaires dans le souci du plus grand nombre. Dès lors, nous sommes persuadés que nous pourrons compter sur chacun des élus pour établir un dialogue serein et empreint de respect et travailler dans un esprit constructif.

    Par ailleurs, les élus, mais aussi les citoyens qu’ils représentent, doivent être conscients de la perte progressive de l’autonomie communale. Elle est devenue une évidence pour nous comme pour les autres communes depuis plusieurs années maintenant. L’augmentation sans cesse croissante des dépenses de transfert ne laisse que peu de marges de manœuvre à nos petites communes pour assumer les missions endogènes qui leur sont confiées.

    Il n’est pas dans mon intention de remettre le fonctionnement des CPAS, zones de police ou zones de secours en question. Nous savons que ces métiers ont évolué, ils se sont professionnalisés et ces structures ont également besoin de moyens pour fonctionner. Il n’empêche que les communes connaissent de plus en plus de difficultés à préparer leurs budgets et pire encore à les contenir pendant tout l’exercice.

    Alors oui, nous gageons qu’il nous sera possible de poursuivre la politique menée pendant 6 ans et mieux encore, de la développer. Alors oui, notre marge de manœuvre dépendra de la santé financière de la commune qui, comme vous le savez, est tributaire d’un tas de décisions externes mais nous saurons être inventifs pour répondre présents à l’appel des citoyens.

    Chaque membre du collège, dans ses compétences respectives, est conscient du travail qui l’attend. Et ce, avec l’aide d’une équipe expérimentée qui connait bien son territoire et sa population, avec la collaboration de tous les partenaires traditionnels dont la compétence n’est plus à démontrer, nous nous engageons à poursuivre les politiques suivantes :

    Finances – Gestion

    Comme vous le savez, la législature précédente a essentiellement été consacrée à la recherche d’un équilibre financier monopolisant ainsi toutes nos énergies et notre concentration. C’est avec une certaine fierté que nous avons vu les budgets retrouver des couleurs en cette fin de législature. Nous mettons tout en œuvre pour poursuivre ces efforts tout en restant attentifs aux nombreux défis qu’il nous faudra encore relever (pensions des agents, plan de pilotage de nos écoles, réforme de la Protection civile et des services ambulanciers,…). Nous poursuivrons une gestion saine et rigoureuse des finances communales et dégagerons les marges de manœuvre nécessaires à la réalisation d’investissements raisonnables permettant d’améliorer le vivre-ensemble et s’inscrivant dans une perspective de développement durable

    La qualité et l’efficacité de nos prestations au service des citoyens est un souci permanent, nous poursuivrons, élus et membres de l’équipe les efforts entamés en ce sens tout en veillant à l’amélioration du cadre de travail. Nous avons aussi l’ambition pendant cette législature de poursuivre nos contacts réguliers avec les opérateurs de téléphonie pour améliorer la connectivité sur notre territoire.

    Développement rural, vie associative, information et participation citoyenne

    Le Plan Communal de Développement Rural est une démarche participative qui a déjà permis pas mal de belles réalisations à Havelange. Certaines sont immobilières (telles les salles de villages), d’autres tiennent plus de la rencontre et de l’entraide (tel le repair café). La réalisation du cahier des charges de la Maison Rurale Polyvalente par le Bep nous rassure sur le fait que ce projet avance enfin ! De plus, nous avons présenté en conseil récemment la convention faisabilité pour la salle et le logement de Porcheresse. Les membres de la CLDR, anciens et nouveaux, vont pouvoir reprendre de plus belle l’étude d’autres projets pour un mieux vivre ensemble en milieu rural.

    La vie associative dans tous les villages a été le centre de l’attention de la législature précédente car perçue comme une véritable dynamique qu’il nous faut soutenir plutôt qu’organiser. Comme partout ailleurs, les groupes se font, se défont, les besoins changent, les projets aussi, notre souhait est de pouvoir les accompagner au mieux dans la coordination et l’organisation de leurs activités mais aussi la gestion de nos salles communales, car c’est là que bat le cœur de nos villages ! Nous avons créé un échevinat des associations pour cela !

    Nous nous attacherons à améliorer notre communication relative à l’évolution de la vie à Havelange et des décisions prises par cette assemblée, dans un souci de transparence, que ce soit vers le personnel, les citoyens, les membres du conseil communal mais aussi, tous nos partenaires. Les efforts déjà entrepris pour améliorer l’information des citoyens seront approfondis, notamment en misant encore davantage sur les nouvelles technologies. En outre, la majorité veillera à faciliter la participation des citoyens dans la réflexion quant à l’avenir de notre commune.

    Environnement, logement, énergie, mobilité

    Dans sa lutte contre le réchauffement climatique, Havelange s’est engagée dans le plan Pollec 3 (Politique Locale Energie Climat) 3 avec l’aide du Bureau économique de la Province. Il s’agit d’un plan d’actions qui vise à réduire sur notre territoire la consommation d’énergie fossile de 40% d’ici 2030, tant dans le secteur public que le privé. Les actions sont multiples et touchent l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, l’utilisation des énergies renouvelables ou encore la mobilité. La stratégie est définie, nous entrons dans la phase de concrétisation.

    Dans nos zones rurales, l’accès au logement n’est pas une évidence pour les jeunes, les personnes aux revenus modestes ou propriétaires de maisons trop énergivores. La collaboration se poursuivra avec le Foyer cinacien, l’Agence Immobilière Sociale mais aussi l’accompagnement des citoyens dans leurs démarches pour améliorer l’isolation de leur bâtiment évoqué dans Pollec

    La préservation de la biodiversité, dont la régression catastrophique est avérée sur les dernières années, nécessite des mesures radicales. Dans ce cadre, un Plan communal de la Nature sera à l’étude et nous poursuivrons les projets qui favorisent la biodiversité à travers le plan MAYA, la gestion des espaces publics sans pesticides. Nous allons aussi replanter et encourager la plantation de haies et vergers haute tige, et veiller à la reconstitution de liaisons naturelles.

    Sur le plan de la mobilité, le projet Flexitec a rencontré un réel succès, il sera reconduit et pourquoi pas renforcé afin de réduire au maximum la « fracture de la mobilité », nous pensons principalement à du covoiturage ou l’affiliation à la centrale Mobilisud. Par ailleurs, la concrétisation d’un plan communal de mobilité est aussi à l’ordre du jour.

    Travaux, patrimoine bâti, agricole ou forestier

    Le service des travaux est sollicité de toutes parts et son agenda change en permanence au gré des urgences. Nous nous félicitons d’avoir investi dans l’acquisition d’un programme nous permettant une mise en œuvre et un suivi des travaux publics de manière optimale et équitable sur le territoire. Cet outil sert d’appui à une meilleure communication entre les services et à la recherche constante de l’efficience pour notre service public. Certains travaux sont réalisés par des entreprises, d’autres par nos services techniques, nous resterons attentifs à permettre à ces derniers de pouvoir participer de manière valorisante à l’amélioration de notre environnement bâti et naturel.

    Le patrimoine communal est celui des citoyens, nous nous devons de le gérer en bon père de famille. Nous poursuivrons ainsi la politique entamée en effectuant des choix durables dans la gestion des bâtiments administratifs, des écoles, des églises, des cimetières et presbytères. Sont prévus à cet effet : les travaux d’agrandissement de l’école de Flostoy, l’aménagement d’un accès et d’un parking à l’arrière du cimetière de Méan, ainsi qu’une réflexion pour centraliser les services administratifs et par conséquent le développement harmonieux et intégré de la zone située à l’arrière de la maison communale.

    L’étroite collaboration entamée pendant la précédente législature avec les membres des Fabriques d’église sera poursuivie tant sur le plan administratif que sur le plan des travaux.

    La gestion du patrimoine agricole et forestier ne sera pas oubliée pour autant, une politique de gestion des essarts communaux sera élaborée pour être plus équitable et transparente.

    La propreté est l’affaire de tous, notre intention est bel et bien de mettre tout en œuvre pour assurer une propreté qui incite la population à suivre le mouvement

    Petite enfance, enfance, enseignement, jeunesse

    Un travail d’écoute et de relais a été établi pendant la précédente législature avec les accueillantes, nous le poursuivrons car l’accueil de nos plus petits représente un réel souci pour de jeunes parents.

    Le soutien à l’accueil extrascolaire sera poursuivi en visant notamment une plus grande intégration des enfants en difficulté.

    L’école, est bien souvent le premier lieu de socialisation de nos petits, nous devons leur permettre d’avoir un enseignement de qualité même si les contraintes liées aux petits pouvoirs organisateurs sont de plus en plus difficiles à appréhender. Nous poursuivrons le soutien des équipes pédagogiques et les accompagnerons dans la mise en œuvre de leur Plan de Pilotage, la collaboration et le partenariat avec les associations locales sera poursuivie sur le plan de la culture, du sport, de la formation, de l’aide matérielle. Nous poursuivrons le soutien aux pratiques de pédagogie active.

    Outre le soutien structurel au Foyer des Jeunes, la mise en place d’un Conseil Consultatif des Jeunes lors de la précédente législature, a permis de poser les jalons d’une politique de la Jeunesse.  En accentuant la collaboration entre le service « décentralisé » du Foyer des jeunes et les comités des jeunes, nous tenterons de les guider au mieux vers leurs responsabilités futures.

    Aînés, cohésion sociale, santé, sport, culture

    Nul doute que nos aînés sont en attente de plus d’attention que celle accordée en début de législature passée. Certes le projet VADA (ville amie des aînés) est en route avec l’aide de la Province, mais il lui faut encore quelques réunions avant de porter sur des projets concrets. Nous sommes déterminés à mieux intégrer les 3 et 4 X 20 à la vie sociale et décisionnelle de notre commune, et ce, le plus rapidement possible par l’installation d’une commission communale consultative des aînés.

    Nous ambitionnons de mettre en place une réelle politique de cohésion sociale sur la commune de Havelange, c’est pourquoi nous répondons au nouvel appel à projet pour les PCS (Plan de cohésion sociaux) qui vient d’être lancé par la Région wallonne. Les subventions nous permettront l’engagement d’un chef de projet au niveau communal ou supra-communal et la mise en place de projets favorisant l’insertion socioprofessionnelle, l’accès à un logement décent, à la santé et le retissage des liens sociaux, intergénérationnels et interculturels

    Nous poursuivrons le travail entamé pendant cette législature avec la province pour mieux accompagner les acteurs de la santé à ne laisser personne sur le côté, qu’il s’agisse de citoyens malades ou en situation de handicap, et coordonner les services qui peuvent aider ceux qui souffrent au quotidien.

    Le sport c’est la santé et renforcer l'activité sportive de toutes les personnes, de tous les âges est un des objectifs que nous nous sommes fixés. Le dialogue va être renforcé avec tous les clubs sportifs de la commune (qu’ils fréquentent le hall omnisport ou pas), afin d’analyser leurs besoins et de tendre au maximum à une réponse appropriée, que ce soit en termes d’activités nouvelles (journée sportive) ou d’infrastructures.

    Le dossier de reconnaissance du Centre culturel dans le cadre du nouveau décret de la communauté française a été approuvé par le dernier conseil communal. Il est de notre volonté de soutenir le Centre dans la poursuite de son action culturelle au service de tous. Les nouveaux moyens qui lui seront accordés pourront permettre d’amplifier et de renforcer les collaborations avec les différents partenaires de la commune et notamment, la bibliothèque et le tissu associatif.

    Urbanisme, économie, tourisme,

    Lorsqu’en 2012, le Règlement communal d’urbanisme a été validé par toutes les instances, nous ignorions à quel point la précision de certaines prescriptions allait compliquer la tâche des propriétaires, des architectes mais aussi et surtout de nos employés communaux. Un travail de longue haleine a été entamé il y a plusieurs mois pour assouplir ce qui, à ce jour est devenu un Guide communal d’urbanisme. Nous entrons dans la dernière ligne droite de ce processus participatif qui conservera le souci de cohérence du développement territorial tout en respectant une certaine liberté pour les citoyens.

    Ces 6 dernières années, l’accent a été mis sur le développement économique de notre commune même si nous savons pertinemment qu’il ne se décrète pas au niveau communal. Cependant, nous avons la conviction qu’il nous faut offrir des conditions favorables pour permettre à nos commerçants, à nos indépendants de pouvoir rester ici, chez eux, y développer leur activité. Force est de constater que l’objectif poursuivi va être rencontré car après une mise en place difficile de la zone d’activité économique, les 4 permis d’urbanisme introduits ou le seront par 4 indépendants havelangeois. La mise en réseau des indépendants avec ceux des communes voisines sera poursuivie pour leur permettre de  booster leurs affaires. L’étude d’installation d’un petit marché du terroir est d’ores et déjà initiée.

    La maison du Tourisme, notre partenaire privilégié en matière touristique se professionnalise toujours plus et notamment par le fait que son territoire d'action s'est encore étendu. Il nous faut être attentifs à offrir aussi une information et un accueil chaleureux sur notre territoire. S’il est des projets de développement économique ou touristique, nous nous devons de les accompagner de manière à ce qu’ils s’intègrent au mieux dans notre région et qu’ils puissent s’y développer afin de « renforcer le dynamisme de Havelange et donc son image de marque !

    CPAS, solidarité internationale

    Faire face aux défis toujours croissants de l’exclusion et de la pauvreté, tel est bien le rôle premier de notre CPAS. Mais au-delà de l’aide urgente, tout un travail d’insertion, d’accompagnement et d’animation peut aider un public fragilisé à retrouver confiance en soi mais aussi dans la société au sein de laquelle il se sent incompris et rejeté. Le CPAS poursuivra ses partenariats dans les domaines divers qui lui permettent d’assumer ses missions principalement dans des domaines plus spécifiques (logement social, service de médiation, maison sources, …)

    La démarche de solidarité avec une ou plusieurs communautés du Sud entamée pendant les 6 dernières années sera poursuivie pour sensibiliser les citoyens à cet enjeu planétaire rendu plus accru par le réchauffement climatique.

    Sécurité

    La participation active de notre commune tant au sein de la zone de secours Dinaphi que de la zone de Police Condroz-Famenne est le meilleur garant d’une sécurité de proximité accrue pour nos citoyens et d’un meilleur relais vers les services opérationnels. L’exercice COMEX réalisé récemment nous le prouve. Les travaux entamés pendant la précédente législature pour sécuriser nos voiries se poursuivront avec l’aide du Service public de Wallonie, et un effort particulier a été sollicité depuis plusieurs mois pour la rue d’Andenne, nous espérons être entendus au niveau régional.

    La commune, cet état en miniature, est au service de la population. Elle est riche de tous les projets qu’elle peut porter, attentive à développer des initiatives qui répondent au mieux aux attentes des citoyens, sensible à bien les informer et responsable de leur qualité de vie.  

    Vous l’aurez compris, pour cette législature, notre priorité est d’assurer la stabilité, la qualité dans l’offre de service mais aussi le bon sens dans la prise de décision ! Nous vous remercions pour cette confiance et nous espérons nous en montrer dignes !