Dinant

  • Venez vous promener dans les rues de Bouvignes et faites un bon dans le passé !

    Durant cet été 2020, la Maison du patrimoine médiéval mosan vous propose d’arpenter l’ancienne cité médiévale de Bouvignes et de la découvrir sous un autre jour. Muni de votre smartphone, vous êtes invité à suivre un parcours (environ 1h) qui vous sera révélé au fil de haltes ponctuées de quizz, de commentaires (texte ou audio) et de nombreuses photos du village mosan aux 19e et 20e siècles. C’est l’occasion d’un face à face intriguant en observant ces photos sur les lieux mêmes de leurs prises de vue…

    La MPMM propose, en outre, une exposition temporaire intitulée :
    Focus sur les ruelles de Bouvignes mettant à l’honneur des agrandissements de ces photos, pour ne rater aucun détail !
    Par beau ou mauvais temps, tout est donc possible à Bouvignes pour passer un agréable moment, hors du temps !

    80d78c76-7447-42e7-8ef6-37545e40132f.jpg

    Infos pratiques :
    Exposition accessible jusqu’au 13 septembre 2020
    MPMM – Place du Bailliage, 16 à Bouvignes (Dinant)
    Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
    Réservation obligatoire via 082/22.36.16 ou info@mpmm.be
    www.mpmm.be

    113be897-fe8d-4f68-8f35-72bf2e524137.jpg

    Chaque premier dimanche du mois, le musée est accessible gratuitement. De plus, une visite guidée à thème vous est proposée gratuitement. Les prochaines animations auront lieu les 

     
    Dimanche 6 septembre à 15h: site de Poilvache
     
    Cet été, l'Agence wallonne du Patrimoine a confié à la MPMM de nouvelles pièces archéologiques en provenance de Poilvache. L'équipe de la MPMM vous propose de recontextualiser ces objets dans leur environnement de découverte.
    Réservation obligatoire via nfo@mpmm.be ou 082/22 36 16. Rendez-vous à 15h00 à l'entrée du site de Poilvache - visite gratuite.
     
    Dimanche 4 octobre à 15h: le collégiale Saint-Hadelin de Celles
     
    Philippe Mignot, archéologue à l'Agence wallonne du Patrimoine vous emmènera dans un premier temps à la découverte de cet édifice roman exceptionnel. Ensuite, Aurélie Stuckens, collaboratrice scientifique à la Maison du patrimoine médiéval mosan vous partagera son étude consacrée à un mystérieux reliquaire conservé à Celles. 
    Réservation obligatoire via nfo@mpmm.be ou 082/22 36 16.
    Rendez-vous à 15h à la collégiale Saint-Hadelin de Celles - visite gratuite

  • Les bourgmestres de Dinant et Houyet limitent le nombre de kayaks sur la Lesse !

    kayacklesse2.jpgLes bourgmestres de Dinant et Houyet, Axel Tixhon et Hélène Lebrun, ont pris un arrêté de police conjoint réduisant à 60 par tranche de 30 minutes le nombre d’embarcations pouvant être mises à l’eau sur la Lesse. L’objectif étant, alors que la Belgique fait face à un rebond de l’épidémie de covid-19, de réguler les flux de personnes et empêcher les rassemblements. L’arrêté entrera en vigueur le 1er août et sera valable jusqu’au 31 août 2020.

    L’arrêté ministériel du 24 juillet 2020, modifiant l’arrêté du 30 juin 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus covid-19, permet aux bourgmestres de prendre des mesures complémentaires à celles prévues par le Gouvernement fédéral. Il s’agit d’un arrêté de type préventif, qui a fait l’objet d’une concertation entre les bourgmestres, la Zone de Police Haute-Meuse et la Zone de Police Lesse et Lhomme, et qui a été validé par le Gouverneur de la Province de Namur.

    L’arrêté pris constitue un renforcement du protocole dressé en début de déconfinement par la société « Dinant Evasion » elle-même, dans lequel elle se contraignait de mettre à l’eau un maximum de 120 embarcations par heure. Les comptages et constats réalisés ces derniers jours ont démontré que la mesure n’était plus respectée et les rassemblements de personnes réels, ce qui a poussé Axel Tixhon et Hélène Lebrun à prendre l’arrêté susmentionné.

  • Dinant suit sa voisine Ciney pour l'imposition des masques dans certains lieux

    Par un arrêté qui entrera en vigueur ce samedi 25 juillet 2020, et suite aux annonces faites par le Conseil National de Sécurité ce jeudi 23 juillet, le Bourgmestre de Dinant Axel Tixhon étend l’obligation du port du masque :

    -        Aux les piétons circulant sur le Boulevard Léon Sasserath, l’Avenue Winston Churchill, la Place Reine Astrid, la Place Albert 1er, la Rue Adolphe Sax, la Rue Grande, le Pont Charles de Gaulle, ainsi que la Place Baudoin 1er et la Rue du Vélodrome à Anseremme

    -        À la clientèle des exploitants de bateaux, dans la file d’attente

    -        Aux visiteurs de la Citadelle

    -        Aux loueurs de kayak lors des trajets effectués entre leur lieu d’arrivée à Dinant et la mise à l’eau de l’embarcation et entre leur sortie de l’embarcation et leur retour au domicile, depuis leur point d’arrivée à Dinant

    Ces mesures seront obligatoires à partir de ce samedi 25 juillet et jusqu’à nouvel ordre. Il sera procédé à un affichage dans les zones concernées.

  • Fin de la limitation du nombre de passagers à bord des bus TEC

    Nouveau dossier de presse des TEC reçu hier (mais pas eu le temps de le mettre en ligne !). Bonne lecture !

    À partir de ce 1er juillet, il n’y aura plus de limitation du nombre de passagers à bord des véhicules TEC. Toutes les places assises et « debout » pourront être occupées. 

    Deux réflexes obligatoires

    Pour voyager en toute sérénité, les voyageurs sont priés de :

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • valider leur titre de transport. 

    Par ailleurs, la montée à bord des bus se fait toujours uniquement par l’arrière. 

    "Je veux saluer les efforts fournis par l'ensemble du personnel du TEC tout au long de ces difficiles derniers mois, qui ont permis l'accès aux déplacements à toute une série d'usagers qui en avaient besoin. J'engage par ailleurs chacun à respecter l'ensemble des consignes de base pour préserver la santé de toutes et tous", déclare le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

    Comment acheter un titre de transport

    La vente de titres de transport à bord est momentanément suspendue. Les voyageurs peuvent néanmoins acheter leur titre de transport via les canaux de vente suivants : 

    • L’E-SHOP, l’espace de vente en ligne disponible 7j/7 et 24h/24 ; 
    • Les SELF, les 202 automates de vente disponibles un peu partout en Wallonie, 7j/7 et 24h/24 ; 
    • Les ESPACES TEC, les guichets où seul le paiement par voie électronique est autorisé ;
    • Les POINTS TEC, les commerces de proximité (librairies, supérettes, pompes à essence, night-shops, etc.) qui proposent des tickets sans contact.

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses voyageurs de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

  • Expo sur les ruelles de Bouvignes du 1er juillet au 13 septembre

    Cet été, la Maison du patrimoine médiéval mosan met en valeur une série de photographies de Bouvignes des 19e et 20e siècles.

    La cité médiévale se dévoile sous un autre angle ! En complément de la visite de cette exposition, muni de votre smartphone, à l’aide de l’application izi-Travel, partez à la (re)découverte de Bouvignes et retrouvez les lieux de prise de vue de ces anciennes photos. Le circuit ne vous sera pas révélé en une fois, il vous faudra répondre à une série de questions afin d’accéder aux différentes étapes du parcours.

    Heures d’ouverture et renseignements sur les mesures de sécurité en vigueur via le site : www.mpmm.be. 

    La Maison du patrimoine médiéval mosan est située place du Bailliage, 16, à Bouvignes (Dinant). Infos: 

    082/22 36 16, info@mpmm.be

     

  • Bye bye infotec.be, welcome letec.be

    Voici le dernier communiqué du TEC, reçu ce matin, bonne lecture !

    Ce lundi 29 juin, le TEC lance son nouveau site officiel letec.be, développé dans le cadre du programme GO DIGITAL visant à proposer des solutions digitales et innovantes aux clients et au personnel du TEC.

    Les grandes nouveautés

    En plus de son nouveau design, le site du TEC présente de nouvelles fonctionnalités :

    • Un compte client unique pour le site, l’E-SHOP et prochainement l’application TEC avec, entre autres, une gestion personnalisée des favoris et des notifications ;
    • Un E-SHOP intégré pour une expérience client homogène ;
    • Des informations en temps réel afin de fournir aux clients un aperçu dynamique de l’état du réseau TEC ;
    • Une navigation simplifiée afin de faciliter l’accès au contenu et aux informations du TEC ; 
    • Une ergonomie mobile pour offrir une expérience de lecture et de navigation optimale pour les clients, et ce, quel que soit leur appareil (PC, tablettes, smartphones, etc.) ; 
    • Une procédure de recrutement en ligne qui permet aux demandeurs d'emploi de postuler aux offres du TEC de manière rapide et simplifiée.

    "Le TEC prend le train de la digitalisation et avance maintenant à grands pas vers toujours plus de services de qualité aux voyageurs", se réjouit le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

    Une seule entreprise : le TEC

    Depuis la fusion des 6 entités le 1er janvier 2019, il n’est plus question de "Groupe TEC", "des TEC" ni même de "la TEC", mais bien d’une seule et même entreprise : le TEC.

    Le lancement du nouveau site letec.be est l’occasion de repositionner et de moderniser la marque TEC tout en matérialisant cette fusion auprès des usagers.

    Un message porté par des artistes wallons

    Le TEC a fait appel à des artistes wallons pour assurer le lancement de son nouveau site et porter ainsi ce message de simplification et de modernisation.

    Le rappeur liégeois Venlo a composé la bande son du clip vidéo. Les artistes liégeois Doud et Noir Artist et l’artiste namuroise Salomé Gauthier ont quant à eux habillé entièrement 9 bus qui sillonnent à partir d’aujourd’hui les routes wallonnes. 

    Diffusée à la télévision, à la radio, sur les réseaux sociaux, sur les véhicules et autres canaux digitaux du TEC, cette campagne de communication inédite a un message clair : c’est plus simple, c’est letec.be.

  • La Ville de Dinant repense l'aménagement de son administration communale

    Soucieuse de mieux accueillir ses citoyens et de mieux répondre à leurs besoins, la Ville de Dinant souhaite repenser l’aménagement de son administration communale, tant au niveau de ses services que de ses bâtiments. Elle s’est associée au BEP en octobre 2019 pour encadrer cette réflexion urbanistique et organisationnelle.

    Dans le cadre de ce projet, la Ville souhaite impliquer les Dinantais et les visiteurs de l’administration dans la réflexion grâce à une démarche de participation citoyenne ouverte à tous. Afin de recueillir les avis et idées de la population, le BEP a mis en place, dès le 1er juin 2020, la plateforme collaborative dinant.g1idee.be. Les propositions récoltées via la plateforme contribueront à orienter les choix de la Ville en termes de réaménagement en fonction :

    • des attentes vis-à-vis des services rendus par l’administration communale ;
    • des attentes vis-à-vis des espaces d’accueil au sein de l’administration (fonctions, aménagements,…).

    Cette étape de participation citoyenne fait suite à une première analyse des bâtiments existants et à plusieurs rencontres avec le personnel communal.

     

  • Tourisme insolite à Dinant: un parcours adapté à la Maison de la Pataphonie à partir du 1er juillet

    Après trois mois de fermeture, la Maison de la Pataphonie ouvrira à nouveaux ses portes au public dès le 1er juillet, avec un parcours adapté pour respecter la sécurité de tous.

    Les frontières de Pataphonie s’ouvrent cet été à Dinant pour une musicale contamination au pays des sons. Il sera proposé aux visiteurs un voyage adapté, sous la forme d’une exposition contée et vivante, mise en musique par le guide Pataphon et ses étranges instruments.

    Pour préserver la santé de tous, les voyages seront limités à 6 curieux. Les horaires seront adaptés afin d’organiser trois voyages sur la journée (au lieu de deux habituellement) à un prix attractif (3 €). Et pour préserver la santé des instruments, il sera demandé aux voyageurs de n’utiliser que leurs yeux et leurs oreilles…

    Il est indispensable de réserver sa visite au préalable par téléphone au 082/21.39.39 ou par email via info@ccrd.be.

    PATAPHONIE - Laura Le Guen .jpg

    Informations pratiques

    • Ouvert tout l'été à partir du 1er juillet 2020: du lundi au dimanche (fermé le samedi)
    • Voyages à 13h30, 15h et 16h30
    • Durée: 1h
    • Prix: 3 € par participant
    • A partir de 5 ans
    • Maximum 6 personnes par voyage
    • Adresse: rue en Rhée 51, 5500 Dinant
    • Sur réservation: 082/21.39.39 – info@ccrd.be (bureaux ouverts du lundi au vendredi)
    • Plus d’infos sur www.pataphonie.be

    A propos de la Maison de la Pataphonie

    Créée en 1991 et sise dans l’une des plus vieilles maisons de Dinant (XVe et XVIe siècle), la Maison de la Pataphonie est un espace d’évasion sonore insolite, où tout objet du quotidien devient instrument de musique.