Formations

  • Médaille d'argent pour Technobel Ciney aux European Vocation Education and Training Excellence Awards

    Début octobre, Technobel (seul belge en compétition) et son projet « Be a Maker » étaient retenus parmi une cinquantaine de candidats aux European VET (Vocational Education and Training)

    Excellence Awards. A l’issue du concours et d’un vote public, Technobel se hisse à la seconde place européenne. Cette reconnaissance renforce une fois encore l’innovation pédagogique de Technobel et fait du Centre cinacien l’un des meilleurs élèves de la formation professionnelle en Europe !

    Organisée par la Commission européenne, la « Skills week » (ou semaine de la formation professionnelle) proposait cette année de nombreuses activités à travers toute l’Europe. La ville d’Helsinki était cependant mise plus particulièrement sous les projecteurs en accueillant durant une semaine tous les professionnels de la formation pour une série de séminaires et sessions de travail. Sur place, les équipes de Technobel ont ainsi pu discuter, échanger et partager leurs expériences de terrain avec leurs confrères européens bien que, l’Awards toujours en tête, le stress montait chaque jour un peu plus ...

    C’est ce jeudi 17 octobre, en début de soirée, que la cérémonie de remise des Awards débutait. Quatre catégories étaient mises à l’honneur. Repris dans celle des « VET Innovators » (Centres de formation innovants), Technobel attendait patiemment son tour. A l’annonce de la seconde place, la déception peut difficilement se cacher. Cependant, ce résultat reste tout de même prestigieux et place Technobel parmi les Centres les plus innovants en Europe.

    Pour Hervé Docq, directeur du Centre Technobel « Nous aurions évidement préféré revenir en Belgique avec le premier prix ! Nous pouvons cependant être fier du travail que nous avons accompli pour redynamiser la formation professionnelle en Wallonie. Une seconde place, cela se mérite aussi ! »

    Plus qu’un simple regard sur le mode de fonctionnement du Centre Technobel, le projet « Be a Maker » propose une nouvelle vision de la formation professionnelle. Celle-ci repose sur plusieurs fondements.

    Le premier renforce le soutien individuel de chaque apprenant afin de développer rapidement leurs talents. Le second favorise l'apprentissage par la pratique. Et enfin, le troisième valide les compétences acquises par un système de badges de compétence délivrés par des jurys d’experts. L'ensemble de l'écosystème de formation est par ailleurs pris en compte pour proposer des solutions de formation adaptées aux apprenants et de rencontrer les besoins des entreprises.

    « La volonté du Centre Technobel est de replacer l’apprenant au centre de son parcours d’apprentissage en lui donnant une plus grande autonomie. « Be a Maker » permet ainsi aux apprenants qui fréquentent le Centre de se construire efficacement de nouvelles compétences qui leur permettront d’atteindre leurs projets professionnels », complète Hervé Docq.

    20191011_cube0005.jpg

    L’apprentissage par le « Faire », véritable colonne vertébrale du projet, est au cœur de « Be a Maker ». Pour le mettre en œuvre, Technobel s’est doté d’un tout nouvel espace de formation : le CUBE. Il s’agit d’un laboratoire d’expérimentations pédagogiques doté des dernières technologies propres au monde des Makers: imprimantes 3D, cartes programmables, équipements électroniques, découpeuses à commandes numériques ... tout est mis à la disposition des apprenants pour qu’ils activent leurs compétences de manière concrète et fonctionnelle.

    20191011_cube0009.jpg

    Le CUBE, c’est aussi l’endroit où la philosophie « Be a Maker » prend vie. Rêver, créer, expérimenter et partager sont les quatre étapes obligatoires pour tous les projets qui y sont réalisés. De ces projets naissent de nouvelles compétences qui se construisent par la pratique. Les prototypes créés ont d’ailleurs pour objectif de matérialiser les compétences softskills et hardskills maîtrisées par les apprenants et sont évalués par des jurys d’experts en fin de parcours de formation. Grâce à leurs portfolio de projets réalisés, les apprenants développent ainsi de nouveaux arguments à défendre devant les employeurs et sont prêts à relever de nouveaux défis !

  • Technobel Ciney nommé aux European VET Excellence Awards

    Depuis 2018, l’ambitieux projet « Be a Maker » du Centre de compétence Technobel a connu de nombreuses évolutions. Mieux encore, il séduit le monde de la formation professionnelle en faisant l’objet de régulières présentations. Cerise sur le gâteau, « Be a Maker » vient d’être nommé aux European VET Excellence Awards dans le cadre de la Skills Week organisée par les Institutions européennes.

    Be a Maker, vers une reconnaissance européenne ? Vous êtes invités à voter !

    Chaque année, la Commission européenne, sous l’impulsion de la Commissaire Marianne Thyssen, organise la semaine de la formation professionnelle. L’occasion pour Technobel de mettre en avant son savoir-faire en matière de développement de compétences numériques. Cette année, c’est au travers du projet « Be a Maker » que Technobel tente de se distinguer en participant aux « 2019 VET Excellence Awards » auquel il est nommé dans la catégorie « VET Innovators ». Si un premier vote est réservé à un jury, un second est quant à lui ouvert au public. C’est ici que le Centre namurois a l’occasion de se distinguer ! Alors, comment faire pour voter ? C’est très simple :

    1. Rendez-vous sur la plateforme de vote :  voting platform
    2. Complétez votre nom et email
    3. Sélectionnez l’onglet «  VET Innovators»
    4. Votez pour Technobel (case à cocher)
    5. Sélectionnez l’onglet « Submit votes»
    6. Cliquez sur « submit»
    7. Diffusez cette procédure au plus grand nombre !

    L'innovation pédagogique, une valeur centrale de Technobel !

    Plus qu’un simple regard sur le mode de fonctionnement du Centre Technobel, le projet « Be a Maker » propose une nouvelle vision de la formation professionnelle qui repose sur plusieurs piliers.

    Le premier renforce le soutien individuelde chaque apprenant afin de développer rapidement leurs talents. Le second favorise l'apprentissage par la

    pratique. Enfin, le troisième valide les compétences acquises par un système de badges de compétence délivrés par des jurys d’experts. L'ensemble de l'écosystème de formation est par ailleurs pris en compte pour proposer des solutions de formation adaptées aux apprenants. L’objectif est clairement défini : replacer l’apprenant au centre de son parcours d’apprentissage.

    Des prototypes comme témoins des compétences !

    Le Cube, véritable colonne vertébrale du projet, est au cœur de « Be a Maker ». Il s’agit d’un laboratoire d’expérimentations pédagogiquesdoté des dernières technologies propres au monde des Makers: imprimantes 3D, cartes programmables, équipements électroniques, découpeuses à commandes numériques ... tout est mis à la disposition des apprenants pour leur permettre de mettre en œuvre leurs compétences de manière concrète et fonctionnelle. Les prototypes ainsi créés ont pour objectif de matérialiser les compétences softskills et hardskills maîtrisées par les apprenants et sont évalués par des jurys d’experts en fin de parcours de formation.

    Une cérémonie de clôture attendue le 17 octobre en Finlande !

    La quatrième semaine européenne de la formation professionnelle se clôturera le 17 octobre à Helsinki. Lors de cette cérémonie, la Commissaire européenne Marianne Thyssen remettra les récompenses aux vainqueurs des différentes catégories. Gageons que les équipes de Technobel, qui auront fait le déplacement, reviendront avec le « VET Innovators Awards » !

     

     

  • Les prairies du Condroz et de la Famenne mises à l’honneur lors d’une journée de formation phyto-licence

    Début juin, une centaine d’agriculteurs des communes de Ciney, Somme- Leuze, Hamois, Havelange et environs se sont rencontrés pour une formation phytolicence sur le thème de la mise en pratique des réglementations phyto et de la gestion différenciée des prairies. Ce projet émane d’une initiative du GAL Condroz Famenne et de l’EPASC dont la mise en œuvre n’aurait pu être possible sans une collaboration étroite avec les asbl Fourrages Mieux et de PROTECT’eau.

    P1180089.JPG

    Une demande de formation croissante !

    La phytolicence, c’est une agrégation que les agriculteurs doivent posséder pour utiliser les produits phytopharmaceutiques. Toute personne utilisant des traitements contre les maladies, les ravageurs et les adventices au sein de ses cultures doit donc suivre un certain nombre de formations, au choix, pour pouvoir renouveler son autorisation à pulvériser. Des contraintes administratives parfois assez lourdes qui peuvent être expliquées de manière plus simplifiées et discutées lors de ce genre d’évènement. Mais ce n’est pas tout, c’est aussi une opportunité pour les agriculteurs de découvrir le résultat de recherches innovantes d’alternatives pour la réduction des pesticides au sein des différentes cultures.

     

    P1180102.JPG

    Rôle du GAL Condroz Famenne 

    Récemment mis en place, le projet Agriculture du Groupe d’Action Local se veut de soutenir une démarche d’autonomie alimentaire dans les fermes familiales et ainsi de mettre en avant la qualité nutritionnelle différenciée des produits (lait et viande) qui en sont issus. Organiser cette formation était donc l’occasion de présenter le projet et de montrer qu’il existe des solutions pour réduire l’utilisation de produits phyto, tel que l’implantation de mélanges de prairies sous couvert, tout en produisant une alimentation riche pour le bétail. Une démarche liée à la réflexion que pose l’autonomie alimentaire qui se veut de produire un maximum sur l’exploitation pour reprendre la main sur son pouvoir de décision et limiter les achats couteux d’aliments. 

    P1180095.JPG

    Des éleveurs enthousiasmés par une série de démonstrations théoriques mais aussi pratiques se sont donc succédés apports théoriques en salle à l’AWE et conseils pratiques en extérieur sur une parcelle de l’EPASC avec notamment la démonstration d’une vitrine fourragère, d’un pulvérisateur ou encore de l’aménagement d’un local phyto. Les agriculteurs ont donc pu visualiser et poser en direct toutes leurs questions.

  • Plus de 700 demandeurs d’emploi de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze aux 4 heures de l’emploi


    DSC_0332.jpgLes 4 communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze comptent près de 1.500 demandeurs d’emploi et 220 jeunes en formation. Tous les demandeurs d’emploi ont reçu une invitation de la part du Forem pour se rendre, en ce jeudi 8 mars, à la 3e édition de l’opération «4 heures pour l’emploi ». Son but est simple, comme l’information envoyée par le Forem aux jeunes le dit : « ce 8 mars, tu as 4 heures pour rencontrer en face à face plusieurs entreprises de la région du Condroz qui recrutent. Ces employeurs souhaitent principalement recruter localement.  C’est plus sympa de décrocher un job près de chez soi, non ? Tu fais moins de trajet, tu gagnes du temps, tu contribues au développement économique de ta région, … »

    DSC_0340.jpgLa démarche de s’y rendre n’était pas obligatoire, mais il était possible, du moins pour les personnes disposant d’un job pass (que tout le monde ne possède pas), de pouvoir savoir qui venait. Par rapport à l’opération «4 heures pour l’emploi » d’il y a 3 ans, on peut se réjouir de constater que le nombre d’entreprises qui recrutent passent de 19 à 30 et que pas moins de 27 opérateurs de formation étaient présentes. Des remarques formulées par les demandeurs d’emploi présents il y a 3 ans ont été rencontrées comme un choix d’emploi plus varié, un plus grand nombre de profils typiquement féminins (en ce jour des droits de la femme, un petit plus !), des emplois pour des demandeurs hautement qualifiés (de type universitaire par exemple), … Par contre, pour des emplois de notre région où l’on demande d’être bilingue (français, néerlandais), ce n’est pas toujours évident pour des employeurs comme Aquapro et Dinant Evasion !

    Pour découvrir et télécharger gratuitement les quelques photos que j'ai prises à la salle polyvalente du Centre Culturel de Ciney, il suffit de se rendre, à droite, à la rubrique Albums Photos et de cliquez sur "4 heures pour l'emploi 2018".

  • 4 heures pour l’emploi ce mardi 27 octobre à Ciney

    1. EN 2014,...1ÈRE ÉDITION En 2014, ...

    Nathalie DEMANET, Bourgmestre d’Havelange, a souhaité initier une action pour booster l’emploi dans sa commune. Les communes et CPAS d’Hamois, Ohey et Assesse faisaient face également au même désarroi des indépendants et commerçants pour trouver des candidats et sachant que leurs communes rassemblaient pas moins de 1200 demandeurs d’emploi, ils ont souhaité s’associer à la commune d’Havelange pour créer le Concept « 4 heures pour l’emploi ».

    La 1ère édition, le 9 octobre 2014 a rassemblé 270 visiteurs à la Ferme des Tilleuls à Havelange. 13 entreprises présentes proposaient 37 opportunités d’emploi.

    Côté résultats, 42 candidats ont été sélectionnés pour un second entretien sur les 170 contacts directs et CV récoltés Sur 149 visiteurs (demandeurs d’emploi) interrogés (questionnaire) :

     71%étaientsatisfaitsdel’actionet17%trèssatisfaits(contactsdirectsaveclesemployeurs,bonneinitiative, infos utiles,...)

     12% étaient peu satisfaits (trop de files d’attente, trop peu d’offres d’emploi pour un public féminin ou bac/universitaire)

     1 personne sur 3 s’est inscrite en formation auprès d’un opérateur présent  Suggestionspouruneprochaineédition:Plusd’offres,plusdediversitésdanslesoffres,locauxplusgrands,

    faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, Sur 11 employeurs interrogés (questionnaire)

     64% étaient très satisfaits et 36% satisfaits (bonne organisation, beaucoup de visiteurs, profils intéressants,...)

     Suggestions pour une prochaine édition : Obtenir une connexion wifi, plus de confidentialité (stand), diminuer la durée de l’action à 3 heures, préparer les candidats à se présenter,...

    La 1er édition des 4 heures pour l’emploi a permis à 6 personnes de décrocher un job. Cette initiative a permis notamment à certains visiteurs de démarrer une formation qualifiante et de ce fait construire leur parcours vers l’emploi.

    En 2015, ...

    Les partenaires et opérateurs de la plateforme partenariale de Ciney, des conseillers du Forem de Ciney et le Plan de Cohésion sociale ont introduit une demande commune de réaliser le même type d’action sur la commune de Ciney.

    Les communes d’Havelange, Hamois et Somme-Leuze se sont associées à cette seconde édition.

    Par rapport à la précédente édition, il y a eu de quelques évolutions (ces divers points sont développés par la suite dans le dossier de presse)

    Pour les entreprises :

     Un déjeuner Info a été organisé le 9 juin pour les informer sur les aides à l’emploi pour leur permettre d’analyser en amont leurs besoins et ressources ;

    2 Une séance de préparation est proposée le 13 octobre pour les informer sur les questions essentielles à poser lors d’un entretien de courte durée avec un candidat.

    Pour les demandeurs d’emploi :  Des modules/ateliers de préparation (CV et entretien d’embauche) sont organisés dans chaque commune ;  Des animations (tests langues, mini-conférences, ...) sont proposées le jour J.

    Enfin, une dernière nouveauté est la création d’un site internet réalisé par le Centre de compétence Technobel, situé à Ciney : www.4heurespourlemploi.be et la création d’une page événement « 4 heures pour l’emploi » sur Facebook.

    2. L’OBJECTIF DES 4 HEURES POUR L’EMPLOI

    Le 27 octobre à la Salle Polyvalente du Cecoco et au sein du Centre culturel de Ciney se tiendra la 2ème édition de l’action « 4 heures pour l’emploi ». Une initiative des Communes et CPAS de Ciney, Hamois, Havelange et Somme- Leuze, en partenariat avec le Bureau économique de la Province de Namur et le Forem. L’UCM, la CCI et le Club des entreprises de Ciney ont également collaboré à cette action.

    « 4 heures pour l’emploi » c’est tout un concept. ! Il s’agit d’une action de proximité qui favorise l’emploi local. Le premier objectif de cette demi-journée est de permettre la rencontre entre des personnes domiciliées sur les communes de Ciney, Hamois, Havelange et Somme-Leuze et des chefs d’entreprise (indépendants, commerçants,...) de la région qui recrutent de nouveaux collaborateurs

    Les organisateurs souhaitent soutenir leurs citoyens en organisant cette action qui vise à booster l’emploi locale, à permettre des interactions entre les 1900 demandeurs d’emploi des 4 communes et les employeurs de cette même région.

    IL Y A L’OFFRE ET LA DEMANDE... IL SUFFIT JUSTE QU’ILS SE RENCONTRENT !

    Avoir un job près de chez soi comporte de nombreux avantages. Pour l’employeur, en plus de relancer l’activité économique de sa région, engager du personnel proche de son entreprise peut s'avérer être un véritable avantage : en termes de motivation de son personnel, mobilité, fatigue, réduction des frais, mentalité/culture locale, turn-over moins fréquent, développement économique local, ...

    Participer à l’action « 4 heures pour l’emploi » inscrit par ailleurs l’entreprise dans une démarche citoyenne

    Le second objectif de cette action est de permettre aux demandeurs d’emploi de découvrir toutes les possibilités de formation et d’insertion proposées par les opérateurs proches de leur domicile. Le choix est riche, il ne faut pas courir bien loin pour se former correctement. Près de 30 opérateurs différents participent ce 27 octobre. Ils proposeront des formations pour acquérir ou améliorer ses compétences en langues ou au niveau de la connaissance des logiciels informatiques mais également pour apprendre un métier dans des domaines variés comme le tourisme, l’horeca, l’industrie, l’informatique, la construction, l’horticulture, le secrétariat et la gestion, l’IT et bien d’autres encore. Sans oublier les organismes d’aides à la création d’activités pour ceux qui souhaitent lancer leur start up !

    3. LE PROGRAMME DU JOURJ:ANIMATIONS,TESTS,COACHING...

    Les 4 heures pour l’emploi c’est aussi l’occasion pour les visiteurs de participer à des animations :

     Participer à des mini-conférences 9H15 - 9H45 : 5 minutes pour convaincre un employeur

    10H00 - 10H45 - 11H30 - 12H15 

    4.

    10H30 : Se distinguer avec un CV vidéo 11H15 : 5 minutes pour convaincre un employeur 12H00 : 5 minutes pour convaincre un employeur 12H45 : Se distinguer avec un CV vidéo

    Tester son niveau en langue (français, néerlandais, anglais, allemand) avec Wallangues.

    Obtenir des conseils personnalisés, avant de rencontrer les employeurs, via des coaches en fonction du profil, du CV, des compétences de la personne, ...

    Découvrir toutes les offres d’emploi des entreprises non-présentes à 30 km maximum autour des 4 communes

    SE PRÉPARER POUR MULTIPLIER SES CHANCES AU PRÈS DES EMPLOYEURS.

    LES OPÉRATEURS DE FORMATION ET D’INSERTION PRÉSENTS

    Le Carrefour Emploi Formation Orientation Le Forem La Maison citoyenne de Ciney IFAPME

    Wallangues A l’Ovradge asbl CPAS des 4 communes AWIPH CFP Mosan CFP Famenne-Ardenne Concordances CDC Tourisme CDC Technobel Solidarité Emploi Logement Espaces asbl Espace Public Numérique Service Emploi SOS dépannage Infor Jeunes ALE des 4 communes JOB’in Challenge UCM Mirena Mirelux

  • Séance d'information sur la formation "accueil temps libre" chez Espaces à Ciney le 20 février

    image003.pngL’Institut Libre de Formation Permanente de Namur organisera de manière décentralisée dans les locaux d'Espaces de Ciney, du 23 février au 30 juin 2015, une unité de formation « Accueil durant le temps libre », dispensée dans le cadre de la formation dans l’enseignement de promotion sociale.

    Cette session de cours ne pourra avoir lieu que si un nombre minimal d’élèves est atteint. Or, à ce jour, Espaces manque de candidats … mais les responsables désirent de ne pas laisser s’échapper cette opportunité d’offrir une formation de qualité et certifiante aux personnes rencontrant des problèmes de mobilité pour se rendre à Namur.

    En voici la plaquette de présentation:

    Affiche cours ILFoP à Espaces.jpg

    Si vous désirez en format pdf, cliquez sur Affiche cours ILFoP à Espaces.pdf

  • Stage de carnaval : « Art en mouvement » à Natoye à la Spirale

    logo spirale couleur mail.jpgLe Centre d’Expression et de Créativité "LA SPIRALE", situé à Natoye, proposera un stage intitulé « Art en mouvement » du 16 au 20 février de 9h à 16h.

    Destiné aux enfants de 5 à 8 ans et de 9 à 13 ans, ce stage permettra de mettre nos corps et nos créations en mouvement !

    Au programme : jeux de miroirs, jeux d’ombres et jeux de danse se marieront avec des réalisations en deux et trois dimensions ayant pour objet des contours du corps, des silhouettes animées, des mobile mais aussi l’approche de la  peinture en mouvement et des matières enroulées, déchirées, froissées et tordues.

    Nous explorerons aussi l’art cinétique à la manière de l’artiste  Kalder et la mise en mouvement des œuvres dans l’espace : kaléidoscopes, créations à partir de roue de vélos, œuvres qui s’animent au gré du vent … seront autant d’occasion de faire exploser l’expression et la créativité propre à chaque participant.

    mouvement.JPGLes créations réalisées durant la semaine seront exposées du 1er au  30 avril 2015 au Centre culturel de Dinant (CCRD) dans le cadre de l’exposition intitulée « Les CEC s'en mêlent » co produite par les Centres d’Expression et de Créativité (CEC) de Rochefort, de Anhée et de Natoye avec le soutien de la Fédération des CEC et le CCRD.

    Le prix du stage est de 75 euros. Une garderie est assurée dès 8h et jusque 17h

    (1 euro/garderie) et les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes :  contact@laspirale.be - 083 690 790

  • 20 enfants au stage découverte vélo au hall omnisports de Natoye

    P1100744.JPG20 enfants viennent de participer au stage "Découverte Vélo" organisé par la RCA des Sports durant le congé de Toussaint. Âgés de 3 à 6 ans, ils ont appris à manier leur vélo avec assurance: circuit, slaloms, code de la route, freinage, équilibre, ... Si leur vélo n'a plus de secret pour eux, c'est grâce à deux moniteurs patients et passionnés: Nathalie et Julien qui ont permis à 15 d’entre eux à rouler sur 2 roues en 5 jours !

    P1100766.JPG

    Les parents venus à la démonstration de fin de stage étaient ravis et très étonnés de l'aisance avec laquelle leurs enfants évoluaient sur le parcours fait de ponts, de montagne, de flèches à suivre, d'objets à transporter. La décoration d'une citrouille et la dégustation d'une soupe de potiron maison ont conclu ce stage en beauté.

    P1100742.JPG

    Rendez-vous l’été 2015 pour les prochaines "Découverte - Hamois La Forme" (Régie Communale Autonome des Sports de Hamois, 083/21 67 26, www.hamois.be). 

    P1100790.JPG