Ciney - Page 3

  • Une navette sociale équipée pour les personnes à mobilité réduite financée par une trentaine de partenaires commerciaux

    DSC_0510.jpgLe CPAS de Ciney a inauguré en ce premier vendredi de juillet une nouvelle navette sociale équipée pour les personnes à mobilité réduite (PMR) en présence du bourgmestre Frédéric Deville, des agents du CPAS, de conseillers communaux et de l’action sociale et d’indépendants qui l’on financé.

    C'est une première à Ciney ! Celle-ci permettra de diversifier encore l'offre de services à la population. Ce véhicule a pu être financé grâce à une trentaine de partenaires commerciaux.

    DSC_0507.jpg

    DSC_0512.jpgPour Sévérine Goedert, présidente du CPAS : «  lors de la campagne électorale de 2018, l’engagement n°87 du groupe politique Intérêt Cinacien était la mise en place d’une nouvelle navette sociale. C’est avec une immense joie et une grande fierté que nous pouvons dire aujourd’hui, que via le CPAS, ce projet a été mené à bien en faveur des personnes ayant des difficultés physiques et/ou économiques. Nous vous présentons aujourd’hui la toute première navette adaptée aux personnes à mobilité réduite de l’entité cinacienne. Ce service permettra de faciliter l’accès aux soins de santé pour les personnes dites PMR mais aussi de permettre à nos citoyens éprouvant des difficultés médicales mais aussi de permettre à nos citoyens éprouvant des difficultés médicales ou sociales de garder des liens avec le monde qui l’entoure. Je tenais à remercier particulièrement ceux sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour, à savoir nos partenaires commerciaux nous ayant aidés à financer la navette réalisée par la société Idea Média. Merci à la coordinatrice du service de la navette sociale, Julie Verhagen qui aide au quotidien à la mise en pratique de ce nouveau projet. Mais aussi à nos 2 agents, Nathalie et Joëlle, conductrices de la navette. Merci à vous tous qui faites vivre ce superbe outil au bénéfice de nos concitoyens."

    DSC_0523.jpg

    DSC_0521.jpgVanessa Freson, directrice générale du CPAS a remercié Séverine Goedert, présidente du CPAS, pour ce projet rondement mené ; « Merci à tout le personnel du CPAS et aux conseillers de l'action sociale pour leur travail dans l'ombre au profit des personnes précarisées. Merci à tous les sponsors qui ont rendu ce projet possible : Carrosserie Debuisson, le Prado, Alexandre Taffarel, Dépannage Pirlot, le Mont-Blanc cinacien, Optique Ifergan, Rossion Bois, ets Nutal, One Tech, Café Chorty, Bijouterie Toussaint & Jadot, Bureau d'assurance Davin, la Toto qui roule, Sans chichi, ets Dardenne, Promaco, Piragri, Menuiserie Pirlot, Toiture Valange, Laurent Marchal, la boucherie du Centre, Ludo Pneu, DMS, Costa nettoyage, les Gourmand'dinent, BOP mon artisan, Chez Simone, Malherbe Willem, Tom & Co Ciney, Botanica, Ferronerie Cinacienne, entreprise Debry et Achêne recyclage. »

    DSC_0522.jpg

    Pour voir les 17 photos que j’ai prises vendredi en fin de journée, cliquez sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/navette-sociale/

  • Vivant, lancement d’une nouvelle saison culturelle cinacienne tout en couleurs !

    A la différence de sa voisine dinantaise, l’équipe du Centre Culturel de Ciney avait préféré inviter son fidèle public à le rejoindre au théâtre communal afin d’y présenter les grandes lignes de la saison 2020-2021, intitulée « Vivant » (dont les lettres sont de couleur différente).

    DSC_0478.jpg

    Seule condition, il fallait réserver et ensuite, sur place, placer le public (masqué) comme si on était au cinéma. En conséquence, le début de la présentation a été retardé de près de 20 minutes.

    DSC_0481.jpg

    DSC_0483.jpgDès que les lumières se sont éteintes, Valérie Bodart, directrice du Centre Culturel, a autorisé le public à se démasquer, les règles de distanciation sociale étant respectées ! Elle était accompagnée sur scène de Christophe Challe et Pauline Decorte.

    En absence de Bernard Franco, président du Centre Culturel, Valérie Bodart a expliqué le pourquoi du titre coloré de la saison : « il fallait tout mettre en couleurs, comme les fenêtres du bâtiment, mais, malheureusement, la pluie s’est pointée aujourd’hui ! ».

    En début de présentation, on a eu droit à revivre toute l’histoire de la construction du théâtre communal. Voici maintenant les grandes lignes de la saison (pour tous les détails, il suffit de surfer sur https://centreculturel.ciney.be):

    • Les stages et ateliers créatifs débutent la semaine prochaine, ils sont pratiquement complets

    DSC_0487.jpg

    • Les ateliers reprennent en septembre

    DSC_0489.jpg

    • Les thés dansants sont supprimés jusqu’en décembre mais l’activité n’est pas abandonnée
    • Si le 30e festival du théâtre wallon est supprimé et reporté en 2021 (impossible pour les troupes amateurs de préparer leurs pièces et moyenne d’âge élevée des spectateurs), 4 rendez-vous mensuels ont programmés en 2021. Pour rappel, le 20e festival avait été perturbé par la tempête !
    • 9 expositions sont programmées dont la première « la guerre 40-45 dans l’entité de Ciney » se déroulera du 20 juillet au 3 octobre

    DSC_0490.jpg

    • Toutes les salles du Centre Culturel sont à nouveau utilisées par les 105 associations adhérentes
    • 4 rendez-vous dominicaux Cinemoi, un ciné-croissant à partir de 3 ou 6 ans, le premier « loups tendres et loufoques » se déroulant le 11 octobre

    DSC_0496.jpg

    • Toute une série de rendez-vous du mercredis soir CineyCinéma, les films étant toujours en version originale sous titrée. Première soirée, exceptionnellement un vendredi, le 4 septembre avec « la mauvaise herbe », en avant première.

    DSC_0497.jpg

    • 12 spectacles, théâtre & divers auxquels sont ajoutés les 4 spectacles supprimés à cause du confinement (les tickets délivrés la saison dernière restant valables). La saison commence le mercredi 30 septembre avec « Frédéric » où le comédien est seul avec son piano et ses rêves assouvis. Comme pour chaque saison, 3 abonnement sont possibles : l’abonnement A des 12 spectacles, l’abonnement B de8 des 12 spectacles et un abonnement jeune de – 26 ans de 4 spectacles au choix. Les tarifs sont moins chers pour les seniors et les – de 26 ans. Pour tout renseignement complémentaire, rendez-vous au 1 de la place Roi Baudouin, ou par courriel au culture@ciney.be, ou encore le 083.21.65.65 par téléphone.

    DSC_0500.jpg

    Pour voir les 23 photos que j’ai prises mercredi soir (désolé, je ne pouvais rester jusqu’au bout !), il suffit de surfer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/vivant-saison-culturelle-ciney/

  • Fin de la limitation du nombre de passagers à bord des bus TEC

    Nouveau dossier de presse des TEC reçu hier (mais pas eu le temps de le mettre en ligne !). Bonne lecture !

    À partir de ce 1er juillet, il n’y aura plus de limitation du nombre de passagers à bord des véhicules TEC. Toutes les places assises et « debout » pourront être occupées. 

    Deux réflexes obligatoires

    Pour voyager en toute sérénité, les voyageurs sont priés de :

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • valider leur titre de transport. 

    Par ailleurs, la montée à bord des bus se fait toujours uniquement par l’arrière. 

    "Je veux saluer les efforts fournis par l'ensemble du personnel du TEC tout au long de ces difficiles derniers mois, qui ont permis l'accès aux déplacements à toute une série d'usagers qui en avaient besoin. J'engage par ailleurs chacun à respecter l'ensemble des consignes de base pour préserver la santé de toutes et tous", déclare le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

    Comment acheter un titre de transport

    La vente de titres de transport à bord est momentanément suspendue. Les voyageurs peuvent néanmoins acheter leur titre de transport via les canaux de vente suivants : 

    • L’E-SHOP, l’espace de vente en ligne disponible 7j/7 et 24h/24 ; 
    • Les SELF, les 202 automates de vente disponibles un peu partout en Wallonie, 7j/7 et 24h/24 ; 
    • Les ESPACES TEC, les guichets où seul le paiement par voie électronique est autorisé ;
    • Les POINTS TEC, les commerces de proximité (librairies, supérettes, pompes à essence, night-shops, etc.) qui proposent des tickets sans contact.

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses voyageurs de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

  • Expo sur les ruelles de Bouvignes du 1er juillet au 13 septembre

    Cet été, la Maison du patrimoine médiéval mosan met en valeur une série de photographies de Bouvignes des 19e et 20e siècles.

    La cité médiévale se dévoile sous un autre angle ! En complément de la visite de cette exposition, muni de votre smartphone, à l’aide de l’application izi-Travel, partez à la (re)découverte de Bouvignes et retrouvez les lieux de prise de vue de ces anciennes photos. Le circuit ne vous sera pas révélé en une fois, il vous faudra répondre à une série de questions afin d’accéder aux différentes étapes du parcours.

    Heures d’ouverture et renseignements sur les mesures de sécurité en vigueur via le site : www.mpmm.be. 

    La Maison du patrimoine médiéval mosan est située place du Bailliage, 16, à Bouvignes (Dinant). Infos: 

    082/22 36 16, info@mpmm.be

     

  • Un petit goût de vacances dans le dernier conseil communal de Hamois avant les vacances !

    Plus de transparence pour les conseillers, finances communales dans le vert et bonne nouvelle pour l’extension de l’école de Natoye et la liaison Hamois-Achet

    Lire la suite

  • Bye bye infotec.be, welcome letec.be

    Voici le dernier communiqué du TEC, reçu ce matin, bonne lecture !

    Ce lundi 29 juin, le TEC lance son nouveau site officiel letec.be, développé dans le cadre du programme GO DIGITAL visant à proposer des solutions digitales et innovantes aux clients et au personnel du TEC.

    Les grandes nouveautés

    En plus de son nouveau design, le site du TEC présente de nouvelles fonctionnalités :

    • Un compte client unique pour le site, l’E-SHOP et prochainement l’application TEC avec, entre autres, une gestion personnalisée des favoris et des notifications ;
    • Un E-SHOP intégré pour une expérience client homogène ;
    • Des informations en temps réel afin de fournir aux clients un aperçu dynamique de l’état du réseau TEC ;
    • Une navigation simplifiée afin de faciliter l’accès au contenu et aux informations du TEC ; 
    • Une ergonomie mobile pour offrir une expérience de lecture et de navigation optimale pour les clients, et ce, quel que soit leur appareil (PC, tablettes, smartphones, etc.) ; 
    • Une procédure de recrutement en ligne qui permet aux demandeurs d'emploi de postuler aux offres du TEC de manière rapide et simplifiée.

    "Le TEC prend le train de la digitalisation et avance maintenant à grands pas vers toujours plus de services de qualité aux voyageurs", se réjouit le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

    Une seule entreprise : le TEC

    Depuis la fusion des 6 entités le 1er janvier 2019, il n’est plus question de "Groupe TEC", "des TEC" ni même de "la TEC", mais bien d’une seule et même entreprise : le TEC.

    Le lancement du nouveau site letec.be est l’occasion de repositionner et de moderniser la marque TEC tout en matérialisant cette fusion auprès des usagers.

    Un message porté par des artistes wallons

    Le TEC a fait appel à des artistes wallons pour assurer le lancement de son nouveau site et porter ainsi ce message de simplification et de modernisation.

    Le rappeur liégeois Venlo a composé la bande son du clip vidéo. Les artistes liégeois Doud et Noir Artist et l’artiste namuroise Salomé Gauthier ont quant à eux habillé entièrement 9 bus qui sillonnent à partir d’aujourd’hui les routes wallonnes. 

    Diffusée à la télévision, à la radio, sur les réseaux sociaux, sur les véhicules et autres canaux digitaux du TEC, cette campagne de communication inédite a un message clair : c’est plus simple, c’est letec.be.

  • Des stickers pour voiture distribués cet après-midi sur le parking du Centre Culturel de Ciney

    DSC_0384.jpgAprès la pose récente de 6 banderoles, placées sur les panneaux d’affichage le long des routes aux entrées de la ville de Ciney, une opération 300 autocollants pour voiture « Soutenons le commerce cinacien » s’est déroulée en ce dernier vendredi de juin à partir de 15h (elle dure jusqu’à 20h) sur le parking Roi Baudoin du Centre Culturel de Ciney.

    DSC_0385.jpg

    DSC_0391.jpgTout était bien indiqué pour le mouvement des véhicules afin de ne pas se croiser. Dès 15h, le bourgmestre Frédéric Deville et la première échevine Anne Pirson était au fur et au moulin pour apposer les autocollants au dos des vitres des véhicules, aidés par quelques bénévoles. Si les premiers sont bien arrivés à 15h, ce n’était pas la foule ensuite, à l’heure de sortie des écoles, les citoyens étaient plus nombreux à ce que des autocollants soient apposés sur les véhicules. Seule crainte des autorités communales, la venue d’un orage qui risque de faire fuir les gens !

    DSC_0398.jpg

    Pour découvrir 17 photos que j’ai prises cet après-midi, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/sicker-buy-in-ciney/

  • Inauguration du Pont Palladien, la nouveauté de la saison au Domaine provincial de Chevetogne

    DSC_0354.jpgC’est en présence de la ministre wallonne en charge du tourisme, Valérie de Bue, du député-président de la province de Namur, Jean-Marc Van Espen, de son collègue Amaury Gérard, de Bruno Belvaux, directeur du domaine et de son équipe, de la cellule des cours d’eau du Service Technique Provincial et des représentants des entreprises namuroises Stabilame, Colleau, Halloy, Eecocur et Gibbidy que s’est déroulée, en ce dernier vendredi de juin, l’inauguration du nouveau Palladien et de ses abords paysagers.

    DSC_0370.jpgJean-Marc Van Espen a rappelé l’histoire de ce projet : « l’idée de remplacer l’ancienne passerelle devenue obsolète à la sortie du 2e plan d’eau s’est imposée en mai 2018 lorsque l’équipe préparait le programme des 50 ans du domaine provincial. Héritage d’aménagements peu enclins à la diversité, la passerelle était constituée d’un déversoir, d’une digue de terre et d’un chenal en béton qui ne privilégiaient pas l’aspect paysager !

    DSC_0364.jpgDésormais, c’est maintenant un pont de style palladien qui trône fièrement entre les 2 bassins. Fait de bois, de tronçons et d’un toit végétal, il fait écho à André Palladio, un architecte de la Renaissance. Des panneaux didactiques et un Centre d’interprétation de la pluie (qui s’est invitée en fin d’inauguration, un signe du destin !) seront également prévus sous cet abri permettant aux visiteurs de contempler et de mesurer toute l’importance du bouillonnement de l’eau.

    20200526_071138.jpg

    DSC_0366.jpgL’ancien canal est remplacé par des cascatelles de pierres où s’écoule l’eau du bassin en amont. Une passe à poissons (ils étaient bien visibles du pont à voiture plus bas) a été installée permettant à la vie rivulaire de reprendre ses droits et aux poissons de remonter le passage. D’ici novembre, des arbres vont également être plantés tout au long de la cascade (comme l’a déclaré Laurent Crépin à la ministre, on pourra y pratiquer l’inter saisonnalité avec un grand nombre d’arbustes à feuilles automnales de toutes les couleurs).

    DSC_0374.jpg

    N’oublions pas que ce pont permet un accès aux PMR et de réaliser une boucle en toute sécurité de 4 km. Le montant total du projet s’élèves à 300.000 euros subsidiés à 80 % du CGT. »

    Quelques chiffres sur le domaine et sa philosophie

    La stratégie du Domaine repose, depuis quelques années, sur un tourisme nature, en témoigne, la nouvelle zone humide en cours de réalisation. Pendant le confinement, les jardiniers du Domaine ont continué à entretenir le par cet les travaux d’aménagement des travaux de la zone humide ont pu être accélérés. Depuis le 8 juin, le Domaine a été rouvert au public et de plus en plus d’activités seront à nouveau accessibles. Malheureusement, pour l’ouverture de la piscine, il faudra un peu attendre !

    DSC_0359.jpg

    69 communes ont une convention avec le Domaine provincial pour la vente des vignettes. 80.000 nuitées sont enregistrées annuellement pour les 376 lits à l’intérieur du par cet 200.00 pour le caravaning.

    DSC_0371.jpgPour Valérie de Bue, « vous êtes les précurseurs du tourisme de demain ! C’est une belle réalisation ! J’ignorais que le Domaine était une entreprise de plus de 70 personnes et suis très heureuse de l’évolution positive du parc. Comme nous le souhaitons à la Région wallonne, nous devons préparer le tourisme de demain, un tourisme durable. Notre campagne de promotion « changez d’air » nous a démontré que cette crise soit une opportunité pour le tourisme wallon ! Notre campagne « visite Wallonia » que l’on peut retrouver sur wallonia.be qui évoluera en fonction de tous les acteurs de tourisme devrait booster le tourisme wallon ! »

    DSC_0380.jpg

    Pour voir les 30 photos que j’ai prises (dont 3 de Laurent Crépin, merci) ce vendredi 26 juin au domaine provincial de Chevetogne, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/inauguration-pont-palladien/