Ciney - Page 5

  • Tourisme insolite à Dinant: un parcours adapté à la Maison de la Pataphonie à partir du 1er juillet

    Après trois mois de fermeture, la Maison de la Pataphonie ouvrira à nouveaux ses portes au public dès le 1er juillet, avec un parcours adapté pour respecter la sécurité de tous.

    Les frontières de Pataphonie s’ouvrent cet été à Dinant pour une musicale contamination au pays des sons. Il sera proposé aux visiteurs un voyage adapté, sous la forme d’une exposition contée et vivante, mise en musique par le guide Pataphon et ses étranges instruments.

    Pour préserver la santé de tous, les voyages seront limités à 6 curieux. Les horaires seront adaptés afin d’organiser trois voyages sur la journée (au lieu de deux habituellement) à un prix attractif (3 €). Et pour préserver la santé des instruments, il sera demandé aux voyageurs de n’utiliser que leurs yeux et leurs oreilles…

    Il est indispensable de réserver sa visite au préalable par téléphone au 082/21.39.39 ou par email via info@ccrd.be.

    PATAPHONIE - Laura Le Guen .jpg

    Informations pratiques

    • Ouvert tout l'été à partir du 1er juillet 2020: du lundi au dimanche (fermé le samedi)
    • Voyages à 13h30, 15h et 16h30
    • Durée: 1h
    • Prix: 3 € par participant
    • A partir de 5 ans
    • Maximum 6 personnes par voyage
    • Adresse: rue en Rhée 51, 5500 Dinant
    • Sur réservation: 082/21.39.39 – info@ccrd.be (bureaux ouverts du lundi au vendredi)
    • Plus d’infos sur www.pataphonie.be

    A propos de la Maison de la Pataphonie

    Créée en 1991 et sise dans l’une des plus vieilles maisons de Dinant (XVe et XVIe siècle), la Maison de la Pataphonie est un espace d’évasion sonore insolite, où tout objet du quotidien devient instrument de musique.

  • Gregorio Clavello est content de revoir ses clients depuis ce vendredi au Gré des Saisons à Achet

    Au début de la crise liée au Covid-19, Gregorio Clavello comme la plupart des chefs de cuisine, ne savait pas quoi faire : fallait-il commencer à cuisiner en version traiteur, fallait-il en profiter pour transformer, … Finalement, comme il a la chance d’être propriétaire de son restaurant, il a débuté les menus traiteurs début mai, date marquant les 6 ans de sa venue à Achet, la fête des mères a suivi, et d’autres week-ends jusqu’au moment de la décision fédérale de réouverture de l’Horeca. Gregorio était très content de revoir ses clients au moment de la prise des boîtes de repas (avec une fiche technique pour bien dresser la table) et de partager quelques moments avec eux sur le pas de sa porte.

    DSC_0206.jpg

    En participant le 6 juin à Enjoy the Pleasure, en mode traiteur à domicile pour un menu à 12 mains, il a pu revoir ses confrères et partager tout son vécu durant la crise (dur, dur de passer devant sa cuisine quand le resto est fermé !) ainsi que leurs espérances pour la suite.

    Ce qui s’est passé le 6 juin et le resto en mode traiteur l’a sauvé : « je me sens aussi fort qu’avant ! Heureusement, je suis chez moi ! En version traiteur, la TVA est de 6 % et jusqu’en décembre, la partie restauration, hors boissons alcoolisées est aussi à 6 % ! Plutôt que de partir en vacances, les gens iront au resto ! Complet, je peux faire 27 à 28 couverts. A partir de ce vendredi, j’accepte au maximum 18 couverts, situation identique avant mon agrandissement. Je n’avais pas envie de mettre du plexiglas pour garder l’esprit convivial qui a toujours été ma devise ! Je suis complet pour les 2 prochains week-ends, je suis donc rassuré ! »

    DSC_0288.jpg

    Du point de vue pratique, comme le resto dispose d’un sas naturel, il faudra attendre pour y entrer. Plus de vestiaires, les cartes de menus plastifiées, horaires adaptés pour les lunchs et tout à la disposition des clients pour les toilettes et sans aucun doute un peu plus de temps pour servir, voilà les nouvelles dispositions pour aller manger au Gré des Saisons, fermé depuis 3 mois !

    103706769_601655197148285_1116115111901165557_n.jpg

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore le resto Au Gré des Saisons, situé au 70 de la rue d’Achet à Achet, il est ouvert du mardi au vendredi midi et soir, le samedi soir et le dimanche midi. Pour les réservations, le 083.65.75.65 ou info@augredessaisons.net. Vous pouvez aussi surfer sur www.augredessaisons.net pour connaître les menus actuels.

  • Subside de 150.000 euros à l'ADL de Dinant pour mettre sur pied des mesures de relance

    Communiqué de presse reçu à l'instant de la ville de Dinant. Bonne lecture !

    Le collège communal vient de décider d’allouer un subside de 150.000 euros, en plus des 25.000 euros déjà consacrés via l’action levier « Boncado » (https://www.boncado.be/fr/ville-de-dinant.htm), à l’Agence de Développement Local afin de mettre sur pied de nouvelles mesures de relance suite à la crise du covid-19. Ce subside à l’ADL permet d’envisager d’élargir le panel des actions (aides de relance directes, actions de promotion, etc.).

    Dans le cadre de ce nouveau budget, le collège vient ainsi de dégager une première action concrète, parfaitement complémentaire avec l’action Boncado,. Un montant oscillant entre 30 et 50 euros (à définir) sera alloué à chaque citoyen dinantais qui pourra attester d’une perte de revenus liée à la crise du coronavirus, à dépenser dans les secteurs d’activité dinantais directement touchés par la crise du coronavirus. L’action vise un double objectif : augmenter ponctuellement le pouvoir d’achat des personnes directement touchées dans leur portefeuille par la crise et venir en aide aux secteurs (commerces, entreprises diverses,…) eux aussi impactés, où ces chèques pourront être dépensés.

    Le collège continuera à opter pour des mesures justes et équitables qui toucheront le plus précisément possible les citoyens impactés financièrement par cette crise.  Il est à noter que les commerçants, qui figurent parmi les plus affectés, pourront être doublement bénéficiaires : en tant que citoyen consommateur mais également en tant qu’entrepreneur.

    Le collège continuera à opter pour des actions leviers, comme recommandé ces derniers jours par différents économistes.

    Cette décision d’octroyer un subside supplémentaire de 150.000 euros intervient à la lumière des résultats du compte 2019, après une évaluation plus précise de l’impact du coronavirus sur les différents secteurs, désormais possible avec la fin du confinement, et suite aux discussions relatives à la modification budgétaire qui sera soumise à l’approbation du Conseil communal en juillet.

     

    Par ailleurs, le collège soumettra à l’approbation du Conseil communal du 22 juin les mesures d’allègement fiscal suivantes pour un montant total équivalent à 140.000 euros:

    -        Suppression de :

    o   la taxe sur les « Enseignes et publicités assimilées »

    o   la taxe sur les « Débits de boisson »

    -        Réduction proportionnelle à la période de fermeture forcée par rapport à la période d’exploitation autorisée de :

    o   La taxe sur la mise à l’eau d’embarcations

    o   La taxe sur les terrains de camping

    o   La taxe sur les séjours (notamment les gîtes)

    -        Non-établissement du règlement redevance « Droits de quai »

    Enfin, le collège a pris la décision d’autoriser les extensions de terrasses, à octroyer à chaque établissement après analyse de chaque dossier par le collège. L’objectif est que chaque établissement puisse exploiter un nombre de tables et chaises le plus proche possible de celui utilisé en temps normal.

  • Près d’un million d’euros d’investissements pour la relance commerciale à Ciney depuis 2009

    Le commerce local n’a pas dit son dernier mot !

    Lire la suite

  • 20e Jason Day, en mode adapté, organisé par le SRJ de Schaltin en mémoire de Jason, décédé accidentellement

    Depuis 20 ans, c’est désormais une tradition, chaque premier mercredi de juin (sauf exception cette année, c’est le deuxième !), le S.R.J. de Schaltin organise dans sa propriété le Jason Day. 

    DSC_0311.jpg

    Cette journée, axée principalement sur le fair-play et la bonne humeur, est l’occasion d’avoir une pensée pour Jason, ce garçon de 8 ans décédé accidentellement le 6 juin 2000 alors qu’il pratiquait son sport favori, le football en ne rêvant que de la coupe d’Europe de football qui allait débuter deux jours plus tard !

    DSC_0316.jpgAu vu des mesures sanitaires actuelles, le tournoi de football traditionnel entre les équipes du SRJ et des équipes extérieures ne pouvait avoir lieu. Cet événement a donc été adapté et s’est déroulé sous la forme d’une journée sportive rassemblant les bénéficiaires et les membres du personnel des différents services du SRJ : rassembler la communauté Foyers pour Jeunes et Adultes autour d’un but commun à savoir réaliser un challenge « Confinés mais toujours actifs ! ».

    DSC_0292.jpg

    Comme à chaque fois, un souvenir a été remis aux jeunes et aux membres du personnel. Il s’agissait cette année d’un t-shirt. Les jeunes ont été répartis en 6 groupes (Galopins 1 & 2, Aspirants, Juniors, Escal’Ado 1 & 2) accompagnés par leurs éducateurs pour suivre différents ateliers et, comme dans l’école des fans, tous ont été récompensés !

    DSC_0296.jpg

    DSC_0313.jpgPour Jean-Marie Paggen, directeur du S.R.J. de Schaltin, s’adressant aux parents de Jason, aux jeunes : « samedi, il y a 20 ans que Jason, notre petit Spirou, nous quittait. Depuis, il a 8 ans pour toujours ! Son papa nous a dit alors : c’est la facilité ! Comme chaque année, il fait beau lors de notre Jason Day. Alors que la pluie devait venir l’après-midi, elle a arrivée en matinée, merci à Jason de nous avoir protégé de là-haut ! Voilà 3 mois que nous sommes confinés et, bonne nouvelle, nous sommes tous négatifs ! Nous avons réuni aujourd’hui, nos 3 activités de juin : Foy-Notre-Dame, le Jason Day et la journée des jeunes. Merci à tout le personnel pour avoir fait leur travail, notamment de nettoyage. Demain ne sera plus jamais comme avant ! »

    Après les discours, le papa de Jason, Mr Kiss et sa maman ont été arroser le chêne planté en 2001 lors de la 1ère édition du Jason Day.

    DSC_0302.jpg

    Pour les 27 photos que j’ai prises avant et pendant la partie officielle, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/jason-day-2020/

  • trois fermes collaboratives wallonnes ont décidé de lancer un appel commun à de nouveaux porteurs de projets

    Les Jardins d'Artel à Rhisnes, la Ferme de Froidefontaine de Havelange et Perma-Projects à Achet et Waterloo s'associent !

    Lire la suite

  • De Somal à Nettinne par le sentier d’art de Somme-Leuze

    sentierdartsomme29u.jpgA faire à pied ou à vélo tout terrain (mais attention, quelques forts pourcentages sont à négocier dans les bois !) que nous avons découvert, bien évidemment à pied, en deux fois (départ du château de Somal et de la salle de Nettinne) pour tout découvrir tranquillement.

     

    sentierdartsomme27j.jpg

    Il est également possible de suivre la boucle de Somal, longue de 7,2 km qui permet de découvrir l’œuvre n°27, « Irun fruit », située en le château de Ramezée et la Foulerie ainsi que l’œuvre n°28, « 6 portes essentielles » à Vieille Leuze. La deuxième boucle, longue de 15,5 km permet de découvrir l’œuvre n°29, « Nids » à Heure, l’œuvre n°30, « l’artbri cubique », l’œuvre n°31, « bourgeons » sur le Tige de Sinsin et l’œuvre n°32, « into the open » à la sortie de Nettinne.

    sentierdartsomme26d.jpg

    Dans le sens du fléchage du sentier d’art, nous venons de celui de Havelange, en découvrant, dans une belle descente dans les bois, l’œuvre n°27, « Irun fruit », petit passage au bas de la Foulerie pour se diriger vers Somal.

    DSC_0678 copie.jpg

    Attention, au château de Somal, la flèche sentier d’art est cachée, il faut descendre.

    Arrivée à Vieille-Leuze, pour découvrir l’œuvre n°28, « 6 portes essentielles", 4,5 km plus loin que l’œuvre 27.

    sentierdartsomme28b.jpg

    On arrive à Heure, et il suffit de suivre la rivière d’Heure, et on découvre l’œuvre n°29, « Nids » à Heure, 5,4 km plus loin.

    sentierdartsomme29c.jpg

    Quelques centaines de mètres plus loin, petit détour dans le centre du village pour voir un écureuil géant.

    sentierdartsomme29g.jpg

    Retour rue du Stipy pour suivre le fléchage. Attention, ça monte, surtout dans le bois.

    sentierdartsomme29p.jpg

    Sur le Tige, on peut découvrir le panorama du village d’Heure, direction le Pré Gourmand, on descend puis on remonte (ça grimpe !) pour découvrir un abri, l’œuvre n°30, « l’artbri cubique » située dans le bois d’Heure 3 km plus loin où il est possible de se reposer pour quelques heures (bien suivre les instructions indiquées).

    sentierdartsomme30g7.jpg

    Toujours dans les bois, on se dirige vers l’œuvre n°31, « bourgeons », 2,8 km plus loin pour ensuite redescendre vers le village de Sinsin que l’on quitte très vite pour prendre un petit sentier qui rejoint la grotte de Nettinne.

    sentierdartsomme31a.jpg

    Petit passage le plus dangereux, puisqu’il faut marcher le long de la Nationale 929 pour entrer dans Nettinne par un petit chemin. Rencontre insolite !

    sentierdartsomme31l.jpg

    Passage devant l’église du village pour monter en direction du Champ du Bois, que l’on quitte bien vite pour découvrir l’œuvre n°32, « into the open », 6,1 km plus loin.

    sentierdartsomme32a.jpg

    Ensuite, soit on reprend la direction de Champ du Bois pour suivre le sentier d’art de Ciney, soit on se dirige vers Moressée ou vers Heure pour rentrer.

    sentierdartsomme32e.jpg

    En cliquant sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/sentier-d-art-somme-leuze/ vous découvrirez, dans le sens du sentier d’art de Somme-Leuze, 97 photos prises en deux découvertes du sentier.

  • Enjoy the Pleasure est venu à domicile pour un menu à 12 mains

    La crise du Covid-19 n’a pas permis à Roland Swinnen, de RS Events et à son équipe, d’organiser lors du week-end prolongé de la Pentecôte, la 5e édition d’Enjoy the Pleasure à la Ferme d’Achêne. Comme beaucoup d’habitués de cet événement gastronomique cinacien regrettaient cette annulation, Roland Swinnen, a décidé d’organiser un événement innovant, à savoir qu’Enjoy the Pleasure puisse venir au domicile des gens en proposant un menu à 12 mains à emporter et, ainsi, de savourer une partie du menu proposé par des fidèles restaurateurs qui collaborent avec lui.

    DSC_0195.jpg

    On y a retrouvé 7 des 12 chefs présents l’an dernier pour la 4e édition et 3 fidèles des fidèles présents depuis le début (Régis, Grégorio et Olivier) : David Coisman de CCnomie à Falmignoul et Olivier Bruckner du Moma à Annevoie pour les entrées froides, Grégorio Clavello, Au Gré des Saisons à Achet et Grégory Dehert, Au Goût de la Passion de Fernelmont ainsi que Régis Alexandre du Concept Gourmand à Ciney pour les plats chauds, Damien Avalosse, maître affineur à la Ferme d’Erpent pour l’assiette de fromages et Frédéric Rolland de la boulangerie Rolland-Warnon à Hamois pour le dessert.

    DSC_0203.jpg

    Comme la date de l’événement se situait à la veille de la réouverture de l’Horeca, les chefs présents ont ainsi pu discuter entre eux de leur vécu sous confinement et de leur retour à la vie sous déconfinement !

    350 repas ont ainsi été réservés, nombre apprécié par l’organisateur ! Chacun recevait le timing pour l’enlèvement des plats (dans les respects de distanciation et d’hygiène) sur le parking de la Ferme d’Achêne où un parcours était obligatoire à suivre (avec son bac pliant) : chaque chef servait dans sa tonnelle et des consignes de réchauffer les plats chauds étaient communiquées. Ce petit parcours permettait également de discuter un peu avec chaque chef du plat réalisé et des conditions de vie qu’il avait vécues ces derniers mois.

    Pour ceux que cela intéresse, voici les détails du menu proposé:

    DSC_0196.jpg

    DSC_0209.jpgVichyssoise de choux fleur, huile de persil, perle du Berry et crevettes grises
    David Coisman de CCnomie à Falmignoul
    ~

     

     

    DSC_0197.jpg

    DSC_0210.jpgRoulade de boeuf aux arômes truffe et fines herbes, parmesan
    Olivier Bruckner du Moma à Annevoie

    ~

     

     

    DSC_0198.jpg

    DSC_0211.jpgRavioles de volaille et scampis façon thaï

    Grégorio Clavello, Au Gré des Saisons à Achet et Grégory Dehert, Au Goût de la Passion de Fernelmont
    ~

    DSC_0199.jpg

    DSC_0213.jpgPoitrine de porcelet confite 48h et sa croquette de pied de porc, purée de pdt façon paëlla, jus de veau monté à l'huile d'olive et safran 
    Régis Alexandre du Concept Gourmand à Ciney
    ~

     

    DSC_0200.jpg

    DSC_0214.jpgAssiette de fromage des produits fermiers de la Petite Ferme
    Damien Avalosse de la Petite Ferme, maître affineur à la Ferme d’Erpent

    ~

    DSC_0201.jpg

    DSC_0215.jpgLe fraisier de Mimie : feuilletage caramélisé, crème légère vanille, fraises de Mimie en deux textures
    Frédéric Rolland de la boulangerie Rolland-Warnon à Hamois

    Si les directives fédérales ou wallonnes le permettent, Enjoy the Pleasure pourrait se dérouler le week-end des 3 et 4 octobre prochains, autrement, la Ferme d’Achêne ouvriraient ses portes les 21, 22 et 23 mai 2021 pour la 6e édition d’Enjoy. Plus d’infos pour le rendez-vous des 3 et 4 octobre, surfez sur www.enjoythepleasure.be.