Ciney - Page 8

  • Un premier 21 juillet placé sous l’ère Covid-19, mais avec la traditionnelle réception au Centre Culturel servie par le Franc Thour

    DSC_0032.jpgC’est en présence des membres du Collège et du conseil communal et de l’Action Sociale, du chef de corps et des représentants de l’UTB de Peutie, de ceux du Corps de Police et des Pompiers ainsi que des associations patriotiques que s’est déroulé la cérémonie de la célébration de la fête nationale devant le monument aux morts à Ciney, face à la Collégiale. Il faut souligner que quasi toutes les personnes présentes étaient masquées !

    DSC_0033.jpgLa partie musicale était assurée par Pop Music by Ciney, dont les musiciens respectaient la distanciation sociale. Deux gerbes ont été déposées par le bourgmestre et le chef de corps de l'UTB de Peutie.

    DSC_0045.jpg

    DSC_0038.jpgPour Frédéric Deville, bourgmestre, qui espérait que son 2e discours du 21 juillet soit dans la continuité de son premier où il était très optimiste en évoquant la chanson « Aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie » : « j’étais jeune et insouciant ! C’était l’année dernière, c’était un autre monde ! Je pensais que j’allais vous annoncer de belles festivités à l’ombre de la Collégiale. Cette année, je vous propose de l’appeler optimisme débordant. Nous ne pouvions pas savoir que de nouveaux mots feraient leur apparition : masques buccaux, confinement, déconfinement, épidémiologiste, infectiologue, gestes barrières et le pire, distanciation sociale. Nous ne savions pas que la ville de Ciney serait quasi déserte comme lors de la soirée de la tempête de juillet 2010. Si vous connaissez l’histoire de la Belgique, vous avez ce que signifie la date du 21 juillet. Comme vous connaissez l’histoire du premier semestre 2020 que nous avons vécu ensemble au fil des annonces du Conseil National de Sécurité, des conférences de presse de Sophie Wilmès et, pour moi, des circulaires officielles qui s’accumulent dans mon bureau depuis 4 mois.

    DSC_0041.jpgPendant tout ce temps, nous avons essayé, avec le Collège communal, de mettre en place un maximum d’actions pour aider les Cinaciens : appels téléphoniques aux personnes âgées, distribution de masques au personnel médical et au grand public, administration communale accessible, distribution de cadeaux lors de la fête des mères, soutien à nos commerçants locaux, …

    Au début de ma prise en fonction en tant que bourgmestre, je m’étais juré de ne faire que des discours et interventions résolument optimistes mais que peut-on retirer de positif de ces 4 derniers mois : l’humanité est encore capable de se fédérer autour d’un combat commune, l’attitude positive de l’opposition cinacienne durant ces mois de crise, une multitude de gestes d’entraides ont vu le jour, … et, si nos ancêtres ont connu la ruée vers l’or, nos parents et grands-parents la ruée vers l’espace, nous avons connu la ruée vers le papier-toilette ! La crise nous a permis aussi de découvrir des nombreux experts ainsi que malheureusement, la délation et la critique exacerbée d’autre part car j’ai été effaré de voir les critiques infondées, méchantes et gratuites à l’égard des décisions prises. A ce titre, certains rares citoyens se sont investis d’une mission divine et son rapidement devenus ingénieurs ou experts, fins connaisseurs du virus, … et sont également expert des poubelles à puces, de la redynamisation du Centre Ville, … Certes, la liberté d’expression est un droit et elle doit le rester, mais ce droit doit être exercé avec le respect que l’ensemble des hommes et femmes politiques méritent.

    DSC_0054.jpgA la fin de son discours, le bourgmestre remercia toute une série de personnes, le personnel communal pour son travail durant la crise, le personnel médical et paramédical, les porte-drapeaux et membres des associations patriotiques, les musiciens de Pop Music by Ciney et les choristes de l’office religieux, le Franc Thour pour le verre de l’amitié au Centre Culturel ainsi que Christelle et Benoît pour la mise en place de la cérémonie. Vive la Belgique, vive le Roi et vive Ciney ! »

    Pour découvrir les 29 photos que j’ai prises devant le monument et lors de la réception au Centre Culturel, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/21-juillet-ciney-2020/

  • Expo sur la guerre 40-45 dans l’entité de Ciney jusqu’au 3 octobre

    115356614_5087609604622386_7190032360068537709_o.jpgRendez-vous incontournable des passionnés d’histoire : l’exposition patrimoniale annuelle revient au Centre Culturel de Ciney depuis ce lundi 20 juillet.

    Les commémorations n’ayant pu être célébrées comme il se doit, ce moment en salle d’exposition en sera encore plus précieux.

    Comment la seconde guerre mondiale a-t-elle été vécue à Ciney ou dans les villages de l’entité ? Cette exposition patrimoniale croise la Grande Histoire avec des documents et témoignages de la région de Ciney.
    Même si l’entité de Ciney a été relativement épargnée des bombardements et zones de combat pendant le conflit, la population n'a pas moins subi les pénibles conséquences inhérentes à la guerre.

    ExpoCharCiney.jpg

    La guerre y a laissé des traces comme ailleurs : morts, occupation, réquisitions, arrestations, déportations économiques, rationnement de nourriture, méfiance ou élans de solidarité...

    Cette exposition didactique propose une approche de la Guerre 40-45 partant du général au particulier (focus sur la région de Ciney), pour aborder et comprendre les faits d'armes dans l'entité et l'impact du conflit sur la vie quotidienne des gens.

    ExpoCharHappe.jpg

    Elle se veut particulièrement pédagogique afin de permettre à tous de mieux appréhender ce période marquante de l’histoire en ce compris les groupes scolaires.

    Vous y trouverez de nombreux documents d’époque, des témoignages, des mises en situation... n’hésitez pas à venir en famille.

    En partenariat avec l'Office du Tourisme de Ciney et la collaboration du Royal Cercle Historique de Ciney, le Musée de la Résistance en Condroz et la Maison de la Mémoire de Hamois.

    DSC_0057.jpg

    ExpoDefileAS.jpg

     

    DSC_0056.jpgEn cette période de vacances scolaires, elle est accessible de 9h à 12h et de 14h à 16h du lundi au vendredi. Elle sera fermée les jours fériés (sauf exceptionnellement ce 21 juillet et du 1er au 10 août. L’horaire habituel (jusque 17) sera rétabli dès le 1er septembre et une conférence, par Armand Spineux, se tiendra la vendredi 25 septembre à 15h au théâtre communal.

    En raison des précautions sanitaires évidentes, l'équipe du Centre Culturel vous demande de vous inscrire afin de respecter le principe dedistanciation (083 21 65 65 ) et de porter un masque pour entrer dans le bâtiment. L’entrée est gratuite !

    Pour découvrir quelques photos de l’expo, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/expo-ciney-guerre-40/

  • 10 ans après la tempête, la Tour de la Collégiale accueille 20 peintures de Pierrette de Vleeschauwer jusqu’au 5 août

    DSC_0023.jpgCe n’est la première fois que Pierrette de Vleeschauwer expose seule. Lors du vernissage qui s’est déroulé, à l’extérieur de la Tour de la Collégiale hier vendredi, elle a rappelé qu’elle a déjà exposé seule au Centre Culturel de Ciney en 2009. Afin de privilégier la distanciation sociale, ce vernissage s’est déroulé en plus petit comité et sur rendez-vous !

    Voici l’intégralité du discours de Laurence Daffe, échevine

    DSC_0025.jpgAvant d’aborder l’inauguration en tant que telle, je tiens à saluer la présence de mes collègues du collège : Mr le Bourgmestre, Me Anne Pirson, Mr Jean-Marc Gaspard, Mr Guy Milcamps (également Conseiller provincial), Madame la conseillère Annie Tournay et monsieur le conseiller Luc Fontaine,

    Je salue également la présence de la directrice du centre culturel (et de son équipe), de la presse, du Doyen Jerumanis, ainsi que des amis, admirateurs, fans de l’artiste.  Je salue évidemment aussi les personnes simplement curieuses de découvrir les œuvres de l’artiste que nous avons choisie pour inaugurer cet endroit que vous trouverez peut-être petit et modeste mais qui dit « petit et modeste » ne dit pas pour autant « incapable de grandes et belles choses ».

    DSC_0026.jpgPour l’illustrer, Je vous rappellerai combien ce lieu, la tour de la collégiale, est synonyme de grandes choses notamment en ce qui concerne sa longévité et sa robustesse, puisque cette tour est la partie la plus ancienne de la collégiale (bâtie, je vous le rappelle, au 11e siècle) et que ses murs ont résisté à la tempête du 14 juillet 2010.  Le mur (côté place fait 2m70 d’épaisseur). Selon les historiens, cette tour était à l’origine, un ouvrage de défense.

    Il n’est plus question aujourd’hui de parler de défense mais bien de rencontre, puisqu’à l’heure actuelle, la salle que nous allons inaugurer est essentiellement un lieu de réunions. Dans quelques minutes, elle sera aussi, et c’est la raison qui nous rassemble aujourd’hui, un lieu de culture.

    DSC_0027.jpgQuand il est question de culture à Ciney, inévitablement, il est d’abord question du fameux CENTRE CULTUREL. Et ce à juste titre !  En tant qu’échevine de la culture, je ne suis d’ailleurs jamais avare de compliments quand il s’agit de m’exprimer, que ce soit au sujet de l’équipe du centre culturel, de sa philosophie, de ses choix ou de ses réalisations.

    Mais au-delà du Centre Culturel, Ciney peut aussi être fière de sa Bibliothèque, de son Conservatoire, de l’antenne cinacienne de l’Académie des Beaux- Arts, ainsi que des diverses associations actives sur la Commune telles que le Cercle Historique ou encore l’Utan. Nous n’oublierons pas non plus, les acteurs privés (je pense par exemple au festival Résonance) que nous essayons de soutenir dans leurs diverses organisations.

    DSC_0030.jpgMalgré tout ce qui existe déjà, il est apparu assez rapidement, aux yeux du Collège, qu’il était possible et sans doute aussi nécessaire, d’apporter de nouvelles pièces à ce grand puzzle culturel que je viens de rappeler.  Parmi ces pièces, figurait une salle d’exposition ; une salle d’exposition ouverte aux nombreux artistes cinaciens, n’ayant que trop peu souvent l’occasion de dévoiler leurs œuvres au grand public. 

    Cette nouvelle salle d’expo, vous l’avez devant les yeux.   Personnellement, je la trouve superbe. En fait, elle rassemble tous ces délicats contrastes qui peuvent exister dans l’art : l’intimité d’une pièce dans l’immensité d’une tour, la chaleur du bois face au froid de la pierre, la luminosité des murs face à l’ombre des combles.

    Et pourtant. Et pourtant, outre ces contrastes, il règne aussi ici, un grand sentiment d’unité, d’équilibre, de sérénité je dirais même presque. De recueillement. Serait-ce l’influence du bâtiment voisin ou encore la bienveillance de Sauveur, Materne et Marie ?

    Quoi qu’il en soit, cette nouvelle salle d’expo « Dans la tour », se devait d’être inaugurée, non pas de manière royale, mais bien de manière. divine. 

    DSC_0028.jpg

    DSC_0040.jpgC’est la raison pour laquelle c’est Pierrette Devleeschauwer que nous accueillons pour la première exposition.  Je ne vais pas vous cacher que, si nous avons invité Pierrette, c’est parce qu’elle est divine mais aussi pour deux autres raisons.  La première : nous nous étions engagés à accueillir les œuvres de Pierrette à l’hôtel de ville, dans le cadre d’une collaboration avec le festival de Jazz de Dinant.  Ce même festival devait fêter en juillet, ses 20 ans d’existence par une décentralisation de quelques concerts à Ciney (en effet, il faut savoir que le festival de Jazz de Dinant est né… à Ciney).  Vous connaissez la suite Covid. 

    La seconde raison pour laquelle c’est avec Pierrette que nous avons choisi d’inaugurer la salle c’est évidemment pour la qualité de ses œuvres, mais l’œuvre qui a provoqué l’évidence pour nous, fut celle intitulée DECONFINEMENT. … cette œuvre tombait à pic. !

    DSC_0029.jpgSes couleurs chaudes traduisaient idéalement le réconfort, l’espoir ainsi que le bonheur d’une certaine liberté retrouvée. Il est temps à présent que je présente l’artiste. Je vais m’adresser à elle, ce qui rendra les choses plus conviviales. Cinacienne de cœur depuis plus de 25 ans, Pierrette, tu es autodidacte.  Le dessin a toujours été présent dans ta vie.  Jusqu’au jour où tu as découvert la sensualité de la peinture à l’huile. Et tu ne l’as plus lâchée.

    La création est pour toi, le moyen d’expression idéal pour inscrire tes émotions. Et Dieu sait s’il y en a !  Dans tes toiles, on retrouve principalement des femmes, dans leur élégante solitude, leur force et leurs regards transmetteurs de mystère…Des dames qui ont les traits durs aussi, parfois. Et des côtés farouches, récalcitrants, blessés, fuyants, inaccessibles.  Depuis peu, on y trouve aussi quelques hommes. Hommes virils aux traits fins, aux allures tendres.   Serait-ce que tu es en voie vers un apprivoisement ?  A titre personnel, Pierrette, tu le sais, je suis ton travail depuis que l’on se connait.  J’ai envie de te dire combien je suis très fière de t’accueillir ce soir.

    Je ne peux conclure mon discours, sans remercier le service travaux qui a rendu possible l’aménagement de cette salle d’expo, ainsi que le Doyen Jerumanis, sans la collaboration duquel le projet n’aurait pas pu voir le jour.

    DSC_0043.jpg

    En pratique

    L’expo est accessible du 17 juillet au 5 août, les samedis et mercredis de 14h à 17h et sur rendez-vous au 0497.60.27.52. Par contre, pour les pigeons amateurs d'art, il n'est pas nécessaire de prendre rendez-vous !

    DSC_0041.jpg

    DSC_0024.jpgComment réserver la Tour de la Collégiale ?

    Ainsi, c’est une nouvelle petite salle, initialement prévue pour des réunions, qui a été agencée par les ouvriers communaux, de manière à pouvoir accueillir des artistes désireux d’exposer leurs œuvres. Qu’ils soient artistes ou artisans, s’ils désirent exposer dans la Tour de la Collégiale, il suffit de contacter A-S Vandenabeele au 083/23.10.12.

    Pour découvrir 23 photos que j’ai prises lors du vernissage, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/expo-pierrette/

  • Elvire Burlet-Mignon a fêté pour la 3e fois ses 100 ans !

    DSC_0009.jpgChose assez rare lorsque l’on fête quelqu’un à l’occasion de son centenaire, la personne concernée n’est fêtée qu’une fois ! Mais, à cause de la crise du Covid-19, Elvire Burlet-Mignon a d’abord été fêtée en interne à la Séniorie d’Omalius le 16 juin, puis en présence d’une partie de sa famille et, enfin, ce 15 juillet en présence de Frédéric Deville, bourgmestre, accompagnés d’Anne Pirson et Jean-Marc Gaspard, échevins au lendemain d’une visite chez une autre centenaire au Centre Sainte-Thérèse.

    DSC_0012.jpg

    DSC_0012.jpgA la différence de la veille, une grande partie de la famille d’Elvire Burlet-Mignon dont ses 5 arrières petits enfants et 2 petits enfants étaient présents.

    Frédéric Deville a rappelé qu’actuellement, Ciney connaissait 6 centenaires (dont l’aînée âgée de 103 ans). Comme lors de la deuxième fête en présence de quelques membres de sa famille, Elvire Burlet-Mignon a lu la lettre qu’elle avait rédigée pour évoquer les grands moments de sa vie ! En tout cas, la centenaire a l’air de très bien se plaire à la Séniorie d’Omalius, où elle est présente depuis un peu moins d’un an !

    DSC_0017.jpg

    DSC_0018.jpgAvant la traditionnelle photo avec le personnel et la directrice, Marie-Thérèse a été fleurie par les autorités communales et a reçu un chèque cadeau de 200 euros à dépenser dans les commerces cinaciens.

    Pour ceux qui n’ont pas lu mon texte que j’ai posté le 19 juin (j’ai corrigé le prénom erroné de Salomé !) , il suffit de cliquer sur elvire-burlet-mignon-a-fete-ses-100-ans-en-mode-leger-deconf-305489.html 

    Pour voir et utiliser les 12 photos que j’ai prises ce mercredi, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/100-ans-burlet/

  • Fêtée pendant le confinement, le Collège cinacien a rendu visite à Marie-Thérèse Bogaert, centenaire !

    DSC_0003.jpg

    Lire la suite

  • Pierrette de Vleeschauwer expose dans la Tour de la Collégiale du 18 juillet au 5 août

    collégialetour.jpgUne nouvelle salle dans la Tour de la Collégiale !

    Pour de nombreuses personnes, la période de confinement a été propice à la concrétisation de rêves d’aménagements. C’est le cas également pour les membres du collège. Ainsi, c’est une nouvelle petite salle, initialement prévue pour des réunions, qui a été agencée par les ouvriers communaux, de manière à pouvoir accueillir des artistes désireux d’exposer leurs œuvres. Qu’ils soient artistes ou artisans, s’ils désirent exposer dans la Tour de la Collégiale, il suffit de contacter A-S Vandenabeele au 083/23.10.12.

     

    107322908_1652093828292817_161851807246633682_o.jpg

    Expo déconnfinement avec Pierrette de Vleeschauwer

    Pour inaugurer sa nouvelle salle d’expo "Dans la Tour", le Collège a choisi l’artiste peintre, Pierrette de Vleeschauwer. Cinacienne de cœur depuis plus de 25 ans, Pierrette de Vleeschauwer est autodidacte. Le dessin s’est toujours imposé dans sa vie. Jusqu’au jour où elle a découvert la sensualité de la peinture à l’huile. La création est pour Pierrette, le moyen d’expression idéal pour inscrire ses émotions. On retrouve principalement dans ses toiles, des femmes, dans leur élégante solitude, leur force et leurs regards transmetteurs de mystère, ... Sa toile "Déconfinement" qui est utilisée pour son invitation et les couleurs chaudes de ses œuvres traduisent idéalement le réconfort, l’espoir ainsi que le bonheur d’une liberté retrouvée.

    En pratique

    L’expo est accessible du 17 juillet au 5 août, les samedis et mercredis de 14h à 17h et sur rendez-vous au 0497.60.27.52. Le vernissage (sur rendez-vous via l’artiste afin de privilégier la distanciation sociale) se déroule le vendredi 17 juillet à 18h30.

  • Créashop-plus à Ciney: une aide de 6000 euros pour recréer des commerces au centre ville

    DSC_0117.jpgComme de nombreuses villes de taille similaire, Ciney ne fait malheureusement pas exception au phénomène d’augmentation du nombre de cellules commerciales vides dans son centre-ville. Face à ce constat et conscient de la complexité du phénomène, le Collège communal de Ciney tente de mettre en place des actions et projets variés. C’est pourquoi, il n’a pas hésité à répondre à l’appel à candidature Créashop-plus lancé en décembre 2019 par le Ministre l’Économie wallon. C’est donc avec une vive satisfaction que le Collège a appris que Ciney a été retenue parmi les villes dans lesquelles les futurs nouveaux commerçants pourront bénéficier du mécanisme de prime Créashop-plus.

    CREASHOP_VILLES_PLUS_Juin2020.jpg

    Comment obtenir cette aide ?

    Il s’agit d’une aide de 6.000€ accessible aux nouveaux commerçants des zones cibles. Pour l’obtenir, ils doivent constituer un dossier de candidature qui démontre la qualité de leur projet. Cette prime à l’installation doit représenter au maximum 60 % des dépenses d’aménagement du nouveau commerce.

    Un périmètre a dû toutefois être défini. La priorité du collège communal est de centrer les efforts sur notre cœur de ville à savoir la zone historiquement commerciale.  Il correspond au périmètre de protection défini précédemment par le collège pour y préserver la fonction commerçante au profit de la fonction logement.

    L’octroi de la prime au porteur de projet doit intervenir à l’issue d’un appel à candidatures qui sera prochainement organisé par la commune en collaboration avec son ADL. Cette appel fixera alors les conditions de participation et un jury local sera organisé afin de juger les candidatures. Les projets alors sélectionnés doivent être viables financièrement, démontrer un caractère original et de qualité et correspondre aux besoins identifiés pour le périmètre défini.

    Pour tout renseignement : Anne PIRSON – échevine du commerce - apirson@ciney.be – 0495 26 36 15

  • La ville de Ciney fêtera le 400e anniversaire de la naissance de Jean de la Fontaine en 2021 !

    Le 8 juillet 2021 est la date du 400e anniversaire de la naissance du grand poète français Jean de la Fontaine.  Connu principalement pour ses fables, dont la plupart font partie de la sagesse populaire, Jean de la Fontaine est l’auteur d’une oeuvre magistrale, source intarissable d’inspiration créatrice.  La Ville de Ciney a fait le choix d’exploiter les richesses du poète pour mobiliser ses acteurs culturels, associatifs et éducatifs autour d’un projet commun.  L’appel a été bien accueilli puisque tous les partenaires invités se sont montrés enthousiastes. Voici déjà une liste non exhaustive des activités envisagées, prétextes à de merveilleuses collaborations :

    maisonjeunesciney.jpg

    Conservatoire – Maison des jeunes

    Voisins au quotidien, les élèves et membres du Conservatoire et de la MJC se produiront sur scène dans la cour du Château Saint Roch, pour une Scène Ouverte commune le samedi 26 juin 2021.

    DSC_0071.jpg

    Conservatoire – Tourisme

    Une balade contée musicale animera le centre de Ciney dès le retour des beaux jours.

    Académie des Beaux-Arts

    L’Académie des Beaux-Arts proposera une participation intergénérationnelle à l’exposition qui se tiendra au Centre culturel. Les cours pluridisciplinaires enfants (6-14 ans) ainsi que les cours de Dessin et de Peinture, adultes et adolescents, présenteront les réalisations des élèves sur le thème des fables de La Fontaine. Une sélection sera établie au sein des cours avant l’exposition.

    Une conférence sur le thème « 400 ans d’illustrations des fables de Jean de La Fontaine », sera proposée début février 2021, par Marie-Claire Toussaint professeur d’Histoire de l’Art à l’Académie des Beaux-Arts de Namur-Ciney. Cette conférence dévoilera un florilège d’œuvres de grands artistes et d’anonymes ayant traité ce sujet : Gustave Doré, Jean-Baptiste Oudry, Gustave Moreau, Chagall, Franz Marc, Matisse, Picasso mais aussi des estampes japonaises etc. Elle se déroulera au Centre Culturel.

    Une exposition virtuelle en continu sur une page Facebook « Illustrations - Jean de la Fontaine 400 ans - Ciney » sur laquelle Madame Nathalie Henin, professeur de peinture et de cours pluridisciplinaires, postera un exercice ludique et artistique. Les créateurs amateurs ou confirmés y déposeront une photo de leurs réalisations durant une période donnée au cours de l’année 2021.

    DSC_0637.jpg

    Lors des « Fééries de Noël 2021 », décoration du Sapin de Noël Académie Beaux-arts, par des illustrations des Fables de La Fontaine réalisées par les élèves des ateliers de peinture de Madame Laurence Burvenich et Madame Mary-lore Lonneux.

    Ecoles

    Depuis 2 ans, les écoles cinaciennes, tous réseaux confondus, ont l’opportunité de répondre à des appels à projet communaux.  Le but est d’encourager les classes, d’une part à réfléchir sur certaines thématiques, d’autre part à produire un outil susceptible d’être partagé avec d’autres classes.

    Après l’énergie et la différence, c’est donc une thématique culturelle qui sera abordée avec l’exploitation d’une œuvre de Jean de la Fontaine.

    Comité des fêtes

    Les Jeux de la Vache du 21 juillet ne seront pas en reste et proposeront des jeux adaptés où corbeaux, renards, tortues, lièvres et autres animaux se donneront la réplique…ça promet ! 

    bibliothequeciney81.jpg

    Bibliothèque

    La bibliothèque a mis les petits plats dans les grands et proposera une grande diversité d’activités telles que :

    - Raconte-moi une histoire...ou deux ! : lecture d'albums pour les enfants de 3 à 6 ans, suivie d'un atelier manuel 

    - Atelier créatif d'écriture et de graphisme : pour ados dans le cadre des Jours Blancs

    - Soirée contée : pour ados et adultes, en soirée

    - Un rayon thématique Jean de la Fontaine' : durant toute l'année 2021, sélection de monographies, livres documentaires, albums illustrés pour enfants      et bandes dessinées. A emprunter, sans modération.

    - Lecture - conterie en maisons de repos 

    - Sculpture en origami : oeuvre collective réalisée à partir d'origami représentant des animaux présents dans les fables de Jean de la Fontaine. Divers ateliers seront organisés en partenariat avec le Centre Culturel de Ciney afin d’en rassembler le plus grand nombre.

    ADL

    L’agence de développement local organisera un concours dans les vitrines de la Ville

    DSC_0391.jpg

    Centre Culturel

    Le projet Jean de la Fontaine ne pourrait avoir lieu sans la précieuse collaboration du Centre Culturel qui accueillera différents partenaires dont il est question plus haut mais ajoutera aussi sa touche personnelle 

    - Exposition LE LIVRE FOU :  Bestiaire farfelu librement inspiré des fables de Jean de La Fontaine du 06 mars au 02 avril

    En partenariat avec la Bibliothèque de Ciney et l’AMO Le Cercle,  les élèves de  l’enseignement fondamental et associations de la région relèvent le défi de créer un livre fou : un livre créatif, original, qui sort du format standard.

    - Projection de courts-métrages

    Un moment familial pour partager des fabuleuses histoires, par le biais de courts métrages issus de la sélection « La fontaine fait son cinéma » et « Fables en délire ».

    - Exposition Jean de la Fontaine de juillet à septembre

    En étroite collaboration avec l’Office du tourisme, la traditionnelle exposition patrimoniale sera remplacée par une exposition autour de Jean de la Fontaine. Celle-ci abordera sa vie, son oeuvre et son principe des réflexions politiques, morales et philosophiques sous des récits simplistes.

    - Soirée de déclamations

    Un florilège de fables déclamées par des artistes issus de différentes écoles suite à un appel et projet. Avec l’appel de comédiens professionnels en clôture de soirée.

    Avec aussi,  le soutien du Domaine Provincial de Chevetogne