Vie économique

  • Créashop-plus à Ciney: une aide de 6000 euros pour recréer des commerces au centre ville

    DSC_0117.jpgComme de nombreuses villes de taille similaire, Ciney ne fait malheureusement pas exception au phénomène d’augmentation du nombre de cellules commerciales vides dans son centre-ville. Face à ce constat et conscient de la complexité du phénomène, le Collège communal de Ciney tente de mettre en place des actions et projets variés. C’est pourquoi, il n’a pas hésité à répondre à l’appel à candidature Créashop-plus lancé en décembre 2019 par le Ministre l’Économie wallon. C’est donc avec une vive satisfaction que le Collège a appris que Ciney a été retenue parmi les villes dans lesquelles les futurs nouveaux commerçants pourront bénéficier du mécanisme de prime Créashop-plus.

    CREASHOP_VILLES_PLUS_Juin2020.jpg

    Comment obtenir cette aide ?

    Il s’agit d’une aide de 6.000€ accessible aux nouveaux commerçants des zones cibles. Pour l’obtenir, ils doivent constituer un dossier de candidature qui démontre la qualité de leur projet. Cette prime à l’installation doit représenter au maximum 60 % des dépenses d’aménagement du nouveau commerce.

    Un périmètre a dû toutefois être défini. La priorité du collège communal est de centrer les efforts sur notre cœur de ville à savoir la zone historiquement commerciale.  Il correspond au périmètre de protection défini précédemment par le collège pour y préserver la fonction commerçante au profit de la fonction logement.

    L’octroi de la prime au porteur de projet doit intervenir à l’issue d’un appel à candidatures qui sera prochainement organisé par la commune en collaboration avec son ADL. Cette appel fixera alors les conditions de participation et un jury local sera organisé afin de juger les candidatures. Les projets alors sélectionnés doivent être viables financièrement, démontrer un caractère original et de qualité et correspondre aux besoins identifiés pour le périmètre défini.

    Pour tout renseignement : Anne PIRSON – échevine du commerce - apirson@ciney.be – 0495 26 36 15

  • Une navette sociale équipée pour les personnes à mobilité réduite financée par une trentaine de partenaires commerciaux

    DSC_0510.jpgLe CPAS de Ciney a inauguré en ce premier vendredi de juillet une nouvelle navette sociale équipée pour les personnes à mobilité réduite (PMR) en présence du bourgmestre Frédéric Deville, des agents du CPAS, de conseillers communaux et de l’action sociale et d’indépendants qui l’on financé.

    C'est une première à Ciney ! Celle-ci permettra de diversifier encore l'offre de services à la population. Ce véhicule a pu être financé grâce à une trentaine de partenaires commerciaux.

    DSC_0507.jpg

    DSC_0512.jpgPour Sévérine Goedert, présidente du CPAS : «  lors de la campagne électorale de 2018, l’engagement n°87 du groupe politique Intérêt Cinacien était la mise en place d’une nouvelle navette sociale. C’est avec une immense joie et une grande fierté que nous pouvons dire aujourd’hui, que via le CPAS, ce projet a été mené à bien en faveur des personnes ayant des difficultés physiques et/ou économiques. Nous vous présentons aujourd’hui la toute première navette adaptée aux personnes à mobilité réduite de l’entité cinacienne. Ce service permettra de faciliter l’accès aux soins de santé pour les personnes dites PMR mais aussi de permettre à nos citoyens éprouvant des difficultés médicales mais aussi de permettre à nos citoyens éprouvant des difficultés médicales ou sociales de garder des liens avec le monde qui l’entoure. Je tenais à remercier particulièrement ceux sans qui ce projet n’aurait pu voir le jour, à savoir nos partenaires commerciaux nous ayant aidés à financer la navette réalisée par la société Idea Média. Merci à la coordinatrice du service de la navette sociale, Julie Verhagen qui aide au quotidien à la mise en pratique de ce nouveau projet. Mais aussi à nos 2 agents, Nathalie et Joëlle, conductrices de la navette. Merci à vous tous qui faites vivre ce superbe outil au bénéfice de nos concitoyens."

    DSC_0523.jpg

    DSC_0521.jpgVanessa Freson, directrice générale du CPAS a remercié Séverine Goedert, présidente du CPAS, pour ce projet rondement mené ; « Merci à tout le personnel du CPAS et aux conseillers de l'action sociale pour leur travail dans l'ombre au profit des personnes précarisées. Merci à tous les sponsors qui ont rendu ce projet possible : Carrosserie Debuisson, le Prado, Alexandre Taffarel, Dépannage Pirlot, le Mont-Blanc cinacien, Optique Ifergan, Rossion Bois, ets Nutal, One Tech, Café Chorty, Bijouterie Toussaint & Jadot, Bureau d'assurance Davin, la Toto qui roule, Sans chichi, ets Dardenne, Promaco, Piragri, Menuiserie Pirlot, Toiture Valange, Laurent Marchal, la boucherie du Centre, Ludo Pneu, DMS, Costa nettoyage, les Gourmand'dinent, BOP mon artisan, Chez Simone, Malherbe Willem, Tom & Co Ciney, Botanica, Ferronerie Cinacienne, entreprise Debry et Achêne recyclage. »

    DSC_0522.jpg

    Pour voir les 17 photos que j’ai prises vendredi en fin de journée, cliquez sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/navette-sociale/

  • Fin de la limitation du nombre de passagers à bord des bus TEC

    Nouveau dossier de presse des TEC reçu hier (mais pas eu le temps de le mettre en ligne !). Bonne lecture !

    À partir de ce 1er juillet, il n’y aura plus de limitation du nombre de passagers à bord des véhicules TEC. Toutes les places assises et « debout » pourront être occupées. 

    Deux réflexes obligatoires

    Pour voyager en toute sérénité, les voyageurs sont priés de :

    • porter un masque (ou une alternative couvrant le nez et la bouche) pour accéder au transport en commun. Ce masque obligatoire doit être porté à tout moment, aux arrêts et dans les véhicules, dès l’âge de 12 ans. Les contrôleurs pourront refuser l’accès à bord aux personnes qui ne portent pas un masque ou une alternative ;
    • valider leur titre de transport. 

    Par ailleurs, la montée à bord des bus se fait toujours uniquement par l’arrière. 

    "Je veux saluer les efforts fournis par l'ensemble du personnel du TEC tout au long de ces difficiles derniers mois, qui ont permis l'accès aux déplacements à toute une série d'usagers qui en avaient besoin. J'engage par ailleurs chacun à respecter l'ensemble des consignes de base pour préserver la santé de toutes et tous", déclare le Ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry.

    Comment acheter un titre de transport

    La vente de titres de transport à bord est momentanément suspendue. Les voyageurs peuvent néanmoins acheter leur titre de transport via les canaux de vente suivants : 

    • L’E-SHOP, l’espace de vente en ligne disponible 7j/7 et 24h/24 ; 
    • Les SELF, les 202 automates de vente disponibles un peu partout en Wallonie, 7j/7 et 24h/24 ; 
    • Les ESPACES TEC, les guichets où seul le paiement par voie électronique est autorisé ;
    • Les POINTS TEC, les commerces de proximité (librairies, supérettes, pompes à essence, night-shops, etc.) qui proposent des tickets sans contact.

    Respect des mesures d’hygiène

    Durant cette phase de déconfinement, le TEC recommande à tous ses voyageurs de continuer à appliquer les différentes règles d'hygiène communiquées précédemment, à savoir :

    • se laver régulièrement les mains ;
    • utiliser uniquement des mouchoirs en papier, à jeter directement dans une poubelle fermée après usage ; 
    • éternuer ou tousser dans le pli du coude à défaut d'avoir un mouchoir ;
    • éviter de se toucher le visage ;
    • rester à la maison en cas de maladie.

    Le nettoyage des véhicules TEC continue par ailleurs d'être renforcé. 

  • Des stickers pour voiture distribués cet après-midi sur le parking du Centre Culturel de Ciney

    DSC_0384.jpgAprès la pose récente de 6 banderoles, placées sur les panneaux d’affichage le long des routes aux entrées de la ville de Ciney, une opération 300 autocollants pour voiture « Soutenons le commerce cinacien » s’est déroulée en ce dernier vendredi de juin à partir de 15h (elle dure jusqu’à 20h) sur le parking Roi Baudoin du Centre Culturel de Ciney.

    DSC_0385.jpg

    DSC_0391.jpgTout était bien indiqué pour le mouvement des véhicules afin de ne pas se croiser. Dès 15h, le bourgmestre Frédéric Deville et la première échevine Anne Pirson était au fur et au moulin pour apposer les autocollants au dos des vitres des véhicules, aidés par quelques bénévoles. Si les premiers sont bien arrivés à 15h, ce n’était pas la foule ensuite, à l’heure de sortie des écoles, les citoyens étaient plus nombreux à ce que des autocollants soient apposés sur les véhicules. Seule crainte des autorités communales, la venue d’un orage qui risque de faire fuir les gens !

    DSC_0398.jpg

    Pour découvrir 17 photos que j’ai prises cet après-midi, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/sicker-buy-in-ciney/

  • Inauguration du Pont Palladien, la nouveauté de la saison au Domaine provincial de Chevetogne

    DSC_0354.jpgC’est en présence de la ministre wallonne en charge du tourisme, Valérie de Bue, du député-président de la province de Namur, Jean-Marc Van Espen, de son collègue Amaury Gérard, de Bruno Belvaux, directeur du domaine et de son équipe, de la cellule des cours d’eau du Service Technique Provincial et des représentants des entreprises namuroises Stabilame, Colleau, Halloy, Eecocur et Gibbidy que s’est déroulée, en ce dernier vendredi de juin, l’inauguration du nouveau Palladien et de ses abords paysagers.

    DSC_0370.jpgJean-Marc Van Espen a rappelé l’histoire de ce projet : « l’idée de remplacer l’ancienne passerelle devenue obsolète à la sortie du 2e plan d’eau s’est imposée en mai 2018 lorsque l’équipe préparait le programme des 50 ans du domaine provincial. Héritage d’aménagements peu enclins à la diversité, la passerelle était constituée d’un déversoir, d’une digue de terre et d’un chenal en béton qui ne privilégiaient pas l’aspect paysager !

    DSC_0364.jpgDésormais, c’est maintenant un pont de style palladien qui trône fièrement entre les 2 bassins. Fait de bois, de tronçons et d’un toit végétal, il fait écho à André Palladio, un architecte de la Renaissance. Des panneaux didactiques et un Centre d’interprétation de la pluie (qui s’est invitée en fin d’inauguration, un signe du destin !) seront également prévus sous cet abri permettant aux visiteurs de contempler et de mesurer toute l’importance du bouillonnement de l’eau.

    20200526_071138.jpg

    DSC_0366.jpgL’ancien canal est remplacé par des cascatelles de pierres où s’écoule l’eau du bassin en amont. Une passe à poissons (ils étaient bien visibles du pont à voiture plus bas) a été installée permettant à la vie rivulaire de reprendre ses droits et aux poissons de remonter le passage. D’ici novembre, des arbres vont également être plantés tout au long de la cascade (comme l’a déclaré Laurent Crépin à la ministre, on pourra y pratiquer l’inter saisonnalité avec un grand nombre d’arbustes à feuilles automnales de toutes les couleurs).

    DSC_0374.jpg

    N’oublions pas que ce pont permet un accès aux PMR et de réaliser une boucle en toute sécurité de 4 km. Le montant total du projet s’élèves à 300.000 euros subsidiés à 80 % du CGT. »

    Quelques chiffres sur le domaine et sa philosophie

    La stratégie du Domaine repose, depuis quelques années, sur un tourisme nature, en témoigne, la nouvelle zone humide en cours de réalisation. Pendant le confinement, les jardiniers du Domaine ont continué à entretenir le par cet les travaux d’aménagement des travaux de la zone humide ont pu être accélérés. Depuis le 8 juin, le Domaine a été rouvert au public et de plus en plus d’activités seront à nouveau accessibles. Malheureusement, pour l’ouverture de la piscine, il faudra un peu attendre !

    DSC_0359.jpg

    69 communes ont une convention avec le Domaine provincial pour la vente des vignettes. 80.000 nuitées sont enregistrées annuellement pour les 376 lits à l’intérieur du par cet 200.00 pour le caravaning.

    DSC_0371.jpgPour Valérie de Bue, « vous êtes les précurseurs du tourisme de demain ! C’est une belle réalisation ! J’ignorais que le Domaine était une entreprise de plus de 70 personnes et suis très heureuse de l’évolution positive du parc. Comme nous le souhaitons à la Région wallonne, nous devons préparer le tourisme de demain, un tourisme durable. Notre campagne de promotion « changez d’air » nous a démontré que cette crise soit une opportunité pour le tourisme wallon ! Notre campagne « visite Wallonia » que l’on peut retrouver sur wallonia.be qui évoluera en fonction de tous les acteurs de tourisme devrait booster le tourisme wallon ! »

    DSC_0380.jpg

    Pour voir les 30 photos que j’ai prises (dont 3 de Laurent Crépin, merci) ce vendredi 26 juin au domaine provincial de Chevetogne, il suffit de cliquer sur https://ciney.blogs.sudinfo.be/album/inauguration-pont-palladien/

  • Désolé voici la page 14 de Vlan Hebdo Ciney Dinant

    Je ne sais pas ce qui c'est passé, en, lisant la version papier de la semaine 25 de Vlan Hebdo-Ciney-Dinant, ce n'est pas la même chose que la version internet que voici (le titre ne correspond pas tout à fait à ce qui écrit dans la suite, sorry !!):

    page14 vlan.jpg

    Si vous voulez la lire en format pdf, cliquez sur page14 vlan.pdf

    page14 vlan.pdf

  • La Ville de Dinant repense l'aménagement de son administration communale

    Soucieuse de mieux accueillir ses citoyens et de mieux répondre à leurs besoins, la Ville de Dinant souhaite repenser l’aménagement de son administration communale, tant au niveau de ses services que de ses bâtiments. Elle s’est associée au BEP en octobre 2019 pour encadrer cette réflexion urbanistique et organisationnelle.

    Dans le cadre de ce projet, la Ville souhaite impliquer les Dinantais et les visiteurs de l’administration dans la réflexion grâce à une démarche de participation citoyenne ouverte à tous. Afin de recueillir les avis et idées de la population, le BEP a mis en place, dès le 1er juin 2020, la plateforme collaborative dinant.g1idee.be. Les propositions récoltées via la plateforme contribueront à orienter les choix de la Ville en termes de réaménagement en fonction :

    • des attentes vis-à-vis des services rendus par l’administration communale ;
    • des attentes vis-à-vis des espaces d’accueil au sein de l’administration (fonctions, aménagements,…).

    Cette étape de participation citoyenne fait suite à une première analyse des bâtiments existants et à plusieurs rencontres avec le personnel communal.

     

  • Gregorio Clavello est content de revoir ses clients depuis ce vendredi au Gré des Saisons à Achet

    Au début de la crise liée au Covid-19, Gregorio Clavello comme la plupart des chefs de cuisine, ne savait pas quoi faire : fallait-il commencer à cuisiner en version traiteur, fallait-il en profiter pour transformer, … Finalement, comme il a la chance d’être propriétaire de son restaurant, il a débuté les menus traiteurs début mai, date marquant les 6 ans de sa venue à Achet, la fête des mères a suivi, et d’autres week-ends jusqu’au moment de la décision fédérale de réouverture de l’Horeca. Gregorio était très content de revoir ses clients au moment de la prise des boîtes de repas (avec une fiche technique pour bien dresser la table) et de partager quelques moments avec eux sur le pas de sa porte.

    DSC_0206.jpg

    En participant le 6 juin à Enjoy the Pleasure, en mode traiteur à domicile pour un menu à 12 mains, il a pu revoir ses confrères et partager tout son vécu durant la crise (dur, dur de passer devant sa cuisine quand le resto est fermé !) ainsi que leurs espérances pour la suite.

    Ce qui s’est passé le 6 juin et le resto en mode traiteur l’a sauvé : « je me sens aussi fort qu’avant ! Heureusement, je suis chez moi ! En version traiteur, la TVA est de 6 % et jusqu’en décembre, la partie restauration, hors boissons alcoolisées est aussi à 6 % ! Plutôt que de partir en vacances, les gens iront au resto ! Complet, je peux faire 27 à 28 couverts. A partir de ce vendredi, j’accepte au maximum 18 couverts, situation identique avant mon agrandissement. Je n’avais pas envie de mettre du plexiglas pour garder l’esprit convivial qui a toujours été ma devise ! Je suis complet pour les 2 prochains week-ends, je suis donc rassuré ! »

    DSC_0288.jpg

    Du point de vue pratique, comme le resto dispose d’un sas naturel, il faudra attendre pour y entrer. Plus de vestiaires, les cartes de menus plastifiées, horaires adaptés pour les lunchs et tout à la disposition des clients pour les toilettes et sans aucun doute un peu plus de temps pour servir, voilà les nouvelles dispositions pour aller manger au Gré des Saisons, fermé depuis 3 mois !

    103706769_601655197148285_1116115111901165557_n.jpg

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore le resto Au Gré des Saisons, situé au 70 de la rue d’Achet à Achet, il est ouvert du mardi au vendredi midi et soir, le samedi soir et le dimanche midi. Pour les réservations, le 083.65.75.65 ou info@augredessaisons.net. Vous pouvez aussi surfer sur www.augredessaisons.net pour connaître les menus actuels.